DIOCÈSE DE FADA N’GOURMA : Un nouvel évêque ordonné

mardi 15 mai 2012 à 01h58min

Monseigneur Pierre Claver Malgo a été ordonné évêque du diocèse de Fada N’Gourma, le samedi 12 mai 2012. La célébration de l’évènement tant attendu par l’Eglise-famille du Gulmu, a drainé du monde venu des quatre coins du Burkina et de pays amis.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Pendant 18 mois (depuis le départ de Mgr Yemboado Paul Ouédraogo en novembre 2010 pour présider l’archidiocèse de Bobo-Dioulasso) le diocèse de Fada a fonctionné sans évêque. Désormais, cela fait partie du passé. En effet, nommé par le Pape Benoît XVI, le 11 février 2012, monseigneur Pierre Claver Malgo a reçu son ordination épiscopale et son intronisation, le samedi 12 mai dernier à la cathédrale Saint Joseph de Fada N’Gourma. Il devient ainsi le quatrième évêque de ce diocèse érigé le 16 juin 1964. L’homme est né le 14 septembre 1954 à Dimistenga (province du Kourritenga). Il a été ordonné prêtre le 7 juillet 1984. Depuis 1991, il a contribué à la formation de plusieurs générations de prêtres aux grands séminaires de Koumi et de Wayalgê.

Pour son intronisation dans ses nouvelles responsabilités, des «  ?frères en Christ ? » du Burkina et d’ailleurs ont massivement convergé vers la cité de Yendabli. Ils sont venus de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Togo et même d’Europe (Toulouse et Carcassonne). pour être témoins de cette cérémonie de réjouissances, ponctuée de chants, de danses, de prières et d’actions de grâce en ce jour mémorable pour l’Eglise-famille de Dieu du Gulmu. A l’entame de la messe, le célébrant principal, Mgr Séraphin François Rouamba, archevêque de Koupèla, a rendu grâce à Dieu pour avoir enfin, confié la destinée du diocèse à un de ses serviteurs. Il a aussi prodigué des conseils et des encouragements à « l’élu du Seigneur ».

« On se demandait finalement si on avait été oublié, mais le moment tant attendu est enfin là », a-t-il signifié avant de lancer à l’endroit de Mgr Malgo ? : « Vous entrez dans un corps qui vous fait un avec le Christ, chaque fois que vous serez dépassé par les évènements, dites-vous que l’Eglise qui vous a été confiée ne vous appartient pas, mais plutôt au Christ et vous aurez la force d’avancer. Aussi, aimez ceux qui vous ont été confiés et dites leur la vérité, car c’est pour cette raison qu’on vous a mis au devant des choses ». En outre, il a précisé que les fidèles ne doivent pas voir leur évêque comme un chef, mais comme un collaborateur avec qui ils doivent travailler à relever des défis communs.

Après plusieurs actes symboliques pleins de sens dans le milieu catholique tels que l’onction, la remise de l’évangéliaire, de l’anneau (qui symbolise la fidélité) et du bâton (qui traduit la charge confiée à celui qui le reçoit), le nouveau venu dans la famille des évêques a reçu les bénédictions et encouragements de nombreux de ses pairs. Aussi, les anciens de la communauté chrétienne lui ont donné un nom du terroir. Mgr Malgo a ainsi été baptisé « Yempabou », ce qui signifie « don de Dieu » en langue gulmacéma. Une façon pour eux de traduire, à leur tour, leur reconnaissance à Dieu. Après quoi des messages des archevêques de Toulouse et de Carcassonne ont été livrés par leurs représentants. Là aussi, c’était des félicitations et encouragements à l’endroit de leur « frère ».

Les pères redemptoristes et les promotionnaires de Mgr Malgo en ont fait autant. En retour, celui-ci a dit compter sur les prières et les bénédictions de ses collaborateurs pour réussir sa mission. Il a aussi exprimé sa gratitude au Pape Benoit XVI, qui lui a fait confiance en lui confiant cette tâche. Tout en reconnaissant qu’il est venu pour poursuivre une œuvre déjà entamée, il a promis de faire de son mieux pour ne pas décevoir. « Je suis le 4e évêque, ce qui veut dire que la maison est déjà bâtie et je dois poursuivre l’œuvre, d’autant plus que le diocèse de Fada a célébré ses 75 ans d’existence l’année passée », a-t-il confié.

Daniel ZONGO

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés