ACCIDENT SUR L’AXE BOBO-BANFORA : 3 morts et une trentaine de blessés

lundi 4 juin 2012 à 03h09min

Un car de la compagnie Transport Sana Rasmané (TSR) a fait un accident mortel, le vendredi 1er juin 2012, à 45 km de Bobo-Dioulasso sur l’axe Bobo-Banfora. Le bilan fait état de trois décès sur place ainsi que 30 blessés, dont certains très graves.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Le drame a eu lieu aux environs de 17 heures 30 minutes, alors que le car de transport en commun était en provenance de la Côte d’Ivoire. Les blessés ont été évacués à Banfora et Bobo-Dioulasso. C’est dans un état méconnaissable que l’équipe de Sidwaya, arrivée sur les lieux, peu après 20 heures, a trouvé le car. « Je n’ai vraiment rien compris dans ce qui s’est passé. C’est quand les gens ont commencé à crier dans le car que j’ai su qu’il se passait quelque chose. Le car a alors quitté la voie avant de se renverser avec nous.

Le choc était tellement violent qu’il a fait demi-tour », a confié un passager visiblement sous le choc, dans un français approximatif. Présent sur les lieux, le directeur régional de la police des Hauts-Bassins, le commissaire Sy Traoré, a indiqué que selon les premiers témoignages recueillis sur place, le chauffeur du car a voulu éviter un piéton qui traversait la voie. Si ce dernier a eu la vie sauve, le chauffeur, lui, a du coup perdu le contrôle de son véhicule, et s’est retrouvé dans le décor, à une cinquantaine de mètres plus loin. Après un tonneau et une volte-face, le car s’est immobilisé. Parmi les trois personnes décédées, figurent un homme, une fille et un garçonnet.

Selon les chiffres du commissariat de Toussiana, le car avait à son bord près de 109 personnes. Quant au responsable de TRS/Bobo, Souley Sana, lui aussi présent sur les lieux, le car de 69 places ne comptait que 62 personnes, le chauffeur, le convoyeur et le contrôleur y compris. « Nous ne faisons jamais de surcharge et il y avait même de la place vide. Les documents faisant état des identités des passagers et leur nombre au départ de la Côte d’Ivoire et au contrôle de Banfora pourront l’attester », a-t-il soutenu. Le commissariat du district de Toussiana qui s’est vite déployé a vu son effectif renforcé par des éléments de la Brigade anti-criminalité (BAC) de Bobo-Dioulasso et la gendarmerie. Les sapeurs-pompiers, les secouristes de Burkina secours étaient tous présents.

Le ministre de la Communication, Alain Edouard Traoré et le haut-commissaire du Houet, Nandy Somé étaient aux côtés des victimes pour leur apporter un soutien moral.

Arrivé un peu plus tard, le gouverneur des Hauts-Bassins, Joseph Bakouan, s’est également enquis de la situation dramatique et a exprimé aux accidentés toute sa compassion. Après les constats d’usage des médecins légistes et des forces de sécurité, un corbillard a transporté les trois corps à la morgue du Centre hospitalier universitaire Souro Sanou de Bobo-Dioulasso.

Jean-Marie TOE

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 4 juin 2012 à 09:45, par Le Bissalo
    En réponse à : ACCIDENT SUR L’AXE BOBO-BANFORA : 3 morts et une trentaine de blessés

    Tout d’abord mes condoléances aux familles éplorées. Mais permettez moi aussi de dire tout mon mécontentement aux responsables de la société de transport TSR. Messieurs vos chauffeurs roulent vite et même très vite dans certaines agglomérations...
    Plus jamais ça...

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin 2012 à 13:04, par Barro Baly
    En réponse à : ACCIDENT SUR L’AXE BOBO-BANFORA : 3 morts et une trentaine de blessés

    Je voudrai d’abord presenter mes condoléances à la famille des defunts.Je constate que beaucoup d’accidents de la route (inter urbain) se passe sur l’axe BOBO-BANFORA.Si certains sont imputables à l’erreur humaine d’autres malheureusement sont du fait de l’état délabré de la route.Cet état interpèle effectivement les usagers de la route.Ou vont les taxes que nous payons quotidienement aux péages ? Faut il contnuer à payer de l’argent pour casser son véhicule et se retrouver à payer des factures au garage ?Nos responsables politiques et administratifs n’empruntent ils la route ?Y a t il un nombre de morts de la route BOBO-BANFORA qui a été voté et qui doit etre atteint avant de réagir ?L’autorité peut il percevoir la grogne des usagers ? Voilà autant de préocupations sur la route de BANFORA que je voulais partager avec les lecteurs et rappeler que l’argent que nous payons aux peages doit servir à l’entretien routier.Si rin n’est fait ou va l’argent du contribuable ? A bientot !

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin 2012 à 13:34, par Kpièrou
    En réponse à : ACCIDENT SUR L’AXE BOBO-BANFORA : 3 morts et une trentaine de blessés

    Il serait interessant que l’on nous prsente des statistiques sur les compagnies de transport et leurs accidents. TSR fait régulièrement des accidents mortels, peut-on savoir aussi les résultats de justice liés à ces accidnets et les couvertures d’assurances pour les victimes ?
    Dans le cas présent on dénombre sur les lieux 109 voyaggeurs et les responsables de TSR osent affirmer que le car n’était pas plein et n’avait à bord que 62 personnes. Quel culot ? Que justice soit faite. Que TSR réponde dde ses surcharges et de ses excès de vitesse.
    Dossier à suivre. Que tous les responsables politiques et tecniques s’impliquent car il ne sert à rien de souhaiter des condoléances et de plaindre la situation et de laisser les faits se poursuivre.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin 2012 à 13:39, par le défenseur
    En réponse à : ACCIDENT SUR L’AXE BOBO-BANFORA : 3 morts et une trentaine de blessés

    Toutes mes condoléances aux parents des défunts.
    Pour appuyer le premier intervenants. Les chauffeurs de TSR ne font pas seulement que la vitesse,il y a aussi ,le problème de surcharge.Ils peuvent quitter la gare avec le nombre de passager normal recommandé,mais en cours de trajet il passe leur temps à ramasser des passagers sur la route.Nom
    seulement le CAR devient par la suite trop surchargé et se rendent compte qu’ils ont perdu du temps et veulent se rattraper et provoquent les accidents.pour preuve le dimanche
    29 janvier 2012 à 16 heures la police de Diébougou à refusé le passage à un CAR TSR en provenance de Kampti pour Ouagadougou
    transportant 110 passagers au lieu de 70 . Si M. Sana ne reste pas vigilant .Ces Chauffeurs vont le faire tomber

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin 2012 à 13:43, par le défenseur
    En réponse à : ACCIDENT SUR L’AXE BOBO-BANFORA : 3 morts et une trentaine de blessés

    Toutes mes condoléances aux parents des défunts.
    Pour appuyer le premier intervenants. Les chauffeurs de TSR ne font pas seulement que la vitesse,il y a aussi ,le problème de surcharge.Ils peuvent quitter la gare avec le nombre de passager normal recommandé,mais en cours de trajet il passe leur temps à ramasser des passagers sur la route.Nom
    seulement le CAR devient par la suite trop surchargé et se rendent compte qu’ils ont perdu du temps et veulent se rattraper et provoquent les accidents.pour preuve le dimanche
    29 janvier 2012 à 16 heures la police de Diébougou à refusé le passage à un CAR TSR en provenance de Kampti pour Ouagadougou
    transportant 110 passagers au lieu de 70 . Si M. Sana ne reste pas vigilant .Ces Chauffeurs vont le faire tomber

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin 2012 à 13:47, par le défenseur
    En réponse à : ACCIDENT SUR L’AXE BOBO-BANFORA : 3 morts et une trentaine de blessés

    Toutes mes condoléances aux parents des défunts.
    Pour appuyer le premier intervenants. Les chauffeurs de TSR ne font pas seulement que la vitesse,il y a aussi ,le problème de surcharge.Ils peuvent quitter la gare avec le nombre de passager normal recommandé,mais en cours de trajet il passe leur temps à ramasser des passagers sur la route.Nom
    seulement le CAR devient par la suite trop surchargé et se rendent compte qu’ils ont perdu du temps et veulent se rattraper et provoquent les accidents.pour preuve le dimanche
    29 janvier 2012 à 16 heures la police de Diébougou à refusé le passage à un CAR TSR en provenance de Kampti pour Ouagadougou
    transportant 110 passagers au lieu de 70 . Si M. Sana ne reste pas vigilant .Ces Chauffeurs vont le faire tomber

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin 2012 à 16:37, par Le chercheur
    En réponse à : ACCIDENT SUR L’AXE BOBO-BANFORA : 3 morts et une trentaine de blessés

    Mes condoléances aux familles éplorées.
    Meilleurs santé aux blessés.
    Du courage aux agents de santé. Du courage à la société concerné.
    Il faut que ça cesse.
    Lisez bien mes propositions et réagissez si vous (voyageurs, chef de société, autorité, spécialistes des transport et des accidents, citoyens en somme) avez quelques choses à apporter. Je suis sûr que les services s’occupant des accidents de la route (Ministère des transports, police, gendarmerie) lisent leFaso.net et les commentaires quant il s’agit d’accident. Ajoutez ces observations à vos mesures de sécurité.
    1. Interdiction formel aux cars et autres véhicules de transport en commun de dépasser les 70 km à l’heure.
    Si certains se pressent pour faire plusieurs tours par jours ou par semaine, il faut reconnaitre que les gains que ces empressements génèrent ne peuvent pas compenser la perte de tout un car endommagé. L’assurance pourrait rembourser on me répondra. Mais je me préocupe des morts, des veuves , des orphelins et des handicapés à vie. On ne dédommage pas une vie.
    Immaginer un indivis qui bosse dur dans une plantation de la RCI pendant 5 ans et qui passe de vie à trépas lors d’un voyage qui peut se faire en 3 ou 4 jours mais qui est ramené à une journée et demi parce que quelquun est pressé de gagner de l’argent en faisant la vitesse.
    Pour ce faire, des affiches doivent être faites aux frontières dans les gares et partout pour informer le public de l’application de cette mesure. Le citoyen, si désormais il sait qu’il va faire 6 à 7 heures pour aller de Ouaga à Bobo prendra ses dispositions. Il ne se plaindra pas de la durée avec l’habitude (les voyageurs ne sont pas aussi pressé que l’on imagine).
    2. Les passagers devront être les premiers à faire cesser tous excès de vitesse dans un véhicule en sommant le conducteur de ralentir à la vitesse requise. S’il n’optempère pas qu’ils descendent tous au prochain arrêt et dénoncent l’infortuné au près des services de sécurité qui ne devront pas badiner sur de tel cas.
    3. Les braves chauffeurs doivent être bien et juste payés (je dis bien bien et juste si certains ne le sont pas). Le (temps de) travail hebdomadaires doit être le moins stressant possibles.
    3. Améliorer et veiller à l’état technique des véhicule (pneus, freinage, ....).

    Merci d’amender mes propositions et de les appliquer.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin 2012 à 16:39, par O
    En réponse à : ACCIDENT SUR L’AXE BOBO-BANFORA : 3 morts et une trentaine de blessés

    Bonjour ;
    Toutes mes condoléances aux familles attristées.
    Ce qui se passe sur nos routes est imputable à nos autorités qui semblent ne pas prendre leur responsabilités en ce qui concerne l’état de nos routes.
    Cher lecteur quand tu te trouve dans un car d’une des compagnies de la place tu constatera que nos routes sont très étroites quand un car double un autre.
    D’autre parts nous usagers sommes aussi responsables de nos vies alors nous devons observer un comportement responsable. Respectons les règles de la circulation.
    A bientôt.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin 2012 à 16:53, par james
    En réponse à : ACCIDENT SUR L’AXE BOBO-BANFORA : 3 morts et une trentaine de blessés

    il est vrai que l’etat des routes sont mauvaise il ya aussi le comportement de nos chauffars qui ne laisse pas a digeré.....l’etat dois mettre en place de controles de
    l’imitation de vitesse comme en europe....controler le surcharge des vehicules
    nos dirigeant doivent copier le systeme europeen ou americain.....

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin 2012 à 17:03, par sonna
    En réponse à : ACCIDENT SUR L’AXE BOBO-BANFORA : 3 morts et une trentaine de blessés

    bonjour toutes mes condoleances aux familles des defunts.ayant moi mème pris cette route dans le mois de mars dernier je vous assure qu’il faut que les autorités fasse quelque chose.l’etat de la route est deplorable,des trous partout et de très gros d’ailleurs,n’eut été l’expérience de en matière de conduite de mon époux et des air bags qui ont éclaté a temps ns ne serions plus de ce monde aujourd’hui.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés