Secteur 21 de Bobo-Dioulasso : Un attaché de santé égorge sa femme et son enfant

mardi 22 mai 2012 à 01h14min

Bobo-Dioulasso est-elle devenue la capitale des actes infâmes ? Est-on tenté de se demander. Après l’assassinat de Yolande, une jeune femme de 34 ans par son petit ami à Ouezzin-ville, le jeudi 10 mai dernier, voici en l’espace de 10 jours, qu’un élève attaché de santé en chirurgie, égorge atrocement son épouse (30 ans du nom de Dakyo Marcelline) et son enfant de quatre ans. L’acte a eu lieu le dimanche dans la matinée aux environs de 7 h, dans le quartier Colsama (secteur 21 non loin de l’ex-maquis écran 21). Selon les explications de l’adjoint du commandant de la Brigade-ville gendarmerie de Bobo-Dioulasso, Bernardin Sanou, l’attaché de santé du nom de Zongo Bali a justifié son acte par des problèmes conjugaux. Il a affirmé que rien n’allait entre lui et sa femme.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Malgré l’intervention des familles (certainement, sa famille et celle de son épouse), les choses n’ont pas évolué. Il ajoute que sa femme sortait et rentrait quand elle veut à la maison. Elle ne lui accordait plus d’importance alors que l’homme de santé déclare avoir beaucoup « investi en elle ». Le dimanche matin, elle aurait donc informé son époux qu’elle le quittera bientôt, et pire qu’elle irait avec leurs deux enfants, le laissant seul. Toute chose que Zongo Bali n’a pu supporter. Il usa donc d’un couteau pour égorger sa femme et son garçonnet de quatre ans. La gendarmerie indique qu’après l’acte, il s’est couché entre les deux corps. Ce qu’il faut alors noter, c’est que Zongo Bali âgé de 42 ans ne jouirait pas de toutes ses facultés mentales. Il est actuellement détenu à la brigade en attendant son déferrement au parquet.

Bassératou KINDO

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 22 mai 2012 à 01:34
    En réponse à : Secteur 21 de Bobo-Dioulasso : Un attaché de santé égorge sa femme et son enfant

    Celui la jouit tres bien de ses facultes ! Il faut l’egorger aussi !

  • Le 22 mai 2012 à 13:36, par SOUMCHA
    En réponse à : Secteur 21 de Bobo-Dioulasso : Un attaché de santé égorge sa femme et son enfant

    Astagfurlaye ! Que le tout puissant ait pitié de ce pauvre pécheur ! IL FAUDRAIT QUE LES GENS SACHENT QUE DIEU POUVAIS TUE santan DU FAITE DE SA DÉSOBÉISSANCE ! MAIS SATAN EST VIVANT. Rien ne justifie son acte. Quel investissement il a fait qui dépasse celui des parents de la femme qu’il a sauvagement égorgé ?

  • Le 22 mai 2012 à 13:39, par Parole de h
    En réponse à : Secteur 21 de Bobo-Dioulasso : Un attaché de santé égorge sa femme et son enfant

    je suis sidéré : égorgé femme et enfant !!!! il jouit bien de toutes ses facultés ! aucune excuse ne tient là... il faut l’égorgé un peu seulement pour qu’il expérimente cette sensation..

  • Le 22 mai 2012 à 13:41, par SOUMCHA
    En réponse à : Secteur 21 de Bobo-Dioulasso : Un attaché de santé égorge sa femme et son enfant

    Astagfurlaye ! Que le tout puissant ait pitié de ce pauvre pécheur ! IL FAUDRAIT QUE LES GENS SACHENT QUE DIEU POUVAIS TUE satan DU FAITE DE SA DÉSOBÉISSANCE ! MAIS satan EST VIVANT. Rien ne justifie son acte. Quel investissement il a fait qui dépasse celui des parents de la femme qu’il a sauvagement égorgé ?

  • Le 22 mai 2012 à 14:01
    En réponse à : Secteur 21 de Bobo-Dioulasso : Un attaché de santé égorge sa femme et son enfant

    Comment il est si mentalement malade et il arrive a gagner son concours ? Comment des malades de la sorte peuvent nous soigner ? Rien n’est claire dabord dans les informations qu’on vous a donner sur sa prétendue maladie mental. Il se porte très bien du moins mentalement je suis sure que cette histoire de maladie est une porte de sortie pour qu’il ne croupisse pas en prison pour ce drame qu’il a commis. C’est la famille Dakyo qui a perdue sa fille car Zongo sera libre dans moins de trois mois pour vaquer a ses occupations. ainsi va le Burkina avec sa justice de relation bien corrompue qui ne craint ni Dieu ni rien.

    • Le 23 mai 2012 à 02:52, par norbert
      En réponse à : Secteur 21 de Bobo-Dioulasso : Un attaché de santé égorge sa femme et son enfant

      je pense que cette fois ci la Justice ne se laissera pas corrompre mais si ce monsieur la réapparait en ville...???
      il ne jouit pas de ses facultés mentales et on le laisse soigner les gens ? Assez je vous en prie ; ne prenez pas les Burkinabé pour Betes ! Depuis la il ne jouit pas de ses faculté mentales, vous le laisser soigner les gens ; maintenant qu’il egorge femme et enfant on veut nous sortir des salades pareilles. Et si c’était seulement les problèmes conjugaux, pourquoi tuer l’enfant. Nous voulons que la loi soit appliqué. Nous voulons de la Justice au Burkina Faso sinon toute personne va se lever egorger quelqu’un qui le dérange, plaider la folie et s’en sortir a bon compte ! PLUS JAMAIS CA !!

  • Le 22 mai 2012 à 14:32, par koto
    En réponse à : Secteur 21 de Bobo-Dioulasso : Un attaché de santé égorge sa femme et son enfant

    toi reflechi,un peu, pourkoi égorgé le monsieur ???
    De quel droit jouit le femme pour affirmer devant son Monsieur quelle le quitté avec son gos, ya des femmes betes koi !!!!!

  • Le 22 mai 2012 à 14:59, par le bon citoyen
    En réponse à : Secteur 21 de Bobo-Dioulasso : Un attaché de santé égorge sa femme et son enfant

    Bonjour,

    Toutes les deux familles (de l’épouse et du monsieur) sont responsables de la situation. Comment allez vous laisser cette femme vivre avec un homme qui ne joui pas de toutes ces facultés.

    Peux à l’âme de la pauvre dame et son enfant.

  • Le 22 mai 2012 à 16:37, par fils du pays
    En réponse à : Secteur 21 de Bobo-Dioulasso : Un attaché de santé égorge sa femme et son enfant

    Comment quelqu’un qui ne jouirait pas de toute ses facultés mentales peut être attaché de santé. Ou comment se fait le recrutement ? Monsieur le Ministre de la Fonction Public devrait se prononcer sur ces genres de cas qui commencent à prendre de l’ampleur. Souvenez vous que l’année passée il y a eu cas de ce genre à Manga. C’est vraiment déplorable que ceux qui sont sensés veiller sur la santé des citoyens deviennent(certains d’entre eux)des marchands de mort. Certainement qu’il faut revoir le système d’intégration dans tous les corps de l’administration publique et privée. Il y va de l’avenir de ce pays

  • Le 22 mai 2012 à 16:41, par Natyld
    En réponse à : Secteur 21 de Bobo-Dioulasso : Un attaché de santé égorge sa femme et son enfant

    Donc toi tu es prêt à commettre le meme crime si ta femme te quitte ?
    tu es trop bete

  • Le 23 mai 2012 à 02:52, par norbert
    En réponse à : Secteur 21 de Bobo-Dioulasso : Un attaché de santé égorge sa femme et son enfant

    je pense que cette fois ci la Justice ne se laissera pas corrompre mais si ce monsieur la réapparait en ville...???
    il ne jouit pas de ses facultés mentales et on le laisse soigner les gens ? Assez je vous en prie ; ne prenez pas les Burkinabé pour Betes ! Depuis la il ne jouit pas de ses faculté mentales, vous le laisser soigner les gens ; maintenant qu’il egorge femme et enfant on veut nous sortir des salades pareilles. Et si c’était seulement les problèmes conjugaux, pourquoi tuer l’enfant. Nous voulons que la loi soit appliqué. Nous voulons de la Justice au Burkina Faso sinon toute personne va se lever egorger quelqu’un qui le dérange, plaider la folie et s’en sortir a bon compte ! PLUS JAMAIS CA !!

  • Le 31 mai 2012 à 11:29, par Que Dieu nous garde
    En réponse à : Secteur 21 de Bobo-Dioulasso : Un attaché de santé égorge sa femme et son enfant

    Convenez avec moi que ce Monsieur N’a rien. Il a voulu faire la pratique de son cours théorique de chirurgie.

    Solution qu’on pratique la même chose sur lui et le laisser à moitié vivant. Ainsi il verra la porte de l’enfer sinon il risque de tuer nos frères et sœurs qui auront besoin de ses services.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés