POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

vendredi 1er juin 2012 à 01h33min

Le gouvernement a renoué avec ses points de presse le 31 mai dernier après une suspension qui a permis d’évaluer positivement cette initiative gérée par le Service d’information du gouvernement (SIG). Au menu de la reprise, deux gros dossiers sociaux : l’université et la reprise des lotissements. Sur ce dernier dossier, une des mesures du gouvernement, après les propositions du comité interministériel, est de ne plus organiser de recensement, dans les zones à habitation spontanée, communément appelées « non-lotis » .

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Finie bientôt la spéculation de certains Ouagalais qui voguaient de « non-lotis », en « non-lotis », revendant derrière les parcelles dont ils étaient attributaires. Les zones non loties ne feront plus l’objet de recensement en vue d’attribution de parcelles. L’aménagement sera fait sans tenir compte des occupants et tout prétendant fera une demande auprès de l’autorité. Seuls les noyaux de villages touchés par un aménagement seront recensés. Les attributions se feront par ordre de priorité dans les noyaux de village et par tirage au sort pour les demandeurs.

Les maires, à terme, seront instruits de procéder à la destruction de ces habitats spontanés. C’est une des mesures de la commission interministérielle mise en place par le gouvernement pour examiner les goulots d’étranglement et proposer des solutions appropriées. La plupart des lotissements, suspendus le 18 mai 2011, vont reprendre sous certaines conditions : il s’agit du strict respect de la réglementation en vigueur en matière de lotissement, de l’encadrement des communes et des arrondissements dans l’achèvement des travaux. C’est ainsi que selon le cas, le haut-commissaire et l’inspection technique du Ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité seront mis à contribution. Des commissions ad hoc sont prévues ainsi que la nomination de nouveaux membres dans les commissions d’attributions, particulièrement à Bogodogo et à Boulmiougou selon le ministre de l’Habitat et de l’urbanisme, Yacouba Barry. Dans ces deux arrondissements, le ministre a estimé que la confiance vis-à-vis des membres de la commission par les populations n’est plus acquise. Cependant, a-t-il ajouté, les opérations se poursuivront conformément aux textes en vigueur. Parmi les mesures annoncées dans le court terme : plus de collecte de fonds auprès des populations. Il sera plutôt privilégié à moyen terme des lotissements au profit des programmes d’aménagement concertés pour la production de logements.

Le préfinancement des opérations de lotissement par les bureaux de géomètres sera proscrit. Pour lutter contre la spéculation foncière, le gouvernement a opté pour la taxation des parcelles non bâties. Mais, à court terme, les maires veilleront à l’application de la réglementation sur les délais de mise en valeur des parcelles à usage d’habitation. Le ministre de l’Habitat et de l’urbanisme, dans sa présentation des conclusions de la commission interministérielle, a insisté sur le respect de la réglementation en matière de demande de lotissement et de marchés publics.

Le second point chaud du point de presse du gouvernement a porté sur le déroulement de l’année universitaire. La principale information donnée par le ministre des Enseignements secondaire et supérieur est que la reprise des cours est annoncée pour le 4 juin. Les acteurs, suite à des rencontres avec le ministre de tutelle, se sont donné rendez vous à cette date. Le ministre Moussa Ouattara qui a fait escale à l’Assemblée nationale pour répondre aux questions des députés en commission, a annoncé une série de mesures prises par le gouvernement pour sortir de cette situation caractérisée par des problèmes académiques (chevauchement entre les années universitaires) et le manque d’infrastructures.

Moussa Ouattara dont la lettre de mission du département prévoit la résorption de ces difficultés au bout de deux ans. Les états généraux de l’enseignement supérieur sont prévus à cet effet et examineront les mesures appropriées. En attendant, au niveau du personnel enseignant, 1 182 seront recrutés au niveau du secondaire et 45 au niveau universitaire afin de renforcer les effectifs. Côté infrastructures, la construction de 7 pavillons universitaires de 2 500 places chacun est prévu pour un coût de plus de 7 milliards de F CFA. Ces pavillons sont répartis entre Ouaga , Bobo et Koudougou. Le ministre a également annoncé, au titre des mesures, la facilitation des transports avec l’acquisition d’une centaine d’autobus.

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, répondant à une question d’actualité sur les événements de Sari, a déclaré que le gouvernement était très préoccupé par la situation et que les écrits parus dans la presse à propos du fait que les autorités n’en faisaient pas assez étaient un « mélange de spéculations et de propos pas toujours fondés ». Pour le ministre Alain Traoré, le gouvernement a assumé ses responsabilités car, il y a eu des concertations avec les autorités maliennes. Et il fallait tenir compte du fait que les événements ont eu lieu en territoire malien dans le contexte particulier que l’on sait.


Les mesures à court terme pour la mise en œuvre des lotissements en cours

le strict respect de la réglementation en vigueur en matière de lotissement ;

le suivi et l’encadrement des communes et arrondissements dans l’achèvement de leurs travaux : Boulmiougou, Bogodogo et Koubri, par la mise en place de commissions ad hoc avec l’assistance de la commission interministérielle ;

la désignation de nouveaux membres dans les commissions d’attribution et particulièrement dans les arrondissements de Boulmiougou et de Bogodogo ;

l’implication directe de l’autorité provinciale (haut- commissaire) dans le règlement des litiges qui emmaillent le processus de lotissement dans les communes de Diébougou et de Dakoro ;

le contrôle approfondi des dossiers de lotissement des communes de Pabré, Bingo et Tanghin-Dassouri par l’inspection technique du MATDS ;

l’interdiction de collecte de fonds auprès des populations pour les opérations de lotissement qui sont faites au début du processus ou le cas échéant, collecter les fonds dans la limite des parcelles disponibles ou projetées ;

le strict respect des procédures en vigueur en matière d’attribution et de retrait des parcelles en ce qui concerne la commune de Ouessa et l’arrondissement de Konsa ;

le strict respect de la réglementation en matière de passation des marchés de lotissement (réduire au strict minimum les procédures de gré-à-gré et de consultations restreintes) ;

la détermination des limites territoriales (villages, secteurs et communes) pour éviter les conflits intercommunaux ;

la sensibilisation des coutumiers sur la primauté des limites administratives par rapport aux limites coutumières ;

l’informatisation des fichiers d’attribution de parcelles pour déceler ou éviter les doubles attributions ;

l’application de la réglementation sur les délais de mise en valeur des parcelles à usage d’habitation ;

l’organisation des états généraux sur les lotissements au Burkina Faso.

Source (MHU)

Abdoulaye TAO

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 1er juin 2012 à 09:16, par salif
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    « Les zones non loties ne feront plus l’objet de recensement en vue d’attribution de parcelles. L’aménagement sera fait sans tenir compte des occupants et tout prétendant fera une demande auprès de l’autorité. Seuls les noyaux de villages touchés par un aménagement seront recensés. Les attributions se feront par ordre de priorité dans les noyaux de village et par tirage au sort pour les demandeurs. »

    C’est le terme « les noyaux de village » qui va poser problème. Comment ces noyaux seront définis, quand on sait que les non lotis sont en général une extension des villages existants. En d’autres termes comment seront fixées les limites de ce fameux noyau de village ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 09:23, par fongnon
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    pour freiner la spéculation foncière je pense qu’il aurait été mieu que l’etat fixe des seuils de prix a ne pas depasser selon qu’on est commune urbaine,rurale ou statut particulier.cela permettra a tout le monde de connaitre le prix legal d’une parcelle

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 10:14, par Emma
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    Quel violence ? Pour un jeune fonctionnaire du privé qui n’a pas les moyens de louer une maison en ville et qui s’en va prendre un prèt dans son service pour construire une maison dans la zone non loti et qui y habite depuis longtemps trouvez vous que c’est normale de déguerpir ce dernier ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 11:16
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    Tien gnila

    Bonjour
    vous m’aviez censure la derniere fois alors que c’est mon idee qui revient c’est a dire proceder au tirage au sort et en direct des medias .
    Et c’est la chance de tout un chacun qui jouera le reste .
    Et j’ai aussi parle de la suppression des non-lotis car c’est ce qui creent tous les problemes . Puisque j’ai parle des gourous qui construisent et mettent des gens soi par location ou par gardiennage au cas ou les agents recenseurs passeront que ces derniers donnent leurs cordonnees ( proprietaire ) et a l’absence de ce dernier le locataire ou gardien donne ses propres cordonnees . Et au moment de l’attribution le nom du proprietaire n’apparait pas . Ou si ces derniers ( locataires ou gardiens ) donnent les cordonnees du proprietaire apres l’attribution leur nom ne figure pas sur la liste , c’est eux qui sont les premiers a se plaignent et les gens vont voir qu’ils ont raison car ils sont residents depuis 20 ans alors que leur nom ne figure pas sur la liste . Et bonjour les problemes .

    Tien gnila

    Répondre à ce message

    • Le 1er juin 2012 à 13:25
      En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

      si tu es de l’avis avec le gouvernement,vous avez faux sur toutes les lignes car tu vas voir qu’il y aura mort d’hommes parceque venir chasser la population comme des mal-propres dans les non-lotis et attribuer les terrains de manière arbitraire comme au loto,c’est du n’importe quoi.
      il faut que lucky luke avec son gouvernement sachent que c’est pas tout le monde qui vole comme eux et donc il y a des populations qui sont dans ces zones par manquent de moyens.
      en tout cas on va voir comment ça va se passer mais je crains le pire car c’est pas la bonne solution

      Répondre à ce message

      • Le 1er juin 2012 à 17:40
        En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

        Attribuer les parcelles par tirage au sort n’est pas de maniere arbitraire . C’est une procedure qui se fera en direct des medias et celui qui ne verra pas son nom ou son numero tire n’a pas a se plaindre . Et pour les non lotis ils n’ont qu’a aller encore creer d’autres non lotis car on ne peut pas faire les omolettes sans casser les oeufs . Au debut ca ne sera pas facile mais tout le monde s’habituera .

        tien gnila

        Répondre à ce message

    • Le 2 juin 2012 à 02:16, par lesaint
      En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

      Slt,je pense que c’est un vrai nid de problèmes que l’Etat installera à travers l’application de ce système de tirage au sort pour obtenir une parcelle.Comment le gouvernement oeuvrera pour éviter que les agents des services domaniales ne dealent les parcelles et aussi que les nantis ne s’en procurent par centaine dans les coulisses ?

      Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 11:38
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    Une solution dangereuse. Possible soulèvement populaire où il irons ces population parfois pauvre.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 11:38, par Sid-Zabda
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    Moi je ne suis pas d’accord que ce soit seulement a Bogodogo et Boulmiougou ou on doit changer les commissions. Toutes les commissipns dans le pays sont pourris et méritenmt d’être channgées. Le Maire de Bogodogo n a rien fait et n est pas plus sale que les autres. C est tout

    Répondre à ce message

    • Le 1er juin 2012 à 14:46, par bjoo
      En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

      Mieux ,il faut faire un tirage au sort devant un huissier pour les lotissements,exemple des cités relais.

      Merci

      Répondre à ce message

      • Le 1er juin 2012 à 18:01, par le bon citoyen
        En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

        sache que nous somme dans la cité relais du secteur 19 depuis 8ans sans electricité par la faute de la direction generale de l’urbanisme et de l’habitat qui nous a roulé dans la farine. C’est desolans ces genre de situations. Au burkina les plus puissants mangent les plus faibles. Je peux dire que nous prenons un tournant decisif pour notre pays. Courage qu’a meme

        Répondre à ce message

    • Le 1er juin 2012 à 15:29, par RSAM
      En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

      bonjour, je suis désolé. le gouvernement une fois de plus vient de montrer son incapacité à prendre des mesures cohérentes et efficaces afin de soulager le peuple. permettez moi de vous dire que cette mesure rencontrera beaucoup de difficultés dans son application : 1- un mouvement insurrectionnel dans ce pays a cause de la destruction des soit disant non-lotis ; 2- l’effet contraire. analyser bien cette phrase. "seul les noyaux des villages touchés par un aménagement seront recensés" je pose la question suivante : qu’est ce qu’un village dans ce contexte ? et qui peu prétendre être du noyau du village ? si je ne trompe pas tous dans ce pays ont des parents ou des connaissances un peu partout dans ces villages à lotir "hum" par conséquent tout le monde se retrouvera encore sur la liste du noyau du village."hum" !!!! je crois que d’autres solution existent. merci !!!

      Répondre à ce message

      • Le 2 juin 2012 à 14:13
        En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

        C’est exact mon cher.
        ils peuvent encore facilement faire partie de ces noyaux de villages mal définis.
        Luc est très incapable et veut foutre la merde dans ce pays.
        Il doit foutre le camp.
        Les non lotis sont une solution pour l’équilibre de ce pays surtout dans les grosses agglomérations comme Ouaga.
        Les gens ne choisissent pas d’habiter dans ces zones par plaisir ! Ceux qui le choisissent parce qu’ils ont vendu leur parcelle, qu’on les ignorent ! Le fichier domanial sert à quoi alors ?
        Ce gouvernement est là qui passe le temps à crier n’importe quoi sur les toits par que le premier responsable est un journaliste et pour la suite, aucun résultat sinon la descente en enfer
        La situation s’empire de jour en jour.
        Où allons-t-on ?

        Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 11:47, par VINIYI
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    Messieurs les ministres, si c’est ce que vous avez trouvé comme solution aux problèmes pour ce qui est du cas des arrondissements de BOBO , sachez que vous avez empirez la situation car c’est bien claire que vous avez survoler le cas de cette ville ou les gens continu et de pleurer et de vous implorer pour les venir en aides face aux malversations des maires d’arrondissement dans les opérations de lotissements les plus impopulaires et les plus décriées ( cas du secteur 15 au DAFRA et du secteur 18 et 21 au KONSA ). Tous ces gens comptaient sur vous et votre clairvoyance. mais devant cette décision l’on comprend aisément que vous êtes entrain de préparer une autre mission pour venir mater cette foi des civiles a BOBO car on ne peu pas se laisser abuser impunément de la sorte par des voleurs confirmés du grand jour comme SIDI et BARRO.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 12:09, par Lorenzo
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    Merci au gouvernement pour cette décision ! Vivre au non-lotis ne doit plus donner la priorité sauf pour les autochtones villageois, si village il y a. C’est difficile mais c’est bien mieux ainsi. On sera tous sur le même pieds d’égalité. Vivement que cela entre en application.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 12:14, par visionnaire
    En réponse à : Situation a la frontiere avec le mali

    Quels autorités Maliennes ? celui des bérets vert du capitaine Sanogo, ou de celui des bérets rouage de ATT, ou de celui du Président Diounkouda TRAORE et de CHECK Modibo Diarra ??????

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 13:22, par LE PAT
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    SVP !!!!!!! combien de personnes habitent dans ces zones ? ils vont aller ou ? Pensez vous qu’ils se sont privés d’électricité et souvent même de l’eau courante pour rien ? Faites pardon, vous avez tous pas eux. continuons à réfléchir.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 13:31, par LE PAT
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    Nous sommes tous des burkinabé ! un burkinabé n’a pas le droit de foutre un burkinabé dans la rue. le Burkina est cas même vaste. c’est vraiment pas la solution, organisez vous et faites des vrais recensement la nuit ds la surprise et donner la priorité aux familles (homme, femme enfant(s)) merci

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 13:51, par Gouverneur
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    Sincèrement je cris que cette mesure est à saluer. Seulement cela va engendrer d’énrmes mécontentements. Mais c’est tant mieux. Comme n dit on ne fait d’ommellettes sans cassser des oeufs. De toutes façn certains demandeurs de parcelles et certainement les plus nombreux étaient très flous aidés en cela par des maires flous. Tout cela est la faute de nos politiques. Croyez-moi,on aurait dû continuer avec la philosophie qui a prévalu la construction des cités sus la révolution. Regardez dans quelle bourbier on se retrouve maintenant !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 13:54
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    Je propose qu’on confie les lotissements à la Direction générale de l’aménagement du territoire et d’appui à la décentralisation.Elle a l’expérience des lotissements des années 8O et pourra centraliser tous les fichiers des différents lotissements. De simples requètes permettront d’identifier les attributaires de plus d’une parcelle par lotissement. Cela évitera que des personnes financent leurs activités par la ventes des biens publics

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 14:14, par Iso
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    Parfaitement d’accord surtout un fichier fiable des parcelles pour éviter les doublons. Je préfère même qu’on insère une fenêtre au niveau du logiciel du recensement biométrique où on logera ces informations.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 14:19, par RAS
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    Je crois que certaines de ces mesures vont empirer davantage la situation. Imaginer un seul instant que l’on laisse tomber les recensements pour faire appel à candidatures soumises au tirage au sort. A Ouagadougou et dans les grandes villes, les commissions recevront un nombre incalculable de demandes de parcelles que l’on ne saurait satisfaire. Chacun y compris ceux qui sont déjà chez eux vont tenter leur chance. C’est l’occasion rêvée pour certaines personnes (membres ou non membre de commissions) de faire des affaires à travers ces tirages au sort.
    Je crois que l’on doit s’appuyer sur des critères objectifs telle que la possession d’un non loti, mais l’on doit être vigilant pour ne pas attribuer des parcelles à des gens déjà attributaires de parcelles lors des opérations précédentes. C’est en cela que l’informatisation de ces opérations de loissement est importante.
    Je ne suis pas non plus d’accord avec la taxation des parcelles non mises en valeur parce que l’Etat ne fait rien pour aider les citoyens de ce pays à construire. Vu le coût des matériaux de construction, l’on ne saurait contraindre un citoyen à construire en un lap de temps, sauf peut-être ceux qui se sont accaparés de nombreuses parcelles à tord au détriment de ceux qui sont dans le besoin. Et là aussi, ces parcelles devraient être purement et simplement retirées dans un esprit de justice social.
    Vraiment, les mesures pondues par la commission interministérielle ne sont pas à la hauteur des attentes. Elles vont plutôt créer une situation explosive.

    Répondre à ce message

    • Le 1er juin 2012 à 19:01, par Pablo
      En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

      Je suis parfaitement d’avis avec votre propos. Trouver un logement fait partir des droits fondamentaux de tout homme. Ce serait vraiment une grave erreur que de vouloir trouver une vraie solution à un problème aussi vital par le jeu du hasard. Les vrais nécessiteux pourraient être toujours les malchanceux et les mêmes ceux, qui tentent leur chance en vue de vendre la parcelle,continueront à gagner. Je pense que la solution c’est de trouver les moyens pour éviter que les malhonnêtes citoyens puissent encore arracher des parcelles aux pauvres gens pour les vendres.Dans ce sens, l’informatisation de l’attribution des parcelles et d’autres mesures plus stricts allant dans le sens de sanctions contre ces personnes devraient aider à réjoudre les problèmes. Ne pas tenir compte des habitants d’une zone non-lotie dans le processus de lotissement, c’est vraiment prendre un grand risque. On ne peut pas rendre justice aux citoyens sur la base de loterie. Il faut trouver d’autres moyens pour que chacun puisse avoir part au bien commun. Je présens qu’il ne sera pas exclu de faire usage de la force pour faire appliquer ces mesures. Mais, je pense que l’autorité de l’état, ce n’est pas seulement la force brute imposée par les armes ; de nombreux soulèvements de par le monde ont montré les faiblesses de faire respecter une loi injuste par la force des armes. La vraie autorité qui vaille c’est de faire en sorte que la justice sociale soit une réalité, pour tous les citoyens, riche comme pauvre. Le tirage au sort attribuerait 3 à 4 parcelles à un même individu (bien sûr, pas au même tirage) et on fait quoi en ce moment ? Je vous prie d’être attentif à la misère des honnêtes populations qui ne sauront où aller après être renvoyés de leur zone non lotie où ils tentent de trouver leur vie. La loi doit sauver la vie humaine et non la banaliser ou la rendre impossible.

      Répondre à ce message

    • Le 1er juin 2012 à 20:56
      En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

      mettre ceux qui habitent les non lotis au même pied d’égalité que les demandeurs simples de parcelles n’est pas juste. imaginons que moins de 10% des habitants de non lotis gagnent les parcelles ; le deguerpissement sera très difficile et on ne sera pas loin d’un soulèvement populaire.

      Répondre à ce message

      • Le 3 juin 2012 à 22:05, par Pythagore
        En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

        Je pense qu’il faut arriver à recenser tous ceux qui sont dans les non lotis. Ce recensement devrait se faire avec beaucoup de rigueur. Après le recensement, le tirage au sort peut se faire. Il serait injuste que des demandeurs non résidents dans ces non lotis puissent ainsi s’octroyer des parcelles. Cela va créer des frustrations voire des révoltes. La décision de tirage au sort est brusque vu que beaucoup ont déjà construit dans les non lotis dans l’espoir d’avoir une parcelle. Il faudrait pour le moment faire le tirage en tenant compte prioritairement des résidents dans les zones non loties. Le vrai problème est d’arriver à faire un bon récemment dans ces non lotis. Après ce goulot d’étranglement, on pourrait maintenant appliquer ce principe de tirage au sort car tout le monde est averti.

        Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 14:42, par La voix du peuple
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    Monsieur le Ministre, dite nous quelles sanctions avez vous pris contre les maires et leur conseillers qui ont sémé la merde dans nos villes et se sont enrichis sur le dos de la population.Ca ne peut pas rester impunis tôt ou tard.
    Aussi, dite nous qui a eu combien de parcelle Où et quand ?
    Nous attendons

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 14:54, par Agneau
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    Je ne partage pas cette idée de tire au sort pour l’attribution des parcelles ! c’est pour encore les attribuer à des gourous qui ont plusieurs fils, petits fils, cousins et j’en passe !
    pourquoi ne pas tenir compte de la superficie occupée par les habitants de non lotis pour l’attribution ! Dans tous les cas, pensez y aux femmes, veuves qui n’ont aucun soutien et vivent dans ces zones.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 15:22
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    Une solution dangereuse. Possible soulèvement populaire où il irons ces population parfois pauvre.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 16:00
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    Je pense que cette idée va maintenant avec les disposition légales à savoir la Réforme agraire et foncière, ces habitats spontanés sont à l’origine de toute cette pagaille des lotissements. Le respect des textes en la manière constitue le seul moyen d’aboutir à une situation sereinne au sein des lotissements. ceux qui pensent pouvoir vivre dans le non respect des lois et textes, ils se trompent et l’etat doit affirmer sa place, c’est pourquoi il existe une force ou des force, c’est pour instaurer la souverainité et le droit. merci

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 16:27, par VIGILANCE
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    Mais il faut aussi faire attention à la qualité des attributaires. Un fonctionnaire corrompu des finances peut faire venir les pièces de ses parents du villages (qui n’ont jamais fait ouaga) pour leur attribuer des parcelles à Ouaga ; Ou il met le nom des cousins, des voisns etc. Plutard il change tout ça à son nom avec des dossiers de pseudo achat/vente de parcelle. Au moment des lotissements, il aura éviter de passer pour quelqu’un qui a plus d’une parcelle mais dans la réalité il deviendra proprio de 5 à 10 parcelles et le tout après avoir été corrompu à la fonction publique. Aussi il recouvrer des impots consistants sur le transfert ou la vente des parcelles et la location des mini villa, célibaterium, immeuble etc.Enfin permettre un accès libre en ligne à la liste des attributaires et permettre une dénonciation des cas suspects en ligne.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 16:31, par JT
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    Depuis des années, l’informatisation des opérations de lotissement revient de manière recurrente, sans jamais être prise en compte. Comme les gens n’aiment pas la clarté et la lunière dans ce pays, on préfère travailler dans le flou ou naviguer à vue afin de se mettre plein les poches au su et vu de tout le monde, n’en déplaise aux aigris de tout poil.
    On est passé maître dans l’art de prendre des mesures inapplicables à priori telles que celles relatives aux perdiems, aux véhicules de fonction et enfin ces mesures pondues par la commission interministérielles qui risquent d’emporter le gouvernement, voire le régime de la quatrième république.
    Je ne vois pas dans quelles mesures l’on peut raser des non lotis sans mesures d’accompagnement, fut-il à terme. Personne ne vit dans ses non lotis par plaisir, mais par nécessité. De toute façon, le maire qui s’amusera à ce jeu, en prendra pour son compte parce que les habitants ne vont pas le rater.
    Ceux qui ont pris ces mesures ne vivent pas les conditions du pays réel. Il faut faire un tour dans ces non lotis pour toucher du doigt la misère humaine.
    Comme l’a souligné RAS, la possession d’un non loti au moins pourrait sous certaines conditions, être un critère objectif d’attribution des parcelles. C’est trop facile d’être en ville (zone lotie) et d’attendre bonnement une opération de lotissement pour aller déposer une demande d’attribution de parcelle. Tout le monde n’a pas les moyens pour loger dans des zones loties, même si c’est l’idéal. N’oubliez surtout pas que même certains fonctionnaires ont contracté des prêts pour investir dans ces non lotis et y vivent dans l’espoir d’avoir une parcelle.
    Ceux qui applaudissent la méthode des tirages au sort, l’apprendront à leurs dépens car tant que des hommes feront ce tirage au sort, il sera biaisé. Ils déchanteront très vite car nous sommes dans un monde de prédateurs sans pitié.
    En conclusion, ces mesures ne me semblent pas appropriées pour un pays comme le nôtre qui sort d’une crise sociale grave. Trouvons plutôt des mesures consensuelles à même de préserver la paix.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 16:49, par MS
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    L’Etat ne doit pas reculer sinon il va perdre son autorité pour de bon. et la population doit savoir aussi qu’on ne peut pas faire des omelettes sans casser les oeufs . je ne veux répéter ce que SIMON a dit mais à l’allure où on va ,l a ville va s’étendre a une centaine de kilomètre .
    En ce moment la densité sera faible et comment faire pour mettre des structures sociales de base ou ,le transport en commun : OUAGADOUGOU est plus vaste que la france ,Abidjan mais moins peuplée que ces derniers

    Aussi je voudrais dire de récupérer tous les hectares de terre cultivables que certains riches ont exproprié des villageois pauvres et cloturés cela servira de base pour dissuader les Habitants des non lotis .Pour ne pas faire deux poids deux mesure.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 17:14
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    ceux qui sont dans les non lotis, c’est des gens qui ne peuvent pas s’acheter des dizaines d’hectares et s’octroyer des titres fonciers. C’est fondamentalement injuste et méchant que de décider de ne plus tenir compte des habitant des non lotis pour les nouvelles attributions de parcelles. Combien d’entre vous ont eu parcelle de cette façon ? Et combien ont eu le premier domicile grâce aux cités de Sankara ? On oublie parfois que la pression foncière est liée aussi au fait que des gens s’accaparent des superficies énormes y compris en pleine ville. c’est ça qu’il faut réglementer. La prochaine vraie crise, sera une crise du foncier. Il ne faut pas jouer avec ça !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 17:15
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    Monsieur le Ministre, continuez la réflexion. Comme on le dit « c’est bon mais ce n’est pas arrivé ». Si vous délogez les habitants des zones non-loties et s’ils ne sont pas attributaires, où iront-ils ? Et puis, il y a des fonctionnaires qui se sont endettés pour acheter des lopins de terre dans ces zones afin de se trouver un abri et vous voulez venir les détruire en une journée. Ah ! A moins qu’ils seront dédommagés si non ? Je ne sais pas mais........

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 17:25, par lemaire
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    Je remercie infiniment TIAO et tout son gouvernement.C’est la première grande décision importante qu’ils viennent de poser après leur an 1.Seulement je voulais leur demander d’ouvrir l’œil davantage à Tanghin-Dassouri.Il y a des non dits(Zekounga yalagré dassouri ville).
    A quand le verdict des maires suspendus pour faute de gestion de parcelles(boulmiogou) ?

    Répondre à ce message

    • Le 2 juin 2012 à 14:29
      En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

      Mon ami, si tu penses que c’est la meilleure des mesures que ce gouvernement vient de proposer, surtout ne quitte pas le pays, attends la mise en application de ces mesures. Tu pourras ainsi évaluer l’impact avant de les féliciter.
      Moi je suis attributaire d’une seule parcelle, je ne perds donc rien. Mais cette proposition vient de personnes qui ne connaissent pas comment vivent les Burkinabé et jusqu’où ils peuvent aller.
      Si le gouvenrnement n’a plus rien à proposer, on peut les applaudire d’avoir eu le courage de jeter l’éponge. D’autres têtes viendront essayer de redresser ce bateau de BC

      Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 17:27, par tibo
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    J’ai pas les moyens de loger ma femme et mes deux enfants.Avec le Vieux du village j’ai pu payer une non lotie et j’ai aussi saigné avec ma femme pour construire un " 16 tôles" et je continue d’aller travailler dans une société privée pour rembourser le crédit.
    Si par décision d’un politicien quelconque quelqu’un vient détruire le seul bien que j’ai acquis pour le moment avec beaucoup de sacrifices ! Je préfère mourir les armes à la main que de laisser une bande de voyou venir me prendre tout ce que j’ai. Et ma femme, mes enfant,leur avenir ? haa ha ! nguaoo !
    Faites attention ! Y a t-il pas de sages dans ce gouvernement ? Je prie sincèrement pour vous pour que vous soyez plus sages. Pensez-vous que ceux qui sont dans les non loti ne savent pas qu’être dans une cité avec toutes les commodités prolonge la vie ? Il y aura toujours des pauvres parmi vous s’il vous plaît ! Ayez un regard de compassion et ne prenez pas les brebis galeuses comme les vrais brebis. Merci

    Répondre à ce message

    • Le 1er juin 2012 à 18:39, par drangwell
      En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

      Chers internautes comprenez ceux qui décrie la mesure du gouvernement car je me demande s’ils vivent réellement en non lotie ou s’ils sont simplement et purement malhonnête. Je propose qu’on laisse les non loties tel quelle et lotir tout autour pour attribuer en tir au sort et qu’on demande a ces moutons qui refusent la mesure de s’organiser dans leur non loties pour soit lotir et s’attribuer les parcelles qu’il pourront dégager, ou purement et simplement qu’ils y restent toute leur vie sans les commodités tel les voies tracées l’eau courante et l’électricité etc... Je n’arrive pas a comprendre comment quelqu’un qui a construit 16toles sur 50m2 veux en contre parti une parcelle lotie de 300m2 je ne comprend pas comment quelqu’un de raisonné peu vouloir attribuer 2000 parcelles dégageables a 6000 residents en non loties. Même miracle ca ne marche pas alors laissez le gouvernement faire ce qu’il a trouvé bon pour nous vous qui voyez du mal partout !

      Répondre à ce message

      • Le 1er juin 2012 à 19:26, par tibo
        En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

        cher ami drangwell sache que cette non lotie a été acquise à prix d’argent et aussi avec un accord des notables propriétaires des villages qui en vendent.Présentement la terre appartient à l’Etat mais aussi à son propriétaire qui peut décider de la vendre à qui il veut. Nous ne sommes pas des moutons s’il te plaît. Les riches louent les maisons communes à des prix exagérés.Que voulez- vous qu’on y aille ? L’exode rural a toujours existé dans la nuit des temps et au 19 siècle lors de la révolution industrielle. Il faut comprendre que vous les nantis vous avez besoin de ces gens là ! Ils participent aussi au developpement socio-économique de la nation. Quand un probleme se pose il faut d’abord connaitre les causes.
        Et plus ceux qui font la mangouille pendant le recencement ne sont pas ceux qui vivent dans ces cités de misère. c’est au contraire les plus nantis qui viennent avec des moyens pour corrompre les commissions. Encore je demande au gouvernement de voir le problème de lotissement ailleurs mais pas dans ces citée éclairées par les étoile de Bon Dieu. hé WENDE !

        Répondre à ce message

      • Le 2 juin 2012 à 17:45, par sawa
        En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

        bjr .
        vous qui ne trouvez que positive cette fameuse décision , je vous pris de murire l’esprit . ne soyez pas si ignorent et ingrat .

        ma solution pour le gouvernement est : de recenser et attribuer aux résidents propriétaires réels , ensuite sencibiliser , mettre en viguère leur décision au meme momment .
        à ce monsieur de ministre de l’habitat , je lui demande de ne pas oublier les conditions qui l’ont permi d’etre ministre .NB/ la cote d’ivoire , le mali........le burkina avec le départ de monsieur Blaise Compaoré

        Répondre à ce message

      • Le 2 juin 2012 à 20:27, par sawa
        En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

        bjr .
        vous qui ne trouvez que positive cette fameuse décision , je vous pris de murire l’esprit . ne soyez pas si ignorent et ingrat .

        ma solution pour le gouvernement est : de recenser et attribuer aux résidents propriétaires réels , ensuite sencibiliser , mettre en viguère leur décision au meme momment .
        à ce monsieur de ministre de l’habitat , je lui demande de ne pas oublier les conditions qui l’ont permi d’etre ministre .NB/ la cote d’ivoire , le mali........le burkina avec le départ de monsieur Blaise Compaoré

        Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 18:40
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    Vous voyez comment comment ce régime est trop méchant et égoiste ?
    Quand il s’agit des cas pareils,il est prêt à aller les déloger mais si comme ceux qui habitent réellement dans les non-lotis sont des moins que rien pour eux,il ne faut pas leur demander de se faire enrôler pour les inscriptions sur les listes éloctorales puisque ce sont des animaux errants.ce gouvernement n’est pas sérieux car que faire de ceux qui se sont déjà acquittés des taxes lors des recensements passés de ces lotissements foireux ?Si je comprends,ils ont perdu leur argent et pourtant parmi eux,certains sont de bonne foi puisqu’ils vivent dans ces zones non-loties souvent depuis plus de 20 ans.
    Ce gouvernement ne veut pas qu’on découvre ses mic-macs avec ces gourous qui ont déjà plusieurs parcelles et qui continueront à l’avoir avec leur jeu de loto de dupe.Pourquoi ne pas recenser déjà toutes habitations des zones loties et comme ça nous verrons qui a qui dans ce pays.
    C’est pas ce qu’il fallait faire et suis certain que le gouvernement va se bruler les ailes s’il persiste.
    Alors il est temps de rectifier le tir

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 18:40, par NORBERT
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    NORBERT
    Bonjour et félicitations à tous pour cette avancée dans le processus de lotissement. En ce qui me concerne, les parcelles sont devenues une source de commerce pour bons nombre de burkinabè qui ont appris à vivre des retombées de notre espace à tous. Je voudrais que le gouvernement aille plus loin dans ses propositions en fixant les prix des parcelles à ne pas depasser en fonction des zones à lotir. En plus, il faudrait absolument mettre un fichier informatique en place. Cela évitera que ceux qui en ont déjà les centaines ne postulent encore avec les populations vulnérables pour un burkina de paix et d’égalité !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 19:19, par Colombo , l’inspecteur
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    Des mesures, toujours des mesures, encore des mesures, mais,la corruption passera tant que de gros intérêts existent.
    C’est les mêmes qui prennent ces mesures qui vont aussi créer des failles dans le système pour se remplir les poches avec des huissiers tous corrompus !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 19:27, par Ras
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    je crainds fort pour ce tirage au sort.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 19:56, par Moi
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    Mon ami drangwell, c’est pas du serieux ce que vous dites. moi personnellement j’ai investi plus de 500 000 F dans une Zone non lotie où j’y reside actuellement. Vous croyez que j’accepterai qu’un buldozer vienne detruire cette maison que je me suis endetté pour construire ? Où vais-je aller avec ma petite famille ?Je prefere mourir les armes en mains. Ma femme et mes enfants je demanderai au bon Dieu de veiller sur eux.

    Répondre à ce message

    • Le 1er juin 2012 à 20:27
      En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

      et c’est qui tu veux tuer ? Mr l’assassin ? tu n’étais pas obligé de construire illégalement pour loger il fallait louer une maison et payer par mois comme les autres. Tu oublis ceux qui sont en locations ? tu penses que tu as plus dépensé que eux ? Ils t’ont dit qu’ils n’aimeraient pas avoir un lopin de terre eux aussi ? ce qui est sur la décision de l’État est la meilleure.

      Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 20:16, par Blaise
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    Cette commission interministérielle n’était pas représentatif. Elle était composée de personnes possédant au moins une parcelle. Quel est ce fonctionnaire actuellement qui peut déboucher 2500000 à 3000000 pour une parcelle à ouaga. Pensez vous que ces occupants de non lotis peuvent acheter de parcelles à ce prix ? Ou voulez vous qu’ils aillent ? Retourner au village comme l’autre l’avait dis. il faut informatiser et donner les parcelles à ceux qui sont effectivement dans le besoin. Sinon le Burkina n’est pas encore sorti de l’auberge. Ils ont fini de construire et ils veulent nous chasser !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 20:44, par Bouglass
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    Dans les zones à lotir, il faudra prévoir des parcelles aux dimensions normales (300m² ou 280m²)d’abord. Ensuite, comme ceinture limitrophe de ce lotissement, parceller des moins de 100m² pour des résidents de ces zones qui seront choisis au sort.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 21:47, par 8
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    ce ’nest obligé d’avoir une parcelle q’au village . c’est vrai que c’est la pauvrété mais demain on peut devenir riche si c’est pour se loger on peut louer dans le cas contraire retour au bercail . imaginez un peut si tout le monde prend une parcelle à Ouaga, certains vont se retrouver dans leur village .autant aller construire dans son village que pousser ouagadougou vers son village . vous pensez que l’on va laisser ouagadougou dans les mains des spéculateurs de parcelle . on ne lotie pas au hasard . d’ailleur c’est parce qu’il y a lotissemment en pagaille que les gens s’installent en pagaille dans les non loties dans l’espoir d’avoir . Demandez à ceux qui font l’aventure, où on fait des lotissements comme au burkina.je veux qu’on commence à sanctionner les spéculateurs de parcelle .Monsieur le ministre, ce n’est pas la peine de parler ,il suffit seulement de fermer le robinet des autorisations de lotir et vous faites une ceinture pour circonscrire l’avancée des non lotis en donnant des instructions aux maires avec des sanctions décourageantes .le désespoir va s’installer et ils finiront par déguerpir d’eux même ou par la pression des bandits .
    Aussi ceux qui ont des parcelles et qui n’arrivent pas à constuire ,qu’ils vendent avec ceux peuvent construire pour qu’il y ait assez de maison à louer . cela pourrait reduire le coût des maisons . s’il ya longue vie on peut avoir plus que parcelle .ce nest pas peine de se cramponner sur quelque chose qu’on va mourrir laisser .

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2012 à 22:44, par sariya
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    bjr a tous,je me demande pourkoi Mr le Ministre n’a pas fait cas de bobo dioulasso. cette ville a plein de probleme de lottissement. rappel sur certains cas ; le secteur 17 de bobo quartier sarfalao. c’etait depuis 2002 qu’une partie de la population de la zone non lottie du dit quartier a ete deguerpie sur promesse de les trouver des terrains ailleur. c’ est sur cette zone qu’a ete construit le ’’ village d’enfant sos dafra’’ sur une superficie de 10 hectares. depuis cette date juska nos jrs personne n’a beneficie de terrain. les populations tres pauvres qui y vivaient n’avaient que le bon Dieu pour s’y confier. je vous assure que ce fut un calvaire juska ce ke certains chef de famille pour cause de desolation sont passes a trepas. vu que les choses n’avancaiennt pas, un comite fut forme pour entrependre des demarches au niveau des autorites. c’est dans ce processus que le fondateur de sos dafra fut rencontre ; et voici ce qu’elle a dit :’’ tout l’argent a ete versee a la municipalite pour non seulement trouver une place pour les deguerpis mais aussi de quoi les dedomager’’ bref juska present ce problem demeurre. juste demander a toutes les bonnes volonte qui peuvent les aider a rentrer dans leur droit de le faire. une demande particuliere a l’endroit de Mr le Ministre pour qu’il puisse regler cette histoire.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2012 à 09:25, par citoyen lambda
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    seul une personne qui n’est jamais venu au Burkina peut proposer de telles solutions dangereuses sur les "non lotis". Il ne s’agit pas de parler, alez y vite les deguerpir !

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2012 à 11:21, par SID KAYE
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    Monsieur TAO, pouvez vous SVP les jours à venir nous apporter des éclaircissements concernant le délais (la durée) accordé aux propriétaires de parcelles pour les mettre en valeur ?

    J ai pris un prêt pour acheter une parcelle. J attend l’expiration pour prendre un autre prêt pour la mettre en valeur. Que Dieu nous aide.

    Merci M. TAO. Que Dieu vous bénisse.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2012 à 11:27, par NS
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    Salut à tous.
    Autrement dit je suis assis au village, la ville lance ses tentacules qui viennent m’engloutir ou me repousser ailleurs. Où dois-je aller en ce moment ?
    Non ! il faut revoir les choses. Si on veut donner un toit à chaque Burkinabè, il faut songer à construire des cités, etc.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2012 à 13:17, par Oussby
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    Ce gouvernement ne me surprend pas.
    trouver une solution aux préoccupations de sa populations est devenue un jeux du hasard.ce qui veux dire que dans ce pays on n’a pas une autorité compétente qui à l’expérience et les capacités nécessaires pour exercer les fonctions qu’il occupe.
    donc on fait des essais et ce sont les cobayes(pauvres paysans) qui subissent.sachant qu’ un essai c’est quant il y a doute.bande d’incapable continuer à faire de la loterie la vie des gens
    dieu vous vois.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2012 à 21:09, par le sage
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    slt .monsieur le ministre,continuez la réflexion .n’oubliez pas comment vous etes devenu minitre . sachiez aussi que vous aviez trop duré . le blaiso renouvellera bientot son gouvernement .tachez ne pas retourner avec un peché aussi lourd comme celui-ci .a bon entendeur , salut !

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2012 à 20:33, par sogtondo
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    Les gens veulent encore créer des problèmes à BLaise COMPAORE. Il faut qu’il soit vigilant, ces décisions viennent de l’aile de ceux qui veulent créer le front refus CDP. Ceux qui vivent en non lotis à Saaba et autres sont souvent des autochtones et mettre à l’écart les non-lotis créeraient beaucoup de remous et la situation est bien fragile. Faire une bagarre autour de la terre n’arrangerait pas nos autorités. Je prie pour la paix au Faso et ce que BADO prédisait risquerait d’arriver. Il y a trop de rancœurs et nous ne sommes pas loin de l’apocalypse. Dieu sauve le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2012 à 23:04, par l’ami du peuple
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    L’Etat doit continuer à mûrir les réflexions sur les lotissements au Faso.Vouloir chasser les habitants des non_lotis, c’est mettre de familles dans les rues , sous les arbres. Ils ont investi pour se créer ces abris de fortune. Depuis la nuit des temps, c’est ce qui est fait. Je propose donc qu’on leur permette d’avoir leurs parcelles et veuiller à ce que toute nouvelle construction ne se faite pas. Comment le faire ? Réponse : placer deux surveillants dans chaque non -loti pour empêcher les constructions. c’est une démarche sage avec beaucoup d’intelligence.
    L’2tat ne doit ignorer que ces gens là sont des non-lotis pour faute de moyens. personne ne veut habiter dans un lieu non assaini. Preuve : L’Etat n’a qu’à inviter ces gens à venir prendre des villas libres à Ouaga 2000, là on verra qui veut préferer les NL.
    J’en appelle à la sagesse des hommes de ce pays à ne pas imposer cette mesure qui risque de rallumer le feu en veille (crise 1er semestre 2011). Les habitants des Non lotis ne sont tombés du ciel, ce sont nos papas mamans frères soeurs enfants... et s’ils ont des soucis, tout le peuple burkinabé a de soucis.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin 2012 à 10:38, par togsida
    En réponse à : POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Finis les recensements dans les non-lotis

    une mésure a toujours des effets positif que négatifs mais cette fois-ci les arguments que le gouvervement s’est basé pour prendre cette mesure n’est pas valable.combien de jeunes fonctionnaires ou du secteur informel peuvent payer une partielle à des couts de millions si ce n’est que payer un non lotis dans l’espoir d’avoir un lotissement un jour. si vous ne voulez pas des ennuis dans cet affaire,il faut faire gaf !!!! pouvez vous nous donner les statistiques de ceux qui ont eu des partielles et revendre pour etre dans les lotissements. il ne faut jamais se baser sur des cas particuliers pour élaborer les mésures. merci

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés