Vol au secteur 15 : Le gendarme est-il complice ?

mercredi 4 avril 2012 à 02h29min

Depuis quelques semaines, les habitants du secteur 15 (Patte d’oie) de Ouagadougou vivent une vraie psychose. Et pour cause, des voleurs de mobylettes surtout de marque Crypton sévissent sans pitié dans le quartier. Si vous vous hasardez à déposer votre engin devant une cour et rentrer dire bonjour à un ami, le laps de temps suffit aux malfrats pour débloquer votre moto et s’en aller avec. Plusieurs personnes ont fait les frais de ces malfrats. Devant les concessions, les mosquées, etc, les voleurs sont sans pitié. Samedi dernier aux environs de 6 heures du matin, Salif (nommons le comme cela) sort de chez lui. Il oublie quelque chose et laisse sa mobylette devant la porte, le temps de retourner prendre cette chose. A sa sortie, plus de mobylette. Un coup d’œil suffit pour voir un jeune pousser ladite mobylette. Il crie au voleur.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Le délinquant laisse tomber la moto et rejoint son acolyte garé plus loin sur une autre moto. Mais ces deux jeunes n’auront pas le temps de s’échapper. Ils sont cernés et battus par les jeunes du quartier. Ils auront la vie sauve lorsqu’un des leurs a sorti de sa poche une carte de visite d’un gendarme (dont nous tairons volontairement le nom) qui serait leur « patron ». Contacté, le gendarme en question admet que ce dernier est son indicateur. Il viendra même sur les lieux pour s’enquérir de l’état de « ses protégés », mais vu l’attroupement et l’agissement des jeunes, il repartira dare-dare. C’est la police qui viendra chercher les voleurs pour les conduire au commissariat du secteur 15.

Alors la question qui taraude les esprits est de savoir si le gendarme en question est un complice de ces voleurs ou si les voleurs sont effectivement ses indics. Et si c’est le cas, pourquoi vouloir les défendre lorsqu’il sait qu’ils viennent de commettre un délit ? Dans la quête d’une vie sauve, les voleurs ont même admis qu’ils sont les auteurs des vols dans le quartier et que 4 motos seraient entreposées chez quelqu’un (un receleur certainement) à Nagrin et deux seraient chez un autre au théâtre populaire, en attente d’être vendues. Ce que les jeunes de la Patte d’oie demandent aujourd’hui est que le gendarme en question puisse les aider à récupérer les motos volées puisque ce sont ses protégés et de les rendre à leurs propriétaires.

Ces jeunes menacent de se faire justice désormais si une suite favorable n’est pas donnée à leur requête. Alors messieurs des forces de l’ordre, vous jouissez d’une grande confiance au sein de la population. Continuez de mériter cette confiance sinon nous risquons de vivre des situations désobligeantes où chaque citoyen sera obligé de s’armer pour se défendre contre ces délinquants sans scrupule. Ne soyez surtout pas des forces du désordre.

Ibrahim BAYILI

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 4 avril 2012 à 03:33, par soro
    En réponse à : Vol au secteur 15 : Le gendarme est-il complice ?

    slt,d grac n cherch pa dè pou sur 1e tète rasé,prqw vouloir dramatisé la choz,lecé la polic fèr sn job

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2012 à 09:39, par Brahi
    En réponse à : Vol au secteur 15 : Le gendarme est-il complice ?

    Avec l’acte que ces derniers ont posé (tenter de vol la moto) moi je conclus sans hésiter que ce gendarme est un complice donc un voleur et non des moindre. La question que je me pose est de savoir s’il a été vérifié que c’est vraiment un gendarme ?

    Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2012 à 13:19
      En réponse à : Vol au secteur 15 : Le gendarme est-il complice ?

      Monsieur, faites bien attention à vos conclusions hâtives.C’est bien par cette façons de travailler que beaucoup de vos engins ont été retrouvés par les forces de l’ordre. Qui connait mieux la ruse d’un voleur qu’un autre voleur ? La lecture que moi j’ai de cette situation est que ce voleur a voulu utiliser ce titre d’indic pour commettre ce forfait et justement ce titre l’a sauvé du lynchage par la population. Il n’a certainement pas imaginé qu’indic il est ami des forces de l’ordre et voleur il devient leur ennemi. De toutes les façons, l’enquête est en cours et est faite par la police. Elle déterminera la responsabilité du gendarme. Évitons beaucoup ces prises de position car en partie, la situation actuelle de crise à répétition dans le pays est consécutive à de telles conclusions. Wait and see.

      Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2012 à 10:13, par Tapsoba
    En réponse à : Vol au secteur 15 : Le gendarme est-il complice ?

    Et pourquoi ce gendarme est -il reparti libre dès lors qu’il y ait des indices de sa complicité ? Que voulaient les forces de l ordre de plus comme preuve, outre la carte de visite et sa plaidoirie en faveur de ces délinquants,pour le mettre aux arrêts ? Est-ce sa tenue(solidarité corporelle oblige) qui aurait plaidé pour lui ?

    Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2012 à 14:19, par sian
      En réponse à : Vol au secteur 15 : Le gendarme est-il complice ?

      Et si d’aventure sa tenue plaidait pour lui comme vous le dites, ou est le problème ? Par exemple si vous vous êtes éboueur, qui aurait à redire si on vide vos wc moins cher que ceux de ton voisins qui n’est pas éboueur ? Et puis il faut apprendre à faire travailler un temps soit peu ses meninges : si le gendarme était vraiment complice, à sa place est que vous vous présenteriez spontanément et reconnaître les voleurs comme étant des "partenaires" ?

      Répondre à ce message

      • Le 4 avril 2012 à 15:06
        En réponse à : Vol au secteur 15 : Le gendarme est-il complice ?

        Félicitation mon frère. Vraiment il fallait être juste un peu malin pour ne pas se poser la question comme les auteurs de cet article, celle de savoir si le gendarme n’était pas complice. Avez-vous déjà vu un voleur qui court pour se présenter à ses victimes ? Il peut se rendre à la justice mais jamais à ses victimes ou cela allait être une première dans l’histoire. Je le répète, évitons les conclusions et même les interrogations hâtives et sans véritables fondements car le pays en est déjà victime.

        Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2012 à 11:03, par Achille
    En réponse à : Vol au secteur 15 : Le gendarme est-il complice ?

    Je suis tout à fait d’accord avec cet article qui est très clair.
    Surtout la conclusion est assez constructive.

    Toutes mes félicitations au journaliste

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2012 à 11:28, par yeti
    En réponse à : Vol au secteur 15 : Le gendarme est-il complice ?

    Si le gendarme dit qu’il s’agit d’un indic c’est qu’il le reconnait comme voleur mais collaborateur dans certains cas.
    C’est de lapalissade de dire que gendarme et voleur sont complices. Mais ça ne veut pas dire que les gendarmes sont des voleurs. ils sont obligés d’utiliser des voleurs pour attraper d’autres.
    Pour le cas présent les policiers peuvent utiliser les voleurs pris pour remonter et récupérer tous les engins volés par la bande avec ou sans l’intervention du gendarme. De toutes les façons cet indic est grillé.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2012 à 13:02, par L’esprit
    En réponse à : Vol au secteur 15 : Le gendarme est-il complice ?

    C’est trop facile d’accuser le gendarme.
    Vous devez savoir qu’il n’est pas le seul à avoir des indics et c’est comme cela que les renseignements travaillent.
    Si ce dernier s’est fait prendre, alors il doit payer,mais rien ne montre dans cet article que le gendarme est complice.
    Avoir sa carte de visite ne signifie rien ;
    Cependant, si le gendarme en question peut à travers son réseau aider à retrouver les motos volées, ça sera bien sinon, que les malfrats soient mis devant leurs responsabilité.
    Merci !

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2012 à 13:10, par gogo
    En réponse à : Vol au secteur 15 : Le gendarme est-il complice ?

    Merci pour l’information portée à notre connaissance ; mais il convient, à cette étape, de pousser les recherches plus loin, de mener une enquête approfondie, car avec ces 2 voleurs, comme mon prédecesseur vient de le dire, on doit pouvoir remonter la piste et retrouver la majorité des engins volés, retrouver les receleurs. Noter que cela dure plus d’une année et Dieu seul sait combien d’engins Crypton ont été volés ; souvent, trois à quatre par semaine, car dans leur stratégie, ils prennent un carré, et dans ce carré, vont de concession en concession pour s’accaparer des biens des populations.
    Après les engins, ils s’attaquent aux ustensiles de cuisine des bonnes femmes, etc.
    Nous demandons vivement que les enquêtes se poursuivent pour sortir les populations du secteur 15 de cette angoisse.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2012 à 15:40, par 100moral
    En réponse à : Vol au secteur 15 : Le gendarme est-il complice ?

    Pourquoi donc divulguer de telles informations alors que l’enquête, me semble-t-il n’est pas encore avancée ?
    Monsieur le journaliste, quelque soit votre bonne volonté quelque peu hative d’informer, il est de votre devoir de peser l’ampleur et les conséquences de toute information diffusée.
    Il nous faudra aussi verifier si le conseil de l’ information verifie tout ce qui se trame par moment dans nos journaux.
    A cause de cet écrit, ces filous ne resterons pas au théatre populaire pour attendre la police.
    Merci de nous avoir tenu informés, M. le journaliste (a.k.a Indic de ces voleurs).

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2012 à 15:42, par TIENFO
    En réponse à : Vol au secteur 15 : Le gendarme est-il complice ?

    dans ce burkina tous coups sont permis. si on se reserver de conclure que le gendarme est complice, on doit aussi se mettre à l’évidence que le récrutement de nos force de l’ordre de nos jours ne se font plus dans les règles de l’art. on peut donc trouver des brebis galeuses à l’intérieur.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2012 à 21:26, par legeant
    En réponse à : Vol au secteur 15 : Le gendarme est-il complice ?

    bjr je voulais demander a la presse de comprendre les gendarmes et d’eviter de les decourager en voulant coute que coute nuir a leur service .Tous ces agissements ne donne plus envie a celui qui est dans cette fonction de donner un bon rendement au profit de la nation .Devait ’il laisser battre les voleurs a mort et c’est cette meme remarque qui sera a la place et sur les journaux qu’un gendarme n’a pas fait son travaille face a la battue a mort d’un citoyens alors que la justice est la pour ça merci

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés