Recrutement dans l’armée : « Il sera accordé plus de temps aux enquêtes de moralité »

mercredi 9 mai 2012 à 01h54min

Ouagadougou a abrité, ce 7 mai 2012, la cérémonie de clôture des travaux du Conseil d’administration extraordinaire 2012 du secteur ministériel (Casem) de la Défense nationale et des Anciens combattants. Le thème de ce Casem, « La réforme du recrutement et de la formation initiale dans les Forces armées nationales (FAN) », a conduit les participants à recommander le renforcement de l’enquête de moralité lors du recrutement et la relecture du statut des Forces armées nationales (FAN).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

La feuille de route que s’était fixée le ministère de la Défense nationale et des Anciens combattants lors de la cérémonie d’ouverture, le 3 mai dernier, était claire : procéder à une analyse critique et sans complaisance du système actuel de recrutement et de formation dans les Forces armées nationales, formuler des propositions exhaustives et faire toutes les recommandations opportunes. « Nous espérons qu’avec ces nouvelles dispositions, nous allons pouvoir écrémer les effectifs afin que l’armée puisse disposer du personnels de qualité » a déclaré Honoré Nabéré Traoré, alors que les travaux s’achevaient ce 7 mai 2012.

Et c’est ainsi, ajoute t-il, que lors des travaux en commission, « il a été établi le diagnostic exhaustif du recrutement et de la formation initiale, indiqué les mesures à prendre pour une meilleure organisation, défini les attributions des acteurs, proposé des directives opératoires spécifiques pour la levée du contingent 2012, évoqué la nécessité d’une politique de formation et formulé entre autres des recommandations sur l’emploi des personnes. »

Dans les faits, deux commissions se sont penchées sur le thème. La première, présidée par le directeur central du service de santé des armées, Nazinigouba Ouédraogo, a traité de la réforme du recrutement dans les FAN. La deuxième commission, présidé par l’inspecteur général des forces armées nationales, Daprou Kambou, a quant à elle examiné la question de la réforme de la formation initiale dans les FAN. Ainsi à l’issue de la délibération sur les résultats des travaux des deux commissions, des recommandation ont été faites dans le sens du renforcement de l’enquête de moralité lors du recrutement (voir encadré) et la relecture du statut des Forces armées nationales.

Le problème de la qualité de l’enrôlement s’est invité au devant de l’actualité lorsque, l’année dernière, des militaires se sont négativement illustrés en orchestrant violences, viols et pillages lors de mutineries à répétions.


Il a été retenu en matière de recrutement ce qui suit

- L’âge de recrutement est fixé à 20 ans au lieu de 18 par appel du contingent

- Le recrutement au niveau des MDR (Militaires du rang) non assorti de critère de niveau scolaire est maintenu

- La coordination des opérations de recrutement sur le terrain est assurée par l’Armée de terre

- Il sera accordé plus de temps aux enquêtes de moralité ainsi que les services chargés des enquêtes seront dotés de moyens suffisants

- Pour les EOA (Elèves officiers d’active), l’exigence du diplôme de la licence a été retenue pour les critères de candidature au concours d’entrée à l’AMGN (Académie militaire Georges Namoano) tandis que l’âge du recrutement est fixé à 25 ans maximum

En matière de formation initiale :

- Une durée de 7 mois a été retenue avec une phase probatoire de trois mois pour la FMI (Formation militaire initiale)

- Il ne sera plus procédé aux remplacements des recrues en cas de radiation

- Le Groupement d’instruction des forces armées (GIFA) est retenu comme centre unique de formation des MDR au titre de l’année 2012 pour un effectif de 1000 appelés.

SANDRINE KABORÉ (STAGIAIRE)

Fasozine

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés