Le clip qui tue

jeudi 19 avril 2012 à 02h16min

Les enfants d’aujourd’hui sont trop gâtés ! À peine 6 ans et la petite fille là dans sa mini jupe se trémousse à en faire perdre la tête à un pape russe. Cuikata dance ; bobaraba dance ; glissement coincé… la petite fille connait tout cela. Même avec ses fesses vielles de 365 jours fois 6, elle fait trembler des montagnes. Je suis choquée mais je ne peux rien dire, il s’agit d’une soirée culturelle à l’école de mon petit garçon donc pas le moment de faire mauvaise impression. Si je parle on va encore dire que je suis une maman aigrie. Et ma voisine est tellement fière de sa fille qu’elle ne reste plus sur place : « allez allez allez !!! C’est comme ça elle est woo, depuis ses 3 ans quand elle regarde la télé tous les clips elle maitrise. » Telle mère telle fille.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Ta fille si éveillée, éveille les sens de certains vieux pères, et tu es fière d’elle ! Je ne pourrais jamais comprendre cela. Mais où elle a appris cela ? Dans le clip dixit la maman. Il faut que je vois ça.

Effectivement c’est le cas. À suivre la télévision on ne se trompe pas. Les clips de ces dames et hommes « very sexy » tapent à l’œil. On n’a plus honte de rien, on ne cache rien, et on ne crache pas sur la vulgarité, Il n’ya que ça.

Chaîne une : un clip de qualité mineur avec des fesses qui remuent dans tous les sens, un chanteur entouré de go hyper chocos en bikini, jupettes, ou petites culottes …

Chaîne 2 : un clip de qualité majeur avec encore des fesses. Là il y a des hommes aussi qui remuent les leurs. Des pantalons qui laissent entrevoir le derrière …

Chaîne 3 : enfin du gangla pèèlga (faso dan fani) sur deux danseuses maigrelettes avec comme hic maintenant la taille du pagne. Le pagne est si petit qu’on voit presque la petite culotte de la dame à gauche. Celle à droite avec un gros ventre n’est pas avantagée par le louili pendé (foulard) qui attrape à peine ses seins.

Chaiîne 4 : là il ya des seins exposés, des caresses……

STOP ! Ça frôle la pornographie.

C’est ça que regarde passionnément mon fils quand il ne suit pas son dessin animé ? Ce n’est pas croyable. Et personne ne parle, parce que c’est la mode. Pourtant le CSC (Conseil supérieur de la communication) a déjà sévi pour moins que ça. Mais dans ce cas précis on n’entend rien.

Quand je vois comment les filles d’aujourd’hui s’habillent je ne peux que comprendre. Mais passer cela à longueur de journée dans un média chaud comme la télévision c’est qu’il ya quelque chose. Des styles qui ne viennent pas de chez nous. Des genres de vies qui ne font que dépraver nos mœurs, des habits qui ne mettent pas ces hommes et ces femmes en valeurs. Et maintenant je ne reconnais même plus la musique de chez moi, tout est devenu aromatisé à la sauce cuicata, bobaraba, coupé décalé. Pour que ça marche l’artiste doit être lui-même sexy, ses danseurs encore plus extravagants, et la musique doit bouger. Alors qu’il y a des âmes sensibles qui regardent. Ils pourraient mettre des signalétiques -6 ; -8 ; -11 pour qu’on sache à chaque fois quand un clip torride s’annonce.

Mais ça plait ! Il parait qu’il ya des artistes qui ont gagné leur succès grâce à un seul clip sans album. Et que ce succès n’est dû qu’à l’arrière train, qu’elles ou ils ont chauffé ardemment dans leur clip.

C’est bien en tout cas. Ce que nous voulons c’est que nos artistes évoluent pour continuer à passer un message positif. Mais je pense qu’il y a matière à réfléchir avant de prostituer notre culture musicale. Faites des clips respectables. Les danseurs aussi, essayer de vous valoriser mieux qu’en montrant votre postérieur. Balayez le superflu pensez à la beauté intérieur. Et bravo à ceux qui sont restés intègres dans leurs œuvres audio-visuelles. Thriller de Michael Jackson , hommage au journaliste Norbert Zongo des artistes unis pour la justice, Wakat de Alif Naaba, Mi amor de Floby , Unité de Idak Bassavé…. Voilà des clips qui me font moi vibrer et il y en a plein d’autres. Mais l’ingénieur de la télévision a déjà sa sélection (pauvre ignorant).

Bla bla bla. Je suis sûre que ce que je dis, n’intéresse personne. Mon club des aigris n’a qu’à se taire parce que dans ce pays là c’est comme ça. C’est la mode et ces clips ne sont que le reflet de ce qui se passe dans nos maquis, nos maisons, nos bureaux. C’est tout un ensemble de faits qui rendent la société si distraite et si folle. Peut être que je vais loin mais, sûrement bientôt, je vous expliquerai une de ces soirées explosives que j’ai vécu dans cette belle et grande ville qu’est Ouagadougou. Vous n’en serez que plus édifié, peut être en ferez vous un clip sexy ?

Par Bendré

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 19 avril 2012 à 10:33, par tinto
    En réponse à : Le clip qui tue

    Bien le bonjour.
    He oui, c’est comme ça ici, et personne ne dit quelque chose.
    Quant ils comprendront, ce sera trop tard. Car comme le dit le Pr Laurent BADO, ce que nous vivons, est a travers la lucarne, Les portes sont encore closes.

    Répondre à ce message

    • Le 23 avril 2012 à 14:20, par touotolo
      En réponse à : Le clip qui tue

      Bien dit ! ajoutez à cela ces concours de miss beauté au primaire et au secondaire. est ce vraiment cela nos valeurs intrinsèques ? je préfère l’émission Tableau d’honneur qui valorise l’excellence plutôt qu’une prétendue beauté. une tête bien faite plutôt qu’une tête pleine !

      Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2012 à 10:38
    En réponse à : Le clip qui tue

    Merci n’évoquer le sujet et j’espère qu’ils ne vont pas lire ça de travers. Il y’a autre choses comme les télénovela de Brazilia et autre Bombey où on apprend aux enfants à faire bizou bizou sur la bouche et meme à violer et puis y’a rien. Pitié pour un pays pauvre. On dirait qu’ils s’inspirent meme pas de la manière dont les chaines des pays developpés font leurs programmes. Bye

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2012 à 10:41
    En réponse à : Le clip qui tue

    Merci n’évoquer le sujet et j’espère qu’ils ne vont pas lire ça de travers. Il y’a autres choses comme les télénovelas de Brazilia et autre Bombey où on apprend aux enfants à faire bizou bizou sur la bouche et meme à violer et puis y’a rien. Pitié pour un pays pauvre. On dirait qu’ils s’inspirent meme pas de la manière dont les chaines des pays developpés font leurs programmes. Bye

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2012 à 10:46, par KIOP
    En réponse à : Le clip qui tue

    Bien dit . c’est vraiment deblorable qu’on mette de telle clip.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2012 à 10:48, par L’Insti’t
    En réponse à : Le clip qui tue

    Ma soeur, tu as parfaitement raison. Je peux ajouter que les compagnie, offrent même des chaînes de télé XXL et autres qui diffusent des scènes hautement porno. Je me dis qu’ils en ont certainement le droit. Ou bien CSC ? Pour moi, on doit limiter ce genre de chose et laisser ceux qui en raffolent louer leur CD. Il faut protéger les populations de cette marée de fléaux venus de l’occident nous envahir et détruire le peu de chose qui nous reste.
    Mais, à y réfléchir, on n’y peut pas grand chose. Ceux qui sont conscients de la situation sont tenus de sauver eux-même leur progéniture en menant sans relâche une sérieuse sensibilisation de proximité ; vivre en symbiose avec ses enfants. Leur expliquer la différence entre le bien et le mal...Cette éducation de base n’est jamais perdue. Il faut insister à la maison et sans cesse, sans se décourager ni se fatiguer.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2012 à 11:10, par meetrys
    En réponse à : Le clip qui tue

    C’est le pays là même qui est sur une mauvaise pente.Même la fille de la présidente du conseil supérieur de la communication regarde ça donc pourquoi elle sévirait !! Que Dieu nous garde tous.LE COMBAT CONTINUE

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2012 à 11:13, par tampoure
    En réponse à : Le clip qui tue

    on disait de la morale qu’elle agonisait au Faso. maintenant, elle est morte ; mes condoléances à nous tous

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2012 à 11:16, par Carlito
    En réponse à : Le clip qui tue

    Bien dit ! belle analyse. où allons nous avec des clip qui frisent la porno ?! Alors on dira qu’un clip est différent d’un film donc pas de signalétiques et pourtant sont effet pire qu’un film porno des fois. sur TRACE TV il ya des moment où ces clips choquants passent sous la séquence "adult only" mais c’est pas le cas pour nos petites télés locales. CSC à vos marques wôhhh !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2012 à 11:22, par Pegd
    En réponse à : Le clip qui tue

    Chaîne 3 : .....sur deux danseuses maigrelettes avec comme hic maintenant la taille du pagne. Celle à droite avec un gros ventre ......
    C’est bizarre non ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2012 à 11:25, par Touchepasmoi !
    En réponse à : Le clip qui tue

    Franchement y’a des clips qui font penser à la phrase : " Le ridicule ne tue pas !". Je pense que les burkinabés sont vaccinés contre le ridicule !
    Mon problème, ce n’est pas ceux font ces clips là, mais c’est les filles dévergondés qui acceptent jouer dans ces clips pour des miettes !
    Elles sont comparables aus pédés et autres malades sexuels que les gens décrient ds ce pays !
    Quand à la tnb, qui passe c’est chose là ? c’est pour endormir les consciences ! ça , on le sait tous...
    C’est mon point de vue !

    Répondre à ce message

    • Le 19 avril 2012 à 12:32
      En réponse à : Le clip qui tue

      tu as tout a fait raison puisque je suis sur la meme ligne que toi mais au delà de ces clips houya houya,yougou yougou,c’est toute la société burkinabè qui est dévergondée maintenant,qui a perdu toutes ses repères d’antan et cela me fait trop mal

      Répondre à ce message

    • Le 19 avril 2012 à 13:29, par kamissogo
      En réponse à : Le clip qui tue

      M Touchepasmoi il n’y a pas d’images malsaines mais bien des ESPRITS malsains si ces images te derangent ou vont à l’encontre de ta vision moraliste, eh bien je t’apprends que de nos jours toutes les chaines télévisions du monde sont à présent accessibles donc tu ferais peut etre mieux avec ta morale en suivant des chaines comme celle des TALIBANS en Afganistan ou celle de L’IRAN qui selon moi serai plus compatible à ta vertu par conséquent sache que la nudité fait et fera toujours partie de la culture de certaines nos couches sociales Africaines,et ça ne cause AUCUN dégrade social.dans ces memes couches culturelles où la nudité ne cause aucun problème le niveau de leur vetu morale est souvent mille fois fois supérieure à ceux passent leur temps s’enfermés dans des boubouset ou sous d’autres masques d’hypocrisie

      Répondre à ce message

    • Le 19 avril 2012 à 13:32, par kamissogo
      En réponse à : Le clip qui tue

      M Touchepasmoi il n’y a pas d’images malsaines mais bien des ESPRITS malsains si ces images te derangent ou vont à l’encontre de ta vision moraliste, eh bien je t’apprends que de nos jours toutes les chaines télévisions du monde sont à présent accessibles donc tu ferais peut etre mieux avec ta morale en suivant des chaines comme celle des TALIBANS en Afganistan ou celle de L’IRAN qui selon moi serai plus compatible à ta vertu par conséquent sache que la nudité fait et fera toujours partie de la culture de certaines nos couches sociales Africaines,et ça ne cause AUCUN dégrade social.dans ces memes couches culturelles où la nudité ne cause aucun problème le niveau de leur vetu morale est souvent mille fois fois supérieure à ceux passent leur temps s’enfermés dans des boubouset ou sous d’autres masques d’hypocrisie vive la TNB LIBRE

      Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2012 à 11:42, par HD
    En réponse à : Le clip qui tue

    Bonjour,

    En tant que père de famille essayant tant bien que mal d’inculquer quelques valeurs morales - dont la décence et la pudeur - à ma progéniture, je ne puis que partager vos sentiments ! Je crains que la société burkinabè n’ait démissionnée de peur de se voir taxée d’arriérée et d’obscurantiste. Dommage...

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2012 à 11:48, par OUATTARA
    En réponse à : Le clip qui tue

    Nous partons vers notre perte...
    Et nous en sommes qu’au debut de cette metamorphose calamiteuse...
    Ceux qui denoncent sont traités de singlés ou d’ingris...
    L’anormal est devenu normal, c’est triste et meme tres triste...

    Que Dieu nous aide dans ce monde de pervers ignobles...

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2012 à 12:25
    En réponse à : Le clip qui tue

    Les spots publicitaires qui passaient sur la chaîne nationale et qui sensibilisaient sur la circulation routière ont été arrêtés mais je me demande que attend le CSC pour prendre des sanctions contre ces films pornographiques que sont les clips dans lesquels les danseuses sont quasiment nus. Les organisateurs de spectacles et l’Etat sont comptables de cette perversion puisqu’à l’occasion de certaines manifestations ils vont venir certains de ces artistes qui prestent devant nos autorités qui à la fin de ces soirées disent toute la fierté qu’ils ont eu à participer à l’évènement.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2012 à 12:33, par yabimpargou
    En réponse à : Le clip qui tue

    Je suis entièrement d’accord avec l’auteur de cet article et je pense que le C.S.C, mieux que d’importuner les gens à propos d’articles qui porteraient atteinte à la dignité de caciques de la toute puissante république, devrait effectivement regarder de ce coté là pour éviter la dépravation totale d’une société qui a déjà d’énormes difficultés pour joindre les deux bouts.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2012 à 12:35, par parent
    En réponse à : Le clip qui tue

    Au lieu de supprimer les spots publicitaires de la TNB qui sensibilisaient sur l’insécurité routière aux motifs qu’ils sont choquant, le CSC gagnerait à interdire la diffusion de tout clip ou autres de ce genre où les enfants s’adonnent à des postures qu’on pourrait qualifier d’exclusivement réservées aux adultes.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2012 à 12:49, par Inoussa
    En réponse à : Le clip qui tue

    Il faut dire et encore dire. Même si on va te prendre pour une "maman aigrie", il faut le répéter : ça c’est pas bien. Ça ne va pas ! Ça ne va pas du tout. Moi j’en veux surtout à la télé (RTB) qui se permet de passer sur notre chaine nationale, des clips qui heurtent la morale des gens bien. La RTB doit revoir sa copie. Refuser de montrer notre honte à la planète entière, comme aime dire Big Ben, "via le satellite".

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2012 à 13:16
    En réponse à : Le clip qui tue

    Si je parle on va encore dire... il faut parler ma chère...tu as tout dit.c’est parce qu’on parle pas que rien ne change dans ce pays.Tout est foutu dans ce pays. Je suis jeune mais franchement les enfants sont plus que gâtés...les filles c’est pire...ça donne pas envie de se marier...on s’empiffre de tout et surtout on copie le mauvais coté...et on devient plus que abruti...

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2012 à 13:25, par lolyi
    En réponse à : Le clip qui tue

    très bel article.
    mais je crois que ce sont les parents qui portent la responsabilité de la dépravation des moeurs dans ce pays. sinon comment peut on être fier que sa mome de six ans aille se tremousser en jupette fut il devant des enfants comme elle. les parents pour la plupart du temps regardent ces scènes obscènes en compagnie de leurs rejetons. et même si la tnb arrête de faire passer ces clips, les chaines cablées le feront. ce qu’il faut donc faire a mon avis c’est de sensibiliser les parents.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2012 à 13:44, par napi
    En réponse à : Le clip qui tue

    si ne pas aimer cette pagaille cette dépravation de nos mœurs fait de nous des aigris, et bien je fais absolument partie de ce club des aigris.ya pas longtemps j ai eu a écrire un sms pour moraliser une chaine de la place qui diffusait une interview d un de ces artistes qui disait éhontément qu il fait cette musique parce que les gens aiment le derrière de la femme excuser moi cette vulgarité.il faut que le CSC sévisse car on a marre de tout ca.ils feront moins de clips osés si on ne les diffusait pas aussi.y en a marre.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2012 à 13:54, par gurma
    En réponse à : Le clip qui tue

    Nous sommes aux pays des hommes intègres mais nos hommes ne sont plus intègres ! Les clips nbe traduisent pas le devellopement ou la mode, prenez exemple sur un pays comme la chine qui est au sommet du monde, quelle culture occidentale a réussi à s’y installer ? La chine est resté colé à sa culture mais tout marche ! Pauvreté n’est pas synonyme de tout accepter pour calmer sa faim, faisons de la bonne musique avec de bons clips ! Je reviens sur un cas, il y’a un film qu’on passe dans les salles en disant que c’est une oeuvre de la technologie, je cite le nom "FF". Effets spéciaux mon oeil oui, c’est un film presque "pornographique" sur certains passages (avec des images de nudité), les effets spéciaux aussi sont nuls(appréciation personnel). J’ai l’impression que chacun veut faire les choses à l’image de l’occident, Abdoulaye DIALLO avait commencé sur la bonne ligne, malheureusement il s’est arreté en si bon chemin (ou du moins a ralenti). Ne perdons pas notre culture, certaines choses choque dans notre société et nous e devons pas perdre ces valeurs là. J’en appel à la bonne vigilance du CSC, soyez vigilant, faites réapparaitre les logo -6,-18, c’est important ou interdisez purement et simplement certains clips. Je pense que mes idées seront publiés, donc modérateur, laisse passé stp.
    Aux bons lecteurs

    Répondre à ce message

    • Le 20 avril 2012 à 00:54, par vision
      En réponse à : Le clip qui tue

      Je m’amuse souvent en disant qu’il faut qu’on change le nom du pays parce que ce n’est plus le pays des hommes intègres.la première fois qu’on a suivi ce "FF" c’etait au ciné de Tougan ;je vous assure qu’on etait vraiment depassé par ce comportement de cette femme qui etait en train de faire des rapports sexuels, ses seins presentés.même les blancs ne le font pas comme ça.parlant de la RTB ou d’autres chaines je vous assure que je peux faire une semaine sans la regarder si c’est pas "AFFAIRES PUBLIQUES".c’est du n’importe quoi.

      Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2012 à 13:56, par DHM
    En réponse à : Le clip qui tue

    Bel article ! soft et utile pour notre jeune génération. Mais si tu parle, ces enfants diront tout de suite que tu es dépassé, oubien démodé ou encore que tu n’es pas à la mode. Moi je vous propose de créer une rubrique "SOS MA CULTURE SE MEURT" où pourront intervenir toutes les bonnes volontés qui auraient de quoi sauver notre culture.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2012 à 15:37
    En réponse à : Le clip qui tue

    Bonjour !!! Pour ma part, je souhaiterais que la RTB pour sa bonne image arrête de diffuser de tels clips qui n’apporte rien du tout à l’éducation de nos enfants. Cuitata ou quoi encore , c’est pour les dévergondés. arrêtez le massacre et laissez ceux qui veulent danser le cuitata aller ds les bars dancing. Que ceux egalment qui font les montages de certaines emissions coktail ns epargnent ce genre de danses. GOD BLESS

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2012 à 22:02, par legrand
    En réponse à : Le clip qui tue

    Bel article.
    A chacun d’eduquer sa famille et d’imposer un certains nombres de regles en matiere d’emissions de television.
    Beaucoup de courage à tous les parents qui font des efforts dans ce sens. Ce n’est pas facile surtout quand vous avez l’impression que ce que vous ecrivez dans l’esprit de votre enfant est gommé par ce qui se passe en dehors du foyer familial.
    Les principes religieux auquels vous tenez tant peuvent vous aider

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2012 à 22:25
    En réponse à : Le clip qui tue

    Quand je rentre au Burkina,c’est le constat amer que je fais.
    Que ce soit les maquis ou les kiosques vous n’entendez que de la musique etrangère.Quand vous rentrez chez vous c’est encore des clips qu’on ne peux pas regardé avec ses enfants.
    Ily’a des moments ou je me permet de demander aus differents dj de maquis si nous sommes vraiment au Faso.
    Le problème de la circulation à été evoqué la semaine dernière dans Ouaga.En matière de musique je dirai que le Burkinabè à un veritable complexe.A part quelques artistes,les autres font du tapage et du bruit.J’ai mal au coeur quand je vois tout ça.Il y’a des sons que je ne prend même pas la peine d’ecouté.C’est mon cheval de bataille.je me battrai jusqu’a mon dernier souffle pour defendre ce qui se fais de bien et de Burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2012 à 22:35, par wendemy
    En réponse à : Le clip qui tue

    Tout est dit dans l’article,precis et concis.Ya probleme notre culture meurt.Les fautifs sont :
    Pitié pour cette femme qui encourage sa fille a s’exibé et vous connaissez la suite ? enfant sans pere.
    Donc nous les parents on a notre part de responsabilité nous devons guidés nos enfants selon notre culture(nos us et cotume).
    le csc doit etre le garant de nos moeurs a travers l’audiovisuel ;mais qu’est ce qu’on constate Il font des sorties ponctuelles pour couper des spots"CIRCULATION ROUTIERE" et il disparaisse,pour attendre les elections la ou il font plus de tapages autant laissé les elections et les nommés ou bien les associés ala ceni ?
    C’est bien de promouvoir les artices mais mais faisons le trie,la j’en veut aux directeurs de redactions ou chef de programme médiocre et quasi médiocre de nos télés.on est tous parents alors faisons votre travail.dans nos Télés des télenovelas bon marché et pervers avec toute les combinnaisons possibles"maman qui sort avec l’ami de son enfant et inversema",relation entre hommes c’est quoi ca............... wendena songdo la yisdoo

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2012 à 23:31, par navajo
    En réponse à : Le clip qui tue

    pourquoi toujour accusé l’etat ou attendre que l’etat eduque nos enfants chaque parents est responsable de ces enfants de leurs educations .commr on as l’habitudes de faires beaucoup d’enfants et le reste on s’enfout et à chaque occasion on s’attaque à l’etats ou à la télé.dans les pays developpé il y’as des chaine pire que ce que vous evoqué mais chaque parents fait attention à ce que regarde son anfants ils suivent les enfants dans leur education il parle avec eux de ceux qui est permis et de ceux qui n’ais pâs permits au burkina actellement tout les enfants ont des portables avec du porno telechargé sur la carte memoires du portable combient de parents controle le telephone portable de son enfants .combien de parents savent ou parte leur enfants en dehors des courts hey prenons nos responsabilité l’etat n’est pas responsable de tout

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2012 à 00:12, par lhommearsene
    En réponse à : Le clip qui tue

    Tu as raison, Bendré !

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2012 à 16:49, par navajo
    En réponse à : Le clip qui tue

    je m’adresse à l’administrateur du site de fasonet tu à quelque chose contre moi ? 2 fois jai commenté sur l’actualité de mon faso .aucun n’as été publié quel sont vos raison de toute façon je m’enfout allé vous faire foutre avec votre site qui n’est vraiment pas democratique

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés