FETE DU 1er MAI 2012 : « Les sept erreurs » de Luc Tiao mises à nu

mercredi 2 mai 2012 à 02h07min

Les travailleurs du Burkina Faso se sont retrouvés ce mardi 1er mai 2012 à la Bourse du travail de Ouagadougou, tout comme les années précédentes afin de célébrer la fête du travail. Avant le rassemblement pour le meeting, ils ont très tôt le matin, remis leur message au premier responsable du département en charge du travail, Soungalo Appolinaire Ouattara. Le meeting a été une opportunité de mettre à nu certaines mesures prises par le gouvernement de Luc Adolphe Tiao et de réclamer de meilleures conditions de travail pour l’ensemble de la famille du travail du Burkina Faso.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Pour de meilleures conditions de travail, les travailleurs du Burkina, regroupés au sein des centrales syndicales, des syndicats autonomes et toutes structures luttant pour les intérêts des travailleurs, se sont retrouvés à la Bourse du travail de Ouagadougou pour commémorer la fête du 1er mai, fête du travail. Le premier rendez-vous de la journée a été le siège de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) où, les responsables syndicaux sont allés remettre leur message au ministre Soungalo Appolinaire Ouattara en charge du Travail.

Un rendez-vous bref mais plein de sens puisque le message remis contient la lecture faite par les syndicats et syndicats autonomes du travail et des conditions de travail au Burkina. Le second rendez-vous a été celui tant attendu, à la Bourse du travail. C’est là que le contenu du message a été livré à l’ensemble des travailleurs. Ledit message, lu par le président du mois des centrales syndicales, Augustin Blaise Hien, Secrétaire général de la CNTB a peint une situation, celle des moins roses, des travailleurs au Burkina. Si les travailleurs reconnaissent que quelques acquis ont été engrangés dans la lutte, il n’en demeure pas moins que le nouveau gouvernement, celui de Luc Adolphe Tiao a commis des erreurs.

Augustin Blaise Hien en a démontré sept. Il s’agit des mesures prises et non tenues en ce qui concerne la fixation des prix de certains produits essentiels, des engagements pris par le gouvernement avec les syndicats qui ne sont pas tenus, de l’augmentation du prix des hydrocarbures en avril 2012, « ce qui vient annuler les maigres effets positifs des mesures salariales concédées en fin 2011 et début 2012. » Les erreurs concernent également l’éclatement de l’affaire Guiro dont les travailleurs attendent fermement toute la lumière. Enfin, les travailleurs n’ont pas cautionné d’une part, le dernier achat au profit de la présidence du Faso de cinq Mercedes à près de 250 millions, « surtout à un moment où l’on parle d’austérité et de réduction de train de vie de l’Etat. »

L’erreur, la dernière du gouvernement, selon les travailleurs, est que ce dernier, « il, n’y a pas longtemps, a trouvé des milliards pour sauver BRAFASO et aujourd’hui, il ne trouve que la poche du consommateur pour secourir une maison comme la SONABHY et dont les bénéfices colossaux engrangés pendant des années ont été gérés de façon opaque. » Au regard de tout cela, les responsables syndicaux ont appelé l’ensemble des travailleurs à des marches-meetings le 26 mai 2012 sur toute l’étendue du territoire, « orientées essentiellement contre la vie chère. » Pour la fête du travail 2012, la plate-forme revendicative comporte 32 points et concerne le pouvoir d’achat, les conditions de vie et de travail, l’éducation et la santé, les libertés syndicales, l’impunité et l’assainissement de la gestion de la chose publique et en faveur des acteurs du secteur informel et des paysans.

Le président du mois des centrales syndicales, Augustin Blaise Hien, a relevé les retombées positives de la lutte, notamment les négociations gouvernement/syndicats de 2011, le check off, les permanents syndicaux, la construction et la rénovation de Bourse de travail à travers le pays et la réintégration récente des agents du ministère des Affaires étrangères.

Aimé NABALOUM

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 mai 2012 à 07:55, par ORAN
    En réponse à : FETE DU 1er MAI 2012 : « Les sept erreurs » de Luc Tiao mises à nu

    Vite le 26 mai pour participer aux manifestations prévues. Sortez nombreux pour démontrer notre agacement face aux erreurs commises. C’est le seul langage que comprend ce pouvoir incapable de répondre aux principales attentes des populations.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2012 à 09:47, par barbiiga
    En réponse à : FETE DU 1er MAI 2012 : « Les sept erreurs » de Luc Tiao mises à nu

    Donc desormais les responsable vont en solo remettre en cachette le message supposé des travailleurs au ministre koi ? je sens de la corruption. le syndicat est dans les mains du pouvoir

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2012 à 16:43, par CHANGEMENT
    En réponse à : FETE DU 1er MAI 2012 : « Les sept erreurs » de Luc Tiao mises à nu

    j’aimerais que le gouvernement de TIAO nous explique pourquoi des perdiems sont supprimés pour réduire les dépenses de l’Etat et les agents de l’économie et des finances continues de percevoir des fonds communs ? Est ce qu’on ne peut pas supprimer ces fonds communs ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2012 à 17:22, par VP
    En réponse à : FETE DU 1er MAI 2012 : « Les sept erreurs » de Luc Tiao mises à nu

    Barbiiga bien vu.Pire tous ces dirrigeants syindicaux sont gros gros.Ils ne ressemblent meme pas à quelqu’un qui rale comme ’GSK’. Moi je refuse de me faire vendre par des menteurs.Syndicalistes et opposants du Burkina égal zéro.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2012 à 17:55, par wendbenedo
    En réponse à : FETE DU 1er MAI 2012 : « Les sept erreurs » de Luc Tiao mises à nu

    Les syndicats ont oublié aussi une promesse et non des moindres ! celle de l’apuration des avancements 2010 et 2011 des fonctionnaires dans les premier et second semestre 2012 ! Les fonctionnaires gardent l’espoir tous les mois mais ne voient rien venir pour l’instant ! Esperons que le mois prochain vera début de réalisation de cette promesse.
    Autre chose qui me tient à coeur et l’ensemble des fonctionnaires c’est les taxes qui entourent nos maigres prêts bancaires pour achat de parcelles ou construction ou tout autre chose ! Si j’ai bonne mémoire le DG des Impôts avait dit lors de l’émission "Eco Finance" de la TNB que les prêts bancaires des fonctionnaires ne doivent pas être taxés. Eh bien dechantez Chers collègues fonctionnaires car les taxes demeurent et les banquiers soutiennent qu’ils n’ont aucun texte leur permettant de surseoir à ça ! Alors camarades syndicalistes j’attends des éclaircissements par rapport à cela et s’il y a des textes en la matière, faîtes les connaitre par tous, banquiers y compris !
    Merci d’avance.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2012 à 19:33, par Hamane
    En réponse à : FETE DU 1er MAI 2012 : « Les sept erreurs » de Luc Tiao mises à nu

    le 26 mai prochain, je ne sortira pas pour ces syndicats vendus qui ont déjà vendus. en rappel, la crise politico-militaro-civil d el’an passé, a montré à tous que dans ce pays, si tu n’as pas d’arme tu n’es pas écouté. Les élèves ont marchés, brulés le pays pendant longtemps pour l’affaire justin et n’avaient pas été satisfait. lorsque les militaires ont commencé à revendiquer, ils ont été satisfaire à la vitesse de la lumière. le regime avait le dos au mur. une trentaine de parti politique de la vraie opposition a organisé un meeting pour reclamer la demission du président. le 1er mai 2011, contre toute attente, au moment au le regime avait réellement le dos au mur, au moment ou tout été possible, au moment où le fruit était mur (comme le disait Black so man) ce 1er mai, pour uen fois, les syndicats ont refusés de marché sous prétexte que l’opposition stigmatisée de radicale va les infiltrer pour faire de la récupération. c’est ce jour là que le peuple a eu la preuve que ces syndicats sont vendus et nous ont vendus. le regime vous a flatté et vous nous avez flaté. vous avez pris de l’argent pour ne pas marcher ce jour là. aujourd’hui, vu que votre argent est fini, vous voulez nous mobiliser. non. on vous connais maintenant.lorsque ce regime avait el dos au mur, il suffisait de maintenir la pression et obtenir ce que la satisfaction de toutes ses revendications. vous avez trahi votre base. donc pas de rencontre ce 26 mai car on ne veut plus être revendus

    Répondre à ce message

    • Le 3 mai 2012 à 13:17
      En réponse à : FETE DU 1er MAI 2012 : « Les sept erreurs » de Luc Tiao mises à nu

      Mon cher Hamane. Ton propos est trop pauvre !!
      "Une trentaine de partis de la vraie opposition" comme tu le prétend n’a pas besoin que des syndicats viennent les aider pour renverser Blaise. En réalité, ces faux partillons ne représentent rien du tout. La preuve, ils n’ont même pas pu mobiliser 500 personnes. Quelle honte !!!!
      Même si toi, tes semblables et ta "trentaine de partis de la vraie opposition" ne sortent pas le 26 mai prochain, tu verras le monde qu’il y aura. On n’a même pas besoin de faux types comme vous ce jour-là à nos côtés. Vous allez polluer notre marche. Bande d’opportunistes incapables !!!

      Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2012 à 20:30, par GOOD LUCK
    En réponse à : FETE DU 1er MAI 2012 : « Les sept erreurs » de Luc Tiao mises à nu

    5 véhicules à 250 millions ?!!!! pendant ce temps, certains CMA n’ont pas de groupe de relai pour travailler la nuit en cas de coupure d’électricité, des fonctionnaires de l’État voient leurs avancements gelés depuis 2006. les barrages sont secs pour cause d’ensablement, et les populations ne savent plus ou aller chercher l’eau pour elles-mêmes et leurs animaux. Et dire que nous avons un gouvernement, et une assemblée.!!! Oh ! Seigneur envoie ton Esprit Saint pour parler à ces dirigeants qui sont devenus sourds et aveugles face aux souffrances du peuple qu’ils disent administrer et défendre.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés