PELERINAGE NATIONAL YAGMA 2012 : Sous le signe de la justice et de la paix

lundi 13 février 2012 à 02h33min

Les catholiques se sont retrouvés hier, comme les autres années, à la colline de Yagma pour le pèlerinage national. Le sanctuaire de Yagma a connu un rassemblement jamais égalé depuis le début des pèlerinages. L’Eglise-famille de Dieu au Burkina a prié deux jours durant pour faire du Burkina un pays où Dieu est aimé et adoré. 871 intention de prière ont été demandées au cours de la messe présidée par le nonce apostolique, Monseigneur Vito Ralo, entouré des archevêques, évêques et prêtres venus du Burkina, du Niger et de Chambéry en France.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Ils sont venus des églises particulières du Burkina avec à leur tête, leurs pasteurs, les évêques et archevêques à l’occasion du pèlerinage national de Yagma. A l’image de la Vierge Marie qui a entonné son magnificat « mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu mon sauveur », Monseigneur Philippe Ouédraogo dira que ce cri de joie est celui des pasteurs non seulement mais aussi celui de l’ensemble du peuple de Dieu au Burkina, « en témoigne la foule immense et apocalyptique ». Les fidèles sont venus depuis le 11 février 2012 et ont procédé à une procession mariale aux flambeaux, à un enseignement, à la louange et à une adoration.

Très tôt le matin, après le chapelet, ils se sont recueillis au pied de la colline pour la messe et l’adoration au Saint sacrement. 871 intentions de messe ont été formulées par les fidèles à Dieu et à la Vierge Marie, à l’occasion du pèlerinage national Yagma 2012. Au cours de la célébration eucharistique, le nonce apostolique qui a prononcé l’homélie du jour s’est appuyé sur les textes du jour pour rappeler à chaque croyant les exigences de son baptême. Pour Monseigneur Vito Ralo, le manque de spiritualité est une lèpre pour chaque chrétien, d’où la nécessité de sortir ce cette situation en se confiant à Dieu et à la Vierge Marie, la mère de l’Eglise. Heureusement, fera t-il remarquer, notre Dieu n’est pas un Dieu invulnérable. Dieu se laisse toucher par nos misères et notre état de pécheur.

« Nous avons à guérir de notre lèpre spirituelle car l’incarnation de Dieu est réelle », dira le représentant du Pape au Burkina. « Que chacun se demande ce qu’il a fait de son baptême », a-t-il poursuivi. Par la suite, il est revenu sur le thème du pèlerinage « avec Marie, accueille la parole de Dieu et sois artisan de la réconciliation, de la justice et de la paix ». Comme Marie recommandait aux disciples de Jésus de suivre les instructions de leur maître, le nonce recommande aux chrétiens du Burkina de suivre celles de Jésus. Lui qui appelle les fidèles à être des artisans de la réconciliation, de la justice et de la paix. Afin d’atteindre cet objectif, le nonce a fait remarquer que la paix est primordiale pour toute société et que « sans la justice, la paix est précaire », car le fruit de la justice sera la paix. Pour le chrétien, il est demandé avant la justice, de vivre la charité.

Les désirs humains sont à bannir, précise Monseigneur Vito Ralo. L’éducation à la compassion est nécessaire. Le moment tant attendu a été celui de l’adoration au Saint sacrement. L’archevêque de Bobo-Dioulasso, Monseigneur Paul Ouédraogo, à bord d’un véhicule, a promené le Saint sacrement à travers les allées de la grande foule. Ce sont des cris de joie et d’allégresse bien nourris qui accompagnaient le Saint sacrement. Moment d’intense communion entre Dieu et son peuple, ce dernier s’est senti pour le temps d’une messe, proche de son Créateur. A la fin de la célébration, le nonce a dit avoir les mêmes sentiments que le peuple de Dieu. Celui de la joie profonde, d’émotion et d’espoir. Il a, par ailleurs, ajouté que voir les catholiques recueillis dans le silence est une expérience de foi. Il a, dit donc partager cet espoir avec les croyants.

« Comme nonce apostolique au Burkina, je suis orgueilleux de vivre avec vous chers, Burkinabè, parce que vous êtes l’expérience d’une foi vivante », a souligné Monseigneur Vito Ralo au regard de la ferveur des fidèles. La célébration de la messe à Yagma a été l’occasion pour le nonce de féliciter les nouveaux évêques des diocèses de Tenkodogo et de Fada N’Gourma. Ce sont donc respectivement, le Père Prosper Kontiebo de la famille des Camilliens, présent à la célébration et l’abbé Pierre Claver Malgo. Le président de la conférence épiscopale, Monseigneur Séraphin Rouamba, archevêque de Koupéla, leur a souhaité au nom de toute l’Eglise-famille, un saint et fructueux ministère. Si beaucoup de fidèles attendaient l’inauguration de l’église de Yagma, Monseigneur Philippe Ouédraogo a souligné que cela reste encore à venir et pourrait se faire avec l’inauguration de la nonciature et très probablement la dédicace de l’Eglise en une basilique.

Prière pour le Burkina Faso

« Sainte vierge Marie, nous te confions notre pays et tous ses habitants. Dieu nous l’a donné pour que nous le construisions ensemble. Donne-nous la force de le rendre habitable pour l’Homme, qu’il soit un pays où Dieu soit connu, aimé et servi. Suscite en chaque Burkinabè, l’amour sincère de son pays, la conscience du bien commun et du travail bien fait. Que notre pays soit la Terre de l’intégrité et de la dignité. Que toute vie y soit donnée et respectée ! Vierge immaculée, obtiens de ton fils Jésus que s’éloigne de notre pays, haine et sectarisme, injustice… Qu’il en fasse une terre d’espoir et de paix, une terre ouverte au dialogue avec les autres peuples dans la recherche de l’unité. »

Source : extrait de la prière pour le Burkina Faso

Aimé NABALOUM

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés