KUILBILA JEAN SYLVESTRE SAM, NOUVEAU DG DES DOUANES : « Notre bataille sera de changer le classement du REN-LAC »

mercredi 18 janvier 2012 à 01h42min

Il a été procédé hier 17 janvier 2012 à l’Ecole nationale des douanes (END) à l’installation du nouveau DG des douanes, l’inspecteur divisionnaire des douanes, Kuilbila Jean Sylvestre Sam. La cérémonie d’installation a été présidée par le ministre de l’Economie et des Finances, Lucien Marie Noël Bembamba. Il avait à ses côtés, le chef d’état-major général des armées, le général de division Honoré Nabéré Traoré, et le ministre délégué chargé du budget, Didier Zoundi. Une cérémonie sobre mais pleine d’espoir, à en croire les différents intervenants. Première cible de l’inspecteur divisionnaire, le classement du REN-LAC.

Nommé en Conseil des ministres le 11 janvier 2012, le nouveau directeur général des Douanes, l’inspecteur divisionnaire des douanes, Kuilbila Jean Sylvestre Sam, a été installé dans ses fonctions, hier, 17 janvier 2012. Si pour beaucoup, il s’agissait d’une cérémonie de passation de commandement, il a beaucoup plus été question d’une cérémonie d’installation. L’axe principal de cette cérémonie a été le cérémonial militaire d’installation du nouveau directeur général. Ce cérémonial, comme il est de coutume de l’entendre au cours des différentes cérémonies de passation de commandement, a été l’occasion pour le ministre de l’Economie et des Finances, Lucien Marie Noël Bembamba, de donner la formule consacrée.

Inspecteurs, contrôleurs, assistants, préposés des douanes, de par le président du Faso, devront dorénavant reconnaître pour directeur général des douanes, l’inspecteur divisionnaire des douanes, Kuilbila Jean Sylvestre Sam, et devront lui obéir en tout ce qu’il commandera pour le bien du service, l’observation des lois… En empoignant les couleurs nationales, le nouveau directeur général des Douanes tient désormais les rênes de l’administration douanière du Burkina. Conscient de la mission qui l’attend sur le terrain, au regard de l’actualité brûlante, le nouveau directeur général se dit prêt pour la mission. « Attendez-nous sur le terrain », a il lancé aux hommes de médias. Les défis sont nombreux. Face aux différents classements du REN-LAC, les cas de fraude souvent dénoncés et leur corollaire qu’est la corruption, Kuilbila Jean Sylvestre Sam entend mettre des stratégies en place.

Et le classement du REN-LAC ?

« Notre première bataille va consister à faire changer radicalement notre classement fait par le REN-LAC et cela passe par une lutte farouche contre la fraude et la corruption qui, d’ailleurs, sont deux phénomènes liés ». Le nouveau DG, tout en laissant entendre que la lutte sera farouche, a aussi fait comprendre qu’un remodelage du visage de l’administration s’impose. Un clin d’œil est fait par le DG au conseil de direction, au niveau des offices. Suite au renouvellement stratégique qui sera opéré, le DG Sam entend « prendre des mesures fortes pour lutter efficacement contre la corruption ». Avec de telles ambitions pour un nouveau directeur général, le ministre de l’Economie et des Finances, Lucien Marie Noël Bembamba a aussi rassuré le nouveau patron de la douane de son soutien.

Pour lui, la prise de service intervient dans un contexte particulier pour la douane avec des conséquences en termes de défis. Malgré les performances, la situation n’est pas reluisante. Le plus important n’est pas de critiquer mais d’aider le nouveau DG à soigner l’image de la douane. Il a dit toute la disponibilité qui est la sienne pour faire réussir la mission.


Le CV du nouveau DG des douanes : Curriculum vitae du nouveau DG

Nom : SAM Prénom : Kuilbila Jean Sylvestre Grade : Inspecteur Divisionnaire des Douanes Date de naissance : 1968 Lieu de naissance : KAYAO Marié : père de trois (3) enfants.

Etudes primaires

Ecole Primaire de Kayao de 1974 à 1980.

Etudes superieures

- Faculté des Sciences Economiques et de Gestion Option Planification
- Ecole Nationale des Douanes Major de sa promotion, de 1990 à 1994 de 1995 à 1997.

Diplômes et attestations obtenus

- Baccalauréat série C : en 1990
- Maîtrise en Science Economique : option planification (Mention Assez Bien) en 1994
- Diplôme d’Etudes Supérieures de l’Ecole Nationale des Douanes de Ouagadougou : 1997
- Attestation de succès de la phase théorique du Diplôme d’Etudes Approfondies (DEA) du Programme de troisième Cycle Inter-Universitaire (PTCI-Option Macro-économie appliquée) de l’Université de Ouagadougou : 1997
- Master spécialisé en Management des activités logistiques à l’Ecole Supérieure de Commerce de Brest en France : décembre 2010
- Attestation de formation en Méthodologie et contrôle des opérations commerciales ;
- Attestation de formation en communication organisationnelle ;
- Attestation de formation sur l’évaluation en Douane selon l’OMC ;
- Attestation de formation sur le système harmonisé ;
- Attestation de formation sur le Système comptable ouest-africain ;
- Attestation de formation sur les techniques de l’évaluation selon l’accord sur la mise en œuvre de l’article VII du GATT ;
- Attestation de formation sur le système de dédouanement automatisé (de 1999 à 2003).

Carriere professionnelle

Août 1997 - octobre 1998 : Chef de Bureau adjoint des douanes de Bittou ; Octobre 1998-Août 2001 : Chef de service des procédures de la réglementation à la Direction Générale des Douanes ; Août 2001-Septembre 2004 : chef de Bureau adjoint du bureau des Douanes de Ouaga-Centre ; Septembre 2004-Octobre 2007 : Chef de Bureau du Bureau de Douanes de Bittou ; Depuis 2010 jusqu’à nos jours : Directeur de la Législation et de la Réglementation à la Direction Générale des Douanes.

Autres experiences professionnelles

- Très bonne connaissance de la réglementation douanière en matière de transit, d’entreposage et de dédouanement ;
- Trés bonne connaissance de la réglementation et des pratiques commerciales relatives aux importations, aux exportations et aux prohibitions ;
- Très bonne connaissance des questions liées à la chaîne logistique et au transport.

Aimé NABALOUM

Le Pays

Messages

  • Tout ces brouhahas ne sont que des incantations parceque la corruption se poursuivra de plus belle avec ces douaniers pour la simple raison que le corps de la douane n’est pas la seule concernée par le phénomène.Reconnaissons en toute sincérité,la corruption est généralisée dans ce pays,tout le monde court derrière le gombos frais sans chercher à faire d’effort.Comme dans les pays mafieux,on peut dire sans être démenti que le Burkina est devenu une plaque tournante de tous les deals possibles et imaginables.Ma solution serait de lancer une vaste opération nommée "mains propres" qui partirait du sommet jusqu’à la base mais je rêve tout doux parceque celui qui est censé prendre cette décision est le plus grand voleur et le plus grand corrompu de la sous région

  • Franchement, Mr Le Directeur a le bagage lourd mais ce n’est pas parce que les autres en ont moins que y a corruption. Intellect et defense ds valeurs ne vont pas necessairement ensemble. Mais pour que le jeune directeur puisse reussir, il faut absiolument une loi sur le le delit d’ apparence sinon a lui tout seul, il va faire les beaux discoursa mais dans la realite, il ne pourrra rien car le fruit est dans le ver. Je ne dirai meme pas que le ver est dans le fruit. C’est assez grave pour le Burkina que Sankara avait laisse dans la probite mais qui est aujourd’ hui l’ antre du mal et de la corruption, de l’ enrichissement illicite a la vitesse Grand V.

  • Je lis "Le plus important n’est pas de critiquer mais d’aider le nouveau DG à soigner l’image de la douane".
    Je suis désolé mais la critique constructive est la meilleure facon d’aider. Le REN-LAC la fait depuis des années, ecoutez-le.

  • Bonne chance M. le DG, mais quand la tête du poisson est pourri, il devient difficile de récupérer le reste. Nous vous accordons tout 2012, mais si en 2013, les classement du RENLAC ne change pas, qu’allez vous faire ? démissionner ?

    • Tony, je te donne ma tête à couper que la douane conservera son classement jusqu’à 2025 au moins !

  • L’espoire de toute la nation c’est retablir la dignité du douanier et de la douanes en particulier.Tant que le systeme de la douane ne changera pas cesera un coup d’epee dans dans l’eau ;biensur qu’il faut des hommes integre maisilfaut reconnaitre la force preeatbie de la douane desintegre l’integrité

  • Bon courage à ce haut cadre.

    Je n’ai jamais été tenté par un concours quelconque de la douane parce que c’est un milieu ou tu es obligé de bouffer toute sorte de Wack.
    En plus quoique tu fasses, on dira que ton argent est sale.
    Apparemment, c’est un milieu ou si tu essaies de résister aux enveloppes et autres manoeuvres, tu peux devenir l’ennemi numéro 1 de certains, qui vont chercher à t’éliminer physiquement ou mystiquement.

  • L’administration douniere et son son fonctionement n’est pas du ressort du DG mais d’une volonté politique ;on peut changer le classement du ren lac tout en retant plus actif dans la corruption parceque l’oeil du ren lac n’est pas comme le soleil qui peut tout voir.

  • Monsieur le nouveau DG de la douane. Bon courage dans vos nouvelles fonctions. Mais quelque soit votre bonne volonté (vous semblez êtes sincère dans l’expression de vos ambitions), vous n’arriverez pas à declasser la douane dans le score du REN LAC.

  • Les attestations de formation ne sont pas des diplomes. Un douanier qui a fait Bittou n’est aussi "saint". il n’a pas de doctorat et n’a pas fait une grande ecole internationale. pratiquement tous ses diplomes c’est universite de ouaga. il faut que le gouvernement vienne chercher de la ressource a l’exterieur surtout ici aux USA.

    • Pourquoi nommer un PLANIFICATEUR pour GERER la douane ? Avant la publication de son CV, on nous disait qu’il avait le doctorat et on l’a appelé même Dr dans ces forums. L’origine, la nature et les moyens utilisés pour obtenir les diplômes comme les biens est un problème fondamental au Burkina. La transparence par une publication détaillée de ce fil DEVRAIT et SERAIT un jour un préalable à l’accession à un poste sans concours. Quand je commence à évoquer cela les modérateurs cherchent à me censurer.

  • Il ne pourra pas changer le classement du REN-LAC , la raison principale est que ca ne dependra pas de lui. Il aura la volnté de le faire mais il sera bloqué comme GUiro.Attendons de voir.Kuilbila fait ce que tu peux mais c’est tout.Merci et bon courage , tu as du pain sur la planche.

  • Bon vent au nouveau DG des douanes. Que DIEIU l’eclaire afin qu’il sache là où mettre les pieds.
    A mon sens, une erreur s’est glissée au niveau de ses études supérieures : de 1990 à 1994, Maîtrise FASEG au lieu de Ecole Nationale des Douanes comme mentionné dans l’article.

  • bravo SAM ttes mes felicitation la tache n est pas facile mais je vs sais battant bon vent a vous

  • félicitation M. le DG SAM ;au vu de tout l’espoir est permis.comme la douane est le poumon de l’économie du FASO nous ne comptons que sur votre bonne volonté et gouvernance.que la paix et l’harmonie règnent à jamais au FASO.par RAZACK

  • Son CV est à la hauteur du poste. Mais il faut que les Autorités le laissent travailler. Il faut pas aller que les GRANDS partent prendre des milliards à la douane de façon illégales et le mettre ensuite dans des problèmes pour une affaires de 2 "guiro" (milliards). Bon vent au nouveau DG.

  • Merci pour l’info sur le CV du nouveau DG !
    Sa vraie capacité se vera sur le terrain, donc pas de commentaires.Only wait and see !

  • Felicitation a Mr Kuilba, tout le peuple du Faso a les yeux rives sur vous ; Les attentes sont immenses, mais votre determination fera la difference. Je crois que vous en etes capable, parce que vous etes un vrai burkinabe. Que Dieu vous benisse. N’oubliez pas de vous confier a Dieu pour qu’Il vous protege contre les fauves, car vous aurez pour adversaires les pecheurs en eau trouble, tous ceux qui veulent se remplir les poches par ce qui n’est pas de la sueur de leur front. Ma priere pour vous : Que Dieu vous protege. Amen.

  • Changer le classement REN-LAC de la douane : une bataille perdue d’avance

  • mes félicitations et bon vent. un bon exemple par la recherche de la connaissance un MASTER en management c’est très bien car sans la connaissance de ces nouveaux concepts ne seront toujours en retard chose à encourager dans nos ministères pour donner un nouveau souffle dans la gestion de nos ministères.D’autre part n’oublié pas les Directeurs qui ont travailler sous GUIRO car ils détiennent aussi des cantines ou des malettes d’argent chez eux soyez vigilants ils sont tous complices.

  • J’aimerais croir avec mes propre yeux, ce que le chat pelerin va nous raporter ,restons prudent

  • beaucoup de courage DG.Seulement vous(LES DIRIGEANTS DE CE PAYS) nous avez habitué au propos mielleux, trompeurs,et vide de sens.C’est maintenant que vous realisez après tant d’années d’enrichissement illicite ; qu’il est grand temps de revoir votre copie au niveau du classement du RENLAC.Quel pays ? Bref,permettez aux burkinabe de jouir de leur richesse aussi maigre soit-elle.

  • merci à vous les journalistes pour cet étalage des diplômes et autres parchemins obtenus par ce brave gabelou qui aura desormain la lourde tâche de traquer et de laver d’autres gabelous malpropres. mais une question COMBIEN DE CANTINES DE "GUIRO" ce nouveau DG detient ???? c’est important de la savoir et de le dire au Peuple parce que je pense que le jour de bilan arrivera un jour.

  • merci à vous les journalistes pour cet étalage des diplômes et autres parchemins obtenus par ce brave gabelou qui aura desormain la lourde tâche de traquer et de laver d’autres gabelous malpropres. mais une question COMBIEN DE CANTINES DE "GUIRO" ce nouveau DG detient ???? c’est important de la savoir et de le dire au Peuple parce que je pense que le jour de bilan arrivera un jour.

  • Félicitation à Mr SAM. Mais je crois avoir lu quelque part que Mr SAM est titulaire d’un doctorat après deux années de disponibilité pour des études...
    Bref, ma dernière fois d’applaudir une nomination remonte à celle de Tertus ; et on sait comment ça s’est terminé.

  • Ancien inspecteur divisionnaire (exp. 5 ans), ni de la Douane, ni du Trésor, diplômé double gestionnaire (économie gestion + informatique gestion 2x4 = 8 ans + autres domaines), burkinabé, 10 ans d’expérience, au chômage, cherche emploi dans fonction publique burkinabé. Salaire souhaitée max = 300.000 frs, accepte un contrat à rompre si 6 mois sans résultat positif.

  • Il fallait tout sauf un douanier à la tête de la douane car aucun douanier n’est propre. Même ce nouveau DG. C’est parce que pour lui est encore caché.

    • M.Vital je comprend votre inquiétude mais la douane est un domaine très sensible qu’on ne peut pas mettre une personne autre que celle de l’Admistration des DOUANES.a l’époque SANKARA l’a essayé mais ça n’a pas marché.c’est un corps para militaire donc on ne peut pas nommer un individu qui n’est pas du corps

  • Cette nomination est peut-être même le fruit d’une corrupation...!

  • Monsieur SAM peut réussir à la condition qu’ il pose la corruption comme étant la vraie gangraine de la douane à un moment ou le peuple burkinabé a besoin d’une douane intègre , travailleuse et efficace.Ensuite,il doit solliciter de ses collaborateurs l’appui et l’aide nécessaires et utiles pour réussir sa mission et éviter la honte et le déshonneur qui habitent en ce moment chez Monsieur GUIRO.Que DIEU assiste la douane et le BURKINA FASO.AM

  • On nous prend vraiment pour des démeurés parceque’en quoi ce type peut faire à la tête de la douane ?On nous étale ses diplomes comme si les diplomes et autres pacotilles de certificats font de quelqu’un de propre dans ce pays et d’ailleurs il est déjà mal parti quand il parle de vouloir changer le classement de la douane de la REN-LAC.A mon avis,ce que nous attendons de lui,c’est de nous dire quelle politique il compte mener pour combattre la corruption au sein de la direction dont il a la charge.En fait tout ça c’est du blabla pour encore endormir les gens puisque lui même il n’est pas propre.Il fait partie du système famieux tout comme monsieur Guiro

  • DU N’IMPORTE QUOI !IL ETAIT DIRECTEUR SOUS GUIRO ET POUVAIS N’IGNORAIT PAS LE CLASSEMENT DU RENLAC !MERCI

  • Ce type est mal parti.Sa référence c’est le REN LAC et non la morale et la probité.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés