Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

mardi 3 avril 2012 à 04h53min

Plus de 300 militaires ont été incarcérés suite à la vague de mutineries qui a secoué le Burkina Faso de mars à juin 2011. Un an après, si les détenus n’ont pas encore été jugés pour diverses raisons, les épouses et enfants de certains d’entre eux ont tenu à marquer cet anniversaire en se faisant entendre.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

C’est ainsi qu’ils ont manifesté devant la direction de la Justice militaire à Ouagadougou, pour demander l’indulgence des autorités, pour leurs conjoints et pères. Car disent-elles depuis l’absence de ces derniers, elles n’arrivent plus à joindre les deux bouts. Ces dizaines de manifestantes ont demandé la libération des détenus, tout en exprimant les conditions difficiles qui sont devenues leur quotidien, depuis l’arrestation de leurs « maris ». Quelques morceaux choisis de leurs supplications : « On n’a plus rien à manger. Les bailleurs (propriétaires, ndlr) veulent nous vider de leurs maisons. Nos enfants ne vont plus à l’école… ».

Sandrine Kaboré (stagiaire)

Fasozine

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 3 avril 2012 à 06:45, par Le faso
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    On peut bien comprendre leur réaction. Mais la loi reste la loi. Combien y a-t-il de femmes dans ce Faso dont les maris sont en prison ? Et si tout ce monde devrait marcher et demander l’indulgence de la justice, il n’y aurait plus personne en prison. Ce que la justice doit faire, c’est accélérer les procédures afin de procéder à leur jugement. Et on finit avec ce dossier. Vous savez que des gens ont marché et crié à la jalousie parce qu’on a chassé des putes dans leur secteur ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 06:54
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Qui peut nous dire dans ce forum libre du Fasonet quelle est la durée de la détention provisoire au Burkina Faso ? En effet, quelle que soit la gravité d’un crime ou d’un délit, la Convention Africaine des droits de l’homme de l’Union Africaine stipule à l’instar de la Convention Européenne des droits de l’homme et du citoyen non seulement que l’accusé est présumé innocent, mais également que l’accusé soit jugé dans un délai raisonnable. La démocratie a ses exigences et la rue ne doit pas "gouverner". Alors je suggère que ces militaires soient mis en liberté provisoire dans l’attente de leur jugement, ou qu’ils soient jugés rapidement. C’est une exigence procédurale qui participe de la bonne gouvernance démocratique. Et le dire est un devoir patriotique. Pardon Webmaster publie s’il te plait ce post car il participe de l’intérêt général.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 07:32, par Pepe
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Bonjour

    Je compatis mais une question se pose : avez vous dit a vos maris qui ont surement amené tout ce qu’il ont VOLE a la maison d’aller remettre ? Vous avez la chance que l’on vous a laisse dehors au lieu de vous accuser de complicité. Donc laissé l’instruction suivre son cours.

    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 07:59
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Chères Mesdames,

    Votre geste est salutaire, nous comprenons le vide laissé par vos maris à tous les niveaux. Mais voyez vous ils ont eu que ce qu’ils méritaient. Que croyez vous ? Les femmes, maris et enfants des victimes de leur sale besogne(mutinerie) peuvent aussi se présenter devant cette même justice militaire pour réclamer justice.
    Je crois que vous êtes aussi responsables car il vous appartenait de faire entendre RAISON a votre moitié au moment il a eu la folle idée de prendre des armes et de tirer, piller, violer, endeuiller.
    TRAVAILLONS A APAISER LES CŒURS MESDAMES

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 09:25
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Vous avez déjâ fini de bouffer ce qu’ils avaient piller ? C’est faut ya n’a toujours vos maris ont tellement piller et violer les femmes des gens,eux aussi ils vont goûter les autres vont bien profiter aussi de leurs femmes on verra comment ils vont sentir la douleur bande de pilleurs et violeurs ça c’est la punition de l’homme pour Dieu est en cours

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 09:29
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    LE PM himself doit doit ètre vigilent sur cette affaire sinon ça risque de nous chauffer après.COURAGE AUX FEMMES !

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 09:50, par Pierros
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Tout ça, c’est parce que les corps habillés n’ont pas de syndicats ou quoi ? Redéployer les dans d’autres secteurs de la vie où ils seront loin des armes. A Bagré, dans les cites miniers par exemple.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 10:01, par Conscience du Faso
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Les femmes et enfants des militaires détenus ont raison. Voilà un an que ces militaires sont en prison, on attend quoi pour les juger. Ce que je déplore dans ce pays, c’est le désordre qui règne à tous les niveaux de l’administration. On vit dans quel pays là ? Vous enfermez des citoyens un an sans les juger, cela veut dire quoi ? Jugez les, s’ils sont coupables, ils vont purger leur peine dans le respect de la loi et leurs familles sauront en quoi s’en tenir. Un dossier pareil a maximum 3 mois pour être liquidé pour que toutes les parties aient la tête tranquille. La manifestation des femmes et enfants se justifie. Ils sont nombreux les détenus dans ce pays en prison plus d’un an sans être jugés. C’est quoi ça, cette manière de faire dans un pays où on parle très souvent que les institutions démocratiques marchent en merveille. Resolvez ce problème au plus vite pour ne pas en créer d’autres. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 10:10
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Ces femmes n’en peuvent plus parce que leurs maris seraient en prison. Que disent-elles alors de celles qui ne pourront plus jamais revoir leurs maris, frères, sœurs parce qu’ils ont été mortellement fauchés par ces militaires ? La justice doit suivre son cours normal. Ni l’injustice, ni l’impunité ne saurait être encouragée ou tolérée.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 10:37, par loulou
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Ah bon, vos enfants ne vont plus à l’école !!!?????
    Sachez que vos maris de militaire, ou du moins de délinquant ont tué mon fils lors de ces mutineries.Estimez vous alors heureuses d’avoir toujours vos enfants en vie.

    Pour revenir à vos reclamations, vous devez savoir que le code pénal militaire autorise ce type de détention. Et tant qu’ils ne seront pas jugé, ils crèveront en prison.
    Il faut que justice soit rendue, au nom de ces morts, de ces femmes que vos maris ont violé,....
    Certains de vos maris ne sortirons jamais vivant de ces prisons. Alors remariez-vous pendant qu’il est temps. D’ailleurs qui voudra de femmes pareilles. Vous devez etre des deliquantes commes vos maris.
    Tchrrrrrrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 10:38, par Un citoyen
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Mesdames, vous avez raison. Les petits de l’aigle ne le voient pas du même œil que les poules de la basse cour. Car, ce qui est deuil chez les seconds est butins chez les premiers. Mais sachez mesdames, qu’il ya des gens qui, par la faute de vos voyous de soi disant mari, se sont retrouvés sans un rond, sans de quoi payer de la bouillie pour leurs enfants. Il ya des gens qui ont commencé leur petit commerce avant la naissance de la plupart de ces énergumènes et dont tout a été pillé en une nuit. Il ya des gens qui sont infirmes à vie du fait de leurs balles perdues. Il ya des femmes comme vous qui ont été violés par vos maris et qui sont meurtries dans leurs chairs et leurs âmes. Il ya des gens qui ont perdu la vie du fait de leurs balles perdues. Ces gens n’ont pas eu pitié des pauvres enfants terrorisés. Leur combat n’était même pas politique. Ce sont des voyous formés par la république qui s’en sont pris sans honte au contribuable dont les cotisations les ont nourris, habillés, équipés. D’autre part, les prisonniers civils de la MACO ont aussi des femmes et des enfants. Faut-il les libérer eux aussi ? Ils sont aussi des burkinabé. Eux aussi, ont des enfants et des femmes dehors qui ont des besoins. Si l’on consacre l’impunité par la liberté de vos voyous de maris que vous avez encouragés dans leurs salles besognes parce qu’à l’époque, c’était lucratif, parque chaque soir, vous attendez leur butins de rapines, si l’on libère ces crapules, on en a pour longtemps dans le désordre. Cherchez de quoi faire pour vous adaptez aux besoins du quotidien mais ne demandez pas de remettre des loups capturés dans la bergerie.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 10:43, par yabsi
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    chere sandrine comme tu es stagiaire on ne peut rien sinon douter de tes patrons.larticle est vide

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 10:45, par piiga
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    s’ils ne sont plus des militaires, Blaise fera mieux de les liberer pour qu’ils entreprennent d’autre choses.Des pauvres dames et enfants en soufrent. La justice est ou au Faso.

    Répondre à ce message

    • Le 3 avril 2012 à 14:55
      En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

      Il ne faut pas dire n’importe quoi mon frère. "S’ils ne sont plus militaires, le blaiso ferait mieux de les libérer" ; Tu prends trop les choses à la légère. Si ta mère ou ta femme ou même ta soeur avait été violéee successivement par 5 de ces lascarts, tu aurais réagis autrement.

      Moi ma phylosophie reste inchangée. Justice

      Répondre à ce message

    • Le 3 avril 2012 à 15:24, par ENERVE !
      En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

      Je suis desolé car ces voleurs ne nous laissera pas en paix car pendant la mutinérie ils ont pris goût et ces encore ceux qu’on à point apprehender qui font les bracages sur nos axes.
      Voyez-vous j’ai ma petite soeur qui a subit la foudre de ces delinquants et s’ils sont libre je paris que je vais buté un certain nombre donc en bon enttendeur salut !

      NB : à vous les femmes de ces delinquants je vous conseils de suivre le FILM FOULARD NOIR pour comprendre un peu ce que vos maris de salles militaires ont fait à nous pauvre gens.

      Enervé !

      Répondre à ce message

    • Le 3 avril 2012 à 15:55, par Chef Massoud
      En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

      Eux n’ont pas laissé cette chance aux pauvres orphelins traumatisés, femmes violées et violentées. Vos larbins et voyous de maris méritent ce qui les arrive. Ils n’avaient qu’à se tenir tranquille ! Bande de complices et ...

      Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 10:47
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    C’est bien de chercher leur libération mais il est plus raisonnable de chercher a ce qu’ils soient juger le plus correctement et impartialement possible . La pression de ce genre ne sert a rien et il faut qu’on se souviennent que n’est pas détenus ceux qui ne plaisent pas au peuple Burkinabe mais ceux qui ont violer, piller...et rendue pauvre a jamais des chefs de famille commerçant sans oublier ceux qui sont morts dans cette affaire. des couples se sont séparer car des mutins ont violer en publique des épouses des gens imaginez ce que deviennent les enfants dans ces couples désunis . soyons raisonnables demandons une justice surtout pour tous.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 11:42
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Je souhaite que le Président du Faso accepte faire pardon.... Tous ce que le PF doit faire maintenant, c’est d’être un homme de Pardon et de comprendre son peuple. Cela va l’aider à construire sa retraite dans la paix.

    Répondre à ce message

    • Le 3 avril 2012 à 12:18, par Jamanatigui
      En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

      Mon ami nous avons trop pardonné dans ce pays. C’est de l’hypocrisie que de demander pardon pour ces voyous.
      Au leiu du pardon c’est la pendaison que moi je demande pour les mutins qui ont troublé notre quiétude en 2011.
      C’est ces genres de discours sentimentaliste qui nous conduit droit dans le mur. Chacun peut commetre le plus abject des crimes et se faire pardonner après. On en an assez de ces pardons hypocrites.
      C’est ces comportements qui font que l’administration est bourrée de criminels. Ils commettent tout ce qu’ils veulent et ils ne rencontreront pas de patron rtesponsable pour provoquer leur licenciement : dans ce pays personne ne veut verser du sable dans le couscous de quelqu’un quitte à rendre justice à la nation.
      Je felicite le gouvernement pour sa gestion de cette crise. Le président a pris son temps, rencontrer les mutins, écouter et recueillir leurs doléances mais la sagesse n’a pas guider leurs actions. Et maintenant il se trouve des gens pour demander pardon pour eux.
      Même le pardon du Bon Dieu n’est pas à servir à tous le monde.

      Répondre à ce message

    • Le 3 avril 2012 à 15:12, par Gomsida 1er
      En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

      mon frère,si je te suis bien le PF doit liberer tous les prisonniers. si ces militaires s’étaient attaqué au pouvoir on pouvait essayer de leur comprendre, ils ont violer, tuer, piller. tout ça pourquoi ?

      Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 11:58, par Kuzon
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Vivement que le Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants se penche sur leur sort. Je n’ignore pas les familles qui ont été endeuillées par leurs actes intolérables mais sachons pardonner.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 12:07, par Jamanatigui
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Vous parlez comme si les autres detenus n’ont pas d’épouses ou d’enfants. Vos époux ont commis des actes hors la loi, acceptez donc qu’ils repondent de leurs actes.
    C’est pas parce qu’ils sont des militaires qu’ils seront des supers citoyens.
    Des citoyens ont perdu leur vie à cause de leurs betisses et eux ils ont eu la chance, car ils n’ont perdu que leur liberté.
    Que ceux qui seront reconnus coupables soient pendus. La justice n’a qu’à prendre le temps qu’il faut pour instruire ce dossier et eviter de faire des fausses victimes. Ne cedez pas à la pression.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 12:21, par le loup
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Le Burkina Faso est un état de droit et le droit a été dit quand à l’affaire des militaires présumés coupables de v=diverses chefs d’accusations lors des mutineries de l’année dernière. Nous sommes tous attristés de leur sort et nous compatissons a ce qui arrive à leur famille. mesdames réfléchissez un peu a ce qui s’est passé. des commerçants ont été dépouillés, des hommes sont au chômage suite à leurs agissements, des enfants sont dans la rue, déscolarisés, des personnes ont perdues la vie. Des femmes sont aujourd’hui veuves, des enfants orphelins. pensez vous pouvoir leur rendre ce qu’ils ont perdus. Etes vous prêtes mesdames a échanger votre situation de vie difficile contre la perte de leurs êtres chers ? où etiez vous quand ils commettaient les forfaits ? où etaient vos enfants quand ceux des autres recevaient les balles perdues ? Qu’avez vous dit quand vos salons etaient tranformés en magasin pour entreposer les marchandises volées par vos maris ? Qu’avez vous fait pour les victimes et ceux qui ont perdus leurs vies par la faute de vos maris ? ne croyez vous pas que vous allez un peu loin ? imaginez un instant toutes les victimes des agissements dans la rue pour manifester ? que penserez vous ? il ne peut y avoir de la pitié pour vos epoux qui se sont rendus coupables de tels actes. Ce sera une plus grande erreur que de libérer ces gens là. Les populations descendrons encore dans la rue. mesdames faites comme toutes les autres femmes du Burkina Faso (battez vous, trouvez des emplois et ne vous fatiguez pas a manifester car ces messieurs ne sont pas prêts de sortir de si tôt. Personne a part vous ne veut les voir dehors. Ils ont fait trop de mal.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 12:30, par l’évadé
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    S’il faut accorder le pardon à ces militaires et les libérer, qu’on le fasse également pour toutes les autres personnes civiles comme militaires détenues dans les maisons d’arrêt et de correction du pays. toutes ces personnes ont aussi des familles qui souffrent de leur absence.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 12:35, par TIENFO
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    l’unité de ce pays passe par le pardon à tous les niveaux. je demande au président de donner une suite favorable à la demande de ces pauvres dames et enfants. le président lui même à un moment de l’histoire à demandé pardon à certains de son peuple qui le lui ont accordé. c’est donc son tour.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 12:39, par Etranger
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Après avoir volé, violé des femmes, endeuillé des familles saccagés des commerces, mis à mal l’image du pays, vous osez demander leur libération ???
    DANS CE CAS DEMANDEZ LA LIB2RATION DE TOUS LES PRISONNIERS DE TOUTES LES PRISONS DU BURKINA !
    Mais enfin de compte que voulez vous ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 12:49, par Le MARTINEZ
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Certes, le comportement de ces mutins est déplorable, je pense qu’ils en ont pris conscience pour que de telles bavures ne se reproduisent plus jamais au Faso. A présent nous allons supplié le premier magistrat de ce pays afin qu’il les pardonne. Dieu saura le récompenser pour cet acte qu’il posera pour libérer ceux là même qui ont offensé la nation toute entière à un moment de leur vie.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 12:54
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Que du n´importe quoi meme les femmes des delinquants demandent leur liberation.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 13:00, par MemoireVive
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Attention aux affaires de femmes ! C’est comme çà que çà commence, prudence, surtout que le Burkina n’est pas champion de la justice pour tous.

    Répondre à ce message

    • Le 3 avril 2012 à 15:38, par Zigla
      En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

      La plus grosse erreur du regime actuel serait de liberer ces soldats sans foi ni loi Imaginez combien de personnes se sont appauvris ou qui sont meurtrais dans leur chair par un groupe de delinquants qui ne fait pas honneur a la tenue, qui n’a pas de compassion pour proteger ceux qu’ils sont senses defendre en tout lieu et en tout temps.
      Ces soldats doivent etre juges avec la plus grande rigueur devant une justice reellement independante. Ce proces sera une lecon a retenir pour les generations futures

      Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 13:16, par wendy
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    si tous les parents de detenus a la maco vont venir reclamer la liberation des detenus...... où on va la ? ils n’avaient qu’a bien reflechir en tant que chef de famille avant de violer voler et piller !

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 13:17
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    ces militaires devaient penser à tout cela avant de prendre le pays et la population en otages lors des mutineries. Quand ils faisaient des tirs au hasard partout, leurs femmes et enfants devaient les raisonner pour qu’ils arrêtent maintenant que tout est gâté, on cherche à intimider l’État. elles sont bien que leurs maris vivent toujours et celles qui ont perdu les leurs pendant la mutinerie elles diront quoi ?
    Ces femmes pouvaient réussir à convaincre leurs maris afin d’éviter la mutinerie mais hélas, au contraire elles les applaudissaient. CELA SERVIRAIT DE LECON A TOUTES LES MAUVAISES FEMMES. Cette affaire ne me fait ni chaud ni froid.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 13:37, par Paré
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Pardonner ? Mais vous êtes fous, ou quoi ? Et les veuves et orphelins des personnes tuées ? Et les femmes violées ? Et les biens spoliés ? Comment on fait ? Et si c’était vous-même ?

    Le recours au pardon suppose que les mécanismes normaux de résolution de tels manquements fassent défaut ; ce qui n’a pas encore été établi !

    "La justice suit son cours..." aimait dire un Procureur Général de ce pays. Alors laissons-la faire et attendons.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 13:38, par vivi
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    LA JUSTICE D’ABORD !!!!! LE PARDON APRES !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 13:39, par victime
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Je vois des sacs à main qui ressemblent drôlement à ceux que j’avais dans ma boutique vandalisée l’an dernier... lol

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 13:43
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Ce que ces mutins militaires et policiers ont fait est condamnables certes ; mais je trouve plus grave que les gouvernants n’aient vu dans ses actes qu’une mutinerie pour défier l’autorité de l’Etat. En effet ces soldats et policiers ne sont que le produit de leurs style de gouvernance où l’impunité,la malgouvernance,l’enrichissement illicite, l’injustice sous toute ses formes sont érigés en règles !! En conséquence, c’est le système lui-même avec ses premiers responsables qui doit être condamné ! Blaise et ses institutions sont mille fois condamnables pour nous avoir mener à ces situations déplorables ! En conclusion je demande un traitement équitable pour ces hommes dont le malheur est d’avoir demander plus de justice sociale avec les seuls canaux audibles dans ce pays ! Je rappelle que grâce à ces mutineries l’histoire retiendra que beaucoup de torts et d’injustices ont été ou sont en cours de réparation. Libérez ces burkinabès qui ne sont pas plus coupables que ce régime qui a perdu le nord !!

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 13:47, par KOASSA
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Quand vos maris volaient violaient assassinaient qu avez vous fait ?certains avaient volé des velos pour leurs enfants.Chacun meritent ce qu’ il a semé.Les pardonner pour avoir utiliser les armes du peuple contre le peuple ?ça c’est pas possible.qu est ce qui prouve qu une fois libérés ils ne vont pas grossir la bande des coupeurs de route ? Le président les a dejà pardonné en les maintenant en vie.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 14:00, par Desioo
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Il faut une procédure (accélérée au besoin) pour éclaircir la situation judiciaire de ces militaires. S’ils sont incarcérés c’est pour une raison ! Il faut faire la lumière et situer les responsabilités. Après cela on peut envisager un geste de la part du PF et pas avant. C’est aussi ça un Etat de droit !!

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 14:02, par KOASSA
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Quand vos maris volaient violaient assassinaient qu avez vous fait ?certains avaient volé des velos pour leurs enfants.Chacun meritent ce qu’ il a semé.Les pardonner pour avoir utiliser les armes du peuple contre le peuple ?ça c’est pas possible.qu est ce qui prouve qu une fois libérés ils ne vont pas grossir la bande des coupeurs de route ? Le président les a dejà pardonné en les maintenant en vie.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 14:05, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    - Moi, tout ce qui m’énerve dans ce pays, c’est la malice avec laquelle les choses sont gérées ! !

    On laisse les gens poiroter en prison, leurs familles souffrent, un petit malin leur donne l’idée de manifester, elles manifestent et on demande pardon à qui de droit, puis celui-ci accorde son pardon et paraît alors aux yeux de tous comme le magnanime, le bon, celui qui a pitié.......! ! !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 14:11, par Peter
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    C’est vrai que ces militaires subissent le coup de la loi, mais l’indulgence serait un moyen d’apaiser le climat social. A défaut, il faudra les juger pour que chacun connaisse son sort

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 14:12, par KOASSA
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Quand vos maris volaient violaient assassinaient qu avez vous fait ?certains avaient volé des velos pour leurs enfants.Chacun meritent ce qu’ il a semé.Les pardonner pour avoir utiliser les armes du peuple contre le peuple ?ça c’est pas possible.qu est ce qui prouve qu une fois libérés ils ne vont pas grossir la bande des coupeurs de route ? Le président les a dejà pardonné en les maintenant en vie.
    ces femmes doivent etre poursuivies pour complicite et relation avec des groupes terroristes ou deserteurs.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 14:26, par Max
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Il faut les sortir et les envoyer combattre les rebelles maliens. Comme ils sont si fort, labà, ils seront aumoins utiles.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 14:38, par vision
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    qu’on les pardonne et les libère dans des brefs delais.ceci est mon souhait le plus ardent.Avec mon salaire de categorie 2 A je n’arrive pas à vivre aisement n’en demandons pas une famille privée de sa seule source de revenue (salaire de leurs epoux).c’est vrai qu’ils ont peché mais si nos autorités pouvaient les gracer ça nous fairait plaisir.je n’ai pas de parent millitaire mais je mesure et vois la soufrance des proches.A defaut de la liberation qu’on trouve une solution pour eviter que les tous petits de meurent de malnutrition ou autres maladies.je suis vraiment très decouragé et mecontent.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 14:45, par .ATTENTION
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Vous les femmes, vous exagérer ? Vos maris sont des criminels. Ils doivent payer. c’est parce que on vous à pas violées que vous parler comme cela. Au juste, où vous aviez trouver l’argent pour les pagnes du 8 mars ? Quand le type à pris le numéro de la femme du militaire, qu’est ce que les militaires ont fait ?. Ces les femmes des autres qu’on violent ; ATTENTION DEH... N’GAOUH.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 14:55, par piiga
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    SI on devait pas pardonner, il ya eu combien de crimes au burkina que les gens ont pardonné ; les fautifs circulent toujours en barons de la paix. Si on a instauré la journée du pardon au Faso, c’est l’occassion qu’on pardonne ces gens là à cause des pauvres dames et enfants

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 15:05, par IRON
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Arretez de mettre de tels articles sur ce journal qui es un journalde renommer et qui es beaucoup consulté de part le monde.
    Ces femmes qui reclamment qu’on libere ces delinquants de premiere classe, ne savent pas ce qu’elles veulent au fait car en liberant de tel individu dans la nature c’est un danger pour nous les pauvres et honnetes citoyens qui ne cherchons que la paix.
    Pour une des rares fois que le président a pris ses responsabilités et regler ce probleme comme il se devait, les femmes encore s’n meleent. Je pense que ces femmes doivent rejoindre leur soi diant mari en cellule car c’est a cause d’elle surement que ses malfrats ont pris de tels decisions et fait de tels actes.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 15:06
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    ces bandes de délinquants en prison doivent payer et c’est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 15:16, par Merci
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Il faut leur pardonner wo.elles ont fini de manger les vivres que leurs maris nous ont pillés.Même si leurs maris ont violé des femmes d’autruis il faut leur pardonner.Que le Président leur pardonne vraiment

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 15:31, par piiga
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    SI on devait pas pardonner, il ya eu combien de crimes au burkina que les gens ont pardonné ; les fautifs circulent toujours en barons de la paix. Si on a instauré la journée du pardon au Faso, c’est l’occassion qu’on pardonne ces gens là à cause des pauvres dames et enfants

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 15:47, par QZM
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Bon envoyer ces militaires au Nord Mali. On pourra ainsi mesurer leur courage face aux Bouzous et aux arabes barbus venus de la Libye. Nos milliaires Ouest Africain ne "moyens" que les civiles mais ne tardent pas à détaler quand d’autres millos encerclent la ville où ils vivent. Voyez l’exemple des amis Maliens. On a encerclé la ville A au nord, ils ont tracé dans la ville B. Les barbus les rejoignent et encerclent la ville B, ils tracent de nouveau dans la ville C. Les Bouzous les rejoignent dans la ville C et ils boli boli dans la ville D. Il semble que les barbus font mouvementés actuellement vers Mopti donc nos soldats maliens vont tracer à Bamako mais quand Iad Ag Galy et ses hommes iront encercler Bamako, ils s’enfuiront dans les bazins de leurs multiples femmes. Quand le tour du Burkina arrivera, nos soldats se comporteront de la même manière. Leur bravourd c’est devant nous les civiles là seulement sinon ayi on les paie pour zéro dè. Tchouuuuuuuurr !!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 15:52, par douniwangda
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    ces femmes et enfants ont la memoire tres courtes.quand leurs epoux abusaient des autres femmes,quand ils trimballaient les portables derniers cris c est pas eux qui les parquaient dans les salons,que la justice aille jusqu au bout et je reclame la peine capitale aux coupables

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 15:54, par leyod
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    ces femmes ont été pendant lobgtemps celles qui ont reucueilli les butins de leurs maris pour bien les cacher dans leurs maisons. Mesdames et chers enfants, vous avez surement fini de manger ce que ces garnements voyous et violeurs ont amassé et entassé dans vos chambres. chercez un ttravail pour survivre. il aurait fallu que vous soyez violées aussi pour comprendre ce que cela fait au coeur d’une femme ou d’un mari.la faim de vos enfants n’est pas pire que le fait qu’on viole une femme devant son mari et son enfant.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 15:54, par Amina
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Bonjour aux chers forumistes
    Je crois qu’il faut savoir raison gardée de jeter de l’huile sur le feu. Je m’explique
    - Tant qu’une personne n’a pas été jugé (coupable) et condamné il ya la présomption d’innocence et dans le cas de ses militaires ils sont inculpés, seul le jugement pourra nous dire s’ils sont coupables ou pas.
    - A la manière dont ces radiations ont été faites, je suis sure et cela n’engage que moi que parmi ces militaires incarcérés, il ya des innocents autant qu’il ya des militaires coupables non incarcérés.
    Les autorités auraient pu faire comme dans le cas de la police, faire des enquêtes, situer les responsabilités et punir le cas écheant. Comment comprendre qu’on radie une personne, l’enferme avant de faire une enquête.
    Je crois simplement que les familles de ces militaires veulent juste que la justice soit rendu qu’il ait jugement et s’ils sont coupables que la loi soit dite dans toute sa veracité. Elles ne veulent pas forcement qu’on libère les militaires coupables.
    Essayons de comprendre ses familles et faisant en sorte que le jugement ait lieu afin que tout le monde soit situé et que les coupables repondent de leurs actes si innoncents il ya qu’ils soient liberés sans autres formes.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 16:04, par HH
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    BLAISE FERMEZ TOUTES LES PRISONS DU BURKINA, LIBEREZ TOUS LES DETENUS CAR IL N’A PAS UN OU UNE SEUL(E) QUI N’AI UNE FEMME SOIT UN MARI SOIT UN PERE SOIT UNE MERE EN FIN UN FRERE OU UNE SOEUR QUI NE SOUFFRIRAI DE LEUR ABSENCE A LEUR COTE.
    ESPERONS QUE LE SENTIMENT DES AUTORITES NE VAS PAS NOUS SERVIR UN PLAT DU TYPE LE BIDAS BLAISE A ENCORE FAIS GRACES A SES CONFRERES PARCEQUE DEJA NOUS VIVONS DEPUIS CETTE INEGALITE SOCIALE.
    AU FAITE IL FALLAIT CETTE SITUATION POUR RAMENER LES HOMMES DE TENNUE SUR TERRE. ILS SE CROYAIENT AU DESSUS ET TOUT PUISSANT.
    UN GROUPE DE POLICIERS MUNICIPAUX DE LA COMMUNE DE BOGODOGO M’A BASTONNE ILLEGALEMENT JE VIS AVEC LES SEQUELLES ET JE LES OBSERVE ILS VONT PAYER

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 16:08
    En réponse à : Burkina Faso:Des femmes de militaires détenus « n’en peuvent plus »

    Elles n’ont qu à s’estimer heureuses car leurs maris sont toujours en vie, d’autres femmes n’ont pas eu cette chance du fait des acts de ces militaires en prison.
    Elles ne sont pas malheureuses. Les malheureux sont les orphelins et veuves causés par leurs maris.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés