AIDES AUX PERSONNES À MOTRICITÉ RÉDUITE : « Kassibaga » offre des tricycles aux handicapées

jeudi 24 mai 2012 à 02h11min

L’association « Kassibaga » a remis à domicile trois tricycles et des téléphones portables à des personnes à motricité réduite, le mercredi 16 mai 2012 à Bobo-Dioulasso. Deuxième du genre, ce don vise à leur permettre de se déplacer aisément ou de rentrer en contact avec l’association en cas de besoin.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Pour la deuxième année consécutive, l’association « Kassibaga » (ceux qui pleurent en langue Dioula), a procédé à un don de matériel aux personnes démunies et nécessiteuses de la ville de Sya. Installée seulement en 2011, cette association qui est en fait la représentation à Bobo-Dioulasso de celle de Genève en Suisse, a reçu des tricycles et des téléphones portables, a expliqué le président de « Kassibaga » à Bobo-Dioulasso, Ousmane Ouédraogo. Dans la sélection des personnes réellement nécessiteuses, a-t-il dit, « nous avons recensé 15 personnes à motricité réduite, mais dont certaines ont déjà des moyens de déplacement ». En fonction du nombre de tricycles disponibles, a ajouté Ousmane Ouédraogo, l’association a échangé avec les autres pour connaître leurs besoins afin de leur apporter d’éventuels aides.

Les trois bénéficiaires à qui les moyens de déplacements ont été remis à domicile, ont remercié les donateurs pour l’attention qui leur a été portée. Ils ont surtout exprimé leur soulagement au regard des difficultés qu’ils avaient pour se déplacer. Quant aux téléphones portables, ils serviront de moyen de contact permanent entre les bénéficiaires et l’association et entre eux et le reste du monde. Pour le président de « Kassibaga » en Suisse, Djakaridja Traoré, l’association compte étendre ses actions à l’ensemble du territoire national, et même au-delà. « Notre priorité est de trouver un terrain afin de construire un centre de formation, d’alphabétisation qui servira également pour les personnes handicapées, de cadre de concertation », a-t-il soutenu. Déjà, l’association a eu comme parrain, Yacouba Sanou, le premier adjoint au maire de l’arrondissement de Dô.

Ce dernier dit avoir accepté de l’accompagner du fait de la noblesse de ses objectifs. « C’est pour moi un plaisir de concrétiser mes rêves en soutenant les personnes démunies ? », a-t-il relevé.

Synthèse de Jean-Marie TOE

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés