Dialogue social : Une mission gouvernementale fait le point aux forces vives du Centre-Sud

lundi 14 mai 2012 à 01h54min

Une délégation gouvernementale conduite par le ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité, Jérôme Bougouma, a rencontré à Manga, le samedi 12 mai 2012, les forces vives de la région du Centre-Sud. Il s’est agi, au cours de cette rencontre, d’évaluer les mesures prises par le gouvernement l’année dernière, en vue de juguler la crise que le pays a traversée et d’envisager de meilleures perspectives.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

En mai 2011, le gouvernement burkinabè organisait des rencontres dans toutes les régions du pays, pour partager avec les forces vives, les informations sur les mesures d’urgence qu’il a prises en vue de résoudre la crise précédente. Pour mémoire, la rencontre de Manga s’était tenue le 21 mai 2011 et où, à l’issue de laquelle les acteurs du Centre-Sud avaient été informés des dispositions prises pour la résolution de la facture sociale.

C’est pour faire le point de ces mesures une année après, qu’une mission gouvernementale, composée de Jérôme Bougouma,
ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité et de Jean Bertin Ouédraogo, ministre des Infrastructures et du désenclavement, s’est rendue dans la cité de l’Epervier, le 12 mai 2012. Pour le chef de la délégation, Jérôme Bougouma, les préoccupations des populations sont aussi celles du gouvernement ; c’est pourquoi, il(le gouvernement) a décidé d’aller à la rencontre des acteurs pour prendre en compte leurs suggestions et d’améliorer ce qui doit l’être dans la dynamique de l’apaisement. « Nous sommes là pour échanger avec les forces vives, écouter, évaluer ensemble le chemin parcouru, recueillir les sentiments des acteurs sur ce qui a été fait en vue d’apaiser le climat social dans notre pays afin de permettre au gouvernement d’envisager de meilleures perspectives », a indiqué Jérôme Bougouma.

Il leur a traduit la compassion du gouvernement pour les dures épreuves que les populations ont endurées pendant la crise sociale avant de les remercier pour leur implication effective en faveur de la paix sociale. « La paix sociale est revenue grâce aux efforts des populations, de tout le monde », a ajouté Jérôme Bougma. Au cours des échanges, les forces vives du Centre-Sud, qui ont apprécier cette initiative du gouvernement, ont néanmoins soulevé des inquiétudes et fait des recommandations. En effet, ceux-ci sont revenus sur des préoccupations liées au développement socio-économique de la région, à l’insécurité routière, au grand banditisme, aux indemnisations des victimes de la crise, à l’augmentation du prix du carburant, aux prochaines élections couplées, à la question des lotissements, la cherté de la vie, etc.

A toutes ces questions, l’équipe gouvernementale a donné des réponses spécifiques à chaque secteur et justifié les mesures qui ont été adoptées à chaque niveau pour le bien-être des populations. Pour ce qui est de la question de la sécurité alimentaire, le ministre Bougouma a expliqué que des mesures vigoureuses ont été prises pour soulager les populations des provinces où le déficit est notoire. Dans le Centre-Sud, a relevé le gouverneur, Maïmouna Thiombiano, seuls les départements de Saponé et de Ipélcé dans la province du Bazèga sont déficitaires. Réagissant à propos de la cherté de la vie consécutive à la crise financière mondiale, le ministre de l’Administration territoriale a indiqué que des mesures ont été adoptées pour contrer la flambée des prix des produits de première nécessité. Quant aux recommandations formulées par les acteurs de la région, la délégation dit prendre bonne note en vue de les inclure dans les perspectives pour la satisfaction des populations.

Soumaïla BONKOUNGOU

Sidwaya

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés