Arrêt des cours à Ouahigouya : Pour exiger l’évacuation d’un enseignant malade

mercredi 25 janvier 2012 à 23h59min

Les enseignants des établissements secondaires publics de la ville de Ouahigouya ont observé un arrêt de travail de 24 heures le mardi 24 janvier 2012 pour exiger l’évacuation urgente du professeur d’éducation physique et sportive Idrissa Bamouni. Souffrant d’un décollement subtotal de la rétine, ce dernier a reçu, il y a environ deux mois, des services du CHU Yalgado-Ouédraogo une autorisation d’évacuation d’urgence. Ne comprenant pas pourquoi jusqu’à présent cette évacuation tarde à être effective alors que l’état de santé du malade empire, ses collègues des établissements publics de la ville de Ouahigouya ont décidé de hausser le ton.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Mardi 24 janvier 2012, dans la cour du lycée Yadéga, il régnait un calme plat. En effet, les apprenants ayant fait le constat le matin que leurs enseignants n’entendaient pas rejoindre les classes ont rejoint tranquillement leurs domiciles. Les frondeurs, eux, rassemblés devant la direction de l’établissement devisaient tranquillement.

Le délégué du personnel, Nongdo Bembamba, professeur d’histoire-géographie, notre interlocuteur, nous a fait la genèse de cette affaire. Il fera savoir que l’ensemble des professeurs du lycée, tout comme ceux des autres établissements secondaires de la ville, n’entendent pas assister en spectateurs résignés à la dégradation de la santé de leur collègue alors qu’il a obtenu une autorisation d’évacuation des structures compétentes depuis deux mois.

« Nous estimons que c’est un devoir pour l’Etat de prendre en charge la santé des travailleurs, c’est pourquoi nous avons décidé d’observer aujourd’hui un arrêt de travail de 24 heures pour lancer ce message au gouvernement afin qu’il assume pleinement ses responsabilités avant qu’il ne soit trop tard.

Si d’aventure il n’y pas de satisfaction à notre revendication, nous prévoyons organiser le jeudi 2 février une marche de protestation avec les élèves, les professeurs et même les parents d’élèves sur la direction régionale des Enseignements secondaire et supérieur au Nord.

Nous ne cesserons pas de nous faire entendre tant que notre collègue n’aura pas été évacué », a martelé le représentant du personnel. Après le lycée Yadéga, nous avons pu faire le constat du suivi effectif du mot d’ordre de l’arrêt de travail dans les autres établissements secondaires publics comme le Yam-waya et le lycée municipal.

Emery Albert Ouédraogo

L’Observateur Paalga

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 janvier 2012 à 23:56
    En réponse à : Arrêt des cours à Ouahigouya : Pour exiger l’évacuation d’un enseignant malade

    ca, c’est pour une bonne cause ; du courage ! Mais comment lui aussi il courait ? je n’ai jamais aime l’EPS au lycee mais j’etais fan d’un prof d’EPS. Meilleur sante.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2012 à 00:55, par manesse
    En réponse à : Arrêt des cours à Ouahigouya : Pour exiger l’évacuation d’un enseignant malade

    Voici un pays qui laisse mourir ses fils et qui se plaint après d’une fuite des cerveaux. Il faut qu’on comprenne que le burkina faso ne se limite pas seulement à ouaga, on aurait developpé les centres de santé à l’interieur du pays de tels problèmes ne se seraient jamais posés. Courage les camarades seule la lutte paie.nan lara an sara !

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2012 à 09:28
    En réponse à : Arrêt des cours à Ouahigouya : Pour exiger l’évacuation d’un enseignant malade

    Je suis profondément touché que si brave et patriote professeur qui a tant servi et continu de servir son pays soit traité de la sorte par l’Etat. Ce Monsieur a été mon prof d’EPS de la 5è en 3è, il nous a encadré en athlétisme et nous a motivé moi et beaucoup d’autre a pratique les arts martiaux. C’est l’un des rares professeur qui s’intéressait au coté social de ses élèves. Je trouve qu’il mérite mieux et c’est de tout coeur que même loin de Ouahigouya nous soutenons ce geste combien sage que salvateur de ses collègues. Puisse Dieu lui venir en aide

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2012 à 10:05, par BEN
    En réponse à : Arrêt des cours à Ouahigouya : Pour exiger l’évacuation d’un enseignant malade

    BONJOUR A TOUS ET SOURTOUT DU COURAGE POUR MR BAMOUNI.LE JOURNALISTE NE DIT PAS OU ON DOIT L EVACUER A BOBO A OUAGA AU MAROC OU EN FTANCE ?L’EVACUATION N EST PAS A 100% SUPPORTEE PAR L ETAT.SA PART CONTRIBUTIVE POU SON EVACUATION SES COLLEGUES N’ONT QU’A SUPPORTER CELA EQUITABLEMENT PEUT ETRE CELA POURRAIT ACCELERER SON EVACUATION.SI VOUS ORGANISER DES MARCHES ET YA DEBORDEMENT LES PROFESSEURS VONT SUPPORTER LES REPARATIONS D’UNE MANIERE COLLEGIALE.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2012 à 13:02, par DSD
    En réponse à : Arrêt des cours à Ouahigouya : Pour exiger l’évacuation d’un enseignant malade

    Monsieur Bamouni a trop fait pour ce pays et l’état refuse de prendre en charge sa santé. Imaginons un peu, si c’était l’enfant d’un ministre ou d’un député , n’en parlons pas d’eux mêmes qui avaient ce problème ! fort longtemps il serait à Val De Grace en convalescence !!!
    En rappel Bamouni, est l’entraineur de celui que nous appelons le "HUSSEIN BOLT du Burkina" à savoir Innocent BOLOGO, qui constitue une fierté nationale. Bamouni était de l’encadrement national d’athlétisme lors des CAJA au Burkina, ou il y a eu beaucoup de médaillés, notamment Félicité TRAORE. ce prof d’EPS est l’une des personnalités qui a redonné vie à l’USSUBF au Nord. n’oublions pas que cette Région est toujours classée parmi les trois premières dans cette compétition sur le plan national.
    Que pouvait -on faire pour Bamouni, si c’est pas l’aider à retrouver la vue ! sacré Burkina !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2012 à 13:09, par Ancien élève du Yadega
    En réponse à : Arrêt des cours à Ouahigouya : Pour exiger l’évacuation d’un enseignant malade

    Courage !!! Monsieur Bamouni a toujours été cool avec tous les élèves depuis toujours. Il est modeste et respecte les élèves comme ses égaux.

    J’invite tous les anciens élèves à se mobiliser afin que les autorités agissent vite.

    Je n’ose pas imaginer la suite des évènements dans le cas contraire.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2012 à 13:39, par YIDA
    En réponse à : Arrêt des cours à Ouahigouya : Pour exiger l’évacuation d’un enseignant malade

    Du courage mon frère, comme référence voir Clinique Beau soleil a Montpellier/France, la dame qui est fait l’intervention te sauvera 99%.
    Vive l’esprit d’équipe, et courage a toi.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2012 à 12:48
    En réponse à : Arrêt des cours à Ouahigouya : Pour exiger l’évacuation d’un enseignant malade

    C’est vraiment déplorable d’entendre ou de voire des brave gents qui se battent pour l’amélioration de l’éduction qui se rétrouve abandonné en cas de maladie proffessinnelle par l’Etat. Un Monsieur qui a tout donné pour l’EPS et l’Athlétisme Au Burkina et voire même au délà des frontières et voila ce qu’il est entraint de récevoire comme récompense de la part de l’Etat Burkinabè. Courrage M.Bamouni, que Dieu te donne la Santé !

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2012 à 21:27, par Ouedraogo Issaka
    En réponse à : Arrêt des cours à Ouahigouya : Pour exiger l’évacuation d’un enseignant malade

    Vraima je suis vraima touché par ce acte de solidarité venant de toute la population de ouahigouya pour ce professeur d’eps. depuis 1990 Mr bamouni est à ouahigouya et oeuvre pour la promotion du sport dans cette region.c’est vraima dommage que nos autorités ne reconnaissent pas sa valeur. Un homme qui a toujours enseigné sa mmatiere avec amour,qui etait tjr au service de ces eleves. Il ne faisait pas que dispenser sa matiere aux éleves il etait toujours à leur ecoute et les aidait financierement. Beaucoup pourront le temoigner comme moi. je vous le dit aujord’hui que cè grace à ce monsieur que je suis ce que je suis aujord’hui.Cet homme a payé mes frais de scolarité pendant trois années de suite au lycée yamwaya. de ma 5e jusqu’a ma 3eme.Aujord’hui je suis enseignant du primaire. Je dois à ce homme ce que je suis aujord’hui.Je prie Dieu qu’il puisse venir à son aide

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2012 à 16:00, par diallo alceny(eleve du lycee yadega)
    En réponse à : Arrêt des cours à Ouahigouya : Pour exiger l’évacuation d’un enseignant malade

    monsieur Bamouni a ete mon professeur et je trouve vraiment injuste la reponse de l’Etat. ce pro a tant fait pour ce pays et on remerci de la sorte. imaginons un peu si c’etait nu fls de ministre. l’Etat a interet a l’evacuer pour ne plus...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés