Lutte contre le SIDA au Burkina : Le gouvernement alloue un milliards de FCFA

jeudi 19 janvier 2012 à 01h02min

Au cours du conseil des ministres du 18 janvier 2012, le gouvernement a décidé de l’allocation spéciale d’une enveloppe de un milliard (1 000 000 000) de F CFA au terme de l’exercice 2011 du budget de l’Etat, pour servir dans la lutte contre le VIH/SIDA. Ce financement servira à l’approvisionnement en ARV des personnes sous traitement, à la prise en charge des nouveaux malades recensés , à l’acquisition des réactifs pour la poursuite des opérations de dépistage et au suivi des malades sous traitement. Un premier lot de médicaments d’une valeur de deux cent millions (200 000 000) de F CFA acquis sur cette enveloppe est déjà disponible précise le compte rendu du Conseil des ministres.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Le SIDA est une préoccupation nationale au Burkina Faso. L’organisation de la lutte contre le Sida à l’échelle nationale a pris un tournant capital en 1990 avec la naissance d’un Comité national de lutte contre le Sida (CNL-Sida). En 1994, avec la restructuration du ministère de la Santé, cette structure prendra l’appellation de Comité national de lutte contre le Sida et les maladies sexuellement transmises (CNL-Sida/MST).

Depuis le 1er octobre 2001, une réorientation de la lutte contre la pandémie a été engagée et matérialisée par la création d’un Conseil national de lutte contre le Sida et les IST (CNLS/IST).

Depuis lors des succès énormes ont été observés dans la lutte contre la pandémie du siècle. On note ainsi l’augmentation sensible du nombre de personnes sous traitement antirétroviral qui est passé de 26 444 en 2009 à 34 352 en 2011, le dépistage de 1 000 nourrissons, de 400 000 femmes enceintes et l’administration des ARV à plus de 2 000 d’entre elles au cours de 2011. Le rapport 2010 de l’ONU/Sida estime la prévalence nationale à 1,2%, soit une population de 110 000 PVVIH comprenant 93 000 adultes dont 56 000 femmes et 10 000 enfants de moins de 15 ans alors que le taux de prévalence en 2002 était proche des 10%. Ce même rapport évalue à 7 100 le nombre de décès liés au VIH et à 140 000 celui des orphelins du fait du Sida.

Raphaël KAFANDO

Sidwaya

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés