JOURNÉE MONDIALE SANS TABAC : Le tabagisme tue près de 6 millions de personnes chaque année

jeudi 31 mai 2012 à 02h08min

L’Organisation mondiale de la santé (OMS), célèbre le 31 mai de chaque année la journée mondiale sans tabac. A l’occasion de l’année 2012 placée sous le thème : "l’interférence de l’industrie du tabac", la Direction de la santé des adolescents, des jeunes et des personnes âgées interpellent sur l’acétone du tabagisme.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Le tabagisme est l’une des principales causes de décès évitables.
L’épidémie mondiale tue près de 6 millions de personnes chaque
année, parmi lesquelles 600 000 sont des fumeurs passifs. Si rien n’est fait, le nombre des victimes pourrait atteindre 8 millions d’ici à 2030, dont plus de 80% dans les pays à revenus faibles ou moyens. Les données de l’Atlas de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) révèlent qu’environs 600 personnes décèdent chaque année au Burkina Faso de cause liée directement au tabac.

Aussi, dans le souci d’attirer l’attention de l’opinion publique internationale sur cette épidémie tabagique, l’OMS célèbre le 31 mai de chaque année la Journée mondiale sans tabac. Les thèmes de ces journées s’articulent souvent autour des dangers du tabac pour la santé et sur les actions antitabac de l’OMS. Pour cette année 2012, le thème choisi est : "L’interférence de l’industrie du tabac".

Ce thème rappel la nécessité de dénoncer et de contrecarrer les agissements de plus en plus agressifs de l’industrie du tabac visant ˆ saper la mise en œuvre de la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac (CCLAT), dont 174 Parties y compris le Burkina Faso se sont désormais engagées à mettre en œuvre les articles et les obligations. Ces Parties gouvernent 90% des 7 milliards d’habitants du globe.

Alors qu’un nombre sans cesse croissant de pays s’attachent à honorer pleinement leurs obligations en vertu de la Convention, l’industrie du tabac se montre de plus en plus déterminée à saper celle-ci.

Ainsi, dans le souci de faire cesser la pratique des mises en garde sanitaires illustrées sur les paquets de cigarettes, l’industrie a commencé depuis peu à poursuivre les gouvernements en justice (ex Uruguay, Norvège, Australie et Turquie) sur la base des traités bilatéraux d’investissement en arguant le fait que cette pratique gêne l’exploitation, par les fabricants, de leurs marques légalement déposées.

Les actions en justice de grand retentissement dirigées contre l’Uruguay, la Norvège, l’Australie et la Turquie sont délibérément
conçues pour inspirer la peur dans les pays qui seraient tentés d’introduire des mesures de lutte antitabac aussi vigoureuses.
L’industrie du tabac veut en fait provoquer un effet domino. Lorsque la détermination d’un pays vacille sous la pression de procédures judiciaires longues et coûteuses et la menaces de règlements s’élevant à des milliards de dollars, d’autres qui auraient les mêmes intentions risquent également de vaciller.

Beaucoup d’autres pays sont soumis au même type de tactique agressive destinée à susciter la peur. Il est très difficile pour un pays quel qu’il soit de supporter la charge financière de ce type de
procédure, mais surtout pour des petits pays comme l’Uruguay. Ce n’est en aucun cas une situation saine, raisonnable ou rationnelle. Les règles du jeu sont faussées.

Les grands industriels du tabac peuvent s’offrir les meilleurs avocats et les meilleures firmes de relations publiques. Le pouvoir de l’argent est plus fort que tous les arguments moraux, éthiques ou de santé publique et peut faire voler en éclats les preuves scientifiques les plus évidentes. Ce ne serait pas la première fois.

Il est terrible de penser qu’une industrie connue. pour ses procédés déloyaux et douteux puisse compromettre une cause qui est clairement d’intérêt du public.

Et il existe d’autres tactiques, certaines nouvelles, d’autres éculées. Dans certains pays, l’industrie du tabac pousse à créer des commissions conjointes pouvoirs publics-industrie qui seraient chargés d’approuver ou d’évaluer toutes les questions législatives ou de politique générale touchant la lutte antitabac. Ne tombez pas dans ce piège. Autant faire entrer le loup dans la bergerie

Parallèlement, l’industrie du tabac mène la guerre sur d’autres fronts, notamment contre les initiatives prises par certains pays pour interdire la fumée dans les endroits publics fermés, de même que la publicité, la promotion et les parrainages en faveur de produits du tabac.

La Journée mondiale sans tabac 2012 doit instruire les décideurs et le grand public sur les manreuvres préjudiciables de l’industrie du tabac.

Cette journée est également conforme à la lettre et à l’esprit de la
Convention-cadre de l’OMS. En effet, dans son préambule, celle-ci reconnait en effet " la nécessité d’être vigilant face aux efforts
éventuels de l’industrie du tabac visant ˆ saper ou dénaturer les efforts de lutte antitabac et la nécessité d’être informé des activités de l’industrie du tabac qui ont des répercussions
négatives sur les efforts de lutte antitabac ".

Aussi, il convient de rappeler quelques acquis obtenus par notre pays en matière de lutte antitabac :

ratification de la Convention cadre de l’OMS pour la lutte antitabac (CCLAT) le 31 juillet 2006 ;

adoption de la loi n¡ 040-20101 AN du 25 novembre 2010 portant lutte contre le tabac au Burkina Faso.

élaboration et diffusion d’un plan stratégique national de lutte contre le tabac pour la période 2009 - 2013 ;

circulaire du Ministre de la santé sur l’interdiction de fumer dans les bureaux administratifs et les services de soins ;

décret N¡2011-1050 IPRES/PM/MS/MEF du 30 décembre 2011, portant création, attribution, composition et fonctionnement du Comité national de lutte contre le tabac au Burkina Faso (CNL T) ;

- décret N¡2011-1052 IPRES/PM/MS/MEF du 30 décembre 2011, portant définition des lieux publics et transports en commun où il est interdit de fumer ;

décret N¡2011-1051 IPRES/PM/MS/MEF du 30 décembre 2011,
portant conditionnement et étiquetage des produits du tabac au
Burkina Faso.

Pour cette année 2012, les différentes associations regroupées en Union des associations de lutte contre le tabac (UACT) ont planifié un certain nombre d’activités sous la supervision de la Direction de la santé des adolescents, des jeunes et des personnes âgées. Il s’agira entre autres de réaliser :

une conférence de presse axée sur le thème de la journée ;

une formation des étudiants de l’Université de Ouagadougou sur
les méfaits du tabac et sur les stratégies de lutte antitabac ;

une conférence - débat à l’Université de Ouagadougou sur le
thème de la journée ;

une insertion au niveau des organes de presse sur le thème de la journée.

A l’occasion de la Journée sans tabac 2012 et durant toute l’année qui suivra, l’OMS demandera instamment aux pays de cibler surtout leurs efforts de lutte contre l’épidémie mondiale de tabagisme et sur les moyens de combattre l’ingérence de l’industrie du tabac.

Ministrère de la Santé
Secrétaariat général
Direction générale de la santé de la famille

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 31 mai 2012 à 17:44, par ibrahimo
    En réponse à : JOURNÉE MONDIALE SANS TABAC : Le tabagisme tue près de 6 millions de personnes chaque année

    Errêtons de faire un faut proces à l’industrie du tabac, ils ne font que leur bussiness.Par contre, ceux qui fument le font par leur propre volonté, c’est leur choix, donc on ne peut pas defendre quelqu’un qui a des tendances suicidaires.Tout le monde connait le danger du tabac donc arrêtons de mobiliser des ressources pour ces gens là.Si 6 millons de personnes decident de se suicider chaque année,ça ne fera que reguler le surplus de la population mondiale et ça reduira aussi le chomage.
    Continuez à vous suicider la vie continue, le business aussi.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés