ORGANISATION DES EXAMENS DU PRIMAIRE : Des syndicats appellent à la participation

mardi 12 juin 2012 à 03h05min

Des organisations syndicales du ministère de l’Education (SNEAB, SYNAPAGER, SNEP, SATEB, FESEB) signataires du protocole d’accord de juin 2011, appellent leurs militants à se mobiliser pour un succès des examens et concours scolaires et professionnels 2012.
Dans la semaine du 28 mai au 2 juin, nos organisations syndicales ont été interpellées par les militants suite à la publication de l’arrêté conjoint n°2012-0010/MENA/MEF fixant les taux des indemnités et des différentes prises en charges afférentes à l’organisation des examens et concours scolaires et professionnels du MENA. Dans le but de comprendre ce qui ce passe, nos organisations ont bien voulu approcher les autorités compétentes afin d’avoir la teneur exacte dudit arrêté. C’est ainsi que, les 4, 6 et 7 juin 2012, nous avons été reçus par madame la ministre et ses collaborateurs.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

De l’explication qui nous a été donnée, il ressort que c’est dans la perspective de permettre aux examens et concours scolaires et professionnels de se tenir sans violer l’esprit de la lettre circulaire n° 2012-002/PM du 11 janvier 2012 du Premier ministre portant mise en garde sur la pratique des perdiem. En effet, cette lettre, appliquée mécaniquement, aurait hypothéqué la tenue des examens scolaires puisqu’elle interdit de servir des prises en charge non réglementaires. Or, certaines prises en charge étaient servies sur la base de protocoles signés avec les organisations syndicales. Les observations immédiates que nos organisations ont faites après réception séance tenante de l’arrêté sont :

notre non implication au processus d’élaboration dudit arrêté ;
le fait de n’avoir pas été ampliataires dudit arrêté après sa signature ;
les nombreuses insuffisances dont souffre le document (l’absence dans les visas de la structure qui propose, la difficile compréhension de l’article 3, la durée de la supervision qui dépasse celle de l’activité même...) etc.

Nous avons soulevé également les inquiétudes de nos militants qui pensaient que cet arrêté était un début de mise en œuvre du point 5 de notre protocole de juin 2011 relatif aux examens. La pertinence des observations a été reconnue par le MENA qui, par ailleurs, précise que l’arrêté ne remet aucunement en cause l’esprit du protocole pour lequel le gouvernement s’est engagé. Pour ce qui est du protocole, le MENA a réitéré l’engagement du gouvernement quant à sa mise en oeuvre qui interviendra à la relecture du régime indemnitaire. En outre, le Directeur de l’administration et des finances (DAF) du MENA a clarifié l’esprit de l’article 3 de l’arrêté qui veut que désormais tout acteur, en ville comme en campagne, qui effectue une distance d’au moins 20 km en aller- retour de sa résidence au centre d’examen (surveillance, correction, secrétariat) soit considéré comme non résident.

Au regard de tout ce qui précède, nous lançons un appel à tous les acteurs à prendre part activement aux examens et concours scolaires et professionnels de la session 2012. Nous invitons également le MENA au respect de ses engagements.

Bonne chance à tous les candidats !

Pour les organisations syndicales

Le porte-parole

Sema BLEGNE SG/SN EAB

Le Pays

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés