CEP 2012 : 2 milliards de F CFA pour encadrer 326 394 candidats

vendredi 4 mai 2012 à 01h27min

A quelques jours de la tenue de l’examen du Certificat d’études primaires (CEP), le ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation a tenu un Conseil de cabinet le 3 mai au Centre national Cardinal Paul Zoungrana de Ouagadougou. Le Conseil a permis de réfléchir sur l’organisation du CEP, du concours d’entrée en 6e et sur l’élaboration des programmes et rapports d’activités.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Ils sont au total 326 394 candidats à l’examen du CEP en 2012. Il y a 30 645 candidats supplémentaires par rapport aux chiffres de la session de 2011 qui étaient de 295 749. Une hausse donc de 9,38% qui vient rappeler que l’organisation doit être plus renforcée. C’est tout le sens que revêtait ce Conseil de cabinet qui a donné des informations rassurantes. Il s’agit, entre autres, de la disponibilité des ressources financières, de la comptabilisation des contributions financières des communes. Le Conseil de cabinet a également approuvé le choix des examinateurs avant de montrer les voies à suivre pour une meilleure maîtrise des procédures d’élaboration des rapports et programmes d’activités. Aussi, les insuffisances liées à l’exécution du programme ont-elles été relevées.

Ce qu’on retient de l’organisation du CEP et du concours d’entrée en 6e, c’est que l’Etat burkinabè, avec le soutien des partenaires, devra mobiliser environ 2 milliards de F CFA. Le Conseil de cabinet qui, en soi, est une innovation du ministère en charge de l’Education va permettre de résoudre certaines difficultés liées à la prise en charge des scolaires et liées aussi au volet organisation matériel. Le ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation, Koumba Boly s’est réjouie du fait que le Conseil de cabinet ait été élargi à certains responsables du ministère et à certains agents. Cela participe, dit-elle, du souci d’impliquer tous les acteurs dans la prise de décision.

Les interventions de la directrice des examens et concours et des différents directeurs régionaux de l’Education nationale ont permis aux uns et aux autres de se situer sur les moyens exacts à mobiliser pour une réussite de ces examens. Koumba Boly a saisi cette occasion pour traduire ses encouragements et sa reconnaissance à tous les acteurs et actrices pour leur abnégation et leur dévouement au travail malgré les conditions difficiles.

Alexandre Le Grand ROUAMBA

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés