Soutenance en biochimie : Mme Bako/Diao Mamounata est désormais docteur

jeudi 2 février 2012 à 00h25min

Mme Bako/Diao Mamounata, étudiante à l’Université de Ouagadougou au Laboratoire de Biochimie alimentaire enzymologie et biotechnologie industrielle et bioinformatique (BAEBIB), a soutenu publiquement, le vendredi 27 janvier 2012, sa thèse de doctorat unique, option Sciences appliquées, spécialité de Biochimie enzymologie, sous la direction scientifique du Pr Mamoudou Hama Dicko.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Au Burkina Faso, un certain nombre d’industries rejettent dans la nature des effluents liquides d’un degré de toxicité important, toute chose qui contribue à la dégradation accélérée de l’environnement. En effet, c’est pour trouver des mesures urgentes que Mme Bako/Diao Mamounata a tenu à faire son travail de recherche autour du thème : « Peroxydases des plantes supérieures du Burkina Faso : application à la biodégradation des composés phénoliques des effluents de tannerie ». Elle a défendu son sujet devant un jury constitué d’éminents professeurs de la Côte d’Ivoire, du Benin et du Burkina Faso, présidé par le Pr titulaire Jean Koulidiati par ailleurs ministre de l’Environnement et du Développement durable.

En une trentaine de minutes, l’impétrante a su poser la problématique, relever l’objectif principal de son étude et dégager sa méthode de travail. « Si certains composés phénoliques sont réputés posséder des propriétés antioxydantes et antimicrobiennes désireuses, d’autres par contre sont toxiques et potentiellement cancérigènes. Les composés phénoliques peuvent inhiber la croissance de certains micro-organismes ainsi que les enzymes impliqués dans la décomposition des polluants organiques », telle est la problématique de l’étudiante.

Comme conclusion, Mme Bako/Diao Mamounata a prouvé que la conception d’une biotechnologie basée sur l’utilisation d’enzyme de plantes est d’un grand intérêt pour éliminer des composés phénoliques dans les eaux usées. Comme à l’accoutumée, après la présentation des résultats de sa recherche, Mme Bako/Diao Mamounata était à la disposition des membres du jury pour la séance des questions -réponses. Invitée à se prononcer sur le travail de la candidate le premier, le maître de conférences de l’Université d’Abomey-Calavi, Lamine S. Baba-Moussa, a salué la clarté de la présentation de l’exposé avant de relever les erreurs dites mineures du document. Tour à tour, le Pr titulaire Georges N’Guessan Amani de l’Université d’Abobo-Adjamé de la Côte d’Ivoire, le maître de conférences Mamoudou Hama Dicko et son collègue de l’Université de Ouagadougou, le maître de conférences Palé Eloi ont reconnu la combativité de la candidate et l’ont surtout invitée à toujours faire mieux car ont-ils soutenu, "le plus dur boulot est désormais devant vous ; vous serez appelée" à mener des recherches et à gérer votre vie de couple ».

En outre, le président du jury, le Pr Jean Koulidiati a conseillé la désormais Dr de l’ Université de Ouagadougou à prendre attache avec des services comme l’Office National de l’eau et de l’assainissement (ONEA) afin que des projets jaillissent dans le cadre de la préservation de l’environnement sans lequel toute vie sera quasi-impossible. Le NEPAD ayant joué un rôle déterminant dans les travaux de recherche de la chercheuse a été salué à sa juste valeur par le directeur scientifique de la thèse.

Kafouniba Christien SOME (somekafouniba@yahoo.fr)

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés