Insécurité à Bobo-Dioulasso : Il opérait au nom de l’Action sociale, des projets et ONGs…

vendredi 23 mars 2012 à 01h31min

Madou Sessouma, 37 ans et père de cinq enfants séjourne depuis le 6 mars 2012 à la maison d’arrêt et de correction de Bobo. Il se faisait passer soit pour un agent de l’Action sociale, soit le représentant d’un projet ou d’une ONG, pour spolier des personnes dans les villages environnants de Bobo contre des promesses de vivres. Le Service régional de police judiciaire (SRPJ) qui l’a interpellé le 6 mars a tenu informée la presse, hier jeudi 22 mars 2012. En plus d’une saisie de cigarette illicite d’environ 1047 cartouches.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Neuf villages environnants de la ville de Bobo-Dioulasso (Darsalamy, Koumi, Nasso, Logofourousso, Dindéresso, Bana, Samagan, Matourkou, Diarradougou), se souviendront du passage de Madou Sessouma, l’agent recenseur de l’Action sociale, ou encore le représentant d’un projet ou d’une ONG. En effet, suite à la crise alimentaire que connaît notre pays, (crise due à la mauvaise pluviométrie), le gouvernement a pris des mesures pouvant l’endiguer à travers une chaîne de solidarité céréalière. On pourra donc dire que cela a été apprécié par Madou qui ne tardera pas à développer un plan d’arnaque dans cette même lancée.

D’un village à un autre, Madou Sessouma donne plusieurs informations sur sa personnalité. Toujours est-il qu’il est un agent au service des personnes démunies et des vieilles personnes. Il organise alors un recensement de ces personnes en leur promettant des céréales, du poisson et même des tôles. Pour cela, indique Oumarou Songné, chef de service de la police judiciaire de Bobo : « Il prenait leurs pièces d’identité ou acte de naissance contre la somme de 700F à 2250F, somme qui sert de transport (200F) et le reste pour les inscriptions. Il leur rassurait vraiment de l’existence des vivres mais contre les dites sommes pour en bénéficier ».

C’est ainsi que Madou a pu opérer dans les 9 villages suscités sur le dos de l’Etat burkinabè. De par cette manœuvre, il a pu « recenser » sinon déposséder environ 502 personnes. Calcul fait sur la somme minimum de 700F, le résultat donne un montant de 351 000 FCFA. En plus d’être arnaquées, les victimes de Sessouma étaient dépouillées de leurs pièces et quelquefois de leur acte de naissance. Et au commissaire de police, Oumarou Songné de souligner cet état de fait très grave : « On peut reprendre la CNIB, certes, mais les actes de naissances qu’il avait en sa possession sont des originaux. Leur rétablissement s’avère assez périlleux ». Oumarou Songné et ses proches collaborateurs appellent les populations à plus de vigilance. Notons que la même situation s’est produite en 2009 suite au déficit céréalier.

Pour ce qui est de la saisie des cigarettes illicites, l’opération a été menée dans les environs de Banfora. 1047 cartouches d’une valeur de près 1 600 000 FCFA ont pu être saisies dans les mains de délinquants. Il s’agit notamment de la marque Gold Seal », informe le commissaire ajoutant que selon les informations, elles proviennent des pays voisins tels la Côte d’Ivoire. Ces produits illicites entrent sur notre territoire de manière frauduleuse. Il est donc impérieux, de l’avis du commissaire de multiplier les actions de contrôle pour barrer le chemin à ses personnes malintentionnées. Ces opérations menées dans le cadre de la lutte contre les trafics illicites et la corruption interpellent une fois de plus les populations à la prudence, mais aussi à la collaboration avec les forces de sécurité, garant de tranquillité pour elle.

Bassératou KINDO

L’Express du faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés