PRISE D’OTAGE : Une italienne libérée

mercredi 18 avril 2012 à 02h09min

L’Italienne, Maria Sandra Mariani, enlevée le 2 février 2011 en Algérie, a été libérée, mardi 17 avril 2012 et se trouve actuellement en sécurité à Ouagadougou, a-t-on appris de source sécuritaire.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

"L’otage italienne (Maria Sandra Mariani) a été libérée. On vient d’arriver. Elle est là, elle est en sécurité dans un hôtel. Elle se porte bien, malgré le choc lié à ce qu’elle a vécu", a déclaré à l’Agence d’information du Burkina (AIB), un haut responsable de sécurité burkinabè, généralement impliqué dans les négociations pour la libération d’otages. L’italienne Maria Sandra Mariani a pris son vol de la Base Aérienne de Ouagadougou dans la soirée du mardi 17 avril 2012 aux environs de 20 heures pour son pays natal. Elle etait accompagnée, pour prendre son vol, par le chef d’etat-major particulier de la présidence du Faso, le général Gilbert Diendéré. Maria Sandra Mariani avait été enlevée le 2 février 2011 à Djanet en Algerie par le groupe islamiste Abou-Zaid alors qu’elle etait en visite touristique. Sa libération a eu lieu à Tessalit au Mali dans la matinée du mardi 17 avril 2012.

Avant son départ, elle a remerciée les autorités politiques burkinabè pour leur action salvatrice.
Depuis Rome, le ministre italien des Affaires étrangères, Giulio Terzi, a annoncé la libération de l’ex-otage. L’Italienne, 53 ans, avait été kidnappée dans la région d’Ilidina, près de la ville de Djanet, dans le Sud-Est de l’Algérie où elle était déjà venue à plusieurs reprises. Peu après son rapt, elle avait indiqué, le 18 février dernier, être en vie entre les mains d’Aqmi, dans un enregistrement audio diffusé sur la chaîne de télévision Al-Arabiya basée à Dubaï. L’ex-otage italienne a été libérée, grâce à l’intervention du président Blaise Compaoré.

Le Burkina Faso ne connaît pas sur son sol, des activités d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), mais le président Compaoré est souvent intervenu pour aider à la libération d’otages européens. C’est la troisième fois que M. Compaoré aide à la libération d’otages italiens. En 2010, il avait aidé à la libération de l’Italo-burkinabè, Philomène Kaboré et de son époux Sergio Cicala. En 2009, il avait fait libérer deux fois successivement, une Italienne, puis deux otages italiens. En 2008, il avait aidé à la libération de diplomates canadiens travaillant pour l’Onu. De 2008 à ce jour, le Burkina Faso a participé à la libération d’une dizaine d’otages européens enlevés par Aqmi.

RH

Agence d’information du Burkina (AIB)

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 18 avril 2012 à 03:22
    En réponse à : PRISE D’OTAGE : Une italienne libérée

    si blaise compaore a chaque fois est mêle dans ces affaires c’est qu’il mène des jeux louches. soit il est complice des aqmi, soit la prise d’otage n’était pas réelle. lui il est qui et a chaque fois c’est lui qui résout les problèmes des autres ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2012 à 03:55
    En réponse à : PRISE D’OTAGE : Une italienne libérée

    Propre ! nous avons maintenant notre propre agence d’information (AIB) comme l’AFP. Voici un pas de franchi pour nous libérer de l’esclavage des consciences. Évitez tout de même les copier-coller avec l’AFP. Faites votre propre lecture de l’actualité avec professionnalisme, du moins pour ce qui est de l’actualité made in Burkina. Et évitez aussi les confusions du genre :
    1- Maria Sandra Mariani avait été enlevée le 2 février 2011 à « Djanet ».
    2- L’Italienne, 53 ans, avait été kidnappée dans la région d’Ilidina, « près de la ville de Djanet ».

    Merci pour l’initiative et courage ! yes we can too.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2012 à 04:00, par pointdevue
    En réponse à : PRISE D’OTAGE : Une italienne libérée

    Héi ! Héi Blaise ! Tu joues avec le feu dè ! Depuis quand tu es arabe, encore moins islamiste ? A force d’intervenir pour libérer les otages entre les mains de ces fous d’Allah, on finira par te soupçonner un jour de rouler pour ces chasseurs d’une autre époque de gibiers occidentaux. Fais balle à terre et laisse d’autres présidents ou leaders le faire de temps en temps. Un conseil : ces aqmi et alqaïda n’ont pas d’amis dè ! Alors pas du tout ! Et de surcroit noir et kaffre ("chrétien"). A moins que tu (le PF) n’aies d’autre ambition (que celui qui sait sache de quoi je veux parler). Sinon bravo encore pour cette médiation. Pourvu que le ciel ne tombe pas sur la tête des burkinabè le jour où ils jugeront que tu ne fais plus leur affaire.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2012 à 04:14, par Alpha
    En réponse à : PRISE D’OTAGE : Une italienne libérée

    Je voudrais juste qu’on m’éclaire sur un point : POURQUOI DEPUIS QUE LES PRISES D’OTAGES ONT COMMENCÉ, SEUL LE BURKINA ARRIVE À FAIRE LIBÉRER DES OTAGES ?

    Est-ce à dire que nous avons des complices dans le lot des preneurs d’otages ou bien que nous avons une meilleure diplomatie ? Je voudrais vraiment qu’on m’explique cela.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2012 à 06:04, par Beurk
    En réponse à : PRISE D’OTAGE : Une italienne libérée

    Est-ce l’homme aimant murmurer à l’oreille des terroristes d’Aqmi à savoir ce sulfureux Mauritanien Moustapha Chafi et bras droit de Blaise compaoré qui est encore à l’origine de cette libération ?Tant mieux pour cette Italienne mais au vu de cette longue liste des otages libérés grace à notre président,on ne peut pas s’empêcher de se poser un certain nombre de questions trop gênantes mais chut....je ne dis rien.
    Il nous reste à prier afin que notre pays ne subisse pas un jour les affres de ces barbus sans foi ni loi parceque là,je commence à avoir peur de notre facilitateur international qui a solutions à tout sauf chez lui

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2012 à 06:23, par Tapsoba
    En réponse à : PRISE D’OTAGE : Une italienne libérée

    Une bonne nouvelle pour les italiens,la libérée en premier lieu mais pas forcement bonne pour le médiateurBlaise Compaoré dans la crise malienne.Et pour cause,même s il n est pas dit ici que le groupe islamiste abou zaïd agit dans la même zone occupée par le MNLA et lié à aqmi qui combat au côté des indépendantistes,la partie gouvernementale malienne n apréciéra pas ce geste du médiateur envers son "ennemi" du nord.Car probablement qu il y a eu paiement de rançon qui lui servirait forcement à se renforcer militairement.Même si pour le moment,le rôle de Blaise se limite d abord à la restauration de l ordre constitutionnel,la méfiance serait de mise.Est-ce la raison pour laquelle le nouveau gouvernement et les rebelles se sont invités en Mauritanie ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2012 à 09:31, par ada en italie
    En réponse à : PRISE D’OTAGE : Une italienne libérée

    bravo au ,on est tres fort dans les negociations....mais esperons que nous pensons a balyer un peu aussi chez nous

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2012 à 10:05, par Paka mame
    En réponse à : PRISE D’OTAGE : Une italienne libérée

    Hey le Blaiso ! Hey honhon...on ! Tout ce que je sais,c’est que ces gens(preneurs d’otages)ne sont pas à collaborer avec. Il n’y a pas d’amitié entre un cultivateur de maÏs et un singe.

    Mais nous nous sommes pris en otage il y a très longtemps mais il n’y a pas quelqu’un pour nous sauver dans ce pays.

    on entendra une souris trotter !

    Paix,Pain,Pardon !

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2012 à 10:46, par tuyi
    En réponse à : PRISE D’OTAGE : Une italienne libérée

    Dans les évènements tragiques qui se sont déroulés au Mali, des centaines de maliens sont morts (combien on ne sait pas), des centaines de femmes se sont fait violer, des centaines de personnes ont été blessés... Toutes ces victimes sont anonymes, on en connait pas le nombre, des drames se sont déroulés pour des centaines de personnes etc. Mais tout ça, on s’en fout un peu !

    A l’inverse, une seule occidentale s’est fait enlevé et c’est le drame.Elle a été libérée et c’est le soulagement.

    Qu’en occident, ils s’inquiètent d’un de leurs ressortissants est compréhensible. Mais que chez nous cela soit également perçu de la meme façon est dangereux.
    Des centaines de nos frères blessés ou morts, nos soeurs violés n’est t’il pas plus dramatique ? Ne ne devrions nous pas plus nous en préoccuper ? Enquêter pour en connaitre le nombre etc ?

    Donner chez nous plus d’importance à l’enlèvement d’une occidentale qu’a la vie de nos frères est également un signe de sous développement.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2012 à 11:48, par ayyahh.wordpress.com
    En réponse à : PRISE D’OTAGE : Une italienne libérée

    Il faut chercher à lire le roman de Yasmina Khadra "L’équation Africaine" pour comprendre, sinon essayer de comprendre e qu’ils subissent et le long processus de guérison qui les attend. Courage Madame.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2012 à 12:28, par Parole de h
    En réponse à : PRISE D’OTAGE : Une italienne libérée

    Contente qu’une vie aie été sauvé...
    cependant,trop d’affinités avec les preneurs d’otages m’inquiètent. je comprends que les tractations pour libérer un otage se fassent dans le secret des dieux mais prions pour que celà ne nous tombe pas sur la tete un jour...

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2012 à 12:56, par Parole de h
    En réponse à : PRISE D’OTAGE : Une italienne libérée

    Contente qu’une vie aie été sauvé...
    cependant,trop d’affinités avec les preneurs d’otages m’inquiètent. je comprends que les tractations pour libérer un otage se fassent dans le secret des dieux mais prions pour que celà ne nous tombe pas sur la tete un jour...

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2012 à 12:58
    En réponse à : PRISE D’OTAGE : Une italienne libérée

    Trop de succès créé de doutes.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2012 à 13:08, par madi
    En réponse à : PRISE D’OTAGE : Une italienne libérée

    Trop belles ces médiations réussies pour la libération des otages aux mains d’AQMI par notre président, j’espère qu’on ne nous établira pas après des complicités maffieuses entre notre pays et cette organisation terroriste.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2012 à 13:14
    En réponse à : PRISE D’OTAGE : Une italienne libérée

    C’est bien tout çà ! çà fait honneur au pays et surtout à son Président qui aime à s’occuper plus de l’extérieur que de l’intérieur !
    Mais mon inquiétude réside dans les implications de notre pays dans ces transactions financières ! L’argent sale porte malheur ! Pourvu que le pays ne soit pas un jour éclaboussé ! L’exemple de ATT dans ces histoires, dit on, devrait nous édifier !
    Merci pour la gloire personnelle, mais que cet argent sale reste là où les "bandits d’un genre nouveau" l’on récupéré !

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2012 à 13:48, par RAYIM
    En réponse à : PRISE D’OTAGE : Une italienne libérée

    Desole , mais mon pays avance lentement et surement vers un etat voyou.
    - pourquoi etre chaque fois meler a des histoires d`hotage , de negociation terroriste , de rancon , de liberation etc...
    que cherche le faso , dans ses histoires.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2012 à 14:01, par El ninyon
    En réponse à : PRISE D’OTAGE : Une italienne libérée

    Mariani a dit : « Mes ravisseurs respectent plus l’animal que la femme »
    OK mais "certains blancs respectent plus l’animal que les noirs !".
    Vous devez lutter farouchement contre le racisme, car c’est grâce à des noirs que vous avez eu la liberté !ne l’oubliez pas !, prenez en de graine et renvoyez nous l’assesseur ! merci

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2012 à 14:48
    En réponse à : PRISE D’OTAGE : Une italienne libérée

    C’est une fierté pour tout burkinabè de voir son pays par son president faire oeuvre utile comme ce fut le cas de cette liberation. mais j’emets des reserves dans cette affaire parce que la chose est tellement mediatisée. pendant que le mali a des problèmes dans son nord et demande l’appui de ses voisins c’est dans cette même partie que le blaiso fait le negociateur avec des groupes islamiques. je ne comprends plus rien. est ce que la crise malienne n’est pas la face visible du iceberg et que en realité c’est une affaire de geopolitique qui se mène a ce niveau. si il ya de telles possibilités avec les islamistes du Nord mali je puis me permettre de dire que la crise MALIenne finira bientot car les contacts sont deja avancés avec les islamistes par le biais du mediateur de la CEDEAO

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2012 à 15:04, par kologo
    En réponse à : PRISE D’OTAGE : Une italienne libérée

    Je félicite vraiment nos autorités pour leurs participation à la libération des otages,mais attention au ravisseurs parçe-quils peuvent se venger si on ne satisfait pas à leurs revendications.Pourtant l’on sait que c’est pas toutes leurs revendications qui sont légitimes.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2012 à 15:38, par Subtance Grise
    En réponse à : PRISE D’OTAGE : Une italienne libérée

    Le temps vous dira qui est Blaise Compaore avec son clan.
    Ce que je sais le Burkina va payer pour trop d’intervention dans les differents pays. Il ne faut pas forcer certaines choses qui vont se retourner contre le Burkina de demain .
    Apres toute cette histoire des peuples ,a s’amuser etre l’homme de l’occident en Afrique est une grande hypocrisie

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2012 à 14:37, par Burkinabé en Asie
    En réponse à : PRISE D’OTAGE : Une italienne libérée

    Ah le Blaiso !
    Tu pourras toi aussi trouver réfuge en Italie après ton départ du pouvoir !
    Donc confiance, n’aies plus peur de lâcher le pouvoir.
    là, ça fait encore un 2ème pied-à-terre gagné !
    Bon courage donc, tu peux donc partir le Blaiso !

    Mais, Vous rappelez vous que dans la nuit du 14 Avril 2011, Quelqu’un avait fui Kosyam pour Ziniaré ?? Quoi de plus normal que de faire le bien juste après cette date anniversaire !!

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2012 à 22:45, par legrand
    En réponse à : PRISE D’OTAGE : Une italienne libérée

    C’est le Lucky Luck du Burkina qui est allé libérer la mangeuse de spaghetti. C’est pas Blaise qu’on a vu a coté de l’italienne.
    Comme elle n’a pas eu pastani avec sauce tomate manger là bas, voilà pourquoi elle dit que animal vaut mieux que femme chez aqmi.
    Les autres otages avaient dit qu’ils ont été assez bien traités mais toi tu dit qu’on t a maltraité.
    T a eu la chance qu’un arabe t a pas fait enfant de desert.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés