Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

mardi 17 avril 2012 à 02h21min

C’eût été une première à la Patte-d’oie, mais l’apprenti-sorcier qui s’est invité en plein jour ce mercredi 11 avril à l’agence de la Banque commerciale du Burkina (BCB) n’avait pas, hélas, son dieu avec lui. Kalachnikov au poing, cet ancien militaire a tenté de braquer la BCB. Cette question demeure sur toutes les lèvres : quelle sécurité pour le Burkina où les armes commencent à circuler à tous les coins de rue ? Hold-up manqué, mais affaire à suivre quand même, car sait-on jamais !

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

L’homme est à présent recherché par la gendarmerie dont nous vous proposons l’avis de recherche.

Recherché pour vol à main armée

- Tuyna Youahobe Romuald

- 1 m 82, teint noir, corpulence moyenne

- Auteur braquage agence BCB Ouagarinter, le 11 avril 2012

- Numéros à contacter : 80 00 11 45 / 1010 (Numéro vert gratuit)

Source : Gendarmerie nationale

(1) Le titre est du journal

L’Observateur Paalga


ON EN PARLE : Houndé, la gendarmerie à la traque du braqueur de la BCB

Les populations de la ville de Houndé ont vécu une journée exceptionnelle, hier lundi 16 avril 2012. En effet, le présumé auteur du braquage de l’agence BCB Ouagarinter du 11 avril, Tuyna Youahobe Romuald, aurait été aperçu le jeudi dernier dans ladite ville. L’homme, selon des sources dignes de foi, est un natif de la localité et s’y baladait visiblement sans crainte. C’est pourquoi, alertée, la gendarmerie est allée à ses trousses en assiégeant la ville. La mère du présumé braqueur que notre correspondant à Houndé a pu rencontrer dit avoir été interpellée et se plaint d’avoir été brutalisée. Mais à l’heure où nous tracions ces lignes, le présumé auteur n’avait pas encore été arrêté.

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 17 avril 2012 à 03:07, par Ink
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    Bonsoir,J’ai une question qui me trotte dans la tête : Comment se fait-il qu’un militaire qui a été radié de l’armée, peut’il encore possédé des armes ?
    Ou bien, ces derneiers ont été remerciés avec tout leur arsenal ?
    Hum, pauvre Faso,on aura tout vu.

    Répondre à ce message

    • Le 17 avril 2012 à 18:01, par OUEDRAOGO
      En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

      Mon chère pardon dit moi où les militaires ont eu les armes quant ils attaquaient le faso l’année passée ? Est tu sur que les armes sont tous rentrés ? Ou bien ceux qui attaquent les transporteurs dans les rues qui les a doté ses armes.
      Réfléchissez avant de parler ou si vous n’avez rien à dire taisez vous.

      Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2012 à 03:42, par ddee
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    franchement !!!! j’aurais jamais pensé qu’une telle chose aurait pu arriver dans notre pays !!! Pauvre Burkina Faso !!!!
    Puisse la pays y régner par la grâce de Dieu !!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

    • Le 18 avril 2012 à 11:32, par Opinion
      En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

      Cher ami, fallait y penser dès lors que les militaires ont été radiés et laissés dans la nature à la merci des dures réalités du pays. Loin de moi l’idée de défendre ces personnes, mais je m’offusque car les autorités ont peu être ignoré les dommages collatéraux. Pour des personnes qui ne connaissent rien à part le maniement des armes, fallait faire les choses avec tact. Le résultat est probant !!! braqueurs, coupeurs de routes, aujoud’hui ce sont les banques qui sont attaquées, acte digne d’un film d’action...
      C’est le pauvre citoyen qui en paie le prix !!!

      Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2012 à 03:46, par vicontededrolignac
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    Aucune Banque n’est en sécurité. De toutes façons il fallait s’y attendre après la radiation des militaires et policiers. Les policiers pourraient eux aussi aller se faire un peu d’argent dans une des nombreuses banques ou caisse populaire. C’est facile surtout quant on tien une arme de Blaise.

    Répondre à ce message

    • Le 17 avril 2012 à 15:18, par pa Begh Wende
      En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

      bonjour cher lecteur.
      on peut ne pas aimer Blaise. On est tout à fait dans son droit. Mais de là à ramener tout ce qui va mal dans ce pays à Blaise, il y a un grand pas vers la facilité que vous franchissez allègrement. Au lieu de chercher un bouc émissaire pour justifier tout, essayez de répondre à cette question pour vous même : qu’est-ce que vous avez, depuis votre naissance, réalisé qui aille dans le sens du bien de votre pays, de la communauté et pas seulement dans votre intérêt. Vous verrez, si vous avez une dose d’honnêteté envers vous même, que la réponse vous rendra plus tolérant envers ceux qui essaient même s’ils ne réussissent pas toujours

      Répondre à ce message

      • Le 17 avril 2012 à 20:51, par John
        En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

        Monsieur pa Begh Wende, à vous lire, je suppose que si vous êtes si tolérant, c’est que vous même n’avez pas fait grand chose pour votre pays !!!

        Répondre à ce message

      • Le 18 avril 2012 à 02:12
        En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

        J’ aime le Beau Blaise, mais honnetement, a l’ heure des bilans, on dira qu’ il n’ a pas trop mouille le maillot pour le pays, du moins pour les problemes reels, je en parle pas des tape- a- l’ oeil genre Ouagda 2milliards, pardon Ouaga 2000.

        Répondre à ce message

      • Le 18 avril 2012 à 04:30
        En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

        Mon cher Begh Wende ! Répondons à votre question : Je n’ ai rien réalisé encore pour le pays pas parce que je ne peux pas mais parce que des « KAÏDS » peut-être incompétents et narcissiques à la tête des institutions refusent de m’en donner la possibilité malgré mes multiples diplômes acquis à la sueur de mon front. Alors tu vois la réponse à ta question nous ramène aux problèmes de gouvernance et le premier à en être responsable c’est le prési. S’il est vrai que nous avons tous intérêt à ce qu’il y ait une paix sociale, il est pour autant nécessaire de permettre à chacun une libre expression de ses pensées dans l’espoir de se faire entendre par les élites politiques mais aussi dans l’objectif de décompresser de la colère et l’empêcher de s’accumuler. Meditez-y Mr Begh Wende. Cordialement !

        Répondre à ce message

    • Le 17 avril 2012 à 16:09, par cancan
      En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

      Mieux vaut avoir un militaire/policier délinquant radié que maintenu dans ses fonctions.

      Répondre à ce message

    • Le 17 avril 2012 à 18:04, par OUEDRAOGO
      En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

      Si aucune banque n’est en sécurité vas y s’en procurer aussi.
      Vous parler avant de réfléchir.

      Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2012 à 04:15, par fongnon
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    Ce braquage doit interpellé l’etat burkinabé qui delaisse les services comme les perceptions,les postes ou de forte somme sont manipulé mais aucune securité pour ces service.ces le momen dy songe sinon les braquage seron recurent.a bon entendeur,bonjour

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2012 à 09:10
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    Tu es foutu salle racaille. Au moins tu n’as pas fait de victime ce jour là. Mais qui s’est si tu n’en a pas tuer avant que la folie des grandeurs ne t’attrape.

    Arrêtez-le et qu’il croupie pendant plusieurs années en prison et pourquoi pas le.....................désolé pour les sensibles.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2012 à 10:10
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    + Usure du pouvoir
    + Absence de perspectives d’avenir
    + Vie chère
    + Pauvreté ambiante
    + licenciements massifs de militaires, paramilitaires et autres corps habillés, supers formés
    + Prolifération d’armes lourdes
    + Divers autres éléments


    = Cocktail Molotov

    A bon entendeur....

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2012 à 10:10, par femme indignée
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    Pauvre petit con de bobo. Tu nous fais honte. Généralement quand on dit que le bobo a volé, c’est une femme qu’il a enlevé. Mais de dire qu’un bobo est voleur, les temps ont changés. Ne pouvais tu pas partir cultiver le coton pour aider tes pauvres parents ? En plus tu n’as pas réussi ton coup. Quelle honte.

    Répondre à ce message

    • Le 17 avril 2012 à 15:21
      En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

      Non, c’est plutot pauvre moi, le Grand Maitre des Bobo Droh. J’ ai rate ma mission avec mes esclaves si dociles si boiveur de droh qui apprennent maintenant a faire comme les autres. Bobo voleur ? De dolo=chapalo ? Si Bobo commence maintenant a voler l’argent, bientot on va apprendre que Bobo boit du lait, du nonnon mougou et c’est tant pis pour nous les peuples et nos veaux.

      Petit Peul Indigne

      Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2012 à 10:23, par Mandole
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    Tous ces braquages n’étonnent guère.il faut que les gens prennent conscience que tout cela est la faute de l’Etat.on pouvait traiter tous ces mutins d’une autre manière, par exemple les retrogradés ou je ne sais quoi, d’autres mesures plus souple.
    Aujourd’hui, tous le monde accuse ses mutins qui n’ont pillé que 3 milliards.Et nos dirigeants qui sont là intouchables, ce n’est pas des centaines de milliard ou même des millers de milliards qu’ils ont pillé et c’est eux qui sont bien gardés.
    Laurent Bado traite la population burkinabé de mouton et les gens le traitent de fou.
    Vous n’avez rien vu d’abord, ca ne fait que commencer.

    Répondre à ce message

    • Le 17 avril 2012 à 18:10, par sophia
      En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

      dis on na rien vue d’abord ou n’est tu pas burkinabe ? nous sommes tous concerne.

      Répondre à ce message

    • Le 17 avril 2012 à 18:35, par rakiélitab mané
      En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

      votre analyse est mais nous sommes dans un état de droit et qui parle d’armée de discipline. ce n’était pas la meilleur façon pour monsieur tuyna de se faire des sous il est jeune il peut se débrouiller honnêtement pour gagner son pein n’encourager pas ces gars. c’est vrai que la décision de l’exécutif a été très tranchant encourager les à se débrouiller autrement. les vols les pillage des fons publics ne finiront dans notre Afrique

      Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2012 à 10:26, par Bibega
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    Ehhh malheureusement oui. Ce n’est que le debut du film avec ce braquage. Quand les autres militaire desoeuvres vont entrer dans la danse ce sera de l’insomnie servie aux burkinabes.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2012 à 10:29, par Le clairvoyant
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    l’article ne nous dit pas comment la tentative de braquage a été déjouée. l’écrit nous laisse sur notre soif. Je pense qu’il faut attendre d’avoir le minimum d’informations avant d’écrire ! Cordialement

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2012 à 10:33, par ZABROSS33
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    Encore ça au pays des hommes intègres ! Ce sont entre autres des répercussions des films tels que "Braquage à l’italienne, Braquage à l’anglaise" et surtout, surtout la radiation des centaines de corps habillés.Personnellement, je n’ai pas du tout cautionné cette idée de radiation car un militaire dans l’espace constitue une bombe en retardement et demeure toujours un danger permanent pour la vie des nous autres civils. Aujourd’hui, nous pouvons tourner un autre film au Faso avec comme titre" braquage à la burkinabè" ! Nos autorités doivent à présent réfléchir dans un sens très large afin de trouver des solutions idoines de lutte contre le banditisme,les vols ; en somme,l’insécurité grandissante dans notre cher pays ! Donc, je profite interpeller Monsieur le ministre de la sécurité et de l’administration territoriale, en l’occurrence, M. Jérôme BOUGOUMOU à ce sujet ! L’heure est au travail ! La patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2012 à 10:39, par le patriote
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    il me semble que c’est le même individu qui a tiré a bout portant sur le gerant du bar freedown et au lieu de l’arrêter ses protecteurs ont preferé le couvrir et le laisser circuler en toute tranquilité. c’est tout à fait normal que le même individu se donne a de tel acts. C’est domage mais c’est le pays qu’est ce que vous voulez ?

    La patrie ou la mort nous vaincrons !!

    Répondre à ce message

    • Le 17 avril 2012 à 18:44, par tièkadiyé
      En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

      Il s’était évadé de la Gendarmerie et était recherché. Mais comme le pays est pourri, il faut comprendre que les gens ont peur de le dénoncer au premier venu.

      Dis-moi si tu vas oser dénoncer quelqu’un qui peut s’évader du jour au lendemain si tu n’es pas sûr d’être protégé ?

      Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2012 à 10:43
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    Hold-up manqué ??? cela veut dire qu’il n’a rien eu ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2012 à 11:03, par BISSONGO
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    EVITEZ NOUS DES SCENARIOS A LA MOHAMED MERAH(LE TUEUR DE TOULOUSE). VOUS N’AVEZ PAS BESOINS D’ASSIEGER TOUTE UNE VILLE OU MEME DE BRUTALISER LA MERE DU BRAQUEUR POUR LE TROUVER. PLUS DE DISCRETION ET DE PROFESSIONALISME MES CHERS GENDARMES.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2012 à 11:47, par xxl
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    Si j’aide à mettre la main sur lui, combien va-t-on me donner ? si c’est pour me décorer j’en veux pas. Comme c’est une banque au lieu d’un particulier...Si la banque fait des bénéfices, il faudra qu’elle songe aussi à des pertes.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2012 à 11:53, par Tengembiiga
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    Cela n’est du tout étonnant, au contraire. Il s’agit de conséquences non souhaitables mais prévisibles des événements de l’année passée. En effet, je fais partie de ceux qui pense que les mesures de radiation ont été prises un peu trop vite, avant d’avoir pris le temps de récupérer toutes les armes sorties des casernes. Bon courage à la gendarmerie. Que la population saisisse cette opportunité pour montrer qu’elle est citoyenne et qu’elle sait coopérer avec les forces de défense et de sécurité pour le bien de tous.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2012 à 12:00
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    Mon ami, il faut dire qu’à l’heure où vous traciez ces ligne ce malfrat n’avait pas encore été tué. Le Burkina n’a pas besoin d’individu comme ça.
    Non content d’avoir participé à terroriser son propre peuple, il est acteur de l’insécurité. Je crois qu’il doit pas y avoir de pitié pour ces gens là. Nous souffrons tous au Burkina. Il n’est pas le seul dans la souffrance.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2012 à 12:30, par BISSONGO
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    EVITEZ NOUS DES SCENARIOS A LA MOHAMED MERAH(LE TUEUR DE TOULOUSE). VOUS N’AVEZ PAS BESOINS D’ASSIEGER TOUTE UNE VILLE OU MEME DE BRUTALISER LA MERE DU BRAQUEUR POUR LE TROUVER. PLUS DE DISCRETION ET DE PROFESSIONALISME MES CHERS GENDARMES.

    Répondre à ce message

    • Le 17 avril 2012 à 14:16, par Burkina beni
      En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

      Et malheureusement ces braquages ne font que commencer.
      Trop d’armes circulent dans ce pays, n’importe quel quidam peut se permettre de porter indument une arme dans ce ouaga.
      La réalité est que personne n’est en sécurité dans ces conditions.
      Il faut des mesures énergiques de la part des populations, du gouvenement et des agents de sécurité pour traquer les détenteurs d’armes illégales jusque dans leurs tannières.
      Ces gars-là sont une réelle menace pour les citoyens lambda.
      Il faudra peut-etre
      - Encourager les populations à denoncer toute personne détentrice illégale d’armes.
      - Durcir les conditions d’obtention du permis du port d’armes,
      - Proposer une prime à toute personne qui aura denoncé et permis d’appréhender un porteur d’arme illégal,
      - Garantir l’anonymat et la protection des personnes qui dénoncent( sinon la loi du silence prévaudra)
      - Doter les forces de sécurité des moyens de patrouille, d’enquetes necessaires.
      Que DIEU bénisse le Burkina Faso !

      Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2012 à 13:30, par citoyen
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    Depuis le 11 avril 2012 que l’évènement a eu lieu et l’auteur court dans un désert du burkina ou l’on peut tout apercevoir à une distance de 5 km à la ronde. En plus de tous les renseignenments disposinbles je crois que quelqu’un ment quelquepart. Sur un territoire ou dans toutes les localités existent des forces de l’ordre (gendarmerie, police). Je préfère ne pas pas apprécier la situation sinon j’ai mal quelques part etje risque de me créer des problèmes de santé personnel. Bref ! continuez à rechercher.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2012 à 14:15, par Filsdepaysan
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    Je suis très étonné qu’une telle chose se passe en pleine journée dans une ville comme Ouaga et de surcroit dans une banque.
    Dites, moi, donc les policiers qui sont assis dans les banques son sans munitions !
    C’est facile d’assiéger une ville après le vol, c’est facile de brutaliser des gens pour faire semblant de rechercher un voleur, mais pourquoi pas de sécurité dans nos banques et autres établissements financiers ?
    Dites moi, en fin, il a pu volé ou retiré combien de francs de la banque pour être poursuivi de la sorte ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2012 à 14:29, par dinkous
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    Je n’en reviens pas ! Depuis quand annonce-t-on aussi publiquement à la Far West de mauvais goût un avis de recherche des braqueurs de banques ou autres services ? Ne commencez pas ces choses que allez encore appliquer aux plus pauvres et épargner les puissants-voleurs-bandits-plus-riches (vous les connaissez !). On a connu des situations de braquages avec tueries et vol de voitures sans que jamais on ne voit la photo des présumés brqueurs encore moins la photo de celui qui a commandité tout cela.
    Honte à vous !

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2012 à 14:58
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    Bonjour Mr BISSONGO
    Juste pour vous dire que le braqueur devait éviter d’aller se cacher chez sa mère sinon il risque ainsi de la faire brutaliser. Si une mère empêche les gendarmes de fouiller son domicile où des témoins avaient auparavant aperçu son fils braqueur, la loi permet aux gendarmes d’y accéder de gré ou de force mais en respectant la procédure en la matière. Ce n’est parce qu’il s’agit d’une vielle dame s’oppose à la fouille de son domicile que les forces de l’ordre doivent abandonner leur action. Il faut plutôt chercher à savoir si la procédure a été respectée c’est tout. Pour le reste, force doit rester à la loi.

    Répondre à ce message

    • Le 17 avril 2012 à 18:34, par Kavoro
      En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

      Quand vous parlez faites attention, pour quelqu’un qui a reçu une éducation une vieille n’est pas quelqu’un qu’on doit brutaliser elle n’est pas un animal. On aurait quand même pu lui faire comprendre pourquoi il faut fouiller sa maison et encore c’est son fils ce n’est pas elle le voleur.Quand des enfants prennent des millions dans les cantines et armoires de leur parent pour faire la bamboula pourquoi ne pas aller fouiller les maisons de leur parent et récuprer cet argent, tout le monde sait d’où ça vient si non ce qu’on gagne à la sueur de notre front on le sécurise à la banque, c’est ce qui n’est pas hônette qu’on dépose dans les maisons. La justice doit commencer à arreêter tout ces voleurs qui font le malheur de notre pays en vidant nos caisses. Commencer par eux et les autres après.

      Répondre à ce message

      • Le 18 avril 2012 à 01:36, par Miissida
        En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

        Mon frr force doit rester a la loi. Ceux qui ont fait le travail savent pourquoi et ont risque encore une fois de plus leurs vies.
        Si le wanteed s’y trouvait la avec son arme. Ne vous fiez en aucun cas aux declarations d’une partie pour rendre un jugement parce vous pourrez etre surpris desagreablement par votre prise de position. Merci

        Répondre à ce message

      • Le 18 avril 2012 à 02:09
        En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

        Et si on lui fait comprendre et elle continue de s’ interposer, croyant que parce qu’elle est vieille, on ne va pas la bousculer, qu’est-ce qu’ on fait ? Si les gendarmes en sont venus a la brutaliser, c’est qu’ elle a du inviter la brutalisation. Point barre.

        Répondre à ce message

    • Le 17 avril 2012 à 19:10
      En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

      Dans toute société de classes sociales violemment antagonistes, toutes sociétés néocoloniales violemment inégalitaires, soumises à gestion maffieuse, corrompue et affairiste, ce qui est le cas du Burkina-Faso depuis bientôt un quart de siècle, on ne peut qu’y trouver ce type de délinquant opérant en kalachnikov ; et revers exact des délinquants en costumes-cravates qui tiennent les sommets d’États devenus criminels en Françafrique.
      Il n’est pas exclu, qu’un tel type opère pour des réseaux occultes entretenus par les mêmes au pouvoir qui les utilisent pour la collecte des fonds comme mode de prédation ou pour des crimes crapuleux contre des opposants gênants. D’où leur utilité politique et le niveau de leur armement.
      Anciens militaires ou anciens mercenaires des guerres néocoloniales organisées par la Françafrique, tous les satrapes nègres en ont de tels personnages sous la main, prêts à l’emploi. Dans le cas contraire on va les chercher en prison en organisant des évasions massives. Cela s’est fait à Abidjan avec Ouattara, à Tripoli avec les racistes du CNT libyen, à Kidal, Gao-Tombouctou avec les salafistes et les ethno-sécessionnistes du Mali.
      On a donc là un phénomène appelé à croitre et à ne pas regarder avec naïveté. Bien au contraire, il est plus qu’urgent d’interpeler les pouvoirs et les régimes mêmes complices, à ce sujet ; car en tant qu’États, est à eux de prouver leur capacité à garantir la sécurité publique.

      Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2012 à 15:50, par pauvrefaso
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    en réalité il semble que le braqueur était reconverti vigile et "garderait" la dite banque ! quel erreur !

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2012 à 16:32, par Le Boss
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    Chers amis du forum ce que je vais vous dire est une verite crue ; Je connais tres bien ce jeune homme qui, un jour a failli foutre la vie de mon cousin en l’air dans un maquis a la patte d’oie suite a cause d’une fille. Il terrorise habituelement les gens en compagnie d’un autre jeune gendarme lui aussi radie de l’armee se faisant passer pour le garde de corps de Blaise. La police a plusieurs fois interpelle’ ces delinquants mais ils sont toujours relaches. Auparavant ils operaient la nuit mais voila qu’ils y ont pris un gout demesure. Cette fois-ci j’espere qu’il s’en tirera pas quelque soit le temps que sa prendra. Domage que je sois plus au pays sinon j’avoue que je ferai tout pour faire arreter son accolite. Ces braqueurs ne sont rien d’autres que les coupeurs de route qui pourrissent la vie de nos pauvres populations. Vivement que sa cesse. Les discours c’est bien mais nous attendons des actes concrets.
    Le Boss

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2012 à 17:04, par Bèb-Rimbda
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    Sortons tous des buissons et condamnons l´acte de ce militaire égaré ! Bon sang ! Que pouvait-il chercher dans une banque aussi pauvre que la BCB alors qu´à Ouaga 2000 des caisses pleines de milliards y dorment en paix dans les salons de nos princes !? J´aurais compris ou tout au moins peu condamné son geste, s´il avait tenté de faire un coup d´état il ne se reste que pour payer ses dettes… ou payer quelques pagnes à sa femme ou encore lui offrir un portable. Mais pour un petit coup le voilà à la une des journaux et de surcroit les mains vides ! Dommage qu´il ne soit pas allé au bon endroit pour son acte !!! Bèb-Rimbda

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2012 à 18:50, par sentence
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    C’était un acte de désespoir. Il faut se pencher sur le sort des radiés pour que cet acte n’inspire pas d’autres anciens militaires et policiers radiés.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2012 à 19:54, par singe
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    cette fuite dur a cause de cette cette "divagation humaine" appelée libre circulation des personnes. n’importe qui peut se lever prendre la car et traverser tout le pays sans même présenter sa pièce a un poste de police. on circule avec les délinquants tous les jours. que Dieu nous protégé

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2012 à 20:22
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    A ce rythme je me demande où nous allons. Braquage au faso ? c’est du jamais vu et en plus c’est en plein jour. ça il faut le faire.
    Nos compatriote ne manque vraiment pas de courage et si seulement nous utilisons ce courage pour bâtir notre cher pays, nous serons mieux que les français dans 20ans.
    Mais pour l’instant l’heure est à l’insécurité totale et je propose que nos élus votent une loi pour permettre à tout burkinabé de posséder une arme. Je ne tiens pas à me faire buter pour mon porte feuille que ne contient jamais plus de 5000francs. Quand les banques seront plus en sécurité ces braqueurs se retourneront vers les populations et en plein jour. Donc à chacun son arme

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2012 à 21:42
    En réponse à : Braquage agence BCB Ouagarinter : Wanted Romuald Tuyna (1)

    C’est vraiment très dangereux ce qui se passe au pays des hommes intègres de nos jours. Braquage en plein jour et ce n’est pas la première fois. On se croirait à un film Western digne du Texas. Que Dieu nous protège mais que nos autorités ouvrent aussi l’œil le plus tôt possible et surtout le bon pour limiter les dégâts de ces licenciements de militaires.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés