Sig-Nonghin (Ouaga) : Un jeune de 18 ans tué dans un éboulement

mercredi 25 avril 2012 à 00h46min

Pascal Sawadogo, âgé seulement de 18 ans, a trouvé la mort dans des circonstances atroces. Précisement dans un éboulement de carrière dans la nuit du 22 au 23 avril 2012, au quartier Nonghin. Ce jeune homme, à l’instar d’autres jeunes, cherchait sa pitance quotidienne en creusant dans les carrières pour extraire du gravier. Cette carrière à ciel ouvert, située au quartier Nonghin, est réputée être une zone hautement criminogène où les agressions et braquages sont légion. Pascal, comme à son habitude, en allant se restaurer dans la nuit du 22 avril dans le petit restaurant qui jouxte la carrière ne doutait pas un instant que cette nuit lui serait fatale.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

A notre arrivée, le corps qui gisait au fond de la carrière était partiellement dégagé. L’infortuné avait la bouche pleine de terre et avait abondamment saigné par les oreilles. Dès lors, les supputations allaient bon train sur les circonstances de la mort du jeune homme. Certains pensaient à un règlement de comptes ou à une agression de bandits vu que cela est très fréquent dans la zone.

Les riverains affirment avoir interpellé, à plusieurs reprises, l’autorité communale sur la dangerosité de la zone. Outre la criminalité qui sévit, pendant la saison des pluies, on enregistre des noyades d’enfants.

Le constat des gendarmes et du médecin légiste est formel, la victime, Pascal Sawadogo, a été surprise dans le piège infernal d’un éboulement. Visiblement, il n’était pas seul à creuser cette nuit-là, puisque des gens ont tenté de lui porter secours, en dégageant partiellement le corps des blocs de quartz et ont par la suite certainement eu peur pour leur propre vie.

Espérons que les autorités communales prendront des mesures idoines dans les meilleurs délais pour la fermeture du site.

Jean Stéphane Ouédraogo

Stagiaire

L’Observateur Paalga

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 avril 2012 à 09:38
    En réponse à : Sig-Nonghin (Ouaga) : Un jeune de 18 ans tué dans un éboulement

    Très beau article même si son contenu est douloureux il est bien réalisé pour un stagiaire. toutes mes félicitations tu vaux mille fois mieux que SOURO DAO.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2012 à 10:08, par Yéti
    En réponse à : Sig-Nonghin (Ouaga) : Un jeune de 18 ans tué dans un éboulement

    Toutes mes condoléances à la famille éplorée de Pascal.
    "Pascal, comme à son habitude, en allant se restaurer dans la nuit du 22 avril dans le petit restaurant qui jouxte la carrière ne doutait pas un instant que cette nuit lui serait fatale.....Certains pensaient à un règlement de comptes ou à une agression de bandits vu que cela est très fréquent dans la zone.......Le constat des gendarmes et du médecin légiste est formel, la victime, Pascal Sawadogo, a été surprise dans le piège infernal d’un éboulement. Visiblement, il n’était pas seul à creuser cette nuit-là, puisque des gens ont tenté de lui porter secours..."

    Je déplore la légèreté du reportage qui avance des hypothèses pour tirer une conclusion bizarre sans explication suffisante.
    Cette conclusion des gendarmes laisse vraiment l’impression d’un faux procès verbal hâtivement dressé sans investigation aucune parce qu’il s’agit d’un pauvre hère. MM les Gendarmes pouvez vous pousser les investigations pour tout le monde.
    Pour le médecin légiste, je pense que les constats généralement faits par ces confrères ne disent pas que la mort est survenu des suite d’un éboulement mais décrivent les faits qui font penser à cette possibilité. Et souvent c’est après un long autopsie . Là aussi je pense qu’il y a légèreté. Sûrement comme il s’agit de pauvre type c’est peut être un infirmier ou un agent de santé à qui on a juste demandé de constater le décès. MM de la santé, quand il s’agit de mort suspecte, il faut davantage de prudence pour réunir les éléments nécessaires à la conclusion.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2012 à 10:15, par pag-noor la a loko
    En réponse à : Sig-Nonghin (Ouaga) : Un jeune de 18 ans tué dans un éboulement

    Mon Dieu !! La quête de la pitance quotidienne dans des conditions pas toujours faciles. Que ton âme repose en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2012 à 11:16, par Donmozoun
    En réponse à : Sig-Nonghin (Ouaga) : Un jeune de 18 ans tué dans un éboulement

    Paix à l’âme de l’infortuné. Je trouve domage que l’article ne soit pas très clair. tantôt le journaliste dit qu’il partait pour manger, tantôt qu’il creusait. Rien que du cafouillis ! Soyez conséquent dans votre narration des faits.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés