Zak GB : L’artiste artisan de brassage des peuples

mercredi 2 mai 2012 à 02h06min

Attaché profondément à la valorisation de la culture de son pays et de l’Afrique dans l’univers des cultures de la planète, l’artiste-musicien Burkinabè Tonguim Guebré, alias ZaK GB est une chance pour Le Faso et le continent. En effet, depuis l’Italie où il réside, Zak GB ne cesse de se comporter en ambassadeur de la culture africaine.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Récemment, il a encore fait œuvre utile dans la ville de Lecco, au sud de la péninsule, où il a été invité à des foires et manifestations. Avec ses amazones, il a fait grosse impression. Pour mieux s’assumer en tant que véritable représentant de la culture africaine, Zak GB ne manque pas l’occasion de suivre, via les médias comme Lefaso.net, les événements culturels majeurs tels les Kundé qui se déroulent au Burkina Faso et à ailleurs. « Je félicite tous les artistes Burkinabè et Africains qui oeuvrent surtout pour la culture africaine », nous confie t-il.

Zak GB dans ses chansons aborde entre autres les thèmes suivants : l’histoire des grands héros de l’Afrique, l’amour, les fléaux sociaux tels que le SIDA, la misère, l’immigration ... Lire la suite sur fasorama

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 mai 2012 à 09:25
    En réponse à : l emotion est negre

    Je ne suis pas d accord avec nos ambassadeurs culturels,

    vous renforcez le sentiment selon lequel la raison est ebene et l emotion est negre. Les gens croient que le Negre ne sait que chanter, danser et...apprendre aux autres a chanter et danser.
    Lorsqu on parle des Asiatiques, on leur demande d office s ils veulent faire affaire (Chine, Inde) ou s ils sont forts en sciences (Inde pour l informatique et Chine pour la fabrication, l industrialisation). De grace chers experts en culture africaine, prouvez que l Afrique n est pas que danse, chants, theatres...

    Répondre à ce message

    • Le 2 mai 2012 à 17:07, par Puis.......
      En réponse à : l emotion est negre

      J’ai ete sur Youtube la derniere fois ou j’ai vu le blanc mechaniser le djembefola !!!Le type a programme la machine qui bat les tambours, tamtam et autres. Un orchestre digne d’une troupe de la ville de SIA a Bobo. J’etais si en colere !!Si c’est le blanc qui savait danser et chanter, a l’heure tout le monde serait entrain de les imiter. Si taper Djembe, manger et danser est ce que nous detenons, alors, qu’on le detienne avec fierte. On ne reinvente pas la roue. C’est frustrant c’est vrai d’etre renomme dans ce qui n’est pas si valeureux aux yeux de certains. C’est a nous d’en imposer la valeur aux autres.
      Merci

      Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2012 à 11:16, par johnblacksad
    En réponse à : Zak GB : L’artiste artisan de brassage des peuples

    Qui a dit que "nous" ne faisions qu’y faire pousser des tomates ?!
    Je t’enverrais bien un sac d’arachides en récompense !

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2012 à 20:00
    En réponse à : Zak GB : L’artiste artisan de brassage des peuples

    je ne suis pas d ;avis avec vous mon frere grand phylisophe

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés