"Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

vendredi 18 mai 2012 à 02h30min

Le mensuel d’informations générales « Mutations » a publié dans sa livraison du 2 mai 2012 un article titré « Ministère des Enseignements secondaire et supérieur : On a volé la bourse américaine de Ariel, le meilleur lauréat du BEPC 2011 ». La publication de cet article a particulièrement retenu l’attention des plus hautes autorités du ministère des Enseignements secondaire et supérieur (MESS) qui était déjà engagé dans la gestion du dossier.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Le journal en ligne « lefaso.net » a repris cet article le vendredi 11 mai 2012 et la réaction des internautes a davantage persuadé le MESS que quelques précisions y manquaient, de sorte que bon nombre de lecteurs étaient induits en erreur. C’est pourquoi le MESS, tout en déplorant le fait que certaines informations n’aient pas été comprises, porte à leur attention quelques éclairages qui auraient échappé au journaliste.

Dans le cadre d’un protocole signé en 2008 entre le MESS et l’Ecole internationale de Ouagadougou, International School of Ouagadougou (ISO), le ministère transmet chaque année la liste des 10 meilleurs lauréats du pays au BEPC à l’ISO qui les invite à prendre part à un test de recrutement de deux boursiers.

A l’issue de la proclamation des résultats du BEPC par les présidents des jurys, les procès-verbaux sont transmis aux treize Directions régionales (DR) du MESS. Chacune d’elle passe en revue la liste complète des admis âgés d’au plus 15 ans et ayant obtenu une moyenne égale ou supérieure à 16/20. La région du Centre, impliquée dans cette sélection, comptait à elle seule au moment des faits, en 2011, 110 jurys de BEPC, avec un total de 330 procès-verbaux d’examen à parcourir.

De l’ « erreur dans le relevé de la date de naissance »

A la direction régionale du Centre comme dans les autres directions, ce travail s’est fait juste après les délibérations pour permettre à l’ISO de recevoir ses nouvelles recrues en mi-août pour le début des cours. La date de déroulement des examens ayant connu deux reports l’année dernière, la sélection a finalement eu lieu pendant le déroulement du baccalauréat, d’où la très forte pression qui a pesé sur les agents commis à cette tâche qui, jusque-là, s’accomplit manuellement.

Le traitement des dossiers est d’une telle transparence que seule une erreur humaine peut l’entacher. C’est d’ailleurs cette transparence qui a permis de savoir tout de suite d’où était partie l’erreur. Le travail de sélection des 10 candidats potentiels dans la région du Centre a été abattu par les 4 agents que compte le service des examens et concours de la DR / MESS.

Dès que l’erreur a été portée à la connaissance des autorités du ministère, des lettres de demande d’explications ont été adressées par Monsieur le ministre aux différentes structures traitant du dossier. Des réponses reçues, il ressort clairement que l’élève ZIDA Ariel avait été malencontreusement écarté de la liste des candidats au test à la bourse américaine suite à une erreur matérielle portant sur sa date de naissance. Il est né en 1997 au lieu de 1994 comme l’a relevé la DR / Centre.

Peut-on pour autant conclure qu’ « on a volé la bourse américaine de Ariel » ? Non, même s’il est vrai qu’« on a enlevé à Ariel la possibilité de concourir pour une inscription à l’ISO ».

De « la bourse américaine de Ariel »

Il faut reconnaître que l’erreur de relevé de la date de naissance de l’élève ZIDA Ariel lui cause de graves préjudices. Sa moyenne de 17,85/20 au BEPC lui permettait de prendre part au test de l’école internationale de Ouagadougou. Vu la performance de l’élève, il était probable qu’il fût retenu à ce test. Mais peut-on en déduire qu’il était déjà attributaire d’une bourse ? Pour sa part, le MESS reconnait que l’erreur matérielle a privé l’élève de toute possibilité d’inscription à l’ISO, en dépit de son mérite. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le MESS a tenu à matérialiser par écrit sa culpabilité et sa désolation alors même que le père, après les différentes rencontres avec le ministère, avait en dernier ressort souhaité qu’une telle méprise n’affecte à l’avenir un autre enfant.

De la motivation des lauréats

Le MESS a toujours soutenu l’excellence dans les établissements d’enseignement. Les cérémonies habituelles de récompenses des lauréats aux examens et des passants en classes supérieures au secondaire, ainsi que les prix d’excellences dans les universités en sont, si besoin en était encore, une illustration. Si au BEPC, examen intermédiaire de notre département, il n’y a pas de classement au plan national en vue d’une organisation solennelle de cérémonie de récompenses, on admettra en revanche qu’à la fin du cycle secondaire, en classe de Terminale précisément, des olympiades nationales sont organisées dans toutes les disciplines enseignées, et permettent de récompenser à la fois les élèves méritants ainsi que leurs enseignants et même les établissements. Et depuis trois ans, cette cérémonie se déroule à la clôture de la conférence annuelle de l’enseignement secondaire, en présence des plus hautes autorités du ministère et souvent en présence du Premier ministre. Une étude est d’ailleurs en cours pour voir si une telle initiative peut s’étendre jusqu’au supérieur. Qu’une telle cérémonie ne se passe pas au BEPC ne devrait donc pas être opposé au MESS comme une preuve de négligence de la performance des élèves.

Pour terminer, le ministère des Enseignements secondaire et supérieur tient à remercier la presse dans son ensemble pour l’intérêt qu’elle porte à ses activités. Il tient à la rassurer que ses services techniques l’accompagneront toujours dans sa quête d’information pour alimenter les grilles des programmes et les colonnes des journaux. Le MESS remercie également l’ensemble des internautes pour leurs contributions au débat et promet à tous de poursuivre l’œuvre de modernisation de son système pour réduire au maximum les erreurs.

Direction de la Communication et
de la Pesse ministérielle /
Ministère des Enseignements
secondaire et supérieur

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 16 mai 2012 à 18:45
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    Oui cette mise au point est la bien venue. mais ce qui a manqué aux autorités du MESS, c’est de faire un geste symbolique à l’ endroit de l’ enfant, car on sait l’ erreur est humaine. c’est si simple que ça.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2012 à 19:17, par Vision lointaine
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    Alors que la liste de tous les eleves qui ont participé au concours ainsi que la moyenne qu’ils ont obtenu au BEPC soit publiée. Il est insultant de nous faire croire qu’on puisse se tromper dans la date de naissance du premier au BEPC car independamment du test de ISo en principe le nom du petit defait faire l’objet de publication et de felicitation.

    Répondre à ce message

    • Le 16 mai 2012 à 20:33
      En réponse à : Liste des 10 eleves selectionnes pour transparence

      Oui,

      publiez la liste des 10 eleves qui ont ete retenus pour participer au test de l ISO. Je parie qu il y aura "l enfant d un gros bonnet" dont la place revenait a Zida.
      Ce qui est sur, on a penalise Zida afin qu un autre enfant puisse avoir la chance de passer le test. Nous voulons voir la liste des 10 eleves.
      Mechants que vous etes, c est Dieu qui recompensera chacun

      Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2012 à 20:23, par TONY
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    Messieurs du MESS, vous vous enfoncez encore la ! Rendez justice au petit qui comme vous le précisez si bien aurait réussi sans doute au test !
    aussi, dédommagez le à hauteur au montant de la bourse americaine qu’il a raté par votre faute
    c’est la moindre des choses !

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2012 à 20:27, par ESCLAVE
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    c’est toujours comme ça au Faso ici, comment voulez vous qu’on vous croie cher du MESS ? Fallait-il que nous réagissont sur le forum que vous puissiez donnez quelques explications ? Pensez vous que ce enfant croirat-il à tout ce que vous faites ? A votre place, Monsieur le Ministre devrait aller vers chez enfant et meme un simple geste de votre structure pour le reconforter et le rassurer. Pensez vous que si ce enfant grandit avec ce état de fait il oubliera le nom de monsieur le minsitre et le staff de la direction des examen ? Non. Et combien sont des enfants au Burkina ici qui peuvent se retrouver dans son cas ?
    Comment voulez vous qu’on vous croie ?
    C’est simple de se justifier ici au Burkina.
    Tant que vous n’allez pas nous publier les noms des admis avec fonction de leurs parents moi je ne vais jalais vous croire. Meme un couteau sur ma gorge je ne vais jamais vous croire, tant que vous ne dites pas voilà ceux qui étaient admis.
    Combien de bourses sont détournée au Faso ici et précisement à l’UO ?
    Pauvre de mon pays.

    C’est avec vous la suite du regime de 1987 que nous avons vu que THOMAS SANKARA est mort de mort naturelle et nous dire que Norbert est mort accidentellement, heureusement que l’enquete independante a dit le contraire et comment voulez vous qu’on ous croie dans ce pays. Tot ou tard les uns vont payez et les autres vont rembourser

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2012 à 21:14
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    C’est bien que le MESS ait donné des précisions sur la question ZIDA. Cependant, ces précisions ne résolvent pas le problème posé ? Il doit y avoir réparation du préjudice qu’il a subi. Cette réparation doit aller au dela d’une simple lettre. Car je suis sûr, vous ne pourrez pas convaincre ZIDA, sa famille de même que les plus avisés, que cette erreur qui sonne plus l’imaginaire, n’a pas été inventée pour écarter cet enfant prodige, ce génie de son temps, qui avait les atouts d’être reçu à ce test. Vivement qu’il soit récompensé.

    Répondre à ce message

    • Le 17 mai 2012 à 11:06, par lamele
      En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

      le mène cas m’est arrivé avec mon garçon qui a eu mention bien au bac 2011 mais le jury lui collé la mention passable quand j’ai approché le jury son président m’a déçu en barrant et mettant la mention au bic alors qu’il sait qu’on ne peut légalisée l’attestation a la police c’est pour dire que les postes on les donnes aux parents et amis et si cela ne s’arrète pas vous allez entendre un jour qu’on a fait quelqu’un dans son bureau

      Répondre à ce message

    • Le 17 mai 2012 à 12:27
      En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

      Quand une injustice est commise, il ne suffit pas l’expliquer ... de dire comment cela est arrivé ... cet aspect technique est important pour comprendre .... mais cela est loin de suffire.
      Une injustice mérite réparation ..... et l’Etat doit être le premier à donner l’exemple .....
      une injustice reconnue est à moitié pardonnée mais .... il reste l’autre moitié ... c’est la réparation, la pénitence de l’Etat, à travers l’agent qui a commis l’erreur pendant l’exercice de ses fonctions ....
      tout est transparent dans le processus ... ok .... tellement transparent qu’on a pas pu se rendre compte de l’erreur ? bizarre .... pour un élève aussi excellent ....o et on ose dire qu’on cherche et promeut l’excellence .... ? et on n’est pas capable d’écrire correctement la date de naissance d’un brillant élève ? Non de grâce épargnez nous ces turpitudes et les alibis de votre bonne conscience ....ça suffit ... Il faut réparer l’injustice faite à cet enfant excellent .... pour dommages, préjudices subis .... son avenir était peut-être, je dirais même, sûrement, dans cette horizon qui s’ouvrait pour lui .... assez d’autojustification ... il faut aller en justice .... ou proposer tout de suite des mesures de réparation pour l’enfant et des mesures de correction poiur l’agent de la DR centre qui s’est rendu coupable d’avoir mal copié la date de naissance ..... d’un génie burkinabé ... Il n’y en a pas des masse, alors ..... on attend .... ce ne sera que justice ..... rendue à un enfant dont a vient d’hypothéqué l’avenir par la faute d’un agent imbécile et incompétent.... si on ne répare pas cette gaffe, alors il faut encourager les agents à faire des erreurs .... à se tromper de date de naissance ..... encourager la médiocrité.... au lieu de l’excellence....
      NJ

      Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2012 à 05:06, par Dao
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    jai dit la dernier foit que jai un ami son petit a eu le bac avec mansion bien [15 de moyenne] , le petit pour liu il devrait avoir la bourse mai rien pour liu oubien,la mation bien na pas droit a une bourse ?. Et aussi ceque jai dit na pas ete poster.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2012 à 06:29, par le newyorkais
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    ecoutons freres et soeures,pourquoi ne pas pemettre ZIDA Ariel de au teste de l’annee prochaine.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2012 à 07:23, par Bouba
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    Toujours important de s’expliquer en pareille circonstance, seulement il est plus important de réparer la faute par une réelle motivation de l’enfant rien qu’en prenant au moins ’ensemble des frais relatifs à sa scolarité et publier toujours la liste de ceux qui ont composé et les admis. Le Faso ne va jamais évoluer avec des comportements qui laissent à désirer de nos responsables qui ne réagissent véritablement qu’avec la colère populaire par crainte de perdre leur poste ( n’oublier pas que nul n’est éternel et que les cimetières sont remplis de gens qui n’ont jamais réaliser leur rêves, de gens qui se croyaient indispensables...). Notre RDV à tous avec l’avenir mettra chacun devant ses actes. QUE DIEU PROTÈGE LES ENFANTS DE PARENTS PAUVRE ET CEUX QUI SONT SANS DEFENSE : AMEN

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2012 à 08:48, par TCR
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    Merci au MESS pour ces quelques éclairages sur ce dossier. Mais à mon niveau, le problème n’est pas là. Une faute grave dûe a une erreur humaine a été commise et porte préjudice aujourd’hui au meilleur élève du BEPC 2011. Le vin est tiré, il faut le boire dit-on. Mais il faut réparer ce tort. Alors, allez-y vers l’enfant et trouver une autre formule pour l’encourager et le féliciter en lui donnant une petite bourse en guise de soutien dans son établissement. Sinon, si vous voulez continuer à vous justifier davantage, nous n’allons pas vous croire car on sait ce qui se passe ici au Faso.
    Restons vigilants chers internautes !

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2012 à 09:12, par DG
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    Encore un autre enfant privé de ces rêves... j’ai été victime d’une erreur pareille en 1994 au certificat d’études primaires (CEP). Les meilleurs devait être retenu pour le concours au PMK... Pour une date de naissance mal enregistré j’ai malheureusement pas pu participé au concours. Mon père à l’époque leur avait demander de réparé leur erreur en me laissant passé quand même l’épreuve et il ajouta que s’il y avait 5 candidats pour une place il était sur son fils allait avoir cette place la....Mais le refus était catégorique...

    Alors tous les moyen sont bons pour écarter les meilleurs afin de permettre aux canards boiteux d’avoir leur chance. Reparation oui le petit ZIDA le mérite. Ce que me sidere c’est que M. le Ministre ne mentionne même pas un quelconque geste envers ZIDA et sa famille...

    M. le Ministre que ferriez vous si c’était votre enfant que voyait ces rêves volés par une main humaine (volontaire ou pas volontaire). Quelle sanction pour celui qui a fauté ? En attendant ZIDA ne demande pas de justification ni d’explication, ce n’est pas lui qui a mal écrit sa date de naissance alors ce n’est pas a lui de payer pour les erreurs des autres M. le Ministre.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2012 à 09:56, par Dani le Béni
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    c’est déplorable tout ça. Moi ce qui a retenu mon attention c’est que cela soit toujours fait manuellement alors qu’il est facile de faire un programme informatique qui va gérer tout ça. Ce que je veux dire par là c’est que le budget alloué au ministère de l’éducation est insuffisant. Au lieu de chercher à construire des "monuments et des centres de conférences énorme", l’Etat devrait songé à ce que le système d’éducation soit impeccable... Et je vous assure qu’on ne reconnaîtra pas le BF dans 50ans, mais au lieu de ça - - -

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2012 à 10:54, par Coul bee
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    MESS, sachet que en matière d’enseignement, on a pas droit à l’heure. Si on peut retirer l’admissibilité d’un élève en après les examens pour raison d’erreur sur sa note ; je pense qu’on doit pouvoir aussi racheter la chance d’un élève n’ayant pas participer à un grand concours pour ces mêmes raisons d’erreur ?

    Par ailleurs, ma religion m’amène ici, à demander la tolérance et le pardon à la famille de ZIDA , parce que cette erreur soit disant, a peut être éviter beaucoup de choses (le pire) dans l’avenir de de notre cher ZIDA.

    Donc prenez votre mal en patience, vous ne savez pas ce que le tout puissant réserve à votre fils. A mon avis, ça serait que du bonheur !!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2012 à 11:10, par tièkadiyé
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    Si le MESS ne répondait pas, on s’en accommoderait mieux de son mutisme et de son mépris. Mais là vous faites pire qu’insulter l’intelligence des bonnes gens. On vous a simplement demandé des reparations à la hauteur de la bourse pour Ariel (plus de 8000000f/an durant 4ans au plus). Reparation qui seraient supportée non par le budget de l’Etat, mais par la bourse des fautifs pour la simple raison que cette erreur relève plus de l’imaginaire que de la réalité. L’enfant n’a pas encore plus de 15 ans, alorsinscrivez-le à la rentrée prochaine et on n’en parle plus.

    Si vous voulez nous convaincre, publiez la liste des dix élèves qui ont pris part au test, et celle des deux lauréats, avec les noms des parents. Là on comprendra que vous voulez vraiment la transparence. Autrement tout ça c’est du bla-bla-bla inutile. Vous mentez !

    D’qailleurs, dites moi que cette liste est demandée aux différents DR et je vous réponds que j’en doute. Je connais plein de chefs d’établissements en province qui n’en ont jamais entendu parler. Oubien eux aussi ne sont pas des potentiels lauréats ? Cette affaire se limite exclusivement à Ouaga et peut-être à Bobo. On a jamais parlé de ça en province. Au grand jamais.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2012 à 11:29
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    L’erreur est humaine ! Vous présentez vos excuse ! Tout ca c’est bien ! Mais le petit mérite dedomagement ! Alors le ministère a interet a se racheter ! Qu’on lui permette de sinscrire a lISO et le ministère payera ! Voilà !

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2012 à 11:49
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    C’est tout ?
    "On a fait une erreur, on est désolé" c’est bien mais que va t-il-se passer pour le jeune homme ?
    Il va repasser le concours de l’ISO pendant les vacances ou c’est terminé ainsi ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2012 à 11:58, par sans rancune
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    C’est tres bien de se justifier mais il faudra reparer le tort subit par ce gamin. Au dela meme de la bourse de l’ISO , est-ce le ministere ne peut-il pas trouver une bourse pour lui ,vu sa performance inedite realisee ? C ’est en ce sens qu’ on vous demande d ’encourager l’excellence .
    Sachez Monsieur le Ministre, un pays pauvre comme le notre n’a de salut qu’en bien formant sa population et en encourageant les plus meritants.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2012 à 12:00, par zemzemsoaba
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    MR LE Ministre ce que vous dites ne me convainc pas. Une erreurs humaine....., soyez transparents en publiant les noms des enfants qui ont été reçus au test ISO ;
    Réparez ce qui peut être réparé Mr le Premier Ministre.
    je suis d’accord avec le titre du journal "on a volé....".
    Mr le Ministre, il faut rencontrer le petit.....

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2012 à 12:43, par RZS
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    rien que du bla bla bla..... jamais du concrèt. une sorte de fuite en avant, oui !
    1- une erreur matérielle a été commise
    2- on a vite detecté d’où venait l’erreur
    3- Le MESS a fait du tort au petit génie Ariel
    4- on envoi une lettre d’excuse au père d’Ariel
    5- le père d’Ariel exprime son indignation au ministère et leur dit d’éviter que de telles erreurs se reproduisent sur d’autres enfants....(on peut pas avoir aussi bon coeur)
    6-......et plus rien !
    tout est rentré dans l’ordre, la vie continue son cours...on a d’autres chats à fouetter au MESS.
    Y’A T-IL UNE AUTRE BELLE MANIÈRE D’EXPRIMER DU MEPRIS À CETTE PAUVRE FAMILLE ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2012 à 13:04, par BLAISE KIEMA
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    BONJOUR A TOUS

    C’EST VRAIMENT DOMMAGE CE GENRE D’ERREUR.
    POUR MA PART JE SOUHAITERAIS AVOIR L’ADRESSE DE CET ELEVE. JE M’ENGAGE A PAYER SA SCOLARITE ACTUELLE JUSQU’AU BAC ET ON VERRA A L’ISSUE.

    MERCI AUX INTERNAUTES DE TRANSMETTRE CETTE INFORMATION.

    MON ADRESSE EMAIL : BLAISE_KIEMA@YAHOO.FR

    Répondre à ce message

    • Le 18 mai 2012 à 12:26
      En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

      Bonjour Mr Kiema. Merci pour la bourse que vous voudriez bien accordée à Mr Zida. C’est cela être un Homme, être Burkinabè. Comme vous le constatez dans l’écrit du MESS, il y a un flou total autour des attributions des bourses aux méritants. On se rend compte dans nos Universités, des étudiants qui obtiennent ces genres de bourses mais très nuls, ils les ont obtenu exactement comme ils l’ont fait à Zida. Cela ne fait pas du bien à l’avenir du pays qui doit compter sérieusement sur la qualité de ses Hommes, car pays pauvre et sahélien. Particulièrement, je ne connais pas la famille Zida, mais je suis très touché par votre juste, comme tous les internautes d’ailleurs. C’est mon 2ème écrit sur cet article, dans le 1er écrit je dis ceci "Quelle que soit la position ou le pouvoir que vous détenez, servez-vous ce pouvoir pour faire du bien et rien que du bien". Je suis certain que Zida réussira. Cela gra^ce aux efforts de toutes les personnes soifs de justice.
      Bonne journée Mr Kiema et que Dieu vous bénisse.

      Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2012 à 13:22
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    je félicite le MESS pour ces précisions qu’il apporte aux supputations sur le cas de ZIDA Ariel. ne soyons pas trop amère, même si c’est facile de dire que l’erreur est humaine, elle reste tout de même une vérité. pour cela, cette situation appartient désormais à l’histoire et il nous appartient d’en tirer des leçons pour éviter une pareil situation, et même prevoir des palliatifs pour rattraper ce qui est possible.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2012 à 16:07, par 2IE
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    Comme le disait quelqu’un à Actu-Hebdo , si vous n’avez pas fait un bac+7 vous ne pouvez pas en mesurer l’importance.

    Si vous n’avez pas été dans le top ten de votre cycle scolaire il est normal que l’on banalise une telle situation.

    Mais mes amis internautes , soyons raison gardé. Si Ariel est un genie , quelque soit le parcours il arrivera.

    Que dites-vous des erreurs médicales qui coûtent la vie à de nouveaux nés ou des Hommes ? Lui Ariel au moins n’a pas été amputé ni tué par un mauvais diagnostic.

    En conclusion , il faut que l’état trouve une bourse d’excellence à Ariel.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2012 à 21:46
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    Merçi à monsieur Blaise pour la boursse accordée à Ariel. en attendant celle de l’iso peut être. serait ce le vrai Blaise déquisé en KIEMA ?

    Répondre à ce message

    • Le 18 mai 2012 à 12:48
      En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

      J’ai un neveu qui a été victime du même traitement malgré sa moyenne de plus de 15/20 avec mention Bien au Bac D 2011. Un proche du régime m’a dit que les enfants des diplomates sont prioritaires, ce qui veut dire qu’un enfant de parents pauvres n’a aucune chance d’avoir une bourse étrangère quelle que soit sa moyenne.

      C’est vraiment révoltant et ça promet d’être très chaud un jour ou l’autre.

      JE SOUTIENS CEUX QUI DEMANDENT QUE LA LISTE DES CANDIDATS AUX BOURSES SOIT PUBLIEE AVEC LEURS MOYENNES RESPECTIVES,EN LAISSANT LA POSSIBILITE DE RECEVOIR LES RECLAMATIONS ET DE CORRIGER TOUTE ERREUR MATERIELLE.
      DE MEME, IL FAUT AFFICHER LA LISTE DES ADMIS APRES LE TEST. C’EST LA SEULE FACON DE RESPECTER LA TRANSPARENCE ET EVITER LES FRUSTRATIONS}}.

      Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2012 à 10:59, par Mensah
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    Le ministère a dit tout sauf l’essentiel. une moyenne de 17,85/20 devrait correspondre à un mérite dans un pays comme le Burkina où tout le monde est unanime sur le rôle et la place des ressources humaines, particulièrement sa bonne utilisation. Quel est la suite réservée au jeune Ariel, le futur cadre de notre pays, notre continent africain ? Si l’erreure est humaine, en quoi à consisté la réparation ? Je suis un citoyen de ce pays et j’ai la profonde conviction que c’est l’avenir de mon pays qui se joue pacivement négligemment dans chaune de ces histoires banalisées. A quand une plus grande attention à nos icône comme celà se fait dans tout pays qui a le sens de la prospective.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2012 à 11:27
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    Montrez nous donc le document sur lequel l’erreur de date de naissance aurait été commise !!!
    Ah ! Ah ! ça vaudra mieux que tous vos baratins !!

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2012 à 11:42, par K70
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    On ne peut lire cet écrit sans s’écoeurer sur le contenu. Ce cas illustre bien les pratiques habituelles de nos responsables. On cafouille les dossiers, si ça se découvre, on s’excuse et puis plus rien. Le mal est fait et on tourne la page. C’est de la malhonnèté et de l’irresponsabilité notoires. Ce droit de réponse a mis à nu les pratiques malsaines de nos responsables. Le minimun quand on reconnait son tort, c’est de réparer le préjudice causé mais en aucun endroit de cet écrit on a vu une tentative de réparation. C’est vraiment le comble de l’irresponsabilité.
    Le geste de monsieur Blaise KIEMA est à saluer mais nous ne devons pas laisser cette affaire impunie. Que justice soit faite, c’est à dire que le MESS aille jusqu’au bout pour réparer le préjudice subi par le petit. Le MESS doit lui accorder une bourse de même valeur, une inscription dans une école de même prestige et un dédommagement morale.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2012 à 12:00, par Ashley
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    "C’est pourquoi le MESS, ...... porte à leur attention quelques éclairages qui auraient échappé au journaliste."Le journaliste nous a tous dit.Vous n’apportez rien de nouveau qui puisse faire changer moi mon analyse.Rien !!!Vous voulez la transparence ?Ok !

    1-Publiez,avec signature conjointe de ISO, la liste des 10 qui sont allés compétir ;

    2-Publiez les autres bourses,des 5 dernières années à maintenant, la liste des lauréats et les critères de leur choix.

    Vous recherchez l’excellence ? Si vous ne faites rien pour Ariel, et ce à la hauteur d’au moins ce que ISO accorde, ne venez plus nous casser les tympans avec cette foutue excellence. Et attendez - vous à plus !

    En lisant le titre, je m’attendais à un contenu qui me rendrait fier de nos autorités.Il aurait mieux fallu pour vous de la boucler.

    Webmaster j’avais fui parce que tu me sensurais trop.Je suis revenu,pardon sensure moins stp !

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2012 à 12:03, par TARRYAM
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    donnez nous seulement les noms des 10 candidats, des 2 lauréats, leur établissement d’origine, leurs moyennes au BEPC et les noms des parents.montrez nous combien vous êtes transparent. cela coute quoi de publier ces informations.
    monsieur le ministre ne soyez pas complice de faits immoraux, indignes ; moins encore ramasseur du kaka des autres. vous venez d’arriver donc.... si vous êtes blanc dans le "deal",publiez donc cette base de données que le peuple vous demande. si vous êtes un homme de justice, rendez donc justice a Ariel. une erreur peut se corriger au lieu de la justifier.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2012 à 12:13, par WendGuudi
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    Je voudrais saluer l’initiative de Monsieur Blaise KIEMA pour prendre en charge les frais de scolarité de Ariel jusqu’au Bac. Mais cela n’empeche pas le ministère de reconnaitre et de saluer le mérite de Ariel. Il n’est jamais tard pour mieux faire. Il faut que les gens évitent de justifier et d’expliquer l’évidence. Il faut agir au lieu de chercher à se donner raison. On avait demander de donner les identités des 10 enfants qui ont pris part au concours avec leur moyenne et de donner les identités des deux qui sont retenus. Si ça a été transparent comme vous le dites. C’est plus facile d’avoir ces informations pour accompagner vos précisions qui manquent toujours de précisions.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2012 à 12:27
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    "Le traitement des dossiers est d’une telle transparence que seule une erreur humaine peut l’entacher. C’est d’ailleurs cette transparence qui a permis de savoir tout de suite d’où était partie l’erreur."

    Il ne faut pas prendre les gens comme des idiots. Nous savons comment ça fonctionne dans ces structures au B Faso. Comment peut-on nous dire que ce travail est transparent ? On ne doit jamais commettre une erreur dite erreur humaine ici,car la vie ou l’avenir des innocents prendra un sérieux coup. Avant de passer son BEPC, Zida a constitué un dossier, et il est d’ailleur inscrit régulièrement dans un établissement. Sa date de naissance y figure (1997). On ne vous dit pas d’imaginer une autre date (1994) et revenir s’asseoir dans des bureaux climatisés pour nous parler d’erreur humaine. On vous dit simplement, regarder et recopier ce qui est dans les documents officiels. La transparence voudrait que le MESS recopie exactement la date de naissance mentionnée sur le dossier de Zida, et non lui donner une date fictive dans le seul but de l’écarter. C’est honteux. C’est du vol purement et simplement. Je ne sais même pas pourquoi le MESS justifie cela.
    (i)-Il faut que le MESS trouve une solution le plus rapidement possible pour Zida au lieu de justifier sa bêtise (valeur bourse ISO ou prendre totalement sa scolarité + une allocation mensuelle jusqu’à la fin de ses études), le MESS a les moyens pour le faire ; (ii)- publication de la liste des 10 admis à l’ISO (nom & prénom, moyenne obtenue BEPC 2011, Etablissement d’origine) : nous nous pourrons vérifier cela et savoir la situation des parents ; (iii)- Présenter des excuses à Zida et sa famille.

    Nous pensons suivre l’évolution du dossier jusqu’à ce que solution soit trouvée.
    Quelle que soit la position que vous occupée, utiliser cette position ou ce pouvoir pour faire du bien et rien que du bien.
    Que Dieu bénisse ses enfants se trouvant dans de telle situation.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2012 à 12:30, par AFK
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    C’est nul comme affaire. C’est a l’image du désordre et du laisser aller général qui ont fait leur nid dans les méandres recoins de notre administration. C’est impardonnable tout simplement. Il faut engager une action en justice contre le MESS et demander réparation. OUI OUI ET OUI

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2012 à 12:30, par vision
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    Selon l’explication c’est au moment du choix des 10 lauréats que l’erreur a été decelée.Pourquoi vous n’avez pas demandé a voir l’extrait de naissance du petit afin de corriger l’erreur avant le concours ?Arrétez de donner des explications non convaincantes.Vous avez simplement biffé le nom du petit pour inclure le nom d’un de "vos enfants".Vous devez donc réparer ce tord.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2012 à 13:22, par Le révolté
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    C’est toujours très facile d’expliquer les choses au Faso ici. Merci de rendre justice à cet enfin. C’est bien de votre faute et vous devez corriger la faute.
    Je pense que le règlement a prevu des sanctions, sanctionnez l’auteur de la faute.
    Et publier surtout les noms des 10 enfants dont vous parlez

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2012 à 13:26, par burkibila
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    Bonjour à Tous,
    Avant tout propos je voudrais adresser un coup de gueule au webmaster. Je pense que pour une question d’une extrême sensibilité comme celle de la bourse d’Ariel il faut permettre au maximum de personnes de réagir, de dénoncer, d’apporter des exquises de solutions.
    Je suis d’autant plus choqué en parcourant l’écrit du ministère. Entre nous, qu’est ce qui a été dit de nouveau ? Le ministère tente d’excuser, de justifier purement et simplement "l’erreur" des agents. Que devons nous comprendre ? Que Ariel est tout simplement un DOMMAGE COLLATÉRAL d’un système ? Du manque de personnel dans un département ? De l’absence de modernité ? Non, Messieurs encore une fois arrêtez d’insulter les gens. Dans votre position je me ferai TOUT tranquille après la correspondance du SG. C’est encore plus désolant de déplacer le débat sur un autre terrain quand vous dites que : "Vu la performance de l’élève, il était probable qu’il fût retenu à ce test. Mais peut-on en déduire qu’il était déjà attributaire d’une bourse ?".
    J’ai pitié pour mon pays car nous manquons de gens responsables. Quand on a fauté, on reconnait sa faute, on demande clémence et enfin on tente de la réparer.
    Je voudrais aussi interpeller le PREMIER MINISTRE, pourquoi ce silence ? Pourquoi il n’y a rien qui filtre du gouvernement ? Faut il que cela éclate pour que vous interveniez ? Croyez moi c’est un RAS-LE-BOL que tous les internautes actifs et passifs, toute la population expriment. Des cas similaires, nous pouvons en citer toute une LONGUE liste. ARRÊTONS l’hémorragie.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2012 à 13:26, par Z....la clairevoyante
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    Pour ma part, le fait de repondre de cette façon est une bonne manière de s’enfoncer encore plus. Je peux comprendre que le petit Zida n’ait pas pu obtenir cette bourse parce qu’il y a eu un prob par rapport à son âge car l’erreur est humaine...mais s’il vous plait arrêtez de parler de cette erreur commise sur l’âge du petit. Il a été le meilleur candidat du faso au BEPC et c’est ça le plus important. Bourse americaine ou pas, cet enfant doit être recompensé c’est cet ordre du jr qu’il faut voir...recompensez les efforts de ce garçon, encouragez le et qu’on en parle plus !

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2012 à 13:27
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    Monsieur du MESS vous apportez des précisions mais vous ne résolvez pas le problème.
    Qu’est-ce que vous donnez à Ariel finalement ? des excuses ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2012 à 13:38, par LAMDA
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    Je croix que cette explication ne résout en rien le problème du petit. C’est simple, un innocent a été brimé que faite vous pour réparer cela. L’enfant n’a pas à repondre de votre negligence point.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2012 à 14:36, par Salomon
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    Tout ça c’est bien dit par le MESS. C’est toujours l’impunité … et des excuses non fondées.

    Et si c’était une erreur d’un chirurgien qui avait oublié son outil dans le ventre du patient après intervention ? Y aurait-il eu appel à réparation ? Droit de plainte s’impose car rien ne prouve que ZIDA n’aurait pas réussi le test.

    Je reste bouche cousue pour la suite.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2012 à 14:37, par Justicier
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    A CESAR ce qui est a CESAR. Dedommager le petit Zida !!

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2012 à 14:45, par ZORRO
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    Justice pour Ariel ZIDA à qui le MESS a volé une bourse.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2012 à 14:49, par ili
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    Excusez moi de m’ecarter un peu du sujet pour y revenir

    Quand je lis les dossiers d’appel d’offre, je rencontre souvent le MESS, le MEBA et autres ministères qui commande de grosses quantités d’ordinateurs a ressources énormes. A quoi servent-ils ces ordinateurs ?
    Les données personnelles des élèves sont toujours gérées de façon manuelle ?

    Cette (soit disant) erreur me donne beaucoup a reflechir et confirme le gachi qui est fait des talents que regorge le Burkina Faso.
    Je connais plein de jeunes développeurs très intelligent qui peuvent permettre au Ministère de traiter certaines informations sensibles avec plus de sérieux.

    C’est vraiment dommage qu’on se contente de nous donner toujours des explications d’excuse au lieu d’aller a une solution concrete pour calmer les esprits.

    Prenons un autres cas ou les erreurs font echouer un eleve.
    Quelle est la procedure dans ce cas ?
    L’eleve reclame, on corrige et on le fait passer, n’est-ce pas ?
    Pourquoi dans ce cas l’eleve reclame mais on ne veut corriger l’erreur et on se contente de maintenir la position initiale ?

    Pour me rassurer moi, publiez la liste des 10 retenus pour le test et la liste definitive des 2 retenus.

    On y verra peut etre plus clair.

    Mes excuses mais, informatisez au moins le circuit de collecte des données d’examen, tous les examens.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2012 à 15:13, par Bouraïman
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    On n’est pas satisfait !

    Répondre à ce message

  • Le 21 mai 2012 à 12:55, par Le Zoung
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    Comme réponse, c’est bon mais ce n’est pas arrivé. Je pensais que le ministère avait proposé quelque chose d’autre à l’enfant pour réparer le préjudice. Une inscription au PMK par exemple.

    Répondre à ce message

  • Le 21 mai 2012 à 13:05, par Le Zoung
    En réponse à : "Affaire bourse américaine de ZIDA Ariel" : Les précisions du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

    Comme réponse, c’est bon mais ce n’est pas arrivé. Je pensais que le ministère avait proposé quelque chose d’autre à l’enfant pour réparer le préjudice. Une inscription au PMK par exemple.
    Si c’est vrai que c’est une erreur, tout le monde en fait et tout le monde en fera. Mais si on a transformé 7 en 4 contre forte somme, cela s’appelle du faux. Un délit et non une erreur. Une erreur d’une telle gravité nécessite une enquête pour mettre au clair tout ça, comme vous parlez de transparence. Bonne inspiration à vous du Messrs !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés