AU COIN DU PALAIS : Condamné pour avoir porté la main sur l’amant de sa femme

jeudi 10 mai 2012 à 01h52min

TM est soupçonné de faire la cour à SA, épouse de son voisin MB, dans la ville de Dédougou. De retour d’une visite nocturne à SA, MB l’aperçoit. Interrogé sur ce qu’il était venu chercher chez lui à une heure pareille, TM a dit avoir été invité par dame SA. Mise au courant par son époux, SA se rend au domicile de TM en compagnie de sa belle-sœur pour, dit-elle, clarifier la situation. C’est au cours des échanges pour tirer au clair les choses que TM a eu une altercation avec SA, ce qui a occasionné la chute de l’enfant qu’elle portait.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

C’est pour prendre la défense de son épouse et de son enfant que MB a porté la main sur TM, l’obligeant à observer un arrêt de travail d’une semaine. A la barre, MB a nié les faits. Mais au regard des déclarations de l’enquête préliminaire, la Cour l’a reconnu coupable et l’a condamné à payer une amende de 25 000 F CFA avec sursis.


Elles vont en prison pour prostitution et incivisme

Le Tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso, en son audience correctionnelle a statué sur des cas de prostitution et d’incivisme le vendredi 4 mai 2012. Il s’agit de ZM, KO, BN et HL quatre jeunes dames arrêtées par la police dans la nuit du 23 au 24 avril 2012 au centre de la ville de Sya, réputé comme zone de fréquentation des prostituées. Prenant en mal leur arrestation ZM, KO, BN ont adressé des propos injurieux aux forces de l’ordre ayant effectué l’opération. Devant la Cour, elles ont entre-temps rejeté les faits qu’on leur reprochait, c’est-à-dire, la prostitution par racolage sur la voie publique et outrage aux policiers dans l’exercice de leur fonction.

Mais les déclarations des trois premières ont été ensuite battues en brèche par celles de HL qui a affirmé qu’elles sont toutes des prostituées. De plus, elle a ajouté que ZM, KO et BN ont proféré des injures à l’endroit des policiers au cours de leur arrestation. Surprises par les propos de HL, elles ont fini par accepter ce qu’ont leur reprochait. Au regard des faits le Tribunal a retenu contre HL 10 jours de prison et 25 000 F CFA d’amende pour prostitution, 15 jours et 50 000 F ?contre KO et BN pour prostitution et outrage à la police. Quant à ZM qui était virulente, elle a écopé de 20 jours de prison et 75 000 F CFA d’amende pour prostitution et outrage à la police.


12 mois avec sursis pour un chauffeur de car

GB le chauffeur d’une compagnie de transport de la place a comparu devant la Cour correctionnelle du Tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso, le lundi 7 mai 2012, pour homicide involontaire. Il est reproché à GB d’être involontairement responsable de la mort de BI à l’occasion de l’accident survenu sur la route Ouaga-Bobo, le mois dernier dans la zone du péage à l’entrée de la ville de Sya. Pour le parquet, GB a manqué de prudence, de vigilance et n’a pas respecté les règles de la circulation routière.
Car pour lui, le chauffeur était à plus de 40 km à l’heure alors qu’il sait que cette zone grouille de monde. Ainsi GB a été condamné à 12 mois avec sursis par le Tribunal.


TA devant le Tribunal pour 6 moteurs de motocycles volés

TA a soustrait des moteurs neufs des motocycles de son patron dont il avait la garde et les a vendus par l’entremise de SA, un ami à son frère à raison de 65 ?000 F CFA.
Devant la Cour, le prévenu reconnait avoir volé 5 moteurs alors que le représentant de son patron parle du vol de 6 motos. Vu cette contradiction, le Tribunal a demandé au représentant d’offrir la preuve de la disparition de 6 moteurs, mais ce dernier était incapable de le faire séance tenante.

En plus le représentant n’a pas pu répondre à certaines questions de la Cour pour l’éclaircissement de l’affaire comme par exemple, le prix d’acquisition de chaque moteur. De ce fait, le procès a été renvoyé au 15 mai 2012 pour que la victime ou son représentant se prépare pour la suite de l’affaire. Cela permettra à la Cour de statuer sur l’affaire, a déclaré le président du Tribunal.

Rassemblés par Evariste YODA & Kémélé FAYAMA

Sidwaya

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés