Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

mardi 5 juin 2012 à 00h03min

Deux enseignants de l’Université de Ouagadougou non contents de s’être expliqués dans une démonstration musculaire, se sont convoqués devant le juge. Le Pr A. Y. comparaissait devant le juge pour répondre des coups et blessures volontairement portés sur la personne du Pr G.Z. Le premier est enseignant chercheur à l’UFR/Sciences exactes et appliquées de l’Université de Ouagadougou et le second est le Directeur de l’UFR/Sciences de la vie et de la terre de la même université.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

C’est l’occupation d’une salle de cours qui a opposé les deux enseignants. Selon ce que nous avons entendu à la barre le 8 mai, la salle de cours qui fait l’objet du contentieux est située dans le périmètre de l’UFR/SVT, plus précisément dans le bâtiment ayant appartenu à l’ex- Institut de Développement Rural (IDR). Selon le Pr Z, la salle serait restée inoccupée depuis 2008 alors que le Pr Y affirme que l’occupation de la salle relèverait depuis 1995 de l’UFR/SEA, plus exactement de l’Institut de Génie de l’Environnement et du Développement Durable (IEDD) dont il est le directeur pédagogique.

Depuis trois ans le Pr Urbain Wenmenga de l’UFR/SVT a entrepris des démarches auprès des autorités universitaires pour bénéficier de la salle pour ses étudiants mais ses démarches étaient restées jusque-là vaines. Pour la rentrée 2011-2012, le Pr Y. a entrepris dans le mois de novembre 2011, des travaux de réfection dans les salles relevant de son institut y compris la salle de l’ex-IDR. C’est le 17 novembre lorsque des ouvriers commis par le Pr Y ont voulu installer des climatiseurs dans la salle qu’ils se sont rendu compte que « la serrure avait été changée, le cadenas sauté, et qu’une grille métallique avait été installée » raconte le Pr Y dans un rapport adressé au président de l’Université. C’est plus tard le soir que lui-même s’est déplacé pour constater ces aménagements et il s’est « passablement emporté et a tiré sur la grille pour l’’ôter » raconte-t-il.

En ce moment il a été rejoint sur les lieux par le Pr W avec qui ils ont « échangé des mots plutôt véhéments ». Le lendemain 18 novembre, il se serait rendu au bureau du Pr W. afin qu’ils « dialoguent et dégagent des pistes de solutions » après lui avoir « présenté des excuses pour la virulence de certains de ses propos la veille ». Le conflit était jusque-là plutôt dans les paroles et on était loin de penser qu’ils en viendraient aux mains. C’est dans cette contradiction qu’il s’en est suivi une dispute et une bousculade. Selon le Pr Y c’est son homologue qui a agressé le premier.

La faiblesse de l’institution universitaire

L’affaire est connue de toute l’université. Le Président de l’université, le Pr Gustave Kabré a été saisi et le ministre Moussa Ouattara qui vient d’effectuer une visite à l’Université le 23 mai est également informé. Le ministre aurait instruit le président de l’Université de trouver une solution à l’interne pour concilier les deux enseignants. Jusqu’à la date d’aujourd’hui, aucun cadre n’a pu réunir les deux protagonistes pour parler du contentieux. L’affaire est finalement tombée dans la place publique. Le 8 mai lors de la comparution des professeurs devant les juges au Tribunal de grande instance de Ouagadougou, il y avait une forte présence d’étudiants surtout ceux des deux UFR. Ils sont venus assister leurs professeurs.

Dans leur regard on lisait surtout de la compassion et une contrariété. Selon un des juges, cette affaire est bizarre. De leur temps dit-il, les problèmes de salles de classe se posaient déjà aux UFR et aux étudiants. Il arrivait qu’un groupe d’étudiants se présentent devant un amphi pour faire un devoir et qu’ils trouvent d’autres étudiants en Après le jugement, l’affaire est mise en délibéré pour le 5 juin prochain. n

Boukari Ouoba

L’Evénement

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 5 juin 2012 à 00:36, par Yaabi
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    Rien ne va plus, on est où là, serait-on tenté de dire. C’est grave que l’Université ne puisse pas régler elle-même ce problème. N’y a t-il pas de règlement intérieur et d’instance disciplinaire dans ce lieu du savoir ? Sans être juriste, le tribunal aurait dû se déclare incompétent et les renvoyer à l’université pour gérer leur m... Ils se comportent comme des étudiants, on n’est pas étonné de voir des courtes poursuites à la machette entre leurs disciples. Ah où va le Burkina Faso. D’aucuns iront rapidement s’en prendre au gouvernement pour le manque de salle, soit, mais l’incivilité ici ce n’est pas le gouvernement. L’absence de salle ne justifie pas que des professeurs supposés être des modèles se livrent à un tel spectacle et quid de l’administration universitaire qui est incapable de résoudre un problème interne. Il faut en tirer les conséquences... Pour avoir enfrein à la déontologie de l’enseignant, les deux professeurs doivent démissionner de leurs postes ; le président en charge des affaires académiques patron de ces professeurs d’un autre siècle doit lui-même tirer les conséquences de son incapacité à gérer son monde.
    Ah ON EST OU LA !!!

    Yaabi

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 02:45, par S. DIOP.
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    Quels piètres enseignants ?. Des enseignants de rang de professeur qui ne sont pas conscients qu’ils doivent par leur comportement être des modèles de citoyens pour les étudiants qu’ils influencent par leur comportement. Ils devraient par leur savoir être, resoudre le different qui les oppose par une approche plus intellectuelle que physique. Et quelle université ? La question de l’usage dune salle doit trouver sa solution dans les textes réglementaires de l’institution . Si d’aventure il y’a un flou il y a lieu a titre conservatoir, d’interdire l’accès à ladite salle le temps que les autorités administratives élucide le problème. Que le différent sur l’usage d’une salle dans une université remonte jusqu’au ministre montre que la mal gouvernance dans notre Faso a vraiment atteint un niveau critique. Une autorité quelque part n’a pas joué sa partition et devrait être demis de ses fonctions pour n’avoir pas assumé ses prérogatives.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 02:46, par Malick
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    C’est ridicule de désigner les parties par des lettres. L’audience au tribunal est publique, tu ne divulgue rien en nommant les gens. Plutôt, tu fais de l’info et non de l’insinuation comme c’est le cas ici.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 08:22
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    Pour vous dire que le temple du savoir n’est pas le temple de la sagesse. On peut comprendre que parfois il peut y avoir des passions et des pulsions qui animalisent les humains, mais helas ! des universitaires se boxer pour une question de salle, et se trimballer jusqu’à la justice, cela vous montre que le "gros" vaut souvent ce qu’il vaut. Pour ce qui est des autorités universitaires, je pense actuellement que c’est le comble à l’Université, sur tout avec le premier responsable actuel de l’UO. Un homme de mauvaise fois, doublée d’une paresse qui fait son lit sur une incompétence notoire. Si le Ministre Ouattara maintient ce président pour longtemps encore, l’Université de Ouagadougou sombrera dans les méandres jamais égalé.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 08:29
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    Parlant de l’Université, je suis vraiment très déçu par rapport à ce qui s’y passe. Une démission totale, à commencer par le premier responsable qui ne se sent responsable de rien sinon inauguration par là, rencontre par ci et ou tourne les fesse. Je ne m’imaginais pas qu’un président d’Université pouvait tomber dans une certaine légèreté vu son rang. J’ai été surpris de voir le monsieur s’entourer de la chaire fraiche dans maquis que vous et moi ne pouvez imaginer. C’est sa vie privée certes, mais quand on est investi d’une responsabilité, on assume jusque dans son comportement et sa manière de vivre. Etre président de l’UO et rivaliser avec des gamins sur des pistes de denses et autres lieux vils, j’étais vraiment dépassé. Je ne m’attends rien de bon avec ce président à la tête de l’UO

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 08:46, par Mister T
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    Ceux qui sont sensé inculquer aux étudiants la culture de la paix et la courtoisie se tapent dessus !
    C’est PITOYABLE tout simplement. Mais c’est le faso, nous sommes entrain de promouvoir la raison du plus fort dans tout les domaines...
    merci.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 08:59, par Silvie
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    Ce journaliste a certainement peur du marteau du CSI en ne divulgant pas les noms des parties prenantes. Quellle Horreur ! Ceux qui ont besoin. L’audience etant oublique je me rendris au palais le 5 Juin pour savoir qui sont ses professeurs qui tombent si bas !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 09:01, par Solange
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    Que du riduîcule, Ce sont ceux là les intellectuels du Faso ? Je paris qu’une vendeuse de beignets n’auraient pas agi de la sorte. Le President de l’Université qui a laissé pourrir cette situation doit etre egalement mis en cause.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 09:03, par Sara
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    Meme des vendeuses de galettes n’auraient pas agi de la sorte. C est le ridicule qui va tuer les intellectuels Burkinabe. L’université n’est plus gouvernée et devient une jungle

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 09:05, par Mme Zongo
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    On m ’a toujours dit que l’université de Ouaga est une Jungle mais je n y avais pas cru. Son President merite d’être déchu pour incapacité de regler des petits problemes.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 09:25
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    cet article est nul tantôt un M. Z, W, Y de quoi as tu peur ? A qui la faute l’Etat donc je vous en prie situez les responsabilités s’il y avait assez d’amphi théâtre ces Pr n’allaient pas finir devant le bareau

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 09:31, par YES WE CAN
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    Ecoutez Mr Bouda ? prend tes lecteurs un peu au serieux tout de même. C’est qui Pr X et Pr y ? N’importe quoi. Le procès ’est -il deroulé à huis clos ? Epargnez de tels articles s’il vous plaît. Bye

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 09:42
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    Cher journaliste, quand on fait son metier, on le fait bien et on va jusqu’au bout. Pourquoi traumatiser l’esprit des lecteurs avec ces initiales ? L’audience a été publique ou pas ? Bref ! revenons a cette affaire plutot ridicule qui temoigne comment notre enseignement est en recul. Quelle image ces enseignents bagarreurs, les miroirs et modeles des etudiants, leur donnent-ils ? Je pense que les autorités de l’université et du ministere doivent sevir pour que pareille situation ne se reproduise plus jamais, sinon c’est une porte ouverte. Si ces messsieurs ont d’autres differends (....), qu’ils les gerent en dehors du cadre de l’université. Pauvre université, pauvres etudiants !!! Vous ne meritez pas cela.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 09:48, par Abraham
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    Article bizarre,appel un chat par son nom.
    Ridicule prof, que leurs enfants soit épargne de spectacle horrible de l’humiliation de leur père.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 10:06, par le soucieux
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    autant les élèvent continuent de subir le manque de vision de nos gouvernants, autant les professeurs récoltent aussi l’inconséquence affichée de ces même gouvernants pour un bon encadrement de nos enfants. Pour cet Etat d’un quart de siècle , le développement ou l’avenir d’ un pays se résume dans l’accumulation d’édifice, l’extention démésurer de la ville,l’acquisition de grosses cylindrées, l’exhibition de bien mal acquis aux travers de leurs progénitures qui narguent le peuple sur les artères de Ouaga 2000.
    j’invite donc les professeurs en conflit, de trouver raison car leur provocateur ou du moins leur problème c’est l’Etat. il doivent porter plainte contre l’Etat pour avoir réparation.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 10:07, par le soucieux
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    autant les élèvent continuent de subir le manque de vision de nos gouvernants, autant les professeurs récoltent aussi l’inconséquence affichée de ces même gouvernants pour un bon encadrement de nos enfants. Pour cet Etat d’un quart de siècle , le développement ou l’avenir d’ un pays se résume dans l’accumulation d’édifice, l’extention démésurer de la ville,l’acquisition de grosses cylindrées, l’exhibition de bien mal acquis aux travers de leurs progénitures qui narguent le peuple sur les artères de Ouaga 2000.
    j’invite donc les professeurs en conflit, de trouver raison car leur provocateur ou du moins leur problème c’est l’Etat. il doivent porter plainte contre l’Etat pour avoir réparation.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 10:07
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    Je ne me retrouve plus avec cette histoire de Pr A.Y de Pr G.Z et de Pr W ? Arretez de désigner les personnes par des initiales car vouv vous embrouillez vous meme et les lecteurs de meme.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 10:09
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    Il ya veritablement quelque chose qui ne va pas à l’université si un enseignant peut se lever de lui meme et realiser des investissements. je crois que l’université a un budget et des services techniques chargés de l’executer.

    d’autre part, je pense qu’a un certain age et surtou à un certain niveau de responsabilité, on doit pa se disputer juqu’à en venir aux mains. Que diront ils quand leurs etudiants vont se battre entre eux ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 10:40, par MIWINDE
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    C EST LE BURKINA RÉEL.C EST TRISTEMENT DOMMAGE QUE DES PERSONNES, DES INTELLECTUELS,DES ÉDUCATEURS ET QUE DIS-JE ENCORE, DES PÈRES DE FAMILLE ASSURÉMENT SE COMPORTENT DE LA SORTE.QUI GAGNE DANS CETTE MÊLÉE ? PERSONNE SI CE N EST QUE LA HONTE SEULEMENT QUE VOUS RÉCOLTÉ.
    LES GENS SONT AIGRIS A TOUS LES NIVEAUX, LA FAUTE, MÊME LA PLUS BANALE CRÉE UNE DÉFLAGRATION SANS PRÉCÉDANT.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 10:41, par bicaba
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    L’on comprend maintenant pourquoi les étudiants sont de plus en plus agressifs et violents ; puisqu’ils observent leurs enseignants-chercheurs et apprennent par l’exemple !
    J’ai une proposition pour mettre fin à cette violence !
    _Que le Président de l’Université dote chaque enseignant de gants et dresse quelques rings sur les campus ; ainsi après quatre heures passées au labo on organise des rounds ; Chacun pourra évacuer son trop plein de tress et d’agressivité !
    Après ces combats chacun pourra etre relax !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 11:09, par Steph
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    Voilà des Professeurs consciencieux qui veulent le bien de leurs Étudiants... Ils prennent les problèmes de l’Université comme les leurs et cherchent a les résoudre pour le bien des Etudiants. Dommage qu’ils en soient arrivé aux Mains, mais je crois que cela interpelle nos Autorités. Gouverner c’est prévoir. Il faut commencer a Réfléchir à l’Université de demain (dans 10 ans). L’Etat ne pourra pas gérer tous les Bacheliers. Pourquoi ne pas faire comme dans certains Pays : Trouver des subventions pour certaines écoles supérieures privées afin qu’elles accueillent des Etudiants, comme cela se fait pour des Élèves qui ont le BEPC. Mais cela necessite d’abord de mettre un peu d’ordre dans ces écoles supérieures...

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 11:11, par Tièdialé
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    QUAND LES ETUDIANTS RECLAMENT,CERTAINS TROUVENT QUE C’EST PARCE QU’ILS VEULENT PAS ETUDIER...VOILA MAINTENANT C’EST LES ENSEIGNANTS DE CES DERNIERS QUI SE TAPENT...PEUT ETRE QUE EUX ILS VEULENT PAS DONNER COURS...ON COMPRENDRA D’AVANTAGE L’IRRESPONSABILITE DE NOS AUTORITES SUR TOUS LES PLANS.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 11:35
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    A croire que l’Université de Ouagadougou est devenu une jungle où les étudiants, censés recevoir le savoir de leur enseignants, deviennent plutôt témoins d’affrontements.
    C’est pas étonnant, l’anarchisme dans nos institutions publiques ne date pas d’aujourd’hui.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 11:49, par Esclave
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    Pensez vous que ces gens là sont des intellectuels ? Non ce sont des diplomés mais pas des intellectuels. Tant pis pour ceux qui croient toujours à l’UO. L’Université sans queue ni tete. Etudiants sans vision, prof sans idéal pays sans répère. Les étudiants se sont aussi battus à Koudougou, et c’est le tours des prof.
    Alors les militaires et policiens ont tiré et vandalisé en 2011 si jamais les étudiants et profs avaient des armes....

    C’est ça le Burkina democratique

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 12:11, par lati
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    Rien d’étonnant pour ce qui se passe dans cette Université. Je pense comme certain l’ont déjà dit qu’il y a une démission de la part des autorités de l’uo. C’est la vrai catastrophe a la tête de cette structure. et le Ministre doit ouvrir l’œil. Ce Président n’a aucun sens de l’administration il est bon pour être dans les amphi.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 12:12, par excellent, est mon nom
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    Mr, le journaliste vous dites que le prf Y a tiré sur la grille, mais vous ne dites pas avec quoi. "Il a tiré avec un revolver ou pistolet".
    Alors on se pose la question, des professeur ont ils le droit de se promener armé dans leur institution ? et de tirer quand ils sont mecontents ? a ce que je sache c’est pas le Texas.

    sans prendre parti, il faut discipliner le monde universitaire !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 12:42, par BLADE
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    ah la cè le comble ; mais ce n’est pa de leur faute aussi,c’est le manque d’infrastructure dans nos université et aussi le nombre sans cesse croissant d’étudiant. Mais eux aussi, la maitrise de soi, il la mettent ou ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 13:34
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    J’adore ces Pr qui jouent au parlement Ukrainien. C’est une merveilleuse chose. Voilà des Burkinabé civiles qui valent 1000 fois mieux que toute une armée : Ils se battent pour leurs étudiants (leurs peuples), et les autres pour leur indemnités, leur ventres, tirent sur le peuple. Ces enseignants mérite le Chevalier du commandeur de l’ordre national. Ce sont des vrais patriotes. Vivement que des mesures soient vites prises pour satisfaites toutes les parties. Ce sont nos frères et soeurs étudiants qui gagnent.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 14:29, par sk
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    le grand patron de l’ UO étant lui-même grand Pr dans son domaine,je suis sûr qu’il ne sait pas grand chose en matière de management des hommes et de gestion des conflits.Il attend sagement que ces collègues se boxent pour une salle de cours.
    On doit décorer ces deux enseignants pour leur sens élevé pour la cause de l’ Enseignement supérieur, avec agrafe" courses-poursuites"

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 14:32, par Lorenzo
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    Pour avoir fait l’IGEDD je reconnais le nommé Pr Y. et je trouve très peu honorable de porter la main à un collègue, si les faits sont avérés, pour une affaire qui ne peut se régler par "la loi du plus fort".
    C’est à l’autorité administrative de trancher et connaissant un peu la philosophie des uns des autres dans ce domaine, chacun a le soutien de "quelqu’un" de haut placé et croit pouvoir intimider l’autre.
    C’est vraiment dommage cette image que ces professeurs renvoient. Pour moi l’amphithéâtre en question, si je ne m’abuse, avait abrité l’IBAM qui relève de l’UFR SEA. Dans tous les cas, l’objet de la plainte c’est bien "coups et blessures volontaires" et non qui a raison ou tort par rapport au bâtiment. Et en la matière, ce sont certainement les éléments de preuves qui feront la différence.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 19:15, par Burkinabé
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    Il sont à l’image du pays et de tous les intervenants que vous êtes, on se connaît tous ici......un peuple de va t’en guerre, d’aigris, de coléreux, d’ulcéreux,...toujours prêt à former le point dans la circulation routière en passant par les marchés jusque dans les universités aucune différence.
    Ce n’est pas lié à l’intelligence ni à la connaissance ; c’est tous simplement l’ÉDUCATION qui faut défaut à mon cher pays...pfff !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 19:19, par DJ
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    Quelqu’un peut me nommer correctement ses deux profs.merci

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 19:35, par Mam la Woto
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    Je connais ces prof.
    Nous avons faits les cours adultes ensembles en 2013.
    A. Y. c’est Adémam Yampoaka
    G. Z. c’est Goama Zamboko

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2012 à 19:52
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    AI LE COURAGE DE TES ECRITS EN DONNANT LES DIFFERENTS NOM ET PRENOM DE CES LUGUBRES PERSONNAGES QUI FONT HONTE A NOTRE SYSTEME EDUCATIF.DE PLUS LES AMPHIS NE SONT PAS VOS PROPRIETES PRIVEES POUR AGIR DE LA SORTE.
    MR LE PRESIDENT DE L’UO TU FAIS TOI AUSSI HONTE A TA REPUTATION.INCAPACITE NOTOIRE A METTRE AUX PAS DEUX PIETRES ENSEIGNANTS .AH LA.QUELLE UNIVERSITE ?
    POURQUOI LA JUSTICE VEUT INTERVENIR DANS CET HISTOIRE DE HONTE.N’AVEZ VOUS PAS D’"AUTRES DOSSIERS A GERER ?
    AH JE COMPREND.RIEN NE VA CHANGER DANS CE PAYS

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2012 à 10:06, par Le Dissident
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    c’est vraiment dommage ce qui se passe à l’UO, la plus grande université du pays. Cet incident déplorable vient révéler que la violence à l’université n’est seulement l’apanage des étudiants, mais que les enseignants eux aussi sont violents. violents dans le langage, violents dans les actes. Moi je pense que le Président de l’UO n’a pas joué son rôle. Il est responsable de ce qui se passe et il doit des explications au Ministre pour n’avoir pas respecté les consignes de son supérieur hiérarchique qui lui a demandé de trouver une solution à la crise. Le problème de salles de classe à l’UO ne date pas d’aujourd’hui. Des étudiants se sont souvent affrontés maintes fois à cause de ce même problème. Tant qu’on ne construira pas suffisamment des amphi sous prétexte qu’il n’y a pas de fonds, alors qu’il y a des milliards pour faire l’enrôlement biométrique, alors sachez que ces problèmes resteront sans solution.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2012 à 13:15
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    La descente aux enfers continuera pour cette Institution de la Republique dunamitee de l’interieur depuis l’annee dite invalidee de 2000. Le chaos de l’Universite est a l’image de tout le systeme educatif avec les differents ministres aui se sont succedes a la tete des departements concernes.

    On verra meme pire que cela. On est deja passe par les notes sexuellement transmissibles avec un proces rate contre la verite, les profs qu’on achete au CFA pour des notes, des profs maries qui s’enceintent, des profs qui volent, et j’en passe...

    Pendant ce temps, les enfants de ceux qui sont directement responsables de ce merdier font de belles etudes loin d’ici

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2012 à 14:03, par Thierry
    En réponse à : Université de Ougadougou : Deux profs se trimballent en justice

    S’il vous plait, monsieur le journaliste, votre texte est incompréhensible. En fait, vous dites que c’est le Pr A.Y qui répondait en justice de coups portés sur le Pr G.Z ; mais entre temps, on a l’impression que la rixe se passe entre le Pr Y. et le Pr W (le Pr Urbain Wenmenga cité entre temps peut-être ?)

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés