Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’œil qui a connu le malheur et qui n’a pas crevé, connaitra certainement le bonheur.» Proverbe Africain

Lettre ouverte de l’Association des Burkinabè au Nebraska à l’ambassadeur du Burkina Faso aux Etats-Unis : Le droit de réponse de Seydou Bouda

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Réformes politiques • • lundi 30 janvier 2012 à 02h25min

A la lecture du contenu de votre site d’information du vendredi 27 janvier 2012, nous nous sommes aperçu de la publication d’une lettre ouverte à nous adressée par le président de l’association des Burkinabè au Nebraska que nous découvrions par la même occasion.
Néanmoins, nous nous réjouissons de l’attachement à la mère patrie que manifestent le président et les membres de l’association en réclamant le droit de participer au processus de décisions qui les concerne.
Nous adressant au président de l’association, nous voudrions, au nom du personnel de l’Ambassade et au nôtre propre, renouveler en retour, nos vœux de bonne et heureuse année 2012 à nos compatriotes du Nebraska et de la juridiction de Washington, D.C. qui couvre, faut-il le rappeler, les Etats-Unis, le Mexique et l’Argentine.

S’agissant de la participation de la diaspora des Etats-Unis aux Assises nationales du Cadre de concertation sur les réformes politiques (CCRP), l’Ambassade a coordonné effectivement le processus de désignation des trois représentants.

Il est important de souligner que la diaspora burkinabè vivant aux Etats-Unis est essentiellement concentrée sur la côte Est avec New York City comme base principale. Elle est présente dans la quasi-totalité des 50 Etats que compte la Fédération américaine avec toutefois une distribution très inégale sur l’ensemble. Ces communautés, sur leur initiative propre ou encouragées par les actions de sensibilisation de l’Ambassade et des autorités nationales, s’organisent en associations dont certaines ont tenu l’Ambassade informée de leur existence. La chancellerie entretient des relations officielles de travail avec ces dernières tout en encourageant les autres à s’organiser et à s’enregistrer auprès de ses services.

Dans l’approche de désignation des trois représentants aux Assises, ce sont les associations régulièrement constituées et enregistrées à l’Ambassade qui ont été prises en compte, en combinaison avec le nombre et la concentration géographique. Sur cette base, les associations de la région de Washington, D.C., du New Jersey et de Houston (dans le Texas) ont rempli les conditions de désignation.

L’association des Burkinabè au Nebraska, en dépit de ses complaintes, n’est pas à ce jour, enregistrée à l’Ambassade. De sorte que, même si nous avions voulu, il nous aurait été impossible de la prendre en compte dans le processus de désignation des trois représentants de la diaspora des Etats-Unis aux Assises nationales. Monsieur Compaoré L. Sosthène, l’Ambassade attend votre visite.

C’est l’occasion pour nous, de rappeler à l’ensemble de nos compatriotes que l’Ambassade leur est ouverte, qu’elle leur doit protection et assistance. En conséquence, ils sont invités à s’organiser et à la tenir informée de l’existence de leurs associations et regroupements. Du reste, la mobilisation et l’encadrement de nos compatriotes de la juridiction sont au centre des priorités de notre programme d’action, convaincu qu’une diaspora forte et organisée est un atout et une chance pour le Burkina Faso.

Seydou BOUDA

Commandeur de l’Ordre national

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Article 37 de la constitution : Le pouvoir ne s’avoue pas vaincu…
Article 37 : Une camisole de force !
"Velléités" de révision de l’article 37 : L’Unir/PS met en garde
Assimi KOUANDA, Secrétaire Général Adjoint du CDP : « Ce congrès n’est ni plus dangereux, ni plus stratégique qu’un autre »
Lettre au Président du Faso : Recommandations des "Kambsi Yiangda" pour une transition réussie en 2015
Lettre ouverte de l’Association des Burkinabè au Nebraska à l’ambassadeur du Burkina Faso aux Etats-Unis : Le droit de réponse de Seydou Bouda
Diaspora : Lettre ouverte de l’Association des Burkinabè au Nebraska à l’ambassadeur du Burkina Faso aux Etats-Unis
Appel à plus de reformes politiques : Il faut rendre le vote obligatoire !
Réformes politiques : Plus que la rhétorique, les réalités !
Assises nationales : Tout est bien qui finit bien
Assises nationales : Le PAREN dénonce un jeu trouble du pouvoir
Illégalité du CCRP : Le juge Robert Zerbo doit assumer son verdict.
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés