Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

vendredi 9 mars 2012 à 01h59min

Plus d’une dizaine de corps ont été extirpés des décombres d’un véhicule qui a été littéralement écrabouillé par un car de transport de passagers en provenance de la Côte d’Ivoire sur la RN7, l’axe Banfora – Bobo-Dioulasso. Ironie du sort, ce sont les femmes qui constituent la grande majorité des victimes de ce grave accident de la circulation qui s’est produit le mercredi 7 mars 2012 dans l’après-midi à quelques heures seulement de la célébration de la Journée internationale de la femme au Burkina.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Ces passagers en provenance de Péni et qui avaient embarqué quelques heures plus tôt dans un minibus en ce début d’après-midi du mercredi 7 mars 2012 étaient loin de se douter qu’ils effectuaient un voyage vers l’enfer. Des passagers à destination de Bobo-Dioulasso et qui étaient pour la plupart des commerçants, habitués de la RN7 sur l’axe Bobo-Banfora. Une route qu’ils empruntaient quotidiennement à cause de ces nombreux villages avec leurs marchés florissants le long du tronçon.

En cette veille de la célébration du 8-Mars, elles étaient nombreuses comme à l’accoutumée ces femmes de Sya et autres villages environnants a effectué le déplacement en ce jour de marché à Péni qui pour s’approvisionner, qui pour écouler leurs marchandises. C’est donc après une journée d’affaires bien remplie que ces braves dames vont prendre le chemin du retour. Un voyage qui se transformera en un véritable cauchemar pour les occupants de ce minibus à Farako Ba à une quinzaine de kilomètres de Bobo-Dioulasso.

Un des témoins que nous avons trouvé sur place raconte. « Le minibus venait de stationner sur le bas-côté de la chaussée pour débarquer des passagers. Tout se passait bien jusqu’au moment où un car de transport a surgi à vive allure ; et j’avais l’impression que le conducteur avait perdu le contrôle de son véhicule. Il a subitement foncé sur le minibus qu’il a embarqué dans sa folle course en l’écrasant avant de s’immobiliser au niveau du pont en construction ». Les faits tels que relaté par notre interlocuteur suffisent à comprendre l’ampleur du drame ; surtout avec ce minibus resté coincé sous le car.

Il a même fallu utiliser de gros engins avant de recourir au découpage de la carrosserie des deux véhicules accidentés pour extirper des décombres certains corps de victimes. Jusqu’à hier jeudi en milieu de matinée, on dénombrait encore douze morts essentiellement des femmes et une demi-douzaine de blessés admis à l’hôpital Souro-Sanon de Bobo-Dioulasso. Un drame qu’on aurait pu éviter si et seulement si le conducteur de ce car de la compagnie Kalsaka avait accepté de respecter un tant soit peu les règles les plus élémentaires du code de la route.

Et avec les nombreux témoignages concordants de passants et de rescapés recueillis sur place, tout porte à croire que cet accident est dû à un excès de vitesse. Une autre version de témoin, et non des moindres, est celle de ce conducteur dont le véhicule à remorque venait dans le même sens que le car et a été auparavant percuté dans sa marche sur le flanc à quelques kilomètres avant le drame de Farako Ba.

« Il m’a dépassé avec une allure incroyable et je me demandais ce qui lui arrivait ; il m’a violemment percuté sans même s’arrêter ». La route a encore tué, et elle continuera de tuer tant que nos autorités se complairont dans de beaux discours pendant que ces chauffeurs continueront à dicter leur loi avec la complicité des agents de sécurité chargés de faire respecter les règles en matière de circulation.

Jonas Apollinaire Kaboré

L’Observateur Paalga

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 9 mars 2012 à 02:45
    En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

    vraiment c’est triste
    paix aleur ame

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2012 à 08:32
    En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

    C’est un accident à déplorer et je m’unis à tous pour compatir à la douleur des familles éplorées.
    S’il est vrai que cela irrite tout un chacun, je voudrais demander à notre journaliste de se soumettre à la déontologie de son métier. Ou il se dépouille de son manteau de journaliste et porte celui du citoyen simple pour s’exprimer, ou il respecte les règles journalistes.
    Si l’accident était du à une surchage, les autorités en charge de la sécurité routière seraient responsables. Mais pour un excès de vitesse, c’est à la prise de conscience des conducteurs qu’il faille appeler. Le journaliste veut-il qu’à chaque mètre de l’axe on poste un agent pour controler les excès ?
    Bonne journée et que les âmes des accidentés reposent en paix

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2012 à 08:47
    En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

    Juste une question : à quoi sert l’ONASER ? Que font ils sur les axes où ils sont ? S’il vous plaît supprimer cette structure . Et ce fameux conseil national de la securité routière ?

    Répondre à ce message

    • Le 9 mars 2012 à 19:44, par Sidbèè (En Quête De Verité)
      En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

      Eh Bien l’ONASER c’est MOI. Tu me demandes à quoi je sers.
      Eh bien dejà, qui a SUSPENDU mes telefilms à la RTB ? NE serait-ce pas toi ? Ne serait-ce pas toi qui si bondant de SOLLICITUDE pour les enfants du Burkina a dit de suspendre mes telefilms ?
      De plus sache que MOI, l’ONASER ne te servira à rien si tu ne changes pas tes PARADIGMES AXIOLOGIQUES. Au lieu de demander ce que l’ONASER peut pour toi, Demandes toi CE QUE TU PEUX FAIRE POUR l’ONASER.
      As-tu besoin de l’ONASER pour te DISCIPLINER à rouler à une vitesse maximale de 50 km/h en Agglomeration ?
      As-tu besoin de l’ONASER pour faire OFFRANDE de 2 SECONDES de ton temps aux usagers qui cherchent à TRAVERSER tes chemins ?

      Cordialement.

      Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2012 à 08:48
    En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

    Mes condeleances aux familles endeuillees !
    La route a encore tue.C’est bien dommage et triste. Merci pour l’information,qui d’ailleurs ne pourra ressuscite les morts. Je pense que l’Etat fait ce qu’il peut. Nous sommes un pays pauvre et nous n’avons pas assez de moyen pour deployer les forces de l’ordre sur toutes les voies pour reglementer la circulation. Qu’est ce que vous proposez comme solution ??? il ne suffit pas de critiquer,mais proposer aussi des solutions. Peut-etre que vous avez de bonnes idees pouvant aider le Ministere a revoir sa politique en matiere de securite routiere. Face a un chauffard qui semble avoir perdu le controle de son vehicule,que peut-on faire dans ce cas ???

    Répondre à ce message

    • Le 9 mars 2012 à 16:24, par vision
      En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

      on parle souvent de plombage des vehicules je ne sais pas c’est comment.sur l’axe ouaga- bobo sogebaf venait depasser stmb malgré que ce dernier a demarré un peu tot.si on demande les gens disent les cars stmb sont plombés par consequent ils peuvent pas faire la vitesse.vrai ou faux ?moi dans les tous les cas je ne sais pas.merci

      Répondre à ce message

    • Le 9 mars 2012 à 23:17, par un fils mécontent et triste !!
      En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

      salut jeune frère patriote ,déployer des policiers sur les voies n’a aucun sens.la solution aux problèmes de la circulation le gouvernement les connait autant que toi et moi.Vitesse n’est pas égale à accident.Un exemple:prenons une piste menant vers le village de wambi ,même si les fils de tenga circule lentement il arrivera un moment où pour éviter de se percuter laisseront tout deux la voie pour la dérive ;pourquoi ,parce que la voie est mince.Il en est de même sur nos routes.Alors je te dis maintenant que la majeur partie des causes de ces accidents sont directement liées à la mauvaise qualité(épaisseurs ,composition) et à la largeur ne permettant pas la fluidité de la circulation ,car aucune de nos voies liant les grandes villes n’est large. Je ne souhaite pas que cela arrive mais je peux te dire que si une des victime était ... on aura une solution car il n’y a pas mal de fois des cimetières ont eu la joie d’être bien nettoyé car elle devait accueillir ... d’un ...!! soyons au rendez vous !!

      Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2012 à 09:02, par un fils mécontent et triste !!
    En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

    Paix à leurs âmes.Mais nous avons marres de lire que de mauvaises choses ,pourquoi ? parce-que l’état ne fait qu’ apporter ses minables soutiens moraux aux familles des victimes après chaque évènement malheureux ;oui c’est bien de compatir à leurs douleurs en une journée et rentrer manger de la bonne bouf mais eux (parents ,mari ,femmes) la douleur reste là ,impossible de ne pas y penser que :à la veille du 8mars ,ma femme ou mon mari venait peut être me voir afin qu’on soit dans la joie avec le peu qu’on a ,mais hélas.
    Chers dirigeants ,la vie nous apprend des choses ,et une chose me paraît plus importante :"chose qui n’est pas remplaçable ,faite en sorte qu’elle ne disparaisse pas".Pour dire que nul ne peut rendre la vie à qui que ce soit.Nous avons assez vu et vous avez assez de preuves ,si c’est ce que vous voulez ,comme avait fait la gendarmerie face au "coupeur de tête" ,attendre qu’il tue avant de l’appréhender tout en sachant que quelqu’un’ un va mourir.La route a assez fait de dégâts ,l’heure est venu d’agir.Voulez vous savoir pourquoi y’a tant d’accidents ;sans études ni quoi que ce soit je vous donne la réponse:nos routes sont comme des pistes et aussi minces qu’une lame de rasoir.
    Vous avez dit au peuple :"ayez confiance en nous" ,le peuple a fait sa part de marché ,alors remplissez la votre avant que nos très cher patrie de se transforme en jungle.
    Soyez au rendez-vous !!Que Dieu vous assiste ,bénit ma nation et son peuple !!

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2012 à 09:19, par Filsdupaysan
    En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

    « Ces passagers en provenance...............étaient loin de se douter qu’ils effectuaient un voyage vers l’enfer », cette partie est vraiment indigne de vous ! Vous aurez pu dire « sans retour » mais à l’enfer, réfléchissez vous même voir.
    Sincères condoléances aux familles des disparues et prompt rétablissement aux blessés.
    Ceci vient une fois encore nous montrer le manque d’intérêt de nos autorités quant à la lutte contre l’insécurité routière. En ville comme en campagne, les gens roulent à vive allure mais les policiers ne se préoccupent pas de ça, mais si tu brûles un feu, hum, là tu verras qu’il y a policier.
    Maintenant je comprends bien la libre circulation des personnes et des biens à la Burkinabè : que chacun circule comme il veut et fasse ce qu’il veut, l’Etat lui donne la liberté....et bonjour aux accidents à perpétuité.

    Répondre à ce message

    • Le 9 mars 2012 à 17:38, par Nawidib
      En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

      Mon cher il faut arrêter de voir le diable partout soyons raisonnable par rapport a nos critique. vous parlez de l’État des routes ,a Ouagadougou au niveau de pissy ou on a aménager la voie avec des pistes cyclables, que ne voyez vous pas chaque jour sur cette voie ? faut-il mettre un policier derrière chaque citoyen ? nous devons nous même assurer notre sécurité il ne faut pas toujours attendre chaque fois une action des autorités car ce sont des hommes comme vous et moi qui sont là bas mais pas des superman.

      Répondre à ce message

    • Le 10 mars 2012 à 08:13
      En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

      Ne faites pas une mauvaise querelle au journaliste. Cett fin sur terre est aussi un enfer sur terre. Ca ne veut pas dire qu’ ils vont aller en enfer. Ca, ca ne relve pas de nous mais de Dieu. Mais l ; image est bien choisie. Ne laissons pas la douleur et l’ horreur nous amener a nous en prendre a ce qui n’ est pas cause qu’ un drogue a endeuille et apeure tout un peuple. Ne coupons pas les cheveux en quatre.

      Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2012 à 11:12, par Pierros
    En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

    Paix aux âmes des victimes.
    Rien d’étonnant avec nos ruelles de voies ou des véhicules ne peuvent ni se dépasser ni se croiser. Tant qu’on construira des routes des grandes fréquentations telles des six mètres de quartiers, la route tuera. Le ministère des transport et celui des infrastructures sont responsables de ces tueries en série avant celui de la sécurité.

    Répondre à ce message

    • Le 9 mars 2012 à 16:10, par Sydney
      En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

      J suis d’accord avec toi, pratiquement sur toutes les nationales pour ne pas dire toutes nos route un dépassment demande une très grande attention et est même trsè difficile les voies sont très petites.On ne voit pas les choses à long terme, avec de petites voies comma ça dans 5 ou 10 ans s’est vite dépassées avec le trafic qui est de plus en plus important. C’est dommage quand on a pas de vision à long terme.

      Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2012 à 12:26, par Myan
    En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

    Bonjour à tous,

    C’est avec un cœur meurtri que je vous fais parvenir ce message, que l’âme de chacune de ces braves dames repose en paie. A mon avis cet acte n’est pas un accident, après une analyse critique de votre commentaire, je dirai simplement que c’est un assassinat et ce conducteur mérite la peine de mort.

    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2012 à 12:45
    En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

    condéances aux failles éplaurées et prompt établissemnts aux victimes.je rappelle aux autorités et particulièrement aux forces de sécurité chargées de la sécurité routière que la libre circulation des personnes et des biens ne signifie nullement comme le pensent certaines qu’elles ne doivent pas contrôler et arrêter ces véhicules surchargés et dont les conducteurs je vous le dis drogués font de l’excès de vitesse et ne cessent d’endeuiller des familles presque tous les jours. C’est seulement quand les victimes sont nombreuses que la presse est alerté.Si vous emprunter l’axe Ouaga-Cinkansé frontière du Togo faites très attention à ces minus bus appélés couramment DINA. Les conducteurs de ces cerceuils roulants généralement dopés font de la route une piste de formule un et insultent tous ceux qui les reprochent sur leur passage. Pourtant, ils sont très surchargés et transportent souvent du carburant le tout sous le regard impuissant des forces de sécurité. De qui a-t-on peur ? des conducteurs ou des propriétaires de véhicules ? Après tout ce sont des vies humaines qui sont en danger !je pense que l’Etat doit agir vigoureusement contre ces comportement sur nos routes en mettant ces véhicules en fourrière et en sanctionnant les coupables.Le CSC vient de censurer les spots publicitaires dissuasifs de l’ONACER sur la RTB au motif qu’il se conforme à la règlementation en vigueur et paradoxalement l’Etat permet à ces conducteurs cupides d’endeuiller la Nation entière en manquant de fermeté dans la prévention des accidents.Consultez un peu les chiffres macabres des sapeurs pompiers. Vous verrez la route est en passe de devenir la première de mortalité au Burkina.Elle tueplus qu’on n’imagine puisque les accidents sont quotidiens dans nos grandes villes. De ce point de vue préfére-t-on de simples condamnations et des condoléances au lieu d’appliquer la loi ?.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2012 à 13:22, par Pierros
    En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

    Paix aux âmes des victimes.
    Rien d’étonnant avec nos ruelles de voies ou des véhicules ne peuvent ni se dépasser ni se croiser. Tant qu’on construira des routes des grandes fréquentations telles des six mètres de quartiers, la route tuera. Le ministère des transport et celui des infrastructures sont responsables de ces tueries en série avant celui de la sécurité.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2012 à 13:31, par DJELIBA
    En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

    Nos routes tuent trop de citoyens ces dernières années.La brigade de gendarmerie chargée de la sécurité routière devrait être mieux équipée pour traquer les chauffeurs qui font de l’excès de vitesse, encouragés en celà par leurs employeurs.
    Il faudra que la brigade fasse des sorties hors agglomération et se positionne pour bien voir ou apprécier objectivement l’allure des véhicules en mouvement.IL serait utile de ne pas être en un point fixe sinon les sorties de contrôle n’auraient pas d’effet.
    Puique la corruption a gagné tous les corps, un numéro court de téléphone pourrait permettre de dénoncer tout agent chargé du contrôle et qui aurait perçu de l’argent pour une contravention.
    Les usagers de la route,pourraient se plaindre à ce numero court du non respect de la limitation de vitesse du chauffeur qui les conduit.Ce dernier pourrait être sanctionné au prochain contrôle routier.Nos vies seront épargnées dans une certaine proportion.

    Répondre à ce message

    • Le 10 mars 2012 à 08:18
      En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

      Je vois des critiques a peine voilees contre la direction de la securite routiere. Meme si vous mettez Dieu meme comme le Directeur, tant qu’ on ne va pas revoir les routes, tracwr des routes plus larges et a sens uniques, on va toujours se rentrer dedans comme ca. Il faut qu’ on comprenne que la route du developpement passe par le development de la route.

      Toutes mes condoleances aux familles des victimes maheureuses arachees de facon si mechante.

      Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2012 à 14:42, par Sidbèè (En Quête De Verité)
    En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

    Toutes nos condoleances à ces familles si violemment eplorées.

    Où sont-ils ceux qui crient à la VIOLENCE des telefilms de l’ONASER. Où sont-ils ceux qui crient à la protection des enfants contre les telefilms de l’ONASER ? Nos enfants ? Quels Enfants ? Les mêmes à qui on refuse le droit de traverser la route ! Les mêmes dont les vies sont menacées par l’IRRESPONSABILITE collective !
    Une fois encore, commençons par METTRE FIN à la violence et à la stupidité criminelle qui font la pluie et le beau temps et la LOI sur nos routes.

    Regardez-moi ça. Il pense qu’il est en SECURITE parce qu’il roule cloitré à 4 roues. Tes enfants sont-ils aussi cloitrés à 4 roues ? Ton petit frère direct, ton grand frère direct, ton papa qui t’a elevé, bref TOUTE TA CONSANGUINITE est-elle CLOITREE à 4 roues  ?
    Si tu reponds non à cette conjonction de propositions, sache que T’ES PAS ENCORE EN SECURITE à OUAGA.
    La Stupidité Criminelle, l’Imbecilité criminelle TOUS te GUETENT. Et GARE !

    Une fois encore, CSI, je te saurais grand gré si ça te dit de te raviser. Je te saurais grand gré si les téléfilms de l’ONASER reprennent leur course SANS MODIFICATION, n’en deplaise à ceux qui font montre d’une SOLLICITUDE INCOHERENTE.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2012 à 15:32
    En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

    Puisse Dieu protéger notre chère patrie le Burkina Faso ! AMEN

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2012 à 16:32, par ya zée
    En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

    Que voulez-vous que les autorités fassent encore. Doit-on mettre un policier derrière chaque citoyen ? Soyons un peux sérieux !
    Il vrai que tous ici nous avons déploré le comportement du ministre pour ce qui s’est passé mais j’avoue que par moment il est difficile de comprendre le comportement des usagers de la route ! il y a trop d’incivisme dans ce pays. Les gens font ceux qu’ils veulent et Ya rien. Pourtant les sensibilisations ne manquent pas.
    Hier sur la circulaire nous avons assisté a deux scènes ahurissantes. La première un pick up et une remorque on fait un rallie impensable car un voulait dépasser et l’autre refusait et s’est retrouver dans le decort.la seconde une ambulance et une rave 4 qui lui refusait le passage sur près de 2 km ! a ce demander si les conducteurs connaissent le code de la route.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2012 à 16:40, par Mark
    En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

    Rigeur pour rigeur les Ministres Gilbert Ouedraogoet Jérôme Bougouma doivent être limogés. Mais cela n’arrivera pas, parce que eux , ce sont des ministrès politiques, bon ou pas bon ils sont là. Depuis le drame de Boromo combien de Burkinabé sont tués au quotidien sur nos routes ? ou bien attendent -ils encore 7o morts avant de sortir raconter des bla-bla. Le ministère de la sécurité et celui des transports ne jouent pas leur rôle dans la prévention des accidents routiers.
    Les véhicules en mauvais états, surchargés de tout roulent au vus et au su de tous.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2012 à 17:31
    En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

    Les derniers accidents graves étaient l’oeuvre de camion au transport mixte (marchandises-hommes) interdite mais que l’on voit encore tous les jours y compris en pleine capitale.
    Aujourd’hui, un bus qui roule comme une fusée ! Là aussi, que fait l’état ? rien comme d’habitude. Ailleurs, les bus transporteurs de passagers sont bridées et ne dépassent pas 90 km à l’heure avec un système de disque enregistreur qui contrôle le temps de conduite du conducteur, la vitesse, etc.Alors, quand l’état va t’il prendre des décisions pour éviter ces drames qui se répètent tous les jours sur le territoire national ?
    Et, puis j’oubliais la question des petites motos chinoises : A quand le bridage des motos de moins de 125 cc à 50 km/heure pour éviter ces jeunes rouler à plus de 100 en pleine ville de Ouaga alors que ces motos ne résistent pas au moindre choc ou pour freiner efficacement à ces vitesses.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2012 à 17:45
    En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

    les autorités devront cesser de faire les beaux discours et prendre le problème à bras le corps en adoptants des strictes sanctions d’indisciplines sur la sécurité routière..

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2012 à 18:19, par Mitibkeita
    En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

    Bonjour, Horrible, je présente mes condoléances aux familles éplorées ; Je prie Dieu pour qu’Il accueille les âmes des défunts.
    Au-delà des chauffards, il y a une responsabilité des forces de sécurité et du CCVA. La solution est simple : PLOMBER les véhicules de transport en commun lors de leur passage au CCVA. Maintenant, si jamais, il s’avère qu’un transport à déplomber un tel véhicule, on lui retire purement et simplement son agrément pendant au moins 3 ans et son identité est publié partout où besoin sera, si les portes de sa gare ne sont pas fermées pour violation grave. Si l’agrément lui est remis avant cette date, alors le peuple saura qui est contre lui.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2012 à 18:40
    En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

    chaque fois que je lis un article sur les accidents je pleure et ça me blesse au plus profond de moi. Il faut reconnaître que le citoyen burkinabè est indiscipliné au dernier degré en circulation. Jetez un coup d’œil en circulation à Ouaga, vous serrez déçu. Je voudrais que les internautes interviennent sur cette indiscipline et qu’ils aident les autorités à trouver la solution. Le peuple est prêt à tout revendiquer mais quel peuple ? un peuple indiscipliné à mort.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2012 à 19:38, par Hom
    En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

    C’est triste de constater que la conscience du Burkinabè refuse d’evoluer.. A part accuser l’etat, manifester,sacager, y’a pas pas lieu que nous prennons conscience que nous sommes les 1ers responsables de notre vie ?.. Selon les temoignages tout porte à croire que le chaufeur est encore une fois plus ou moins responsable de cet accident.. Certains pensent qu’il faut des policiers pour aligner sur toutes les routes,sur chaque kilometre afin de faire respecter la vitesse aux chauffeurs. Je ne sais pas combien de policiers il faut deployer pour cette operation, mais quand on reflechit on voit que l’idée est ridicule car le chauffeur est sensé être un être conscient.
    Qu’est ce qui nous empeche d’eviter les surcharges, les grandes vitesses juste pour notre bien ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2012 à 19:53, par RIMS
    En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

    LE SPOT PUBLICITAIRE DE L’ONACER QUI ETAIT CENSE SENSIBILISE LES USAGERS DE LA ROUTE A ETE CENSURE PAR LE CSC AU MOTIF QU’IL N4EST PAS CONFORME A LA REGLEMENTATION. EN RETOUR L’ETAT SEMBLE TOLERER LES SURCHARGES ET LES EXCES DE VITESSE ; QUELLE AMBIGUITE ! SI VOUS EMPRUNTE L’AXE OUAGA-CINKANSE FAITE TRES ATTENTION CES PRATIQUES SONT MONNAIE COURANTE ! LA ROUTE EST DEVENUE POUR DES CONDUCTEURS DROGUES UNE PISTE DE FORMULE I ET PERSONNE N’EST INQUIETE !LIBRE CIRCULATION NE SIGNIFIE PAS ABSENCE DE CONTROLE

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2012 à 20:41, par El phénomeno.
    En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

    LE MINISTRE DU TRANSPORT DOIT il DÉMISSIONNER ?

    Normalement tous les policiers ou gendarmes qui étaient aux postes où le camion à traversé doivent être arrêtés pour avoir pris un billet de 1000 fracs et laisser passer le cercueil roulant.
    Il faudrait que tous les agents de police ou gendarme qui qui laisseraient passer les cercueils roulants souvent sans assurance ou sans contrôle technique soient sectionnés. ils devraient aussi vérifier aussi l’état d’alcoolémie et de de fatigue des chauffeurs de transport en commun ? Pour ce dernier point il pourraient limiter le nombre de l’aller et retour du camion par le même chauffeur.
    Pour identifier ces agents qui laissent passer les cercueils roulant , il faudrait que les ministères concernés leur obligent à donner des laisser passer portant leur identifiant pour qu’en cas d’accident , s’il sévère que le chauffeur était saoul ou que le camion n’est pas assuré ou n’a pas son contrôle technique , on aie une traçabilité pour les arrêter.
    Ceux qui font les contrôle technique aussi doivent être mis en cause.

    C’est bien de critiquer mais c’est mieux de faire des proposition.

    El phénomeno.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2012 à 21:09
    En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

    Bonjour

    Simplement a M Jonas Apollinaire Kaboré, svp reprenné vos études de journalisme. Un voyage ver l’enfer, ca se dit pas.....Svp un peu plus de serieux pour les morts.
    Ce sont nos parents qui sont la.
    Paix a l’ames des disparus.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2012 à 21:59
    En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

    Que les victimes reposent en paix. Les accidents ne doivent pas étonner. Certes il y a l’incivisme, mais à voir le comportement de certains conducteurs on peut se demander s’ils ont suivi les cours pour obtenir le permis ou s’ils l’ont acheté. Il y en a qui ne peuvent rouler qu’au bon milieu de la route même quand il y a une ligne continue, d’autres ne connaissent pas la signification des signalisations... Par rapport à la sécurité il y en a qui jouent à la loterie. Si ça marche c’est bon, si ça ne marche pas tant pis. Il est urgent de revoir la question du permis. Ou bien l’instruction pour l’obtenir n’est plus bonne, ou bien certains l’obtiennent sans le passer. Alors ils sont de véritables fléaux pour les autres usagers.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2012 à 22:09, par kankan
    En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

    C’est le Faso !!!
    Tuez, tuez et tuez......

    Personne ne sera puni.....
    C’est ce que le peuple veut non ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2012 à 23:45, par Pierros
    En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

    On n’a pas besoin d’agents pour cela. Actuellement la technologie avance mais nous avons vraiment décidé de reculer. Il existe des radars qui peuvent détecter un véhicule en mouvement, l’identifier, matérialiser sa vitesse en un point, sa trajectoire et permettre à des agents de l’intercepter ou le rejoindre chez lui et lui donner sa condamnation. Mais comme nous voulons rester pauvre on prioriser "l’éternisation" au pouvoir de certain et on s’en fout pas mal de la souffrance du peuple. On sort présenter les condoléances aux familles des victimes, condamner verbalement et interpeler à la prudence. Toujours le même refrain. Aider les victimes rescapées à rentrer dans leurs droits est chose impossible. On introduira un faux dossier en justice pour les calmer et après on le range dans les oubliettes, en témoigne les victimes de Boromo qui ne sont pas encore dédommagées par une assurance ivorienne.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2012 à 08:45, par selmo
    En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

    paix a leur ame

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2012 à 10:35, par ABS
    En réponse à : Accident de la circulation : 12 morts route de Banfora

    RECONNAISSANT QUE LA VOIE BOBO - BANFORA EST ASSEZ ABIMée ET TRES ETROITE CAUSANT AINSI BCP D’ACCIDENTS.

    PAIX POUR LEURS AMES

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés