Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

mercredi 11 janvier 2012 à 00h42min

Il serait très difficile de ne pas rétablir une relation entre l’arrestation d’Ousmane Guiro et cet ex ministre qui a été refoulé avec son argent qu’elle voulait verser à la banque internationale pour le
commerce, l’industrie et l’agriculture du Burkina( BICIAB).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Aussitôt que la gendarmerie a découvert une importante somme chez l’ex directeur général des douanes, que certains dignitaires de la république se sont empressés d’aller mettre leur cantine en lieu sûr, loin des yeux des enfants. Comme il ne fallait pas douter, Ousmane Guiro n’est visiblement pas le seul à détenir des cantines dans des villas. Amasser l’argent est devenu pour bon nombre de personnes qui ont géré les affaires de l’Etat , comme une peste. Ceci dit, on a la fâcheuse impression que le premier réflexe chez certaines personnalités , est de remplir des cantines d’argent.

Du reste, cette information qui nous est parvenue corrobore tout de ce que nous disons et pensons de certaines autorités.
En effet, au début de la semaine dernière , une ex ministre a été dans une banque, la BICIAB notamment, pour verser dans son compte une somme de 36 millions de francs CFA. Arrivée au guichet l’agent de la banque lui a signifié qu’il est impossible de verser une telle somme en même temps dans un compte courant. Pour tromper la vigilance de l’agent, la ministre use de subterfuges en disant que c’est de l’argent qui appartenait à une association et celle-ci ( l’association) l’a autorisé à verser l’argent dans son compte personnel.

L’agent du guichet a alors dit à son client tout à fait atypique, d’aller au service qui s’occupe des associations. Alors, la ministre s’y rend. Précisons que ce service se trouve au premier niveau de la banque. Arrivée au dit service, l’ex ministre explique qu’elle est venue pour verser l’argent d’une association dans son compte bancaire. Quel ne fut pas son étonnement de constater le refus catégorique de l’agent au service qui lui a signifié qu’il est impossible pour un individu de verser dans son compte courant l’argent d’une association. Encore que pour ce cas précis, la somme est non seulement très importante mais aussi le client n’avait aucun document pour justifier l’origine de sa cagnotte. Ainsi donc, l’agent en poste de ce service a été très ferme et madame la ministre a été refoulée de la manière la plus vulgaire.

Étonnée, la ministre demande à l’agent si elle ne la reconnaissait pas.
L’agent répond par l’affirmative tout en disant qu’elle ne fait qu’appliquer les règles de la banque. Après moult négociations infructueuses, l’ex-ministre retourne avec ses 36 millions de francs CFA, devenus certainement encombrants. Comme nous l’avions conseillé la semaine dernière il faut que les fins limiers continuent de fouiller, il y a de l’argent englouti quelque part, même si ces cantines ne valent pas celles de Guiro.
Affaire à suivre…

Ecrit par YIM

San Finna

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 11 janvier 2012 à 01:51
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    C’est une femme a denoncer. Felicitatio a la Banque poiur cette responsabilite sociale mais ne vous aretez pas l’ ;a. Ne vous contentez pas de refouler ces argens sales. Il faut alerter la police ou la gendarmerie. Ca. c’est du sabotage economique. Voila des gens qui prennenet nos sous, ne savent pas quoi a faire, parce que le gaspillage a atteint sa saturation, vont thesauriser alors que les gens manuent du necessaire journalier. C’est teelement mechant, cette betise humaine. Personne n’est honnnete honnete, Ce n’est pas l’ honnete a 100% qu’ on vous demande. Mais ce que vous etes -la est inacceptable. C’est pourquoi de tant entant Dieu vous fait lache- guidon.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 01:53
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Mais pourquoi la BICIA-B n’a pas alerté les gendarmes ?
    Aussi pourquoi vous ne donnez pas le nom de la dame en question puisque vous nommez expressement la banque,ce qui démontre que votre source est sûre.

    Répondre à ce message

    • Le 11 janvier 2012 à 15:04, par lefonctionnaire
      En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

      Bonjour les partisants du changement et de restauration de l’intégrité du BURKINABE !
      C’est vraiment sans étonnement que de telles informations se révèlent. je crois qu’on a pas besoin du nom de la ministre en question car il serait pénible de dénombrer le nombre des membres du gouvernements présents ou passés qui ont posé de telles actes démagogues dans notre pays. j’en veux pour preuve ces villas qui poussent à OUAGA 2000, à BOBO 2010 et un peu partout dans nos quartiers périfériques. Des Maires de mairie qui racle pour une première fois une voix juste pour le baptème de son enfant et ceux après 2mandats consécutifs !!! bref, nous avons du pain sur la planche. Bonne journée à tous !

      Répondre à ce message

    • Le 11 janvier 2012 à 15:32, par LE BOUTQUIER
      En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

      LES AGENTS DE LA BANQUE ONT ETE CORROMPUS POUR LA LAISSER PARTIR. C’EST LE BURKINA AINSI.

      Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 03:19, par ANTI - BANDITS
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    IL FAUT QU’ON NOUS DONNE LE NOM DE LA MINISTRE EN QUESTION. LA SITUATION EST GRAVE ET DE TELLE CHOSES NE DOIVENT PLUS RESTEES SECRETES

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 04:31, par Vagabond
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Après le prinptemps arabe au Maghreb, voici venu le prinptemps des cantines au Faso !!

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 04:32
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    continuer vos investigations pour nous donner la suite de cette affaire. La gendarmerie est-elle au courant ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 06:06, par Un simple citoyen
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    De grâce.Ce journal ne nous informe de rien. A l’heure on nous parlons de lutte contre la corruption il était mieux indique de nous livrer des noms sinon j’ai l’impression d’avoir un tract et non un article de journal.Tous mes respects.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 08:20
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Nous sommes à des moments très sensibles si bien que de telles informations sont succeptibles d’avoir des répercussions insoupçonnées.Aussi, mon souhait est-il que l’on n’en serve que quand on est capable toutes dérives qui en découleraient:attaque de ministre supposé fautif, découragement à grande échelle ...De grâce, un tel agissement mérite largement que le coupable ne béficie pas de votre silence sur son identité. Autrement votre attitude s’apparenterait à une complicité ou à une entrave à la justice

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 08:27, par pierre
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Félicitations aux agents de la banque, mais ils auraient dù aller jusqu’au bout en avertissant la gendarmerie.Si c’est de l’argent propre, cette personne n’a rien à craindre.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 08:47
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Pourquoi la BICIA-B n’a pas saisi la ministre avec l’argent qu’elle estime que c’est du blanchissement. Pour ma part, j’estime que la BICIA-B n’a pas du tout fait son travail puisqu’elle devait saisir les structures habilitées en la matière. Je suis vraiement indigné et choqué de la réaction de la BICIA-B.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 08:51
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Bonjour,

    Vue l’ampleur des détournement au Faso, je crois que la presse ne doit plus être laxiste, voire complice. Il faut donner le nom de cette ancienne ministre, étant entendu qu’il s’agit de l’argent de l’Etat, notre argent à tous, on ne doit pas avoir peur de dire les noms si l’information que le journaliste détient est fondée. Autre chose, la police judiciaire économique doit aller tout droit à la BICIAB prendre le nom de cette ministre et engager immédiatement la procédure

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 09:23
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Arrêter ce silence coupable, quel est le nom de cette ex-ministre

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 09:25, par ZOE WENNAAM
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Bravo aux agents de la BICIAB, c’est cela l’intégrité.
    Encore un gros lièvre qui traverse le village en plein jour. Les chasseurs ont une piste et la vérité doit être revelée. Il s’agit d’une femme ancienne ministre. Elles sont nombreuses et parmi elles il y a des gens honnêtes. Il faut identifier cette dame et enquêter sur l’origine de l’argent.Il est même regrettable qu’apres avoir occupé un poste de ce rang, elle ne connait même les conditions de dépot en banque.
    S’il vous plait, vaillants gendarmes, procedz aux investigations. La BICIAB connait l’individu et devra vous donner son identité.

    Répondre à ce message

    • Le 11 janvier 2012 à 13:57
      En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

      Tu dis bravo à la Bicia-b mais je dirai plutot honte à elle si l’affaire est vraiment fondée parceque si c’était un citoyen lambda dans ses tenues crasseuses,mal coiffé et mal réveillé qui se présentait à la Bicia-b avec cette somme,les agents de la Bicia-b allaient alerter les forces de l’ordre en disant qu’ils ont devant eux un braqueur,un coupeur de route,un vendeur de drogue qui vient pour déposer son butin à la banque et donc venez le chercher et cuisinez-le très bien pour qu’il crache le morceau.
      Voilà où on en est dans ce pays:2 poids,2 mesures

      Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 09:44
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    SI TOUTE FOIS TOUT LE MONDE FAISAIT COMME LA BICIAB , LE PAUVRE GUIRO ALLAIT ETRE TOUJOURS A SON POSTE

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 10:21, par citoyen
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Assez Bonne réaction de la BICCIAB mais insuffisant, ils aurait du aller jusqu’au bout de leur logique en signalant à la Police ou la Gendarmerie sur irrégularité constaté dans la tentative dépôt de la somme. Rien ne sert de nous dire qu’ils ont refusé cette somme argent au motif que la provenance est douteuse et laisser filer bonnement un suspect à quoi tous cela nous avance à partir du moment ou l’intéressé peut jouer à l’innocent une fois hors de la banque et crier au complot. qui plus cet argent est peut être quelque part ds une autre banque ou dans la nature aurions nous avancé si c’est le cas ? c’est bon mais c’est pas arrivé.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 10:30, par Hermann
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Bien sûr qu’il y a plein d’argent dans les maisons et ils le savent, les grands de ce pays. Pendant ce temps, le peuple se meurt de famine, de maladies, de sous-éducation, etc.. Là ce n’est pas leurs problèmes. Crevons si nous voulons, eux leurs enfants étudient en Occident(ou y font la belle vie). L’état de la saison pluvieuse ne les inquiète pas, les grands de nos jours. Au contraire même, ils la souhaitent catastrophique surtout en année d’élections pour pouvoir nourrir dans la l’arrogance nos ventres vides et amasser le bétail électoral. Et cela va continuer comme ça : demain, parce qu’ils ont étudié dans les meilleures écoles, c’est tout naturellement que leurs enfants vont gouverner nos enfants. De toutes les façons, ils sont préparés pour cela. En résumé : tant pis pour nous les pauvres, nous le demeurerons (tant qu’il n’y aura pas un vrai changement). Heureux les riches,(je veux parler des parvenus, la république de l’impunité leur à ouvert grandement les portes de la gloire....éphémère. Heureusement, (et pour rester optimiste car l’espoir fait vivre) que DIEU ne dort pas et il pense à tous ces enfants. Le jour du jour de la majorité exploitée et silencieuse arrivera bien un jour !

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 10:31
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    """Même pas 100 Millions""", voilà une dame fut-elle ex-ministre qui tremble avec moins de 40 Millions dans ses bras. Celle là ministre peut gérer qu’elle dossier corsé si elle n’est pas capable de tenir 30 millions dans ses bras sans trembler. c’est dire d’où on est allé la chercher pour être ministre. Si elle donnait 10 Millions à son Mari et 5 Millions à sa petite soeur et puis 5 millions à... ça fait simplement pitié pour le contribuable burkinabé
    C’était donc la débandade pour tout les Ex ministre, ex DG et même ministre en poste.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 11:16, par naby
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    il faut que la gendarmérie interroge cette femme merci.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 12:22, par NABIIGA
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Quel honte pour le banquier ! Au lieu de proposer un compte à agios pour encaisser l’argent, tu laisses repartir dans la nature 36 millions. Si j’étais ton bosse je t’affecte aux archives. Tu es là pour collecter et vendre de l’argent. Pas pour faire la police. Dans le milieu des affaires si on doit demander à chacun comment tu détiens une telle personne avant d’accepter paiement, nos sous vont bientôt quitter le pays dans des Djembés.
    Web master, pourquoi tu bloques ma réaction ????????????????

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 13:09
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Bonne investigation, comme disent tes confrères, tu as levé le lièvre, reste à qui de droit (justice, gendarmerie, police) de poursuivre cette investigation. On sait à travers cet article que c’est une ancienne ministre, il s’agit de la BICIAB et les agents de cette Banque sont plus ou moins identifiés. A vos marques alors

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 13:21, par çak sida
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    ce n’est pas pour nous une revélation cet article Mr le journaliste ! Dites - nous le nom de cette ex-ministre, c’est qu’on veut savoir, sinon, tout le monde au Faso est au courant des malversations.
    S’il vous dites - nous ce que vous savez, si vous avez peur, balancez la nouvelle sur yahoo !!! et le tour est joué !
    Bon courage !

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 13:35, par Celo Delaware
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Bravo messieurs les agents de la BICIAB
    pour cet acte de bravoure car plus rien ne sera comme avant.
    Il faut toujours de déclic pour entrainer de grands boulversements. cependant, redoublez de vigilance quant à la fréquence avec laquelle certains opérateurs économiques ou commerçants "les haladji" viendront verser les grosses sommes d’argent ces temps-cic ar ils seront utlisés par les propriétaires de nos cantines pour déposer ces sommes dans
    les différentes banques de la place.
    Il se peut que ces 36 millions soient déjà en banque par ce biais.
    Encore courage à vous, les burkinabé n’ont que trop soufferts et continuent à l’être par la faute les Leaders du "Touk guili"

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 13:42
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Salut à tous,

    Si l’argent est bien pour une association que madame la ministre vient au média pour s’expliquer. Si elle le fait pas je pense qu’elle doit être entendu par la justice.
    Soyons bonnette et franc, vous pensez que l’on peut lutter contre la faim et la pauvreté au burkina si des personnes gardent autant d’argent à la maison. Je ne suis pas économiste mais avec de tel pratique ,il est claire que ça peut pas très facile pour les braves Burkinabés qui se battent pour gagner honnêtement leur vie.

    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 13:48
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Chers Internautes,
    Moi je me méfie de ce genre d’histoires, vu que l’auteur même de l’article n’a pas indiqué son nom comment peut-il indiqué le nom de la ministre ?
    Bien vrai qu’il y a la corruption dans le pays et qu’il y a des centaines de Guiro, mais cette histoire me semble un peu tirée par les cheveux parce que même une personne idiote ne va déposer un tel montant en banque. Même avec 500.000Fcfa y a certain qui vont dans le bureau de leur gestionnaire de compte.
    Alors je demande à YIM de nous dire tout ou qu’il (ou elle) ne dise rien.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 14:16, par KOASSA
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    LA BICIA B N A RIEN FAIT D EXTRAORDINAIRE. C EST MEME DE LA DELATION. POUQUOI UN EX MINISTRE NE PEUT PAS DEPOSER UNE FORTE SOMME EN BANQUE ? JE CROIS QU ON EST ENTRAIN DE DERAPER ET ON RISQUE DE FAIRE DU TORT A CERTAINES HONNETES PERSONNES.
    NOTRE PAUVRETE NE DOIT PAS FAIRE DE NOUS DES CHASSEURS DE RICHES. IL YA DES VOLEURS PAUVRES ET IL Y A DES RICHES HONNETES.

    Répondre à ce message

    • Le 11 janvier 2012 à 14:36
      En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

      Ecoute pour déposer des millions en banque le minimum est de justifier d’une activité qui génère de l’argent ex avoir un régistre de commerce etc...
      Autrement c’est facile d’aller voler des sous et de venir déposer en banque ni vu ni connu

      Répondre à ce message

    • Le 11 janvier 2012 à 18:32, par paix
      En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

      Cher Koassa, vous avez raison l’on ne doit pas dans sa pauvreté devenir un chasseur de riches. Mais voyez vous, personne ne sait jamais indigné que Oumarou Kanazoé soit milliardaire. Personne ne s’est jamais indigné qu’il y ait des riches dans ce pays. Par contre c’est abominable et même minable que des fonctionnaires (car nos ministres et autres qui deviennent subitement riche) qui n’ont jamais été des hommes d’affaires, se retrouvent à la faveur d’une nomination de multi millairdaires bien connus. C’est honteux, cher Koassa, de profiter de la pauvreté du peuple. Quand quelqu’un prend 1 milliards c’est plus de 50 écoles équipées qu’il a mis dans sa poche. C’est plusieurs hopitaux qu’il a mis dans sa poche. Cher Koassa, ayez honte. Tout le monde a le droit de devenir riche mais personne n’a le droit de devenir riche sur le dos du peuple. Pourriez vous enseignez à votre enfant de devenir voleur ?

      Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 15:30, par Celo Delaware
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Bravo messieurs les agents de la BICIAB
    pour cet acte de bravoure car plus rien ne sera comme avant.
    Il faut toujours un déclic pour entrainer de grands boulversements. cependant, redoublez de vigilance quant à la fréquence avec laquelle certains opérateurs économiques ou commerçants "les ladji" viendront verser les grosses sommes d’argent ces temps-cic car ils seront utlisés par les propriétaires de nos cantines pour déposer ces sommes dans
    les différentes banques de la place.
    Il se peut que ces 36 millions soient déjà en banque par ce biais.
    Encore courage à vous, les burkinabé n’ont que trop soufferts et continuent à l’être par la faute des Leaders du "Touk guili"

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 15:51
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Hey ! Guidez moi cet ex-ministre vers moi. moi mon compte est vide, voire déficitaire. Je pourrai y mettre ça pour elle. Car moi je ne suis ni ex-ministre, ni ex-DG ni ex-quelque chose. Je pourrai me justifier. Appelez la et guidez la vers moi.

    Par patriotisme évanoui

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 16:03
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Hey ! Guidez moi cet ex-ministre vers moi. moi mon compte est vide, voire déficitaire. Je pourrai y mettre ça pour elle. Car moi je ne suis ni ex-ministre, ni ex-DG ni ex-quelque chose. Je pourrai me justifier. Appelez la et guidez la vers moi.

    Par patriotisme évanoui

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 16:25
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Yim, sil te plait donne nous, le nom de cette dame, car car on en connait des ex ministres très honnete

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 17:11
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    " Au lieu de proposer un compte à agios pour encaisser l’argent, tu laisses répartir dans la nature 36 millions. Si j’étais ton boss, je t’affecte aux archives" Moi j’apprend au sieur NABIIGA que pour être archiviste il faut aller à BAC + 2 au BF donc pas le piètres agents qui vont aux archives MERCI D’ETRE AIMABLE

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 17:17, par BC
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Il est tant maintenant de se prendre au sérieu, cette histoire n’aura de sens que lorsqu’on aura connu le nom de la présumée ex ministre si réellement vous oeuvrez pour mettre les citoyens Burkinabés à l’abris des détournement des deniers publics.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 17:31, par Jean Claude
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Monsieur le journaliste, il nous faut des preuves solides. Une analyse plus rigoureuse...sinon, je dirai que c’est une excellente PUBLICITÉ pour la BICIAB en matière de transparence. Attention, nous devons ouvrir l’oeil et le bon ! Merci et bonne continuation à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 18:17, par yeral dicko
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Il faut prendre avec prudence ce journal.Il y’a de celà quelques mois il disait que le colenel Kahdafi était à ouaga ! la suite est connu de tous,mais cette fois-ci c’est trop gros pour être faux.Qui avait dit que nous sommes dans un pays de savane où tout se sait ? Koro yamyélé vous qui êtes éclairer devant l’éternel éclairer nos lanternes.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 18:25
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Sanfina : pathétique.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 18:30
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    EH HO la BICIA B n’a fait aucun exploit là !! Elle n’a fait que respecter la loi bancaire hein ! Un Institution suprême y veille et sanctionne.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 18:43, par fatym
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    ARRETEZ DE NOU DISTRAIRE LA !!!!DONNEZ NOUS LE NOM DE CETTE EX MINISTRE ET ON VERRA BIEN SI ELLE AURA LE COURAGE DE VOU POURSUIVRE POUR DIFFAMATION ??
    VOUS NE NOUS APPRENEZ RIEN QUI VAILLE !!
    yen a marre des journalistes sans courage........
    MR YIM, VA TE FAIRE CUIRE UN OEUF !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 18:45, par parlepasboku
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    De grace Que le CSC fasse son travail . sans nom et preuves ou indication , ce genre d’article dans ce climat de mefiance et d’esprit surchauffes par l’affaire des cantine n’est autre qu’une incitation a la revolte et a la chasse au sorciere.
    YIM si tu n’a pas de nom (n’ai pas peur )alors ne nous exite pas pour rien . Je demanderai au CSC d’interdire ce genre d’article qui tient plus du fait divers que de l’actualite
    tchrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr
    merci las bas !

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2012 à 18:59, par Marwel
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Bravo à aux agents de la BICIAB pour cet acte d’intégrité. Mais, je pense que Lefaso.net, du moment où il appris l’information a le devoir d’aller plus loin en faisant une enquête journalistique permettant de faire toute la lumière sur cette affaire. C’est dans ce sens que vous, hommes de média, jouerez effectivement, le rôle de quatrième pouvoir dans cette république où il n’ya plus de pouvoir pour faire réculer le Pouvoir. Si vous ne menez pas cette investigation pour éclairer l’opinion publique, vous raterez votre mission et votre dévoir. Merci et bon courage !

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2012 à 00:28
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    je ne vois pas pourquoi les gens se plaignent ! Et ce sont ces memes individus qui sont les premiers a se plaindre encore quand on sanctionne : il faut savoir ce qu’on veut ! Les TPR (tribunaux populaires) sous sankara se chargeaient de juger ces genres de personnes. D’ailleurs on nosait plus se hasarder a detourner. Aujourd’hui detourner tranquillement sans se soucier de quoi que ce soit est la pratique geeralisée. alors de quoi vous plaignez vous ? Ceux qui sont bien gouvernent le burkina et il y a la liberte et la justice et tout le reste. Donc arretez de vous plaindre
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2012 à 08:57, par Le Zoung
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Respectez la liberté d’expression ou vous fermez.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2012 à 16:28, par MAN CHOC
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Monseur GUIRO a ouvert la chasse et j’espère que le gouvernement ne gardera pas le silence sur cette affaire.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2012 à 16:33, par MAN CHOC
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Monseur GUIRO a ouvert la chasse et j’espère que le gouvernement ne gardera pas le silence sur cette affaire.

    Répondre à ce message

    • Le 12 janvier 2012 à 21:42
      En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

      La pourriture ne se régénère pas. Et le cas de ce Mr Guiro qui dort sur un matelas de 2 Milliards de CFA par les moyens de la corruption systémique qui prévaut au Burkina-Faso, n’a rien de l’exemple unique. Des Guiro en 4X4 climatisés sont légion dans ce Burkina des Compaoré et autres Salif et Djibril. L’erreur de ce Monsieur Guiro est de n’avoir pas compris que dans les régimes corrompus, il faut être partageur avec les gros affairistes aux commandes et au sommet du pouvoir et de l’État. C’est sans doute cette méconnaissance du fonctionnement du système qui l’a perdu. D’autres plus malins que lui, offrent des enveloppes et des cadeaux aux gros bonnets du régime, à leurs associations et œuvres caritatives de façade ou à leurs multiples parentèles (enfants, épouses, frères, cousins...). De telles pratiques protègent et vous mettent à l’abri des enquêtes de gendarmerie. Ainsi fonctionnent tous les régimes pourris et corrompus d’Afrique.

      Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2012 à 18:56, par OUEDRAOGO
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Avec cette affaire en plus qui vient s’ajouter à la manifestation des états d’humeur des soldats et, avec en prime, la question de l’article 37, je crains pour la tranquillité de notre pays, le Burkina qui a troqué la valeur d’intégrité qui faisait sa singularité et lui valait beaucoup de respect contre, un toc d’illusion d’intégrité, dont il se vêt aujourd’hui,tout en continuant à clamer partout à hue et dia son inattaquable INTÉGRITÉ !
    En tout cas, et pour sûr, ce n’est certainement pas demain la veille, qu’avec une telle considération de la CHOSE PUBLIQUE, notre BURKINA FASO émergera. Car avec de telles pratiques, il davantage plus probable de voir notre pays immerger beaucoup plus en profondeur dans les abysses sans fond du sous-développement et de son cortège de maux !
    "Puuyi n’zemse tim me m’pame n’konm m’kwamba" ! Dixit : Georges OUEDRAOGO

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2012 à 18:58, par OUEDRAOGO
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Avec cette affaire en plus qui vient s’ajouter à la manifestation des états d’humeur des soldats et, avec en prime, la question de l’article 37, je crains pour la tranquillité de notre pays, le Burkina qui a troqué la valeur d’intégrité qui faisait sa singularité et lui valait beaucoup de respect contre, un toc d’illusion d’intégrité, dont il se vêt aujourd’hui,tout en continuant à clamer partout à hue et dia son inattaquable INTÉGRITÉ !
    En tout cas, et pour sûr, ce n’est certainement pas demain la veille, qu’avec une telle considération de la CHOSE PUBLIQUE, notre BURKINA FASO émergera. Car avec de telles pratiques, il davantage plus probable de voir notre pays immerger beaucoup plus en profondeur dans les abysses sans fond du sous-développement et de son cortège de maux !
    "Puuyi n’zemse tim me m’pame n’konm m’kwamba" ! Dixit : Georges OUEDRAOGO

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier 2012 à 01:24
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Merci NABIGA. Si j’étais le boss de cet agent, il/elle aurait eu affaire à moi. Il faut savoir qu’une grande partie de l’argent dans les banques proviennent de sources inconnues. C’est ainsi aussi dans tous les autres pays. Lorsqu’on est banquier, il ne fait jamais laisser l’argent partir. Il a surement pu placer son argent chez la concurrence à l’heure actuelle.Si la police ou la gendarmerie cherche des voleurs, qu’elles fassent leurs propres enquêtes. C’est très facile d’attendre qu’un banquier appelle pour qu’on vienne prendre quelqu’un pour brandir à la presse. Surtout que c’est de l’argent qui a quitter les caisses depuis très longtemps. Lorsque vous voyez le Faso se construire, vous êtes contents mais sachez que si tout était si propre, on n’en serait pas là. Gros bonnets, attention la chasse aux cobayes est ouverte. Soyez prudents et discrets.

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet 2012 à 10:58, par kalif
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Il serait vain de croire qu’une association qui arrive a en avoir une aussi importante somme (36 000 000 ) ne puisse pas ouvrir son propre compte.
    si la nouvelle est vraie les autorités actuelles doivent réagir.
    Je ne sais pas grand chose des statuts et règlements des BANQUES mais il serait bon que le mon de cette personne soit cité comme on a l’habitude de citer pour les autres malfrats

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet 2012 à 11:06, par Amon
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Ecoutez pourquoi ne donne t-on pas les noms de ces malfrats de ministres ? Je ne comprend pas : comment des gens qui vs volent chaque jour chaque heure,chaque minute,chaque seconde,ils reviennent vs narguer encore et on est pas capable de déclarer ces noms au peuple. C’est pourquoi nous serons toujours pauvres et eux davantage riches.
    Il y a encore des Guiro qui sont sinon pire. Pauvre de nous. Seigneur pitié !

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet 2012 à 11:10, par Amon
    En réponse à : Burkina Faso : A Ouagadougou la BICIAB refuse de blanchir l’argent d’un ministre

    Vous n’avez rien vu d’abord ! Il y a assez de Guiro et surtout des Guirotes !!
    Je réclame un nuremberg financier !!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés