Mutineries au Burkina : 172 policiers en conseil de discipline

mercredi 1er février 2012 à 01h23min

Dans un mois, 172 agents de police soupçonnés d’avoir pris part aux casses, pillages et recels lors des mutineries policières intervenues courant avril-mai 2011 seront situés sur leur sort. Un conseil disciplinaire de onze membres, installé ce 31 janvier 2012 à Ouagadougou par le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité, Jérôme Bougouma , doit proposer des sanctions disciplinaires à l’encontre des policiers qui seront reconnus fautifs.

Suite aux mutineries qui ont secoué le Burkina Faso entre mars et juin 2011, des centaines de militaires et de gendarmes ont été radiés, d’autres déférés à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou. Des policiers pourraient rejoindre le lots des sanctionnés pour avoir, courant avril, tiré des coups de feu en l’air. Ils sont au nombre de 172, identifiés par le rapport d’une commission d’enquête mise en place à cet effet. Ils vont maintenant se défendre devant un conseil de discipline. Ceux qui seront reconnus coupables risquent l’avertissement, l’arrêt simple, l’arrêt de rigueur, la radiation au tableau d’avancement, l’abaissement d’échelons, la rétrogradation, la mise à la retraite d’office et le licenciement.

Mais avant d’en arriver là, les 11 membres du conseil devront d’abord examiner les conclusions d’un rapport de la commission d’enquête administrative sur les mutineries policières. Ensuite, ils entendront les mis en cause tout en analysant leurs moyens de défenses.
« Je vous invite à apprécier les faits avec la rigueur qu’il sied pour des sanctions objectives, dissuasives et justifiées à même d’instaurer la discipline dans le corps de la Police nationale » tel est le souhait exprimé par le ministre Jérôme Bougouma, à l’endroit des membres de la commission nouvellement installée.

DIMITRI KABORÉ (STAGIAIRE)

Fasozine

Messages

  • nous disons grand merci a ces hommes intègres que vous qualifiez de mutins pcq avec le recul,ça été une excellente chose car des gourous ont paniqué comme les guiro qui sont allés cacher leur butin en brousse et on a vu ce que ça donné après. j’oublie aussi cet éternel qui se prenait pour le dieu sur terre qui s’est déculotté en prenant ses jambes à son cou pour se cacher dans son village et là aussi il a du emporter des cantines. alors faut pas toucher a ces vaillants policiers et mieux,nous demandons la réintégration de tous les militaires radiés pour service rendu a la nation

    • D’ailleurs je souligne que c’est soi disant mutins doivent être décorés pour service rendu a la NATION :
      - ILs sont sauvés le régime en lui epargnant une rebellion, maintenant les autorités ont recuperés toutes les armes
      - Ils ont eveillés les consciences, tant au niveau des gouvernants que des gouvernés
      - Ils ont permis de decouvrir les plus grands corrompus-et surtout les failles dans la gestion publique.

      Certe il y a eu morts d’hommes, reconnaissez meme la rectification a causé des morts d’hommes avant de nous faire voir l’espoir A L ORIZON.

      Si les gendarmes ont été sanctionné sans réagir-les militaires ont été divisés sans reagir,
      nous les policiers n allons pas accepter cette être toujours mal recompensé.

  • S’il vous plait, il y’a eu combien de gendarmes raidés dans cette affaire de mutineries !

  • Depuis le jugement de l’affaire Justin Zongo avec la condamnation de policiers, beaucoup de gens sont tentées de croire qu’il s’agit là d’un pas important vers la justice pour tous
    Aussi comme le souhaite le ministre de la sécurité en sa qualité de juriste averti, il faudrait que le conseil de discipline travaille en toute objectivité pour éviter des tentatives d’injustice et de règlements de comptes entre individus

  • bonne chose !
    justice pour tous.
    aprés la police les manifestants casseurs !

  • M. BOUGOUMA, C’est pas mal votre manière de voir les chose,mais de grâce ne réveillons pas le chat qui dort !..L’action appelle la réaction ! vous n’êtes pas sans ignoré que les véritables fautifs dans cette affaire de mutineries, les policiers n’en sont pas responsable ! J’appelle donc à votre sens de responsabilité et de sagesse ! Classez ce dossier dans les tiroirs !..

  • on a trop de policiers dans ce pays a tel enseigne que si on ne fait pas gaff ca va chauffer un jour.on doit pultot former des agents de la sante

    • Mon cher ami.ojord’hui cè la police mais demain ca va vou touché ossi,vou ki ne tardé pa a tué vo malade en volant leur produi.on vou guète.wait and see.

  • MERCI DR JEROME BOUGOUMA. IL FAUT QU’ON FASSE JUSTICE SUR CETTE AFFAIRE DE MUTINERIE DES POLICIERS. MAIS,UN CONSEIL : SI LES 172 POLICIERS AUDITIONNES SONT SANCTIONNES,IL FAUT QUE LES COMMANDITAIRES SOIENT DEMIS DE LEUR POSTE.

  • je suis d’accord avec celui qui a dit qu’avec un peu de recul on ne doit pas blamer les mutins. ce qu’on a déplore et qui est vraiment régretable c’est les morts et les viols

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés