CHU Yalgado Ouedraogo : Le Premier ministère offre 10 tables d’accouchement à la maternité

jeudi 12 janvier 2012 à 01h02min

Le Premier ministère a procédé à une remise de matériels à la maternité du CHU-YO ce mercredi 11 janvier 2012 au sein de l’établissement. Le don est composé essentiellement de dix tables d’accouchement et leurs accessoires.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

10 tables d’accouchement et accessoires, c’est le don que la maternité du CHU-YO a reçu des mains du directeur de cabinet du Premier ministère Rasmané Charles Zango représentant le chef du gouvernement Luc Adolphe Tiao. Selon le directeur de cabinet, ce don répond à la promesse faite par le chef du gouvernement lors de sa visite à cet établissement en juin dernier. « Il s’est personnellement engagé à l’issue de la visite, à doter ce service, de dix tables d’accouchement à prendre en charge sur le budget du Premier Ministère », a-t-il lancé. Il a ajouté que face aux conditions de travail des agents des différents services, il ne pouvait rester insensible aux nombreux risques que courent les femmes en donnant la vie.

Pour le Directeur Général du CHU-YO, le Pr Robert Sangaré, ce don constituent un matériel essentiel dans la prise en charge des accouchements. « Ce don constitue pour nous une bouffée d’oxygène parce qu’on avait vraiment une insuffisance à ce niveau. Nous sommes donc heureux de voire que les promesses du premier ministre ont été tenues », a-t-il indiqué. Il a par ailleurs invité les bénéficiaires à faire un bon et judicieux usage de ce matériel au bonheur des patients. A cet effet le premier responsable de l’établissement a pris l’engagement de bien utiliser ce don pour que les patients soient dans de bonnes conditions de soins.

Joseph HARO

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 12 janvier 2012 à 01:51, par Le Nabiga 44 cara l’homme qui as recus des mains de dieu le bain de la reussite
    En réponse à : CHU Yalgado Ouedraogo : Le Premier ministère offre 10 tables d’accouchement à la maternité

    Voila , un acte a saluer .

    De la parole a l’acte je lui souhaite du courage, le chemin est bourre d’embuche .

    J’esperes que les autres ministre ferons pareils comme Lui ??

    Si non je finirais pas croire ce que Bado Laurent rire qui leurs traites ????? affaires a suivre

    Tonton Blaise voila un Ministre que tu dois supporte a font, 100 a l’heure pour un Burkina Faso meilleurs

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2012 à 07:43, par bebson
    En réponse à : CHU Yalgado Ouedraogo : Le Premier ministère offre 10 tables d’accouchement à la maternité

    10 Tables d`accouchement et accessoires. Seigneur Dieu Protege le Burkina faso. avec les 2 Milliare de Mr guiro, on peut bien renouveler beaucoup de materiel du CHU-YO, au grand Bonheur de la population. j`ai des larmes au yeux quant je pense Que... MY GOD

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2012 à 09:40, par le penseur Belekili
    En réponse à : CHU Yalgado Ouedraogo : Le Premier ministère offre 10 tables d’accouchement à la maternité

    Nos hopitaux public ont besoin de reforme sur tout les niveaux. Mr le pre ministre, Yalgado est intitule le carefour de la mort, pareceque les patients y sont traites comme des etres sans ames... ce n’est pas normal

    C’est vrai, il y’a un manque d’appareils medicaux qui pose sur tout l’etendu de l’hopital, mais la prise en charge du patient n’est pas du tout a la hauteur de nos attentes. Souvent meme on se demande si il y ya des agents personnels dans l’hopital. A mon avis, Il faut ameliorer le Burkina en abordant ensemble de facon constructif, un Burkina ou tous les burkinabes auront, en cas de maladie, que chaque Burkinabe puisse se soigner convenablement a l’hopital selon le statut professionnel de chacun.

    Par exemple, au Burkina FAso, l’article 1 dit je crois bien, que nous tous nous sommes pareils, d’accord ; mais comment se fait t-il que, pour des raisons de ressources financieres ont refuse l’axes a la sante a un citoyen. C’est pas normal. le changement du burkina en mon humble avis commence par la, non pas par envoyant des CFA dans des djembes en france.

    Voici un scenario ou le probleme peut etre resolut. Il suffit de passer a l’adoptation d’une loi qui va permettre a tout travailleur de pouvoir se soigner sans se friser les poches, lui et sa famille, en cas de maladie. Il suffit simplement de rediriger les actions d’applications de l’IUTS des travailleurs fonctionaires. L’etat pourait utiliser autrement par exemple ce compte collectte mensuelement pour le bien de la population, ou du moins des agents public de l’etat. En ce moment l’Etat est a la fois et LEtat et l"Assureur Sante. Les criteres d’eligibilite et de benefices seront exclusivement predeterminees a l’issu de cette loi, ce qui va, pourquoi pas ?, booster l’economie pare ce que le pere de famille poura enfin se trouver de l’argent pour se payer un extra sac de mais ou de riz, car n’eyant plus besoin de debourser assez d’argent pour une presciption medicale.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2012 à 12:25, par hana
    En réponse à : CHU Yalgado Ouedraogo : Le Premier ministère offre 10 tables d’accouchement à la maternité

    En tout cas ce geste est à saluer. Je voudrais tout simplement demander au Premier Ministre d’en faire au tant pour les CHR. Si Monsieur le Premier Ministre pouvait visiter "ses" CHR, il comprendra que le calvaire se trouve ailleurs.
    Vivement mes encouragements.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2012 à 13:17
    En réponse à : CHU Yalgado Ouedraogo : Le Premier ministère offre 10 tables d’accouchement à la maternité

    Felicitations au PM pour cette inititive tres heureuse. C’est aussi une occasion pour revoir de fond en comble la structure du budget au niveau national pour initier une nouvelle vision des priorités.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2012 à 13:17, par un citoyen
    En réponse à : CHU Yalgado Ouedraogo : Le Premier ministère offre 10 tables d’accouchement à la maternité

    Félicitations à Monsieur Le Premier Ministre dont AUCUN BURKINABE ne doute à présent de la SINCÉRITÉ.

    Mais Monsieur HARO, vous ne nous avez pas dit combien ont coûté ces DIX (10) tables, au point que le premier responsable de la maternité dise que DÉSORMAIS tout ira bien, comme si c’était le seul mal de la maternité.

    Tout le monde sait que le comportement du personnel (certains mais hélas la majorité) est TRES MEDIOCRE dans cette institution et on en parle depuis longtemps mais rien ne se fait.

    C’est bien d’une table d’accouchement qu’un bébé est tombé et a glissé sur près de 10 m au sol jusqu’à aller cogner le mur avant de s’arrêter... Cela s’est passé sous mes yeux le 1er octobre 1996 et en son temps j’avais donné de la voix sur les ondes mais sans suite...

    Des choses pareilles se passent toujours : CAS DE BOBO...

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2012 à 13:54, par wendlasida
    En réponse à : CHU Yalgado Ouedraogo : Le Premier ministère offre 10 tables d’accouchement à la maternité

    Salut

    Le titre de l’article déjà me satisfait.
    Il y a peu de temps encore ça devait être "CHU Yalgado Ouédraogo:Le Premier Ministre offre 10 tables d’accouchement à la maternité"

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2012 à 14:16
    En réponse à : CHU Yalgado Ouedraogo : Le Premier ministère offre 10 tables d’accouchement à la maternité

    J AI MAL J AI MAL J AI MAL TRES MAL CAR MON PAYS VA MAL.COMMENT DANS UN PAYS DEMOCRATIQUE ET CIVILISE IL A FALLU QU’UN PREMIER MINISTRE PUISSE FAIRE DES DONS DE TABLES D’ACCOUCHEMENTS A LA PLUS GRANDE STRUCTURE HOSPITALIERE DU PAYS ALORS QUE LES SALARIES SONT FRAPPES MENSUELLEMENT D’IUTS ET LES COMMERCANTS D’IMPOTS.ON POURRA SE DEMANDER OU VA NOTRE ARGENT.
    UNE QUESTION AUX JURISTES : MOI CITOYEN LAMDA POURRAIS-JE DEPOSER UNE PLAINTE CONTRE L’ETAT DU BURKINA POUR MAUVAISE UTILISATION DE MES UITS ???????MERCI DE M’ECLAIRER SVP.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2012 à 15:23, par Isco
    En réponse à : CHU Yalgado Ouedraogo : Le Premier ministère offre 10 tables d’accouchement à la maternité

    Salut à tous,

    S’il est vrai que tout acte de charité mérite d’être salué, je m’excuse de pas saluer celui effectuer par le premier ministre et pour cause.
    Il semble que c’est à la suite d’une de ses visites à Yalgado que le PM a decidé de faire quelques chose pour améliorer les conditions de la maternité. Si c’était quelqu’un d’autre qui avait ce geste, je pouvais le saluer mais le PM non.
    En effet, le problème de Yalgado depasse des dons de lits. C’est une question de gestion. Tenez , faites un tour à la maternité qui est soit disant netoyée tous les jours, vous allez voir le tas de toile d’araignés ,de saletés de toutes sorte sans que le Pr Lankouanda ne s’en émeuve et pourtant Yemtema est propre. Le PM doit prendre des mesures structuelles vigoureuses pour assainir la gestion de Yalgado mais aussi et surtout mettre aux pas ces professeurs qui contribuent à tuer l’hopital au profit de lleur cliniques. Le budget du premier ministère n’est pas fait pour achéter des lits au profiut des hôpitaux. On demande aux services du premier ministère de travailler à mettre en place des systèmes efficaces de gestioin. 10 lits ne peuvent pas resoudre tous les problèmes de yalgado. Par contre de mesures véritables pourraient permettre de générer des ressources importantes par Yalgado. Que le PM agisse au lieu de donner !

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2012 à 17:35
    En réponse à : CHU Yalgado Ouedraogo : Le Premier ministère offre 10 tables d’accouchement à la maternité

    L’article ne nous dis pas s’il a enlevé l’argent de sa propre poche ou bien si l’argent provient des caisses de l’Etat.
    Merci de ne pas bloquer mon message webmaster (comme tu le fais à chaque fois)

    Répondre à ce message

    • Le 12 janvier 2012 à 21:59, par Paul KERE, France.
      En réponse à : CHU Yalgado Ouedraogo : Le Premier ministère offre 10 tables d’accouchement à la maternité

      Chers Lecteurs du Fasonet, Chers Compatriotes,

      Je m’interroge vraiment sur l’opportunité d’un tel article et, notamment, la question de savoir si c’est le Premier Ministre en personne qui a fait ce don humanitaire à l’hôpital ou s’il s’agit d’un don fait et financé sur une partie de l’argent prélevé sur le Budget du Premier Ministère ? Dans tous les deux cas, je m’inquiète honnêtement pour le Premier Ministre que, par ailleurs, j’apprécie énormément car, je m’interroge encore sur cette forme de contribution, certes salutaire et qui constitue indéniablement un acte de bienfaisance.
      Mais je crains fort, que selon les règles strcites de la comptabilité publique (Je pense que le Ministre des Finances partagera mon avis) cet acte, aussi salutaire paraît-il, ne soit analysé comme une forme de détournement du budget du Premier Ministère à d’autres fins...autres que le fonctionnement optimal de ce ministère n° 1. En principe, dans une gestion saine de l’Etat, il n’appartient pas au Premier Ministre en personne ou sur le budget destiné au fonctionnement de son Premier Ministère de financer des lits, des tables d’accouchement ou des tables d’opération... Le Ministère de la Santé devrait avoir un budget suffisant à part entière pour pouvoir faire l’acquisition de matériels nécessaires au fonctionnement efficace de l’hôpital Yalgado. Il en serait de même pour les autres CHR et tous les services publics de Ouaga ou Bobo que des autres provinces. Il suffit de voir l’état de délabrement du commissariat de police et de la brigade de Gendarmerie de Tenkodogo pour en avoir le coeur pétrifié. Ce sont des édifices anciens qui nécessitent un ravalement de leur façade. Et le dire, est un devoir patriotique. Paul KERE, France.

      Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2012 à 18:17, par ZAGAZAGA
    En réponse à : CHU Yalgado Ouedraogo : Le Premier ministère offre 10 tables d’accouchement à la maternité

    Mr le PM c’est géniale ; mais les milliard de GUIRO pourront faire plus.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2012 à 19:34, par Omega
    En réponse à : CHU Yalgado Ouedraogo : Le Premier ministère offre 10 tables d’accouchement à la maternité

    Cela tombe bien pour voir naître les bébés du couvre-feu. Il suffit de diminuer le budget des institutions comme le premier ministère pour renforcer celui du CHN YO. le problème c’est que l’argent est orienté plus là où il n’y a pas le besoin, présidence, assemblée, CSC, ... (les institutions bourgeoises) qui les gaspillent et viennent jouer après aux bons samaritains.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés