Jeyliba, artiste-musicien togolais d’origine burkinabè : ‘’Je suis trop fier du Faso’’

vendredi 20 janvier 2012 à 00h27min

Connu à l’état civil sous le nom de Kaboré Boukary, il constitue avec Bneba Malama le duo d’artistes-musiciens togolais ‘’Jey-Liba’’, évoluant dans la musique urbaine : rap, coupé décalé. Rencontré à Lomé dans le cadre du récent Forum national de l’eau et de l’assainissement du Togo, le jeune artiste (32 ans) n’a fait aucun mystère sur ses origines, c’est-à-dire le Burkina Faso et plus précisément la province du Ganzourgou. En effet, les quelques échanges que nous avons eus avec lui nous ont tout de suite permis de nous rendre compte de son grand attachement au Faso.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

‘’Je suis fréquent au Burkina. Je devais même être à Ouaga le 15 décembre 2011 mais je n’ai pas pu, malheureusement, faire le déplacement’’, confie t-il. Et il s’empresse d’ajouter : ‘’Franchement, je suis trop fier du Faso. Quand je suis à Ouaga et je dois repartir, j’ai sincèrement des regrets’’.

Bien qu’intégré au Togo, où il a vu le jour et dont il a la nationalité, Boukary Kaboré, ‘’en bon moaga’’, maîtrise parfaitement le mooré.
Pour avoir joué avec lui, le groupe Yeleen doit certainement connaître l’artiste-musicien togolais originaire de Zorgho. Le duo qu’il constitue avec Thierry (pseudonyme de Bneba Malama) a en effet pris part à de nombreuses manifestations culturelles et artistiques au pays des Hommes intègres : FESPACO, 72 heures Yeleen, Ouaga Hip-hop, etc. Jeyliba et Thierry peuvent en fait être considérés comme les Yeleen du Togo. Mais, eux, ils sont encore très unis.

Actuellement, Jeyliba et Thierry sont à pied d’œuvre pour la sortie au cours de cette année 2012 de leur troisième album qui devrait s’intituler ‘’Odyssée’’. La musique pour le duo a commencé en 2006. C’est cette année là qu’ils ont mis sur le marché de discs leur premier album, « Dunia ». Qui sera suivi, quatre ans plus tard, en 2010, d’une deuxième œuvre musicale intitulée ‘’Vision’’. Pour ce qui est des perspectives de leur carrière, Jeyliba ne se fait pas de soucis.
‘’Je crois que pour nous l’avenir est prometteur. Et nous allons continuer à nous battre dans ce sens avec l’assistance du Tout-puissant’’, rassure t-il.

Grégoire B. BAZIE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés