SYNDICAT BURKINABÈ DES MAGISTRATS : René Bagoro passe la main à Karfa Gnanou

lundi 7 mai 2012 à 01h18min

Le Syndicat burkinabè des magistrats (SBM) a tenu sa 12e assemblée générale, le samedi 5 mai 2012 à Ouagadougou. Il s’est agi pour les militants, de faire le bilan de leurs activités et de mettre en place un nouveau bureau pour une magistrature plus indépendante.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Une cinquantaine de délégués et une vingtaine de représentants ont pris part aux travaux de la 12è assemblée générale du Syndicat burkinabè des magistrats (SBM), le samedi 5 mai 2012. Au cours de ces travaux, les participants ont examinés le rapport moral et financier et ont échangé sur des questions spécifiques liées à l’indépendance de la justice. Pour eux, la justice burkinabè reste confrontée à d’énormes difficultés. Et de préciser qu’elle est accusée de corruption, de lenteur et d’atteinte à son indépendance. Les militants du SBM estiment que les acteurs de la justice sont acculés de toutes parts.

Ce qui a amené les délégués a adopter une motion de condamnation des atteintes intempestives à l’indépendance de la magistrature. A cet effet, les militants du SBM ont exigé la cessation des atteintes multiformes au principe de la séparation des pouvoirs et de l’indépendance du pouvoir judiciaire. Ils ont, par ailleurs, interpellé le chef de l’Etat, garant de la magistrature, à prendre des dispositions pour une mise en œuvre effective des principes sus- énoncés. Malgré ces difficultés, les participants ont souligné qu’il y a une participation effective de certains magistrats et autres acteurs de la justice dans la lutte syndicale.

C’est ainsi qu’ils ont noté avec satisfaction la contribution sans faille du SBM et de ses militants à l’avènement d’une justice véritablement indépendante. Convaincus qu’il n’y a pas d’Etat de droit véritable sans justice indépendante, les délégués ont adopté une motion de félicitations et d’encouragement à l’endroit des magistrats intègres. Il les a invités à poursuivre avec détermination la lutte pour une magistrature indépendante au service de la nation. A l’issue des travaux, un nouveau bureau de dix membres a été mis en place. René Bagoro, après six ans à la tête du syndicat, passe désormais les commandes à Karfa Gnanou. Pour René Bagoro, le bilan des six années de combat est satisfaisant, mais beaucoup reste à faire. Comme acquis, l’ancien secrétaire général a relevé le renforcement de la visibilité sur le terrain à travers leur présence dans l’arène publique pour la défense des causes nobles et justes.

En ce qui concerne les insuffisances, il a déploré la faible mobilisation des ressources financières du syndicat, son absence aux rencontres de l’Union internationales des magistrats (UIM). Il a rassuré le nouveau bureau de sa disponibilité à les accompagner. « Je vous félicite et vous rassure de ma disponibilité à jouer pleinement mon rôle de militant, et à exécuter avec dévouement toute les tâches et les missions que vous viendrez à me confier », a-t-il noté. Il a également invité les militantes et les militants à soutenir la nouvelle équipe chargée de défendre l’indépendance de la justice, les intérêts matériels, moraux et professionnels des magistrats, contribuer au progrès du droit et des institutions judiciaires afin de promouvoir une justice accessible, efficace et humaine et à œuvrer à l’unité des magistrats au Burkina. Pour ce faire, le nouveau secrétaire général, Karfa Gnanou entend d’abord poursuivre la sensibilisation de ses collègues sur le respect des règles déontologiques et éthiques de la magistrature

Mariam OUEDRAOGO (collaboratrice) et Lizèta BOLOGO (stagiaire)

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés