MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

lundi 11 juin 2012 à 01h53min

Le 4 juin 2012 vers 15 heures, aux environs de Ouagarinter à Ouagadougou, a eu lieu un accident de la circulation entre un conducteur de taxi et un autre usager de la route, chacun à bord d’un véhicule. Le taximan a proposé un règlement à l’amiable que l’autre partie aurait refusé et demandé un constat de la police. Ce qui fut fait et une convocation a été adressée au taximan qui, par la suite, a été interpellé. Si pour les uns, les autres conducteurs de taxis solidaires de leur collègue, cette interpellation est arbitraire ; pour les autorités, il s’est rendu coupable de faits constitutifs de délit : injures publiques, violences et menaces de mort. Pour réclamer ce qu’ils ont appelé justice, les conducteurs de taxis ont voulu marcher sur le commissariat de police de l’arrondissement de Bogodogo. Mais échec ; en face, il y avait les forces de l’ordre qui ont voulu garder leurs locaux inviolés. Il s’en est suivi des courses-poursuites le tout enfumé par des gaz lacrymogènes lancés pour disperser les manifestants. Voici le film du vendredi 8 juin 2012 chaud aux environs du commissariat de police de l’arrondissement de Bogodogo, non loin du rond point de la patte-d’oie à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Le 4 juin 2012 aux environs de 12 heures à Ouagadougou, alors que les fidèles musulmans se rendaient à leur culte du vendredi, les alentours du rond-point de la patte-d’oie étaient devenus un rond point où convergeaient différentes personnes. Parmi elles, des foules curieuses de savoir ce qui se passait au commissariat de l’arrondissement de Bogodogo, non loin du rond-point en question. Il y avait également des conducteurs de taxis qui s’y rendaient, l’esprit déjà surchauffé et des usagers de la route qui se frayaient difficilement un passage, les voies étant bloquées par des taxis garés çà et là. En effet, ce qui frappait tout de suite à l’approche, c’était les déviations imposées sur toutes les artères menant au rond-point.

Ce remue-ménage s’expliquait par le fait qu’un conducteur de taxi a été mis aux arrêts et déféré à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO). Pour ses collègues venus manifester, cette arrestation est illégale. Mais qu’en est-il en réalité ? Les faits remontent au 4 juin 2012 vers Ouagarinter où le conducteur de taxi aux arrêts a fait un accident de la circulation avec un autre usager de la route. Ayant négocié un règlement à l’amiable et ne l’ayant pas obtenu, le conducteur de taxi aurait fait appel à certains collègues pour régler son compte à l’autre conducteur. Celui-ci a pris ses jambes à son cou et s’est rendu au commissariat le plus proche, celui de l’arrondissement de Bogodogo pour déposer une plainte pour injures publiques, violences et menace de mort. A partir de là, ce qui les opposait n’était plus l’accident.

L’affaire a été apportée devant le procureur et le prévenu déposé à la MACO. Informés, les conducteurs de taxis dans un esprit qu’ils veulent de solidarité à leur collègue qu’ils estiment victime de la situation, ont voulu marcher sur le commissariat de l’arrondissement de Bogodogo pour réclamer la relaxe de leur camarade. Pourtant, le prévenu était déjà à la MACO. Les responsables syndicaux des conducteurs de taxis, arrivés sur les lieux, sont rentrés en pourparlers avec les responsables des forces de l’ordre. Mais telle qu’expliquée par les forces de l’ordre, l’affaire au niveau où ils en étaient n’était plus de leur ressort. Les responsables syndicaux des conducteurs sont alors sortis pour faire le point aux autres qui sont restés dehors en attente. Les explications fournies ne leur convenaient pas, car ils voulaient ici et maintenant la relaxe de leur collègue.

La négociation a échoué. C’est ainsi que pour manifester leur mécontentement, certains ont jeté du sable et autres projectiles et sur leurs responsables et sur les forces de l’ordre. Se sentant menacés et pour éviter le débordement, les gaz lacrymogènes ont été sollicités par les éléments des forces de l’ordre en place. Il s’en est suivi une débandade, chacun cherchant à se sauver. Les conducteurs de taxis, reconvertis en manifestants, ne savent pas que faire de la vitesse avec leurs véhicules, ils savent aussi le faire à pied. On s’en est rendu compte, à les voir courir partout pour ne pas se faire arrêter. Au cours des manifestations, certains ont été interpellés, 11 personnes au total et parmi ceux-ci, certains avaient sur eux des armes blanches (5 couteaux, un gourdin et 2 barres de fer longues d’environ 1 mètre).

Les taxis qui bloquaient la voie, environ 85, ont été enlevés et parqués en fourrière. Pour le commissaire principal de la ville de Ouagadougou, Jean Alexandre Darga, qui avait à ses côtés Irnou Kambiré du commissariat de l’arrondissement de Bogodogo, Olivier K. Sanou commandant de la Compagnie républicaine de sécurité (CRS) et Tama Yaro, directeur de la CRS, cette manifestation est tout à fait illégale, du fait qu’aucun avis n’ait été déposé et du fait du trouble à l’ordre public qu’elle a causé ; voilà pourquoi les gaz. Car, selon le commissaire Darga, « force doit rester à la loi ».

On ne peut pas sortir blanche farine d’un sac à charbon noir

Pour certains manifestants que nous avons approchés, leur camarade a été détenu illégalement du fait que l’autre partie serait une femme, l’épouse d’un commissaire de police. L’information a été reprise et démentie par le commissaire Darga, car à l’en croire, le protagoniste du conducteur de taxi est un homme, un menuisier métallique résidant au secteur 20 de Ouagadougou. Pour le propriétaire du taxi dont le conducteur a été arrêté, le conducteur n’avait pas raison. « Comme il décollait, il n’a pas raison, mais l’autre aussi était en vitesse ». Quant au président de la Fédération nationale des conducteurs de taxis, « dans les dossiers, il était mentionné des injures publiques, il n’y avait pas coups et blessures, ni menace de mort. On ne peut pas enfermer quelqu’un pour injures publiques. C’est donc normal que les gens viennent manifester. La police nous a fait savoir que quand on défère à la MACO, elle ne peut plus intervenir ». Gazées, les foules se sont dispersées, les taxis enlevés et gardés en fourrière.

Les propriétaires devaient pouvoir les enlever contre paiement d’une contravention. Le samedi, lendemain des manifestations, une rencontre a eu lieu entre les forces de l’ordre et les responsables syndicaux des conducteurs de taxis. Pour un souci d’apaisement, les forces de l’ordre ont décidé de restituer les taxis le même jour, samedi, contre un montant forfaitaire comme contravention. Pour les prévenus, ils devront attendre les décisions du procureur. Sinon, au moment où nous tracions ces lignes, un compromis a été trouvé entre les forces de l’ordre et les responsables des conducteurs de taxis.

Boureima DEMBELE

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 11 juin 2012 à 02:55, par junior
    En réponse à : MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

    un certain Ousseni Faysail Namema circule sans permis de conduire, cause des dégâts et n"ai jamais inquiété !aucun policier au Burkina ne peut interpelé car je suis le président de jeunes de Blaise comparé ! il viens juste de quitté la M.A.C.O pour une histoire de meurtre ! les taximanes circulent mal mais ils ont leur permis de conduire ! justice pour tout le monde !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2012 à 03:09
    En réponse à : MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

    Felicitations, Darga et compagnie. Il faut discipliner un peur ces taximen qui se croient tout permis malgre leur irresponsable maniere de conduire. A l’avenir il faut une telle resistance comme celle du Commissaire Irnou.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2012 à 07:31, par Jb
    En réponse à : MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

    Bonne réaction de la par des autorités !!!!!
    Sinon,ça deviens maintenant trop des deordres ou chacun veut toujours se rentre sois même justice...en voulant ignorer les loies et les autorité suprême ...

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2012 à 09:07
    En réponse à : MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

    C’est une situation grave pour notre patrie. Les gens ne respectent plus la loi et les institutions. Comment des taximans peuvent-ils demander par la force la libération de leur collègue qui de surcroit selon cet article a tord ?

    Au lieu d’aller manifester leur colère au commissariat, ils feraient mieux d’aider leur collègue à se trouver un bon avocat pour se défendre à la justice.

    Cette

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2012 à 10:08
    En réponse à : MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

    Il faut reconnaitre que nos taximen sont pour la plupart de vrais delinquant..... Il faut les punir sinon ?..

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2012 à 10:15
    En réponse à : MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

    force doit rester à la loi. L’autorité de l’état doit être préservée

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2012 à 10:16
    En réponse à : MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

    Salut à tous !

    Que tout ce remue-ménage ait eu lieu sans une ligne au journal parler de la RTB est tout seulement affolant !!!

    L’information vraie, est encore une fois, dans la presse écrite ! Haro sur cette presse parlée qui confond son caractère "national" avec le mot "univoque" !

    Merci à "Le Pays".

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2012 à 10:24
    En réponse à : MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

    Que l’on retienne ceci : internaute progressiste j’avais proposé qu’il y ait une obligation aux taximètres d’être en uniforme et d’avoir sur eux un badge signalétique portant le numéro du taxi en grands caractères. Je me réjouis aujourd’hui d’entendre le Ministre du transport parler de cela.
    Mais il y a une chose, comment des taximètres vont ils marcher su un commissariat et la sanction c’est seulement payer 2000f pour récupérer sa carcasse. Non ! Nous sommes dans un État de droit et manifester illégalement est passibles de sanction. Au lieu de cela vous négociez avec eux.
    Prochainement les conducteurs de tricycles vont vous assaillir et vous serez dans l’obligation de céder. Non ! que la police prenne ses responsabilités. Ces véhicules ne doivent être restitués avec cette modique somme. C’est injuriant.
    Obliger ces gens là à porter l’uniforme et le badge pour rassurer les clients.

    Répondre à ce message

    • Le 11 juin 2012 à 14:37
      En réponse à : MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

      2000F, c’est ce que le policier prend d’habitude en cas de non respect du feux tricolore, ils ne peuvent pas reclamer plus voyons !

      Répondre à ce message

    • Le 11 juin 2012 à 16:45
      En réponse à : MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

      Toi aussi, qui t’a dit que la contravention est 2000f puisque ce n’est pas mentionné dans le texte ?Aujourd’hui ,la force est dans la rue et dans les mains des bandits. Dans une manifestation ,les"gangues" ce sont:les bandits , les " prenneurs " de grand D (drogues) qui sont devant avec les armes blanches surtout dans le milieu scolaire et universitaire.SVP Tout un chacun peut remarquer ça lors d’une manifestation .En ce temps, les enfants biens éduqués regagnent chez eux.NB:Dans cette sphère appélé MONDE,il est très difficile d’en trouver la paix.Ainsi dit Paul VALERY " Si l’Etat est fort,il nous écrase et s’il est faible nous périssons ".Ecraser et Périr où se trouve notre paix ? Soyons sauver dans le nom de Jésus de Nazareth.

      Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2012 à 11:30, par Attention
    En réponse à : MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

    Non non non !!! Il faut que ça cesse tout ça. ça suffit, il faut absolument que l’état fasse respecter son autorité. Nous nous dirigeons petit à petit vers une jungle.

    Les forces de l’ordre doivent rester ferme face à ce genre de comportement irresponsable d’une minorité qui profitent d’une situation de fragilité de l’état pour s’asseoir sur toutes les règles et les loi de notre cher pays.

    J’en appel au gouvernement et aux forces de l’ordre reprenez le pouvoir, faites respecter la loi au plus vite dans ce pays. Il faut absolument que ce désordre cacophonique s’estompe afin que l’on retrouve la sérénité et la paix.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2012 à 11:39, par indigné
    En réponse à : MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

    trop de désordre dans notre pays. Pour un oui ou un non,les gens se mobilisent pour obstruer la voie publique.Imaginez si un jour, les enseignants se mobilisent sur la voie publique parce que offensés par un parent d’élèves ou les voleurs se mobilisent parce qu un d’eux incarcérés et il faut le libérer par la force.Laissez les forces de l’ordre faire leur travail et soyez raisonnables. Si les voies de recours sont épuisés avec de linjustice manifeste, tous les burkinabè seront prets à descendre dans la rue pour défendre votre cause car on ne se laissera plus faire. Laissez chacun faire son travail dans la règle de l’art.A Force de témoigner de l’incivisme aux forces de l’ordre, vous le regreterez le jour où vous serez adresser et qu’ils ne seront pas près à exposer leur vie . Vous comprendrez qu’il ne sert à rien de sexiter pour rien.Les forces de l’ordre meme ont compris que les temps ont changé donc n’exagérons rien.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2012 à 11:39, par ziko
    En réponse à : MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

    c’est vraiment triste comme affaire mais je fellicite les force de l ordre pour leur travaille... et je demande aux autorites de tenir riguire et la sansibilistation des populations sinon que ce pays ira dans l’invensible...
    la propagande c’est l’outil du peuple burkinabe a quand sa va finir tous sa.
    Je souligne une fois que un probleme se passe dans pays que les gens soit disant populis qui connais son droit laisse les force de ordre faire leur travail..et pour ses manifestation azardeuse qui nous vivons chaque matin,l’etat de l’ordre n’est plus respecter dans ce pays.
    le laisser faire ha haha

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2012 à 11:46, par nougbzanga
    En réponse à : MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

    vraiment on ne sait plus où va le Burkina Faso ? Mes chers frères conducteurs de taxi,croyez vous que arrêter vos camarades par ce qu’il n’a pas respecter les regles de la circulation est une injure.
    à ma compréhension vous voulez que tout soi libre de ces mouvement et il à le droit de cogner n’importe qui sans problème.
    Je veut que vous revenez a la raison et conseillez vos amis qui violent la loi.
    ne soyez pas égoïste:voir ses propres intérêts aux détriments de la liberté d’autrui.
    si vous aviez accepter que votre camarade a fauter et c’est normale qu’on le corrige le problème ne serais pas a ce niveau.
    chercher toujours à dialoguer pour trouver des issus pacifique à pareil circonstance.
    Je vous dit une chose:ne croyez pas la faiblesse de l’état face au différente revendication va continuer.On peut laisser vouloir défendre l’injustice. une injustice qui atteint la personne de l’opinion publique.
    Merci de réfléchir du degré de justesse de votre problème avant de réagir.
    Si le problème est fondé nous qui somme pas des taxi-maitres vont venir se joindre a vous pour la lutte.
    a bon entendeur salut

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2012 à 12:00, par Yeux rouges
    En réponse à : MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

    Dans quel Pays sommes nous ? Certes je suis un fervent partisant de la democratie et donc de la liberté de manisfestation mais que cela se fasse dans la legalité et pour un motif serieux. Tel que relaté par la presse, la police n’a fait que son travail.La partie adverse au taximan a belle et bien le droit de porter plainte si elle se sent menacer ou injurier.Il faut arreter les vendetta corporatiste. Il faut que l’Etat restaure rapidemnet son autorité sinon c’est la chaos assuré. Et pour memoire l’injure publique est un délit et non une contavention et donc susceptible d’entrainer un emprisonnement.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2012 à 12:24, par COZ Nobles
    En réponse à : MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

    Ces vieux tako ne devaient même pas avoir l’autorisation de circuler à Ouagadougou. ils font la honte de la ville. Il faut que la mairie ouvre l’oeil. non seulement , les chauffeurs ne respectent pas le code de la route, mais ils font du commerce sans être en règles. pas de clignotant, il font du surcharge et personne ne dit mot. c’est invraisemblable. même au Niger , les taxis ne prennent pas plus de quatre passagers . ici il circulent comme des bus, ils sont vieux et sales et prennent jusqu’à 6 passagers (hors mi- chauffeur).

    Répondre à ce message

    • Le 11 juin 2012 à 17:46, par walare
      En réponse à : MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

      c’est pas waga seulement qu’ils font ces conoris la !c’est partout.les mauvais conducteurs ce sont eux,quel quand soit la densite de la circulation il siffut qu’une persone souleve son doit il brifrique sans penser a celui qui le suit, dans ca si tu coins par derriere on dit q tu es en infraction alors q c’est lui qui est a l’origine.matter les

      Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2012 à 12:55
    En réponse à : MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

    C’est la mauvaise comprehension des valeurs de l’Etat et la mauvaise interpretation de la democratie qui conduit a tout cela.
    Selon les sages de SION, "Si un peuple decide de se gouverner lui meme un certain temps, il se transforme en populace où regne le chaos. la puissance de la populace est une force aveugle, absurde, irraisonnée, ballotée de droite ou de gauche ; mais un aveugle ne peut conduire un autre sans tomber dans le precipice" !

    L’autorité de l’Etat doit revenir meme s’il ;faut la force.
    Nous ne sommes pas dans un pays de desordre et les forces dont nous disposons peuvent le faire si le politique(Beh oui !) donne le top.
    Si nous n’y prenons garde, une vive tension, née d’un fait banal, mettra le pays à la tourmente.
    CQFD

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2012 à 13:06, par Mira
    En réponse à : MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

    « force doit rester à la loi ». Le refus du règlement à l’amiable par la partie adverse n’est que la manifestation de son droit. Le taximen n’avait qu’a accepté tout simplement et laisser la police faire son travail et tout serait réglé sans heurt.
    Les collègues de ce dernier également devraient savoir que avant toute manifestation il y a une autorisation qu’il faut obtenir de l’autorité. si c’était le taximan qui sollicitait le constat et que l’autre partie la refusait, ses collègues auraient eu une réaction différente de celle qu’ils ont eu.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2012 à 13:16, par SANS TETE
    En réponse à : MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

    il le fallait. a vrai dire ces taximètres exagèrent très souvent. vous etes libres de manifester.mais dans la légalité.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2012 à 13:20, par Lorenzo
    En réponse à : MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

    Il faut que les gens arrêtent de croire qu’il suffit de manifester un peu pour avoir gain de cause ! Ou qu’ils ont le droit de se rendre justice en s’en prenant à autrui et à ses biens. Certains pensent qu’être en grand nombre pour semer le désordre les met à l’abri de toute sanction. Il est temps que les forces de l’ordre reprennent du service car l’incivisme n’a que trop duré.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2012 à 13:22, par le taureau
    En réponse à : MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

    Vous n’avez rien dit d’abord. Pour rien on attaque la justice les forces de l’ordre les GOUVERNORATS... on laisse pas la justice faire, comme quoi elle est incompétente. Alors bienvenu dans la jungle ; certains même incitent les gens a se tailler des armes personnelles pour assurer leur sécurité car l’état en est incapable ; et bien bonne chance a eux.Et vos femmes et vos enfants ? que vont-ils devenir ? ils y a des brigands partout qui ont tendance a allumer le feu ou il ne le faut pas parce-que c’est dans ca ils profitent voler les honnêtes citoyens ; espèces de rat voleurs. Dieu vous voit. Mais l’autorité de l’état quant à elle est temps de régner ; car il n’ya que certains bandits qui cherchent à le bafouer au non du peuple pour mieux exécuter leur plan de banditisme. Ca aussi on le sait. On vous connait maintenant et on vous attend sals bandits. la démocratie n’est meme pas fait pour nous. Si c’etait la REvolution ?.....

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2012 à 15:18, par bendatoega
    En réponse à : MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

    Oh ! J’ai la chair de poule.
    Imaginer un bidasse battu en ville et les autres soldats rebellés, sortent dans la rue ! Mbayé ! plus de taxi, plus d’essence et plus rien. Oui parce que je jur de cette manifestation, un militaire a dit que si un jour on cassait un des leurs, on saura que ya manifestation et manifestation.
    alors cessons ces manifs spontanées qui n’arrangent rien et qui sont sources de malaises !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2012 à 16:43
    En réponse à : MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

    Enfin, les gens comprennent que l’Etat est uinexistant au Burkina faso, ils ne sont rien sans nous et ne peuvent rien être sans nous, mais nous nous pouvons être sans eux.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2012 à 16:48
    En réponse à : MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

    Toi aussi, qui t’a dit que la contravention est 2000f puisque ce n’est pas mentionné dans le texte ?Aujourd’hui ,la force est dans la rue et dans les mains des bandits. Dans une manifestation ,les"gangues" ce sont:les bandits , les " prenneurs " de grand D (drogues) qui sont devant avec les armes blanches surtout dans le milieu scolaire et universitaire.SVP Tout un chacun peut remarquer ça lors d’une manifestation .En ce temps, les enfants biens éduqués regagnent chez eux.NB:Dans cette sphère appélé MONDE,il est très difficile d’en trouver la paix.Ainsi dit Paul VALERY " Si l’Etat est fort,il nous écrase et s’il est faible nous périssons ".Ecraser et Périr où se trouve notre paix ? Soyons sauver dans le nom de Jésus de Nazareth.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2012 à 17:56, par Steph
    En réponse à : MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

    On réclame la justice, alors quand la justice est au rendez vous et que la loi est dite on est pas prêt à assumer. La justice c’est pour tous, aussi bien le Pauvre que le riche.Il faut comprendre chers Taximan qu’insulter publiquement quelqu’un (qui de surcroît est victime de votre mauvaise conduite) est passible de poursuite judiciaires. Il faut le savoir et arreter de brandir vos gourdins, machette et autre... dans la rue. Il faut rester dans la légalité sinon c’est la prison et personne ne pourra rien pour vous.. c’est la justice là comme ça "Ya oto bala"

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2012 à 18:28, par naotokan@yahoo.fr
    En réponse à : MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

    Les taximens doivent mettre de l’eau dans leur vin car il est de notoriété publique qu’ils ne respectent pas en général les règles élémentaires de la circulation avec comme conséquences des accidents graves.En outre,ils sont souvent violents vis avis des usagers de la route et même de leurs clients.Ils veulent le respect d’autrui ?Alors qu’ils commencent par se respecter eux même d’abord.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin 2012 à 04:26, par zwadus
    En réponse à : MANIF DE CONDUCTEURS DE TAXIS : 11 interpellés et 85 taxis mis en fourrière

    Une association corporative est là pour défendre des causes justes liées à leur activités et non s’impliquer dans des affaires privées qui sont sans lien avec la professsion. Est ces parec qu’on est taximen qu’on a le droit d’imposer des négociations à l’amiable à plus forte raison ameuter ses collègues pour menacer. Et ça se plaint lorsque ce sont les militaires qui font ça.
    Vraiment l’Etat doit se ressaisir poru que force reste à la loi, je crois que non seulement la contravention devait plus elevée, mais mieux la fédération devait être dissoute et ses dirigeants envoyés en prison pour organisation de manifestation non autoriseé.

    que Dieu, Allah et les tinsés sauve le faso.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés