COMMERÇANTS RESSORTISSANTS DE ZONGO-NABITENGA : « La population décidera en fin de compte »

mardi 19 juin 2012 à 01h37min

Dans la lettre ouverte qui suit, les commerçants ressortissants de Zongo-Natenga et environnants interpelle le Premier ministre sur la nécessité de trouver une solution aux nuisances de l’usine Diamond Cement pour les populations riveraines.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

« Monsieur le Premier ministre,

Nous tenons à vous féliciter et vous encourager dans vos missions combien délicates et nobles. Cependant, nous constatons que la lettre du 30 mars 2012, réceptionnée par votre service courrier le 2 avril 2012 à 16h 20mn, portant objet : Relations difficiles entre Diamond Cement et les riverains, semble être tombée dans l’oreille d’un sourd.

Excellence Monsieur le Premier ministre, plus de deux mois après notre correspondance, les populations riveraines continuent plus que jamais de souffrir des nuisances de l’usine et le désespoir n’est pas loin ; nous déclinons toute responsabilité quant à l’issue de la négociation et nous disons que la population décidera en fin de compte. Nous le disons parce que les responsables de Diamont Cement Burkina sont loin d’être responsables, ce qui complique les choses.

Veuillez agréer son Excellence monsieur le Premier ministre, l’assurance de notre considération distinguée. »

Pour le groupe de suivi des négociation

Issouf SEDOGO

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 19 juin 2012 à 06:51, par Beurk
    En réponse à : COMMERÇANTS RESSORTISSANTS DE ZONGO-NABITENGA : « La population décidera en fin de compte »

    Savez-vous quel gourou est l’actionnaire principal de ce Tchernobyl qui est entrain de tuer la population,la flore,la faune à petit feu ?
    Indice:C’est celui qui fait presque 2 m et qui se prend pour Rambo lorsqu’il part chercher ses otages de $ aux mains de leurs amis terroristes qui se trouvent au Nord du Mali.
    Il y a quelques mois,je suis passé près cette zone,c’est une catastrophe et cela dure depuis des années mais comme c’est un puissant de la république,il fait ce qu’il veut et il y a rien.
    Après si la population se rebelle,les mêmes viendront nous servir les mêmes chansons de l’incivisme du peuple burkinabè.Il y en a marre de prendre toujours les autres pour des moutons de sacrifice

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2012 à 12:44, par Habaaaaaa
    En réponse à : COMMERÇANTS RESSORTISSANTS DE ZONGO-NABITENGA : « La population décidera en fin de compte »

    ça suffit ces populations qui se font justice eux même : Monsieur le premier ministre il faut être ferme cette fois avec ces gens. Il n’est pas question qu’il manifeste sans suivre les procédures.

    A vous les riverains il faut saisir la justice plutôt que de saisir d’abord le premier ministre. Avez-vous déposé une plainte ?

    Je pense qu’il faut éduquer le peuple sur comment fonctionne nos institutions.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés