Accident dans les locaux de la police municipale : Un camion dérouté fait quatre blessés

mardi 7 février 2012 à 01h00min

Un camion transportant du klinker a percuté une partie de la clôture de la direction de la police municipale de la Patte d’Oie de Ouagadougou, le vendredi 3 février 2012. Bilan : quatre policiers blessés et d’énormes dégâts matériels.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

C’était la consternation et la désolation à la direction de la police municipale, le vendredi 3 février 2012 à Ouagadougou. Et pour cause, aux environs de 2 heures du matin, une semi-remorque togolaise immatriculée TG 9130 AI, chargée de klinker, en provenance de Ouaga-inter y a terminé sa course, détruisant au passage, une partie de la clôture, et le foyer. Le bilan de cet accident est de quatre policiers blessés et d’énormes dégâts matériels dont 7 motos mises hors d’usage. Heureusement, a indiqué le sous-officier, Achile Ouoba, il y a eu plus de peur que de mal. Selon lui, les quatre agents que sont Mahamado Diemi, Marcel Ouédraogo, Albert Tapsoba et Alain Thierry Tiembéogo sont hors de danger. Pour le directeur de la police municipale, Clément Ouango, le premier réflexe des policiers a été d’extirper leurs frères d’armes des décombres.

"Nous avons fait appel aux sapeurs-pompiers qui les ont évacués à l’hôpital. Nous leur avons également apporté une assistance morale", a-t-il souligné. Par ailleurs, M. Ouango a fait savoir que la somnolence mêlée à une panne technique seraient sans doute, à l’origine de la perte du contrôle du véhicule. En outre, le premier responsable de la police municipale a relevé que le chauffeur et ses apprentis ont pris la fuite, après leur forfait. "Nous avons déjà fait les constats d’usage. Nous allons tenter d’entrer en contact avec le propriétaire du camion et nous espérons que celui-ci va se signaler pour réparer les dommages que nous avons subis", a-t-il dit. M. Ouango a promis de reconstruire les locaux endommagés dans les jours à venir. De même, il a appelé les usagers de la route à plus de prudence et les a exhortés à faire régulièrement, les visites techniques de leurs engins.

Nestor BAKI (Stagiaire)

Sidwaya

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés