Université de Ouagadougou : Timide reprise des cours pour les départements retardataires

jeudi 7 juin 2012 à 01h47min

Le 4 juin 2012 marquait officiellement la rentrée des départements d’études anglophones et de Lettres modernes au titre de l’année académique… 2011-2012 ! Si quelques étudiants des classes supérieures de ces départements patientent toujours avant la reprise effective, les « nouveaux bacheliers » (qui ont tout de même décroché leur diplôme en juillet 2011) se réjouissent, eux, de découvrir l’atmosphère des amphithéâtres, après avoir dû patienter pendant une année.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

« Nous avons eu cours de 7h à 9h » affirme, tout joyeux, le délégué par intérim de la 1ere année de Lettres modernes, Olivier Kam. Ce nouveau venu sur le campus ne semble même pas effrayé par le programme apparemment chargé qui l’attend et confie que « l’administration, de concert avec les étudiants, compte tout mettre en œuvre pour exécuter la première session en deux mois. »

Du côté du département d’études anglophones, le cours programmés pour 7h étaient reportés. Le prochain, assure Amy Sankara, calepin en main et les yeux rivés sur le tableau d’affichage qui présente son emploi du temps, est prévu pour 9h. « Certains de nos amis dans d’autres filières, ont déjà repris les cours. Ils pensaient que nous allions droit vers une année blanche, dit-elle. En plus de cela, nous nous inquiétions que nous jeunes frères qui vont très bientôt composer pour le bac ne nous rejoignent. Je suis contente, surtout de me sentir étudiante à présent. »

Cette fierté est également partagée par Issa Sawadogo, étudiant en 3eme année de Lettres modernes, même s’il doit encore attendre 15h pour constater l’effectivité de la reprise. « Cela fait environ quatre mois que nous attendons la reprise » regrette- t-il. Pour le moment, les 1ere et 3eme années de Lettres modernes sont dans l’attente des résultats de la deuxième session de l’année académique 2010-2011. De même que la 3eme année d’anglais.
Nous n’avons pas pu entrer en contact avec les chefs de départements d’études anglophones et de Lettres modernes. Néanmoins, le Secrétaire principal de l’Unité de formation et de recherche en Lettres Arts et communication, Ousmane Drabo, assure que tout se déroule comme prévu. Ces deux filières, assure-t-il, sont les dernières qui attendaient encore de reprendre les cours.

GUY YAMÉOGO (STAGIAIRE)

Fasozine

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés