COLLEGE CHARLES LWANGA DE NOUNA : Plus de 5000 élèves formés en 50 ans

lundi 28 mai 2012 à 01h40min

La ville de Nouna a connu une effervescence particulière le 12 mai 2012. Pour cause, le Collège Charles Lwanga (CCL) de ladite ville a marqué une pause ce jour-là pour commémorer un événement : ses 50 ans d’existence. Placé sous la présidence d’honneur de Mgr Joseph Sama, évêque de Nouna et du Colonel Mamadou Djerma, Grand Chancelier des Ordres burkinabè, ce jubilé d’or avait comme patron, le ministre des Enseignements secondaire et supérieur, Pr Moussa Ouattara. Le parrainage a été assuré par 5 personnalités dont le ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Pr Gnissa Isaïe Konaté, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération régionale, Djibrill Bassolet.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Ouvert le 1er octobre 1962 avec 34 élèves, le CCL compte de nos jours 531 élèves et a formé en 50 ans, 5.000 élèves. Une telle prouesse suscite sans nul doute une grande joie. C’est pourquoi populations de Nouna et ‘’anciens’’ du CCL, toutes promotions confondues, se sont mobilisés pour commémorer ce jubilé d’or dont les festivités ont débuté par une messe d’action de grâces à la Cathédrale de Nouna. Des prières ont été aussi dites dans les différentes mosquées pour le succès du jubilé.

Pour permettre aux invités de célébrer ces 50 ans d’existence du CCL dans l’allégresse, le comité d’organisation a concocté une série d’activités portant sur des jeux de société, le sport, des échanges, autour du thème : « Apport de l’église Catholique dans le système éducatif du Burkina Faso : Cas particulier du CCL de Nouna », et une nuit culturelle au cours de laquelle les différentes promotions ont défilé et apporté des témoignages très édifiants.

Au cours de la cérémonie d’ouverture, Mme le maire de Nouna, Mariame Fofana, n’a eu de cesse de remercier tous ceux qui ont compris la portée de cet évènement et qui n’ont ménagé aucun effort pour honorer de leur présence la célébration de ces 50 ans du CCL. Quant à Mgr Joseph Sama, évêque de Nouna, il a traduit sa reconnaissance à tous les partenaires qui ont accompagné le CCL, notamment l’ONG belge AFRANT, représentée à la cérémonie par Eric DECKER et l’ONG néerlandaise ANTON JURGENS. Aux locataires actuels du collège, l’évêque de Nouna a dit ceci : « Vous héritez d’un grand trésor amassé pendant 50 ans, un trésor constitué de traditions, d’habitudes, de pratiques, bref, un esprit particulier, le CCL qui a fait votre succès au cours des décennies écoulées pourrait vous garantir cette même réussite si vous savez le conserver et le promouvoir aujourd’hui.

Le secret de l’esprit CCL, vous le savez n’est pas caché, c’est la discipline, l’amour du travail, la fraternité vraie entre élèves et éducateurs que prône depuis toujours la méthode pédagogique lasalienne ». Il a remercié la congrégation des Frères des Ecoles chrétiennes de Saint Jean-Baptiste De La Salle qui ont porté le collège avec tant de dévouement et d’amour depuis sa fondation jusqu’à nos jours. Il a souhaité que Dieu leur donne longue vie et prospérité.

« Que Dieu ajoute d’autres années à la vie du CCL et que vous les jeunes vous puissiez fêter son jubilé de 75, 100 et 150 ans .Merci à vous tous. Que le Tout- Puissant vous bénisse, qu’il vous accompagne et soit votre protecteur maintenant et toujours », a-t-il conclu. Tous les intervenants ont salué la grandeur et le gigantesque travail abattu durant les 50 ans. Ce jubilé a été une occasion pour récompenser les mérites de certains professeurs et partenaires du CCL à travers des décorations, des attestations de reconnaissance et des présents. Pour joindre l’utile à l’agréable, les invités, ont été gratifiés de prestations d’artistes dont celles de Bakary Dembélé. Ce jubilé a également vu l’inauguration et la bénédiction du bâtiment devant abriter désormais le second cycle, l’inauguration du réseau et de la salle informatique, la pose de la première pierre du gradin et du plateau omnisport du CCL, la visite de l’exposition des photos souvenir, le tout couronné par un repas communautaire.

Célébré sous le slogan « le bonheur d’éduquer », ce jubilé a été clos en apothéose par deux bals, un retro et un autre dit moderne au grand bonheur des invités dont les co-parrains Baba Diémé, Secrétaire général du gouvernement et du Conseil des ministres, Formouzèrè Adama Zalla, président national du Club des hommes d’affaires du plein évangile et Simon Taro, coordonnateur du Centre de développement de la jeunesse et du sport de la CEDEAO.

Hama Hamidou DICKO

Le pays

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés