Renforcement des finances publiques au Faso : Le point de la participation des OSC

jeudi 21 juin 2012 à 00h23min

Au titre des organisations de la société civile, le Centre d’Information, de Formation et d’Etude sur le Budget (CIFOEB) est partie prenante de la Stratégie de Renforcement des Finances Publiques (SRFP) adoptée par le gouvernement burkinabè en février 2007 pour promouvoir la bonne gouvernance économique et financière dans le pays. Pour rendre compte de la participation des OSC à la mise en œuvre du SRFP, le CIFOEB a initié ce mercredi à Ouagadougou, une rencontre.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

L’objectif de cette initiative, a précisé le directeur exécutif du CIFOEB Barré Izack Zongo, c’est de faire le point aux acteurs de la société civile des résultats de la mise en œuvre de la SRFP à laquelle participent sa structure et deux autres OSC, notamment le Réseau national de Lutte Anti-Corruption (REN-LAC) et le Centre pour la Gouvernance démocratique (CGD). « Notre rôle au sein de la SRFP, c’est d’influencer, d’insuffler la vision de la société civile et de contribuer de par nos apports à l’amélioration de la gestion des finances publiques », soutient-il. Et d’ajouter que sa structure s’est fixée pour sa part comme objectif d’œuvrer pour des allocations budgétaires en faveur de secteurs sociaux comme la santé, l’éducation, l’eau potable et l’agriculture. Dans ces secteurs, dit-il, les taux au niveau du budget national à l’heure actuelle vont de 11 à 30%.

Le REN-LAC et le CGD apportent pour ce qui les concerne leur contribution dans le domaine du contrôle et de la transparence au SRFP. Ces deux OSC ont chacune une bonne organisation et sont considérées comme leader soit dans le domaine de la gouvernance soit dans celui de la corruption. En tout cas, c’est ce qui ressort de la communication de Claude Wetta relative aux résultats de la participation de la société civile à la SRFP. Outre le rôle de veille et de contrôle citoyen que les représentants des OSC jouent au sein de la SRFP, Dr Wetta a rappelé dans sa présentation les principaux objectifs de la mise en place de cette institution de promotion de la bonne gouvernance économique et financière au Burkina.

Il s’agit, entre autres, d’atteindre pour la période 2007- 2015 les résultats suivants : une programmation des dépenses publiques répondant à des principes d’allocation stratégique des ressources et de gestion axée sur les résultats ; des dispositifs de la mobilisation des ressources intérieures et extérieures efficaces et permettant d’obtenir les moyens nécessaires au financement des dépenses dans le respect de l’équilibre budgétaire ; des procédures de gestion des finances publiques efficaces et transparentes ; des données fiables, exhaustives et disponibles à bonne date sur l’exécution du budget ; et un système de contrôle cohérent, y compris la lutte contre la fraude et la corruption, efficace et conforme aux normes internationales.

Et pour que la SRFP atteigne ses objectifs, la société civile se doit de jouer pleinement sa partition. En cela la présente rencontre a été une occasion pour les participants de formuler des suggestions allant justement dans le sens du rôle actif des OSC au sein de la SRFP.

Grégoire B. BAZIE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés