FFRONTEMENT AU MALI : Une vingtaine de morts et 800 déplacés

lundi 28 mai 2012 à 01h41min

Un affrontement entre agriculteurs et éleveurs a fait une vingtaine de morts, provoquant un afflux massif de plus de 800 réfugiés dans les villages de Djengué, Djem et de Ségué dans la commune rurale de Banh située à une centaine de kilomètres de Titao, chef-lieu de la province de Lorum (Nord au Burkina Faso).
Cet affrontement inter-ethnique a opposé, le mardi 22 mai 2012, les Dogons aux Peulhs à Sari, un village situé en territoire malien non loin de la frontière Mali –Burkina Faso.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Il a occasionné, selon les témoignages recueillis sur place et les sources administratives, une vingtaine de morts et plus de 800 déplacés dans le territoire du Burkina Faso.
Une délégation burkinabè conduite par le gouverneur de la région du Nord, Khalil Barra, est allée apporter un message de compassion du gouvernement du Burkina Faso aux populations sinistrées et a invité les uns et les autres à la retenue.

ASO-SB/IB

Sidwaya

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés