Premier ministère : Hamado Ouangraoua prend les commandes de la direction de la communication

mardi 3 avril 2012 à 04h53min

Le Directeur de cabinet du Premier ministre, Rasmané Zango, a installé le nouveau directeur de la communication, Hamado Ouangraoua, en remplacement de Cyriaque Paré, le 2 avril 2012 à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Après avoir passé trois ans et demi à la tête de la direction de la communication et de l’information (DCI) du Premier ministère, Cyriaque Paré a passé le témoin à Hamado Ouangraoua, qui a également été élevé au rang de conseiller spécial. La cérémonie est intervenue, le 2 avril 2012 à Ouagadougou, sous la direction du directeur de cabinet du chef du gouvernement, Rasmané Zango. Il a indiqué que la nomination de M. Ouangraoua ne relève pas du hasard : « Certainement, son excellence connaît vos mérites, c’est pourquoi il vous a appelé ». Et de dire que le tout nouveau promu au poste de directeur de la communication va bénéficier des compétences nécessaires pour réussir sa mission.

A ce sujet, l’intéressé a déclaré qu’il va déployer toute son énergie intellectuelle et physique. Il a fait savoir qu’il est dans un milieu de confiance, d’autant plus qu’il a longtemps travaillé avec les hommes qui l’entourent. A l’en croire, il va recourir à son prédécesseur chaque fois que de besoin. M. Paré a, d’ailleurs, souligné qu’il est disposé à mettre son expérience à sa disponibilité. Il a salué l’ex-premier ministre, Tertius Zongo, qui lui a donné l’occasion de servir l’Etat à ce niveau de responsabilité avant d’égrener quelques actions qu’il a posées. Il s’agit, entre autres, de la mise en place d’un portail gouvernemental, des publications, comme les annales du Premier ministère et d’une communication « plus » interactive avec les médias.

Il s’est félicité des efforts qui ont été accomplis avec le concours de ses ex-collaborateurs qu’il a affublés de qualificatifs valorisants : « équipe dynamique, disponible et dévouée ». Avant tout, il a remercié le Premier ministre, Luc Adolphe Tiao, pour avoir prêté une oreille attentive à son souhait de tenter d’autres expériences professionnelles. Toutefois, M. Paré a signalé que c’est avec suffisamment de joie et de bonheur qu’il a travaillé avec Luc Adolphe Tiao, qui a été son directeur de mémoire de fin de formation au Centre de formation professionnelle de l’information(CFPI), 20 ans plus tôt. Il a soufflé qu’il espère continuer de bénéficier de son soutien et de ses conseils.

Adama BAYALA (badam1021@yahoo.fr) et Ibrahima ZALLE (Stagiaire)

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés