ROUTE OUAGA-PO : Quatre morts et une dizaine de blessés dans un accident

vendredi 16 mars 2012 à 01h40min

La route a une fois encore tué à Pô. Moins d’un mois après le dernier accident, la nationale n°5, Ouaga-Pô a attristé encore des familles le 14 mars 2012. Le bilan provisoire est de quatre morts et des blessés graves.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

C’était le mercredi 14 mars aux environs de 19 heures que l’accident s’est produit. Un véhicule de transport couramment appelé « dina » a quitté Ouaga en direction de Pô. Dans la forêt du Nazinon, un camion benne était en panne et était stationné sur la voie. Le véhicule de transport cherchant à vive allure à quitter cette forêt est entré en collision avec la benne et est devenu méconnaissable. Parmi les passagers de devant, un est resté coincé entre la benne et le véhicule de transport. C’est le fondateur d’une école privée à Pô, de retour du village pour raison de funérailles, qui fut le premier à apercevoir le triste événement. Il a essayé de secourir trois blessés qui se trouvent être de sa propre famille avant d’alerter le CMA de Pô et la gendarmerie. Pour extirper le corps du passager de devant, les sapeurs- pompiers sont venus de Ouaga.

Ceux-ci sont arrivés autour de 23 heures à Pô. Après avoir extirpé le corps resté entre les deux véhicules, ils ont continué au CMA de Pô. Autour de 24 heures, les hommes de feu ont évacué un blessé grave à Ouaga. L’accident s’est produit à onze km de Pô dans le parc Tambi Kaboré. A notre arrivée sur les lieux, tous les blessés étaient pris en charge par la chirurgie du CMA mobilisée à cet effet. Le bilan provisoire est de quatre morts sur place, dix blessés.

Le chauffeur, à ce qu’on dit, avait pris la clé des champs, cette nuit, et s’est retrouvé au domicile d’un habitant qui a appelé la gendarmerie afin de rendre compte. Parmi les victimes, un enfant de moins de trois ans, qui a eu un choc à la tête et des blessures sur presque tout le corps. Malheureusement, sa mère est gravement touchée et se trouve dans un état critique. La majeure partie des victimes se rendait à Tiébélé pour des funérailles, nous a-t-on dit. A une heure du matin, lorsque nous quittions le CMA, tout semblait calme avec une tristesse qui se lisait sur le visage de tout le monde.

Nitin B. OULON (Le correspondant provincial)

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 16 mars 2012 à 14:44, par Sidbèè (En quête de Verité )
    En réponse à : ROUTE OUAGA-PO : Quatre morts et une dizaine de blessés dans un accident

    Encore ! ABAS DIEU et VIVE LA SECURITE ROUTIERE !
    Il y a à peu près deja 2 ans à NOUNA ou DEDOUGOU qu’un DOUANIER s’est mortellment FRACASSE contre un Boang-Sarette dans la penombre du petit 5h00 ou 6h00 de matin.
    Vers 2005, hors de Ouaga en partance pour Koupela, les passagers d’un car etaient victime d’une collision avec un autre vehicule en stationnement sans signalisation de son etat.
    Il ya une semaine, sur l’aVenue de L’Independance menant au premier Ministère portion avant la SURETE, Sidbèè aussi a echappé de près à une COLLISION FRONTALE avec une file de voiture progressant en contre-sens. Route en Refection.
    De cette façcon, TU MEURS et y a rien ! Comme un CHIEN IMBECILE ! Par contre, sur la section après Assemblée Nationale vers Primature, une disposition avait été prise pour separer la chaussée temporairement en deux. Pourquoi une telle negligence criminelle ?

    La route TUE ! Combien de temps faut-il qu’on le pige ?

    Le code de la route recommande que le triangle de presignalisation soit placé à au moins 30 m EN VILLE et 100 m SUR AUTOROUTE du vehicule à l’arrêt. Regardez combien sont ceux qui le respectent à Ouaga ? C’est à à peine 10m qu’on jette le triangle !
    Sidbèè quant à lui dispose de 2 triangles, un à 35 m , et l’autre à 15m. Un de mes triangles a été ecrabouillé en situation rien qu’en Fev 2012 par un car BALAISE, DIGBA sur Charles-de-Gaulles.

    LE CHANGEMENT SOCIETAL COMMENCE PAR SOI !

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2012 à 16:19, par fissoni
    En réponse à : ROUTE OUAGA-PO : Quatre morts et une dizaine de blessés dans un accident

    Bonjour
    Ce qui se passe sur les routes au FASO est lamentable et choquant.Ce n’est pas la route qui tue ,c’est nous qui tuons ,ceux qui ne respcetent pas le code de la route ce sont eux qui tuent et continueront à tuer tant qu’ il aura des inconscients de chauffard qui ne savent qu’appuyer sur l’accélérateur et après prendre la clé des champs.il faut que LEtat sévisse et que la population prenne sa sécurié en main et dire aux conducteurs d’arreter lorsqu’ils sentent que ce dernier n’est digne de confiance.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2012 à 16:54, par MALICK DAKAR
    En réponse à : ROUTE OUAGA-PO : Quatre morts et une dizaine de blessés dans un accident

    Mon frere vous avez de grave problème d’expression écrite.vous ecrivez sans connecteur,sans logique de sens,comme si vous parliez à l’oral

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2012 à 00:15, par Yabre italy
    En réponse à : ROUTE OUAGA-PO : Quatre morts et une dizaine de blessés dans un accident

    Plus de rigueur de la part de nos force de l’ordre dans le controle routier.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés