Coup de filet de la police : Une importante quantité de cigarettes fraudées saisies à Sindou

mercredi 15 février 2012 à 02h29min

La police de Sindou dans la province de la Léraba, a saisi dans la nuit du 6 au 7 février 2012, 1794 cartouches de 10 et 20 paquets de cigarettes de contrebande. Ces cigarettes dont la vente est interdite au Burkina, sont de marques « Royals » et « Supermatch ». Selon le directeur régional de la police des Cascades, le commissaire Daniel Zoungrana, les contrebandiers qui étaient à bord d’un véhicule 4X4 Land Cruiser seraient probablement en provenance de la Côte d’Ivoire. Ce coup de filet a été réalisé aux environs de 3 heures du matin sur un chemin de contrebande à 5 km à la sortie de Sindou sur l’axe Orodara-Kankalaba.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

C’est en voulant déjouer l’embuscade tendue par la police que les fraudeurs ont échoué dans un fourré. Ils n’ont pas hésité à prendre la clé des champs en abandonnant la 4x4 qui était bourrée de cigarettes fraudées. Selon certaines informations, le patron de cette contrebande serait basé à Ouagadougou. A en croire le commissaire Zoungrana, le chef contrebandier en question serait un habitué de cette pratique et de cette piste de contrebande.

En provenance de la Côte d’Ivoire, les fraudeurs à sa solde mettent le cap sur Sindou, évitant Banfora où ils courent le risque d’être appréhendés. De Sindou, ils passent par Orodara qui semble être perméable pour atteindre Bobo-Dioulasso. La Land Cruiser appréhendée serait en lieu sûr et la procédure pénale a été entamée.

Mamadou YERE (AIB Comoé)

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 février 2012 à 22:54
    En réponse à : Coup de filet de la police : Une importante quantité de cigarettes fraudées saisies à Sindou

    Monsieur le journaliste, qui vous dit que Orodara est perméable au passage des contrebandiers ? Sachez que des contrebandiers sont actuellement sous les verrous à la maison d’arrêt et de correction de Orodara. Il ne faut pas parler comme si les forces de l’ordre et la justice de Orodara ne font pas correctement leur travail. Le jour où vous aurez l’information que des contrebandiers sont entrain de traverser Orodara, informez qui de droit et vous verrez.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés