Vision Express sur… : Rôle et place des générations

mardi 26 juin 2012 à 22h34min

L’oralité. C’est le moyen par lequel la culture est transmise en Afrique. Comme un travail à la chaîne, les générations jouent leur rôle de façon cyclique. Jamais une génération ne peut dérober à cette règle. Apprendre le passé ou un culte bien donné au petit frère est un devoir pour chaque grand frère. Et le petit frère lui doit respect et obéissance. Dans les sociétés où les rites d’initiation ou autres pratiques ancestrales sont de rigueur, les générations se suivent et se tiennent par cette obligation. Jamais un petit frère ne peut hausser le ton sur un grand frère. Si le grand frère a tort devant un petit frère, seuls les sages, suite à un conseil peuvent trancher. Autrement, la génération du grand frère fautif le corrige.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Cette valeur culturelle dans nos sociétés traditionnelles est tellement forte qu’aucune génération ne souhaite la rompre. Un grand frère, voire toute la génération précédente est une référence pour moi qui en dépend. Lui manquer du respect, reviendrait à réduire mes chances d’apprentissage. Même s’il y a des choses que le petit frère connaît mieux que le grand frère, il n’a pas le droit de le contredire. Même étant en erreur vis-à-vis d’une coutume, le grand frère reste le maître absolu. Par exemple, lors d’un rite funèbre.

Tout doit être ordonné par l’aîné de la famille et non quelqu’un d’autre. Maintenant si lors du rite l’ordonnateur se trompe sur un aspect donné, personne ne doit le corriger. Le faire reviendrait à lui prendre sa place d’aîné. Même si son erreur peut lui coûter sa vie, personne n’ose le contredire. Toute personne qui s’amuse à le corriger écopera de la sanction. Dans certains cas, le forgeron ou le griot peut se permettre d’attirer l’attention d’un ordonnateur sur telle ou telle pratique. Car ces deux personnes citées servent de pont entre nous et nos ancêtres.

C’est donc dire que les générations ont un rôle très important à jouer dans nos communautés. De bouche à oreille, elles transmettent la culture aux générations futures. Toute chose qui explique l’existence des groupes de générations au sein de nos communautés. La richesse ou le rang social d’un individu ne peut lui permettre de rompre cette valeur culturelle. En tout cas, pour ce qui concerne l’ethnie bobo, la pratique demeure malgré le modernisme. Le forgeron et le griot dont nous parlions tantôt, constitueront le thème de notre vision de la semaine prochaine. Leur utilité dans un monde en profonde mutation moderne.

Souro DAO /daosouro@yahoo.fr

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 27 juin 2012 à 13:08
    En réponse à : Vision Express sur… : Rôle et place des générations

    M. Dao,
    arrêtez de nous servir chaque mercredi votre plat de salade. Retournez à l’école, apprenez à rédiger un article (bien construitre une phrase, un paragraphe, un texte entier). Dès que vous aurez fait cela, choisissez bien vos thèmes, traitez les de façon approfondie (pas d’affirmation sans preuve, pas de mélange d’arguments, ...), cohérente et compréhensible. Ainsi l’image de l’express du Faso sera mieux appréciée par ses lecteurs.

    Merci !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés