Promotion de l’élimination de l’excision : L’association JEUNEE/BF pour une génération sans excision

lundi 7 mai 2012 à 01h19min

En prélude à la journée nationale de lutte contre les mutilations génitales féminines (MGF) célébrée cette année à Léo dans la province de la Sissili, l’association Jeunesse Unie pour l’Eradication de l’Excision (JEUNEE/BF) organise du 15 au 18 mai 2012 une grande caravane régionale de sensibilisation dénommée « La caravane stop excision 2012 dans le Centre Ouest ». A travers cette activité l’association compte lancer le concept de la « génération sans excision » en faisant la promotion de la nouvelle norme sociale qui est la non pratique de l’excision. L’initiative a été saluée par le premier ministre Beyon Luc Adolphe TIAO qui, tout en félicitant les initiateurs, a donné son accord pour présider l’activité.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

« Leaders coutumiers et religieux, renforçons nos engagements de 2009 pour l’atteinte de la tolérance Zéro aux Mutilations génitales Féminines. ». C’est sous ce thème que le Conseil national de lutte contre la pratique de l’excision (CNLPE) commémore le 18 mai à Léo dans la province de la Sissili, la journée nationale de lutte contre les mutilations génitales féminines (MGF). A cette occasion l’association Jeunesse Unie pour l’Eradication de l’Excision (JEUNEE/BF), fidèle à son slogan « union sacrée contre l’excision » s’est engagée pour accompagner résolument le Gouvernement, les partenaires techniques et financiers et les ONGs et associations pour la promotion de l’élimination de cette pratique. C’est pourquoi elle a initié la première édition de « La caravane stop excision 2012 dans le Centre Ouest » qui marque la naissance du concept de la « génération sans excision ».

L’ initiative vise essentiellement à mobiliser la jeunesse de la région du Centre Ouest autour de la question de l’excision, susciter une prise de conscience de la jeunesse sur les méfaits de l’excision et par voie de conséquence, faire de la jeunesse du Centre Ouest des acteurs engagés dans la promotion de l’élimination de cette pratique.

Pourquoi faire la promotion de la fille non excisée ?

Il y a une vingtaine d’années la pratique de l’excision était presqu’une norme sociale acceptée par tous. On se rappelle encore dans les années 1990 de ce chant encenseur de l’excision du chansonnier Kaboré Français, aujourd’hui disparu, qui disait en substance qu’ « une femme non excisée ne valait pas mieux qu’une chambre à air d’une bicyclette ». Cela instituait de fait un environnement social dans lequel la jeune fille, pour être en phase avec cette norme sociale, gage de son intégration harmonieuse dans la société, devait nécessairement être excisée. Mais il y a une dizaine d’années, grâce aux efforts conjugués du Gouvernement burkinabè, des partenaires techniques et financiers et des ONGs et associations, la tendance est entrain de s’inverser. La norme sociale est entrain de basculer progressivement de la pratique de l’excision à la non pratique de l’excision. Le lancement du concept de la « génération sans excision » a donc pour but de promouvoir cette nouvelle norme sociale. Il ne s’agit nullement là de stigmatiser à l’inverse les filles qui sont déjà excisées mais d’amener celles qui ne l’ont pas été à afficher avec fierté leur état. Cela peut créer un effet d’imitation ou d’entrainement qui va accélérer la marche vers la tolérance zéro aux Mutilations génitales féminines.

Le choix de l’artiste Floby n’est donc pas fortuit. D’abord il est jeune mais en plus c’est l’un des artistes les plus connus et les plus adulés par les jeunes en ce moment. Son rôle sera de porter haut ce nouveau message de la jeunesse partout où besoin sera. Et quand on connait la puissance de la chanson comme véhicule des messages on peut s’attendre à un effet certain.

Comment va se dérouler cette caravane ?

Une cinquantaine de jeunes composés des membres de l’association JEUNEE/BF et de jeunes ressortissants de la région du Centre Ouest va démarrer de Ouagadougou le mardi 15 mai 2012 à bord d’un car de 70 places pour Koudougou. Le programme de cette première journée prévoit une visite de courtoisie aux autorités coutumières et religieuses, une conférence animée par le Pr Michel Akotionga, l’installation du comité provincial des jeunes ambassadeurs de la génération sans excision et un concert animé par des artistes comme Floby, Yili Noma et bien d’autres. Le lendemain l’équipe de la caravane renforcée par les cinq membres du comité provincial embarque pour Réo où le même scénario est prévu. Il en sera de même pour l’étape de Sapouy. La clôture de la caravane interviendra le vendredi 18 mai à Léo. Une fois sur place les membres des 4 comités provinciaux se réuniront pour mettre en place un comité régional de 4 membres dont un par province. Ce comité régional dénommé « les ambassadeurs de la génération sans excision » sera installé par le président de l’activité Son excellence Monsieur le Premier Ministre. Quant à l’artiste Floby sa distinction comme ambassadeur national de la génération sans excision par la patronne de la cérémonie, Madame Chantal Compaoré marquera le lancement du nouveau concept appelé « génération sans excision » que l’association JEUNEE/BF compte promouvoir.

C’est un projet qui est prévu pour se dérouler en 13 éditions suivant le rythme de célébration de la journée nationale de façon à couvrir les 13 régions et les 45 provinces. A la fin du projet 45 comités provinciaux et 13 comités régionaux seront installés. Cependant la périodicité annuelle de la caravane pourrait être écourtée si un partenaire financier s’engageait à financer le projet.

Les encouragements de Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, une motivation supplémentaire

« Par la présente je voudrais accuser réception de votre lettre, marquer mon accord pour vous accompagner à la période indiquée et vous féliciter pour cette initiative qui sans doute va contribuer à renforcer la lutte contre l’excision dans la région. Tout en vous souhaitant une réussite dans toutes vos entreprises, je vous réitère mes vifs encouragements et mes salutations distinguées ». C’est en ces mots que Son Excellence Monsieur le Premier ministre Beyon Luc Adolphe TIAO par une lettre datée du 02 mai a réagi à notre missive du 16 avril par laquelle nous sollicitions sa participation comme président d’honneur de notre activité. Voir les plus hautes autorités s’engager avec vous dans une initiative il n’ ya rien de plus réconfortant. Ce d’autant plus que Mme le ministre de la promotion de la femme que nous avons rencontré le 10 avril avait bien apprécié notre projet et a accepté d’en être la marraine. L’émotion donc passée nous avons été traversé par un sentiment de défi, celui de réussir cette activité pour qu’elle fasse date dans les annales de la lutte contre l’excision au Burkina Faso. En effet le mardi 03 avril 2012 lorsque nous avons été reçus par la secrétaire permanente du Conseil national de lutte contre la pratique de l’excision notre intention était de proposer notre projet pour être intégré dans une planification annuelle ou triennale. Mais celle-ci a trouvé le projet si pertinent qu’elle a proposé son exécution à l’occasion de la journée nationale. Nous étions dès lors conscients que l’autre défi était la mobilisation des ressources. Mais nous sommes de ceux qui croient que la noblesse d’une cause pouvait suffire à faire bouger les partenaires bien que jusque là beaucoup ne se sont pas encore manifesté. En outre le caractère populaire de l’activité est une contrepartie que nous offrons aux éventuels sponsors qui s’engageront avec nous dans ce noble combat.

Idrissa Konditamdé
Coordonnateur général de l’association JEUNEE/BF
Responsable à l’information et la communication du Réseau national des ONGs et associations de promotion de l’élimination de l’excision (RAOPE/BF)
Email : jeunee.burkina@gmail.com

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 7 mai 2012 à 10:38, par Un lecteur
    En réponse à : Promotion de l’élimination de l’excision : L’association JEUNEE/BF pour une génération sans excision

    C’est une très belle initiative. Je connais cette association depuis 2008 et depuis qu’elle a été élue en décembre 2009 dans le réseau national des ONGs et associations de promotion de l’élimination de l’excision (RAOPE/BF) elle fait preuve de dynamisme. En tout cas du courage et bonne chance. Je souhaite vraiment que les partenaires techniques et financiers s’intéressent davantage aux initiatives nobles surtout des jeunes pour les motiver dans leur engagement.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2012 à 11:07, par bouba
    En réponse à : Promotion de l’élimination de l’excision : L’association JEUNEE/BF pour une génération sans excision

    Merci beaucoup à ses jeunes burkinabè qui ont conscience de l’existence et la persistance de cette "honte" pour ne pas dire ce fléau. Vous avez le soutient de toute la jeunesse du faso. Nous espérons que les bailleurs qui prétende lutter contre l’excision prêteront attention à votre doléance.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2012 à 23:28, par Annette Félix
    En réponse à : Promotion de l’élimination de l’excision : L’association JEUNEE/BF pour une génération sans excision

    Je vous félicite vivement et vous souhaite un grand succès, populaire surtout mais aussi auprès de toutes les couches de la population. Il est important d’informer. Mais il est encore plus important de voir des jeunes aussi déterminés et aussi progressistes lutter contre ce fléau que sont l’excision et l’infibulation car les jeunes sont notre avenir à tous. Je suis une grand-mère qui a toujours été féministe et je trouve magnifique que votre génération se mobilise à ce point sur un problème qui est une violation des droits humains et une violation des droits de l’enfant. Une grave atteinte aussi à l’égalité entre hommes et femmes.Je suis très émue et très impressionnée par votre courage. Très admirative aussi.Votre famille, vos amis, votre pays peuvent être fiers de vous !
    Annette, une grand-mère de Belgique

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés