Gestion du domaine public : « Le maire de Bobo m’a mis au chômage… » dixit Sow Mathieu, parker.

mardi 24 avril 2012 à 03h07min

Mathieu Sow est marié et père de 4 enfants. Il a en plus de ses 4 enfants, la charge de ses deux petits frères. Sa femme et lui-même compris, il a sous sa charge 8 personnes. N’ayant pas fait de longues études scolaires, il a décidé de faire le parking. La devanture du bar restaurant dancing Kings way a été son choix.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

C’est en 2000 qu’il s’est installé devant ledit bar à la recherche de son pain quotidien. Etant dans l’inégalité de l’occupation du domaine public, Mathieu Sow va demander une autorisation d’occupation de la devanture du bar Kings way avec le maire Moustapha Tinto de Dô. Le 20 août 2002, le maire Tinto lui a donné l’autorisation de s’installer devant le bar Kings way en tant que parker. Morceau choisi de la lettre d’autorisation : « Monsieur, comme suite à votre lettre du 2 juillet 2001 relative à une demande d’autorisation d’installer et de gérer un parking à deux roues devant le bar dancing Kings way sis au secteur 02 de la commune de Bobo-Dioulasso, j’ai l’honneur de porter à votre connaissance que je marque mon accord ».

Une ampliation de cette lettre qui a autorisé Mathieu Sow à s’installer devant le Kings way, a été faite au maire de la commune. Depuis lors, monsieur Sow versait à l’arrondissement de Dô, une taxe de 60 000 FCFA par an. Kpoda Touridome, propriétaire du bar Kings way va l’obliger à lui verser la somme de 9 000 FCFA chaque mois. 5 ans après, soit en 2007, monsieur Kpoda non satisfait des 9 000 FCFA que lui versait Mathieu Sow pour avoir occupé un domaine public, va augmenter « la taxe » à 15 000 FCFA par mois. Toute chose que le parker a jugé trop élevée. Il essaie de convaincre le « maître » des lieux qu’est Touridome Kpoda. Tous les mots utilisés par le parker n’ont pas pu le dissuader à renoncer à l’augmentation. N’ayant obtenu de Mathieu Sow le payement des 15 000 FCFA, Touridome Kpoda va le forcer à libérer les lieux malgré l’autorisation d’occupation que le maire Moustapha Tinto lui a offerte.

Le péché originel

Le refus de Mathieu lui a coûté tous les malheurs d’ici bas. Ce refus a été pour lui son pêché originel, comme ce fut le cas d’Adam et Eve avec la pomme du jardin de Dieu. Non seulement Mathieu Sow n’a pas accepté de payer les 15 000 FCFA, mais aussi a tenté, suite aux explications du maire Tinto, de réclamer les 9 000 FCFA abusivement perçus par Touridome Kpoda pendant 5 ans. Précisons qu’avant d’augmenter les 9 000 FCFA à 15 000 FCFA en 2007, monsieur Kpoda avait tenté auprès du maire de l’arrondissement de Dô, une annulation de l’autorisation accordée à Mathieu Sow. Il a adressé une demande au maire Tinto le 11 janvier 2006, pour gérer le parking de Sow. Sans autre procédure, le maire lui a dit la vérité en lui adressant une correspondance. Morceau choisi de cette correspondance. « Faisant suite à votre demande s/n° du 11 janvier 2006, relative à une autorisation d’ouverture et de gérer un parking au secteur 2 de Bobo-Dioulasso en face du bar restaurant dancing Kings way, j’ai le regret de porter à votre connaissance qu’une autorisation a déjà été livrée pour ces lieux ». Malgré cette correspondance de l’autorité, Kpoda Touridome va tenter tout et pour le tout pour dégager Mathieu Sow des lieux. Pour atteindre son objectif, il va s’attacher les services de Pierre Traoré, chargé des questions du domaine public à la mairie de Bobo-Dioulasso.

Selon Mathieu, la première autorisation d’annulation écrite par Pierre Traoré, n’a pas connu une suite favorable. Le maire Salia Sanou qui avait été informé de la situation, aurait refusé de signer le document. Une information que nous n’avons pas pu vérifier auprès du maire. Déterminé à déposséder Mathieu de son gagne pain, Touridome toujours avec les services de Pierre Traoré et cela malgré les délibérés des audiences relatives à cette affaire, lesquelles audiences ont donné raison à Mathieu Sow, Touridome est parvenu à obtenir une annulation de l’autorisation de Mathieu Sow. Dûment signée par le maire El hadj Salia Sanou, voici ce que dit cette lettre d’annulation. « Par lettre N° 2002-0054/MATD/PHUE/A-DO du 20 août 2002, il vous a été accordé une autorisation provisoire d’occuper le domaine public pour implanter un parking en face du bar Kings way au secteur N°2 de Bobo-Dioulasso.

J’ai le regret de porter à votre connaissance que conformément aux textes en vigueur, ladite autorisation est annulée ». Cette lettre qui date du 28 mars 2012, a été remise à Sow Mathieu dans la soirée le même jour. Alors que les deux parties (Mathieu et Touridome) avaient une audience concernant la même affaire le 30 mars 2012. Ainsi, muni de cette lettre d’annulation, Touridome a eu gain de cause sur Mathieu. Et selon Pierre Traoré, le parking a été réattribué à Touridome Kpoda. Toujours selon Pierre Traoré, la mairie a annulé l’autorisation d’occupation de Mathieu Sow, à cause du fait que les deux (Mathieu et Touridome) n’ont pas pu s’entendre. Au lieu de refuser l’occupation des lieux aux deux parties en conflit, la mairie de Bobo a jugé bon de satisfaire une partie au détriment de l’autre. Bien avant, cette décision d’annulation de la mairie, Touridome avait chassé Mathieu des lieux depuis décembre 2011. En décidant d’octroyer le parking à Touridome, Mathieu trouve que le « maire de Bobo-Dioulasso l’a mis dans la rue, donc au chômage, pour faire plaisir à Touridome Kpoda ».

Depuis le mois de décembre 2011, le parking que gérait Mathieu est la propriété de Touridome. Convaincu que Touridome et la mairie de Bobo-Dioulasso lui ont fait la force, Mathieu a fait appel en justice. Affaire donc à suivre dans nos futurs articles.

La rédaction

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés