Session extraordinaire du Comité Consultatif Général du CAMES : Le programme du SG en phase d’examen

mardi 17 janvier 2012 à 01h46min

Les membres du Comité Consultatif Général (CCG) du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES), sont depuis ce lundi en réunion extraordinaire à Ouagadougou. Au menu de cette rencontre d’échanges de 48 heures : l’examen et l’adoption des projets du nouveau secrétaire général de l’institution, le Professeur Bertrand MBatchi.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

‘’Il n’est pas usuel que le Comité Consultatif Général se réunisse en pareil moment, nos rencontres se tenant ordinairement en juillet. Mais cette session extraordinaire s’imposait pour permettre à notre Secrétaire Général de mettre rapidement en œuvre son programme d’action en le soumettant au CCG pour validation’’, a souligné, d’entrée de jeu dans son allocution d’ouverture, le Professeur Ahadzi Nonou Koffi, président du Conseil Consultatif Général du CAMES.
Le programme en discussions porte notamment sur trois projets : le programmes silhouette du CAMES ou doublure virtuelle, le plan assurance qualité et le premier plan stratégique de développement du CAMES.

L’enjeu de la présente réunion selon le SG MBatchi, c’est de définir dans un monde d’excellence la meilleure stratégie pour que les universités, centres de recherches de l’institution comptent mieux, dans l’économie du savoir et le développement des nations. Cela à travers l’adoption courageuse de choix opérationnels.
‘’L’ambition d’un CAMES fort, solidaire, porté par tous ses membres sans exclusivité, que nous souhaitons de tous nos vœux, est celle où toutes ses composantes sont capables de refléter toutes ses valeurs et de pratiquer un enseignement supérieur et une recherche de qualité, mettant à profit la mutualisation des ressources humaines et des capacités techniques’’, a indiqué le Pr Bertrand MBatchi.

Aussi souhaite t-il vivement qu’au terme de la session extraordinaire, un ensemble de recommandations fortes et pertinentes soient formulées sous forme de déclaration à l’attention du Conseil des ministres du CAMES. C’est cette instance qui approuve et décide en dernier ressort de la validité ou non des mesures préconisées par le Comité Consultatif Général. Pour rappel, Le CCG est composé des recteurs, des présidents d’université et des directeurs des centres nationaux de recherche des pays membres du CAMES.

Les participants à la présente session viennent de 19 Etats. Ce cercle restreint de membres du CCG pourrait bientôt s’agrandir avec l’arrivée de présidents d’institutions universitaires de la République démocratique du Congo. La RDC a en effet souscrit, depuis le 22 décembre dernier aux programmes statutaires du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur.

Grégoire B. BAZIE
Ph. Bonaventure PARE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés