Incendie criminel : Qui en voulait à Mme Limam Chafi Safiatou ?

vendredi 9 mars 2012 à 01h59min

Un incendie de nature criminelle a eu lieu au domicile de Mme Limam Chafi Safiatou, née Yaméogo, à Ouaga 2000, alors qu’elle était absente. C’est au retour de son voyage, le lundi 5 mars 2012, qu’elle a constaté que sa maison a été incendiée.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Il a fallu que Mme Limam Chafi Safiatou née Yaméogo rentre de Dubaï, le lundi 5 mars 2012, pour constater que sa maison a été incendiée. Même le gardien et l’assistant de dame Limam Chafi qui se relayaient pour la garde de la maison, n’ont pu se rendre compte de l’incendie, encore moins les voisins ; tellement le coup a été minutieusement préparé, « Quand j’ai mis pied dans le salon, j’ai constaté que tout (NDLR : tableaux, carreaux, tapis, tables…) était noir et il y avait une forte odeur. Mais je n’avais pas pensé à une brûlure », relate-t-elle. Mais la surprise de Safiatou Chafi Yaméogo ne s’arrêtera pas là. Car, lorsqu’elle pénètre dans les autres pièces de la maison, elle constate que tout a été happé par le feu. « Les deux réfrigérateurs, le microonde, toute mes affaires et celles des enfants ont été consumés.

Rien n’est sorti de la maison. J’ai même constaté que ma bouteille de gaz n’était plus là », explique-t-elle et d’ajouter que les compresseurs des frigos ont été emportés. Les différentes interrogations de Mme Limam Chafi lui ont conduit à soupçonner le passage d’un individu dans sa concession. En remontant les traces de ce dernier, elle s’est aperçue que le malfaiteur est entré par l’arrière de la maison. « Il a démonté une des barres qui servait de protection à la fenêtre, ensuite il a ouvert silencieusement, la vitre pour s’introduire dans une des chambres », précise-t-elle. Si les causes de l’incendie sont connues, les enquêtes de la gendarmerie et de la police scientifique n’ont jusque-là, pas encore déterminé l’auteur. Mais, Mme Limam Chafi Safiatou se réjouit du fait que personne n’était dans la maison.

Paténéma Oumar OUEDRAOGO

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés