Frère Honoré Ouédraogo, président du CNO des 50 ans du collège St Joseph Moukassa : « Depuis son ouverture en 1961, le collège a formé plus de 8000 élèves »

mercredi 21 mars 2012 à 00h56min

En attendant l’apothéose du Jubilé d’or du collège Saint Joseph Moukassa, les 26, 27 et 28 mars 2012, le président du comité national d’organisation, Frère Honoré Ouédraogo a livré au cours d’un entretien les points saillants de cet évènement ainsi que la signification d’une telle célébration pour la grande famille « moukassienne ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Sidwaya (S) : Présentez nous le collège St Joseph Moukassa de Koudougou

Honoré Ouédraogo (H.O.) : Le collège St Joseph Moukassa est situé dans la ville de Koudougou. Il a ouvert ses portes le 2 octobre 1961. C’est une école confessionnelle fondée par le diocèse de Koudougou et confiée à la gestion de la Congrégation des « frères de la Ste Famille ». L’evêque du diocèse de Koudougou d’alors, Mgr Joseph Bretault est fondateur, et le Frère Camille Mercier, le co-fondateur et l’animateur principal du collège.

S : Pourquoi avoir décidé de marquer d’une pierre blanche les 50 ans de cet établissement ?

H.O. : Comme toute institution, je pense que 50 ans d’existence mérite qu’on fasse un arrêt pour rendre grâce à Dieu, fraterniser, faire un bilan et dégager des perspectives. Comme bilan, il est vrai qu’il serait fastidieux de vouloir citer tout l’apport du collège Moukassa dans l’éducation, la formation et le développement au Burkina. Toutefois, nous pouvons retenir que le collège St Joseph Moukassa à l’instar du lycée Philippe Zinda Kaboré, du collège Notre-Dame de Kolog-Naaba, du collège de la Salle, du lycée Ouézzin Coulibaly etc. fait partie de la première génération des établissements secondaires au Burkina et a beaucoup contribué à la formation de l’élite intellectuelle au Burkina. La preuve est qu’ils sont nombreux les anciens élèves aux différents postes de responsabilité, dans tous les maillons de l’administration de notre pays.

Il y a aussi une dimension qu’on évoque très peu dans ces genres de circonstances. Il s’agit du travail qualitatif d’accompagnement que le collège a effectué pour aider quotidiennement les jeunes à grandir humainement et à donner un sens à leur vie. C’est un travail qui n’est pas quantifiable, mais cela est très important. Bien sûr tout n’a pas toujours été rose en 50 ans, mais c’est tout cela qu’il faut mettre dans un même panier pour rendre grâce à Dieu, nous réjouir des succès engrangés et réfléchir à de nouvelles stratégies pour que le flambeau de notre collège soit toujours haut dans un contexte où de nombreux et nouveaux défis guettent le monde de l’éducation.

S : Quels seront les points saillants de cet évènement ?

H.O. : Nous avons choisi de célébrer notre jubilée sur toute l’année scolaire. Comme c’est en 1961 que l’établissement a vu le jour, nous aurions pu le célébrer durant l’année 2011. Mais nous nous sommes dit qu’une année scolaire est toujours à cheval entre deux années civiles. La première année scolaire du collège étant 1961-1962, nous avons donc choisi de fêter les 50 ans durant l’année scolaire 2011-2012. Cependant, comme nous sommes dans un cadre scolaire, nous avons tenu compte du calendrier scolaire pour ne pas perturber le bon déroulement des cours. Parce qu’il ne faudra pas qu’après notre célébration, les résultats scolaires soient en deçà de ce que le collège nous a habitué, à savoir les 100% au BEPC et au BAC. Nous avons d’abord fait le lancement du jubilé le 29 octobre 2011.

Et à la fin de chaque semestre, nous avons retenu quelques activités. Ainsi nous avons organisé une kermesse à la fin du 1er trimestre puis,, deux compétitions de football dont les finales se joueront le 26 avril 2012. Ce qui nous reste à faire, c’est une nuit des chorales qui se tiendra le 23 mars 2012. Mais après cela nous avons retenu trois jours pour célébrer réellement notre jubilée. Il s’agit des 26, 27, 28 avril 2012 avec des activités sportives, culturelles et religieuses marquées par une conférence, la finale du tournoi de football etc. Il y a particulièrement une activité à laquelle nous invitons tous les "moukassiens", c’est la soirée des anciens "moukassiens" qui sera une rencontre de convivialité entre les anciens "moukassiens" pour partager les souvenirs. Et l’apothéose, c’est la messe d’action de grâce le 28 avril 2012, suivie bien sûr d’un repas de famille, des réjouissances populaires et le bal rétro des anciens "moukassiens".

S : Pourquoi avoir retenu le thème « 50 ans de grâce : Famille "moukassienne" tiens toujours ton flambeau haut et allumé » pour célébrer ce jubilé d’or ?

H.O. : Nous avons retenu ce thème parce que d’une part sur le plan scolaire, les statistiques nationales des résultats aux examens le prouvent, Moukassa, depuis sa création, fait toujours parti du peloton de tête des lycées et collèges du Burkina Faso. D’autre part, selon les échos qui nous reviennent, les anciens élèves sont satisfaits de l’éducation qu’ils y ont reçue, capital qu’ils réinvestissent d’ailleurs dans leur milieu de vie et de travail. L’amour du travail dans la discipline, devise du collège, est cette flamme qu’ils ont emportée de leur établissement. Chaque membre de la famille moukassienne dans ses activités, équipe éducative actuelle, anciens et actuels élèves, est invité à entretenir et à maintenir la flamme reçue des fondateurs. Il faut dire que l’emblème du collège est une flamme symbolisant le martyr de Joseph Moukassa, saint patron du collège.

Nous avons voulu qu’à l’occasion de cette célébration nous nous souvenions et gardions ce dynamisme qui a toujours caractérisé lcollège St Joseph Moukassa depuis toujours. Il ne faudra pas qu’après les 50 ans, nous tombions dans le satisfecit, mais qu’on essaye de rester en veille pour continuer à garder la flamme qui nous a été transmise par les premières générations.

S : Comment se passe l’organisation du jubilé ?

H.O. : Il est vrai que choisir de célébrer un jubilée tout au long d’une année scolaire est long et constitue un défi, mais en 50 ans le collège a formé plus de 8000 élèves disséminéss dans le monde entier qu’il faut réunir. A l’occasion de cette célébration, nous avons retenu principalement deux axes. Premièrement rassembler toute la famille "moukassienne" pour fraterniser, se réjouir et rendre grâce au Seigneur. Le deuxième axe est qu’après la célébration, tous les membres de la famille "moukassienne" puissent dire qu’ils ont laissé une marque indélébile aux générations futures.

C’est pourquoi nous voulons réhabiliter par exemple les bâtiments du collège. Comme difficultés, il y a le problème de mobilisation, celui de porter l’information à tous les anciens élèves et enseignants du collège. C’est pourquoi nous avons non seulement besoin du soutien des hommes des médias, mais aussi le problème du nerf de la guerre, c’est-à-dire l’argent pour mener à bien nos activités. Mais malgré les échéances qui courent, nous savons faire confiance au sens de famille et à l’esprit de corps des anciens moukassiens.

S : Avez-vous un appel à lancer ?

H.O. : Nous lançons un appel à l’endroit des anciens de Moukassa afin qu’ils se mobilisent pour la réussite de leur jubilé d’or. On n’a pas tous les ans 50 ans. Une cotisation de 5000 f est demandée à chaque ancien moukassien plus une contribution en nature ou en espèce à l’initiative de chacun (79 68 93 16 ou 70 12 65 63). Deuxièmement, nous invitons tous les amis et sympathisants du collège St Joseph Moukassa à se joindre à nous pour la fête.

A l’occasion nous avons confectionné un pagne qui est déjà disponible sur le site du collège à Koudougou, à Bobo-Dioulasso chez Mme Compaoré Antoinette au 70 11 65 80 et à Ouagadougou au complexe scolaire Sainte Famille de Pissy, au collège Wend manegda, à l’etablissement Gabriel Taborin, au centre d’accueil Notre-Dame de lorette et chez Mme Ilboudo Pauline à Ouagadougou au prix unitaire de 2500 F CFA et 7000 F CFA pour les trois pagnes.

Raphaël KAFANDO

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés